Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc

  

                  FORUM

 

Ecrivez nous

 

 

| Lire les Commentaires | Ajouter un commentaire |


14/07/03

Je vous serai reconnaissante de me faire savoir a qui je dois adresser une  requete pour un acte de deces.
Mon pere est enterre au cimetiere a Casablanca, il est mort le 17 fevrier,  1957
son nom est : Hanania Benklifa.
Je vous remercie a l'avance pour tout renseignement.
J'habite aux Etats Unis: Mon nom est Marie Luzzatto
Mon adresse est: 5136 Meadow Crest Drive
Dallas, Texas 
75229
SHALOM!

Luzzamar@aol.com 


14/07/03

  • Sujet: demande d'information pour voyage

bonjours je suis un marocain de casa suis specialiste de moulins et fabrications des usines d'alliements de bettail et aussi trasseur chaudrenier et la tuetrri à vapeur j'aimerai avoir des renseingement pour travail en israel mes cordonnés sont : harir abdelkarim had eljadid rue 9 n 35 cité ljammaa casa blance et merci 

hbahzad@hotmail.com 


14/07/03

  • Sujet: THE MELLAHS OF SOUTHERN MOROCCO

Introduction The Jews of Morocco were mainly an urban population, but a significant proportion of the Jews lived in small towns and rural mellahs at a considerable distance from the urban centers. It is very difficult to arrive at firm estimates of population size (general and Jewish) before the present century. According to De Foucauld's report, based on his travels in 1883-1884, there were about 3,000 Jewish families in the cities of Fez, Meknes, Sefrou. Marrakesh, Demnate, Taroudant and Debdou. For some reason he does not enumerate families in Tetouan, nor on the Atlantic coast, so the Jewish population of Tangier and Essaouira are notably absent from his list. His detailed list for other, smaller, communities reaches a total of over 4,200 families. The inclusion of estimates for the three cities mentioned above (see note [4]) would place the 'rural' Jewish population at about one-half of the total. 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

azeroual70@hotmail.com 


14/07/03

  • Sujet: proche orient

salam Voici les paroles d'une chanson que je vous conseille vivement de télécharger. le titre c'est:jeteurs de pierres et le groupe qui chante c'est:SNIPER. S'établir dans une contrée,en devenir résidant se l'approprier,y expulser ses habitants misérables gens soumis par droit d'conquetes et placé sous dépendance politique du conquérant Quête dominatrice à la recherche d'un etat voila le résultat d'une puissance colonisatrice aidés de l'occident,ils ont tués et chassés et justifient ces terres sacrées par présence d'antécédents Qui parle d'occupation parle de résistance Qui parle de colonisation parle forcément d'indépandance Danse entre deux feux,danse dans une salle ou danse entre les balles pour esquiver un couvre feu Des animaux courent dans des champs Des hommes sont libres Des animaux sont dans des cages Et des hommes sont dans des camps Vivre comme on l'entend Cloturé dans un enclôt Liberté pas pour le moment mon slow est tombé à l'eau Sanglots,cette vie fait reup(peur) J'écris et cri juste le combat d'un peuple qui se bat pour sa patrie L'amérique s'est battue pour avoir son indépendance Les résistants face aux allemands pour pouvoir libérer la France Tunisiens et Algériens eux meme on en fait autant Donc les Palestiniens veulent un état au proche orient Et c'est ça le blème Toi tu parle de fanatisme Mais le conflit n'se résume pas qu'à d'l'antisémitisme Laxiste,le monde laisse faire et se défile Pendant qu'tu tus des civils et les appels terroristes On fait mine d'etre concerné mais dans le fond on s'en fou Regarder sans etre outré,tant qu'ça n'arrive pas à nous Refrain: Jeteurs de pierres,le monde sait qu'ton pays est en guerre pas d'aides humanitaires vu qu'les colons te volent tes terres et c'est triste toujours la meme morale,les memes balles,le meme mal,la meme spirale. x2 Jte resitues le contexte,pour comprendre faut reprendre les choses à la base meme du problème ça dure depuis des siècles,terre convoitée nombreuses ont été les conquêtes, differentes religions,différentes communautés pour toutes un lieu saint, chargé d'histoire ironie du sort il en a vu couler du sang jusqu'aux évènements les plus récents le territoire a peu connu la paix comprends qu'c'est un peu dur d'y croire pour tous les frères,les jeunes de mon age qui ont grandient dans cette atmosphère et qui ont vuent ça toutes leurs vies les mains nues face à une armée prête à réti(tirer) s'faire dynamiter s'apparente à d'la résistance quoiqu'il arrive c'est toujours des civils qui morflent et les morts ne se comptent plus on a tous vu la meme choses aux infos: des balles contre des pierres jetées par des enfants j'invente rien,les faits parlent d'eux meme dans les deux camps y'a des extrêmes faut pas tout confondre contredits les sionistes et tu passes pour un antisémite en deux secondes! c'est l'oppresseur qui prend le rôle de la victime c'est l'art de la fair à l'envers et pour eux elle est belle depuis qu'israËl a obtenu son indépendance ça s'envenimme,le spirale fatale du conflit commence l'Etat Arabe promis par l'ONU ne sera pas s'en suivra le guerre des 6jours Sabra et Chatila 1ère Intifada,la révolution des pierres massacres sur massacres périodes meurtrières et de nos jours on peut pas dire qu'ça va en s'arrangeant sujet tabou et dérangeant,j'me devais d'etre clair issus d'la même famille,enfants d'IsmaËl et d'IsraËl,sont des cousins mais trop de gens oublient qu'les juifs du maghreb ont longtemps vécu en harmonie avec les musulmans certains y vivent encore aujourd'hui. refrain x2 Le mensonge est l'arme de l'intelligent les médias l'ont compris se l'approprient et l'utilisent à tes dépends Parlent de leurs bienfaits mais jamais de leurs défauts injectent leurs carrottes en sachets et jouent avec nos cerveaux Parlent de parents qu'envoient leurs enfants au combats mais pourquoi?pour faire passer ces gens pour des sauvages tu ferais quoi si on avait tué ton père,détruit ton toit?? jparle pour moi,wahqu'Allah j'aurais envie de faire un carnage haine pour haine,balles perdues et plus Palestiniens dans les rues,israeliens dans des bus le mal par le mal,venger les tiens,tu n'peux plus rien enlever à ceux qui n'ont plus rien plus d'accords de paix,ni de cessé le feu, rien qu'ça cogne, ça c'est la politique de sharon ariel comme la lessive,noir de sentiments blanchi par les médias et les states comme adoucissant Dans ce coin du monde ou la paix reste difficile à défendre Itzhak Rabin en a fait les frais et s'est fait descendre malheuresement on peut pas revenir en arrière les rendez vous manqués de l'histoire ont fait que remuer la merde comme si s'etait prémédité processus de paix qui foirre et toujours des territoires occupés des blindés qui tirent,des gosses qui jouent sur des mines,ceux qui veulent mourir en martyr prêts a partir Terre de convoitises,lieu saint,poser les armes,Yerushalem,bonjour,shalom et salam j'suis pas l'avocat du pauvre mais tu sais si j'en parle c'est parceque personne le fait refré(frère) vire tes oeilleres,y'en a assez le dire m'a soulagé meme si j'peux rien n'y changer si à tes yeux on prend position,comprends bien qu'on parle pas entant qu'musulmans rien qu'entant qu'etres humains refrain x2 ma'â salama ps:j'ai lu des trucs dans ce site vachements racistes,ça me déçois beaucoup surtout venant de cette communauté,vous qui avez tant souffert du racisme mais bon...apparement ça n'empêche pas!!

nadia


14/07/03

  • Sujet: Bensemhoun

Veuillez ajouter a votre liste: Bensemhoun de tafilalet(Maroc sud saharien)merci

philippe


14/07/03

  • Sujet: Saints Juifs Marocains

Mon nom est Sasha Goldstein, je suis etudiante en DEA a Londres en etudes juives. Mon sujet de memoire porte sur le phenomene des saints juifs marocains. A ce sujet J'ai publie sur internet un questionnaire qui a pour but de receuillir des temoignages de juifs nes au Maroc. Je vous remercie de completer ce questionnaire et de le transmettre aux personnes de votre entourage nes au Maroc! Cliquez sur ce lien pour completer le questionnaire. http://www.my3q.com/home2/19/spacesasha/60473.phtml

Sasha Rachel


14/07/03

  • Sujet: Prénom féminin

Bonjour, Je cherche un prénom typiquement marocain pour une petite fille. Quelqu'un pourrait-il me donner quelques suggestions. Ce serait très apprécié. Merci d'avance.

apoulin@magma.ca 


14/07/03

CHER Monsieur

Je vous envoie le resume de mon livre : De FES a Jerusalem.

Mes Remerciements

Elkeslassy Simon

ELKANA Rue Shir Hashirim 107

P.O.Box 211

ISRAEL

Tel:972-3-9362639

Cellular:972-52-747935

Email:motia@tadspec.com 

The book is written in HEBREW.

DE FES A JERUSALEM

 

LA CROISSANCE DE LA COMMUNAUTEE JUIVE A FES ET SON ROLE DANS L’HISTOIRE DU JUDAISME .

DERNIEREMENT LA JEUNE GENERATION COMMENCE BEAUCOUP A S’INTERESSER A SON PASSÉ SOMPTUEUX.

LES JUIFS DU MAROC ET SPECIALEMENT LA COMMUNAUTEE JUIVE DE FES A CONTRIBUĖ AU JUDAISME DANS DIFFERENTS DOMAINES: KABALLE ,   PHILOSOPHIE ,  LOI JUIVE ,  GRAMMAIRE HEBRAIQUE , PIYUTIMES,   COMMENTAIRES DU PENTATEUQUE, ETC…

LE LIVRE  DĖCRIT L’EXIL DES  JUIFS AU MAROC APRÈS LA DESTRUCTION DU PREMIER ET SECOND TEMPLE , AINSI QUE  L’EXILE DES JUIFS DESPAGNE A FES EN L’AN 1492.

A LA FIN, LE CONTACT DE LA COMMUNAUTĖE AVEC LE SIONISME ET L'IMMIGRATION DES JUIFS DE FES EN ISRAEL.


14/07/03

Je vous invite a lire de document. je suis Berbere Americain, celebre chef/ patron. Je suis toujours curieux de mes origines Berbere, je crois on est juif sans le savoir, qui sait? Apres tout il ya encore dans village ce que j'appelle forgoten Jews, converti a l'islam depuis des siecles apres l'empire Ottoman.
A voir mon site > www.cookiesandcouscous.com.
Best regards. Moha Orchid


LE JUDAISME BERBERE

L’arrivée des juifs en Afrique du Nord, sans doute en compagnie ou dans le sillage des navigateurs-commerçants phéniciens, remonte très loin dans le temps, sans qu’il soit possible de situer exactement la date à laquelle cette migration a commencé. Certains la font remonter à l’époque de Salomon (1er millénaire av. J.-C.), d’autres à la période qui a suivi la destruction du Premier Temple (587 av. J.-C.), d’autres encore à une date plus récente, après la destruction du Second Temple (70 de l’ère chrétienne). Une première remarque s’impose : de tous les peuples qui, très tôt, ont commencé à se déplacer en Méditerranée d’Est en Ouest, seuls les Juifs n’avaient aucune visée conquérante ou colonisatrice et tout à fait paradoxalement, de tous les peuples qui se sont succédés, seuls ont survécu jusqu’à nos jours, s’infiltrant dès le début et s’intégrant dans la trame de la société et de la culture locales. Très tôt, ils essaimèrent depuis les comptoirs phéniciens côtiers vers l’intérieur des terres, s’insérant de manière organique dans chaque tribu, chaque village, s’imprégnant de l’environnement et l’influençant en retour. Ironie du sort : ceux qui ont su et pu survivre à tous les bouleversements qui ont secoué la région, se sont trouvés, au milieu de ce siècle, impliqués, imbriqués dans un autre phénomène historico-politique non moins étonnant que leur survie. C’est celui du retour en masse des juifs du Maghreb et d’Orient, sous l’impulsion de la vague messianico-sioniste des années 50 et 60, vers la même terre qui a vu certains de leurs lointains ancêtres, plusieurs siècles auparavant, partir à l’aventure en compagnie des intrépides marins de Tyr et Sidon. Ici semble se clore un chapitre passionnant de l’histoire des migrations en Méditerranée. Fin d’une coexistence qu’évoquent avec nostalgie ceux qui sont restés sur place, beaucoup moins ceux qui sont partis vers leur nouveau-antique destin. Le « printemps berbère », comme a été baptisé l’éveil ethno-culturel amazigh, constitue une motivation supplémentaire pour tenter d’élucider ce phénomène d’osmose entre le Maghreb pré-islamique et les premiers représentants du monothéisme que les Berbères ont rencontrés, ce qui les a probablement préparés à adopter plus facilement l’autre version du monothéisme, celle de l’islam. Cette rencontre judéo-berbère que certains auraient tendance à décrire comme un coup de foudre, présente des aspects énigmatiques que l’absence de preuves historiques irréfutables rend encore plus obscurs. L’intérêt très marqué de la part de certains militants pour le judaïsme, qu’ils considèrent comme une composante de leur identité, est à la fois un adjuvant et un danger. Une recherche plus poussée s’impose pour en savoir plus sur les affinités, les apports mutuels et les relations réelles entre la communauté juive minoritaire qui a conservé sa pleine et entière autonomie religieuse et culturelle, et la communauté berbère majoritaire qui, malgré son islamisation totale, a cependant conservé dans son patrimoine quelques traces indélébiles de son contact avec le judaïsme bien avant l’arrivée de l’islam. Mais qui sont les Berbères ? Ont-ils toujours vécu en Afrique du Nord et aux abords du Sahara ? L’incertitude des historiens et des archéologues, l’insuffisance de preuves épigraphiques, laissent la place libre à l’imagination qui, de toute façon et traditionnellement, s’est donné libre cours, renforcée en cela par certains écrits juifs et arabes du Moyen Age. Ces écrits font état de légendes sur l’origine « cananéenne » des Berbères, dont l’ancêtre ne serait autre que le célébre chef militaire Goliath (en berbère Jalout). Le légendaire s’imbrique ici dans l’histoire, l’interprète, la pervertit, l’idéalise, favorisant l’exploitation idéologique, culturaliste. Il faut dire qu’il y a là une sorte de revanche de la part d’une civilisation dénigrée cherchant à se réhabiliter, en minimisant ce qu’elle doit à l’environnement culturel dominant et en amplifiant la dette qu’elle pense avoir contractée vis-à-vis d’une autre, dénuée, celle-là, de toute prétention à l’hégémonie. Mais il y a davantage : outre le mythe de l’origine juive (ou cananéenne), a cours une autre thèse reconnue plus ou moins comme historique, bien qu’encore insuffisamment attestée, selon laquelle les Berbères auraient été en partie judaïsés. Les divergences à ce sujet entre historiens vont bon train, principalement quand il s’agit de la figure historico-légendaire de la Kahina. La société berbère semble avoir été l’une des rares à n’avoir pas connu l’antisémitisme. Le droit berbère, azref, dit « coutumier », contrairement au droit musulman (et au droit juif, soit dit en passant), est tout à fait indépendant de la sphère religieuse. Il serait, par essence, « laïque » et égalitaire, et n’impose aucun statut particulier au juif, alors que la législation musulmane fixe le statut du juif (et du chrétien) en tant que dhimmi, « protégé », soumis à certaines obligations et interdictions. Le juif occupait une place bien définie dans le système socio-économique du village berbère : il remplissait généralement la fonction soit d’artisan (orfèvre, cordonnier, ferblantier), soit de commerçant, l’une et l’autre occupation pouvant être ambulantes. Aujourd’hui encore, après trente ou quarante ans, les villageois de l’Atlas et des vallées sahariennes se souviennent avec nostalgie du temps où les juifs faisaient partie du paysage, allant jusqu’à imputer à leur absence la raison de leurs misères actuelles. Peut-on en dire autant de l’image du Berbère musulman auprès de son ex-compatriote juif ? Rien n’est moins sûr. Il y a eu là comme un refoulement chez les juifs berbères immigrés en Israël quant à leur passé, dû sans doute à plusieurs raisons : leur nouvelle identité israélienne acquise « aux dépens » de leur précédente identité, les préjugés et quolibets qui frappaient et frappent encore les « chleuhs » (même en Israël). Leurs enfants et petits-enfants, nés en Israël, sont dans l’ignorance totale du patrimoine berbère de leurs parents.

azeroual@mailavie.com 


14/07/03

Bonjour,
Dans le prolongement de mon précédent e--mail, je vous saurais gré de bien vouloir me communiquer l'adresse du tribunal rabbinique de Meknès.
Je vous en remercie vivement par avance.
J.LETANG. 

j.letang@bfl-avocats-lyon.com 


14/07/03


Chalom,

Comme vous le savez, José Bové, est en prison en ce moment près de Montpellier, d'où je vous écrit (Montpellier, pas la prison ...).
Compte tenu du caractère franchement antisioniste (voir antijuif) de ses propos, de ses positions et des ses actions, je vous invite à diffuser cette carte postale pour inciter le maximum de personnes à participer à l'opération : des oranges de Jaffa pour José.
Je vous adresse en fichier joint le recto et le verso de la carte que j'ai déjà fait imprimer à plusieurs milliers d'exemplaires et diffuser un peu partout. Vous pouvez vous même faire imprimer des cartes grâce à ce fichier.
En la mettant en ligne sur votre site, vos internautes n'auront qu'à la télécharger, l'imprimer, la timbrer et l'expédier !

Merci de la diffuser à vos listes de diffusion, à vos partenaires internet, de l'envoyer à vos relations dans les médias, presse, tv, radios, juives et non-juives

Par avance merci de faire circuler ce mail à toutes vos listes, de mettre la carte en ligne si vous avez des sites internet etc ...
BREF MERCI DE DIFFUSER CETTE CARTE POSTALE AU MAXIMUM AUTOUR DE VOUS !

Tout est libre de droit, vous pouvez donc en user et en abuser.

ATTENTION : Bové risque d'être gracié le 14 juillet : il faut donc faire vite !

Michel

Chalom mes amis et n'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus en cliquant ici :

drapoto@wanadoo.fr 


c:/


 

        

 

| Casablanca | Marrakech | Rabat | Essaouira | Fez |

|MeknesTanger | Oujda | Le Sud | Mazagan | Agadir |

 

COMMUNAUTES D'AUJOURD'HUI 

France

Israel

USA

Canada

© 2002 Harissa, Inc. All rights reserved.

 

 

 welcome 

 DAFINA 

Repas traditionel du chabbat, ce mets a base de ble, pois chiches et viande etait cuit toute la nuit dans un four ferme a basse temperature. Le mot vient de l'Arabe dafina/adafina qui veut dire "couvert, etouffe".

 

 


Cherchez dafina