Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Et pourtant les Juifs furent heureux

Envoyé par Sovlanout 
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
23 novembre 2010, 18:40
"Il ne faut confondre ce " vrai " juif avec les clowns deguisés qui croient que l'habit fait le moine,qui croient que l'obeissance aux rites absurdes et à la lecture repetitive d'un livre les dispensent d'en appliquer les enseignements"



Gil,

Je te signale que c'est de Moshe que nous tenons les rites que tu qualifies d'"absurdes"
Par ailleurs tu parles de Tchouva
Donne nous une définition de la Techouva.
Pardonne moi mais il ne me semble pas que un ba'al tchouva digne de ce nom s'autorise à juger qui est "vrai juif" ou "faux juif" ni s'arroge la prétention de traiter de clowns déguisés, tout autre de ses correlegionnaires qui ne souscrivent pas à ses points de vue en la matière.
Si tu étudiais certains rites ou certaines lois, tu t'apercevrais qu'ils ne reposent sur aucune explication cohérente, on les appelle "HOK"
Et pourtant nous devons les appliquer.
Alors, qui est le vrai juif ? Celui qui obéit à la Loi ou celui qui arrange à sa sauce ?
Comment peux-tu affirmer que la lecture répétitive ne mène à rien
Il y a un adage qui dit, celui qui a étudié 100 fois n'est pas comme celui qui a étudié 101 fois

Tu as certainement dû mal exprimer tes propos.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
23 novembre 2010, 18:50
ou la la, l'éternel argument !

pas daccord avec le votre Sakatrapo!! pourtant je vous lis et apprecie. voici mon avis sur ce sujet.

Elisabeth
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
23 novembre 2010, 19:16
Chère Lison,

Ne vous méprenez pas
Je n'ai pas dit qu'il ne pouvait y avoir qu'une sorte de juif : celui qui pratique
Je dis qu'il ne faut pas porter de jugement sur nos diversités
Les uns comme les autres appartiennent à notre peuple.
Comme les "arba' minim" du bouquet de souccot.
Ce que je réprouve c'est le rejet systématique, le dénigrement de l'autre, en se donnant l'illusion de détenir la Vérité.
L'humilité fait partie intégrante des vertus de hessed
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
23 novembre 2010, 20:18
Sakatrapo
Dois-je preciser que Moshe n'est pas à l'origine des rites,dont la plupart ont peu de rapport avec le don de la Loi.
Ils sont absurdes ,comme tous les rites sur la planète,quand ils n'ont comme finalité qu'une reconnaissance visuelle d'appartenance à une communauté.L'assiduité à la synagogue et la lecture repetitive ne trouvent leur justification que dans leur influence sur l'attitude des fidèles dans leurs actions familiales et sociales.La tzedaka,rituel de partage,n'a de valeur que si ,en la pratiquant elle prive d'une partie du superflu,et qu'elle s'accompagne d'une activité compassionnelle.
Il me semble étonnant que tu me veuilles t'expliquer le sens de la Tchouva.Il s'agit de faire un examen de conscience,pour reconnaìtre objectivement les écarts de notre attitude par rapport à notre obligation sociale,erreurs et fautes reunies.C'est une confession,mais faite à soi-même,sans autre interlocuteur que son Createur,qui implique une promesse de ne plus les reiterer.Même ce rituel est absurde s'il se contente une fois par an d'implorer un pardon virtuel du Ciel.Le "vrai Juif" que personne ne peut designer parmi le peuple,est celui qui se juge sans indulgence tous les soirs avant de sombrer dans l'inconscience du sommeil et qui le lendemain,avant toute chose,loin de demander le pardon de la victime humaine éventuelle de ses fautes,répare,preferablement dans l'anonymat le dommage causé,pratiquant le tikoun.

Sakatrapo,la Loi,celle qui nous rappelle les recommandations sinaiques,est universelle.Notre peuple a été designé pour la divulguer,l'internationaliser,à la condition expresse d'en respecter à la lettre le sens .Il est resumé dans la recommandation de respecter son Père ET sa Mère,c'est-à-dire l'humanité entière.
Le " vrai Juif" s'il se contente d'etudier et de commenter,sans agir pour le bien des autres,vit une existence sterile.Qu'importe s'il disparait sans laisser de traces visibles,il ne vient pas sur terre pour concurrencer la gloire de l'Eternel,mais pour la servir.

Et regarde,le Juif qui a tenter de se substituer à l'Indicible n'a incité ses adorateurs qu'a la violence et à la haine.Le dernier venu n'a pas fait mieux.



Modifié 1 fois.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
23 novembre 2010, 20:42
Soyons précis
La Loi peut être résumée dans le verset "aime ton prochain comme toi même" C'est là l'humanité entière
Et non pas "respecte ton père et ta mère"

En quoi la Loi de la vache rousse est elle universelle et devrait-on l'internationaliser ?

Je regrette mais je persiste à penser que tu arranges à ta sauce

Cet arrangement convient à ton intellect, soit, mais conviens avec moi qu'il ne s'agit que d'une interprétation personnelle.

Je pourrais rentrer dans les détails des rites dictés par Moshé aux Bne Israel.
Mais ce n'est ni le sujet ni le lieu me semble t il et ça n'intéresse sans doute personne.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
23 novembre 2010, 23:57
Je suis, pour une fois, d'accord avec Gyl. A quoi bon s'acharner à effectuer des rites en s'arrêtant sur la forme sans en cerner la moelle substantielle ? L'exemple de la charité en est assez éloquent: c'est facile de donner quand on a tout. C'est facile de faire shabbat en respectant les moindres prescriptions, le plus dur étant d'en sortir différent de l'état dans lequel on y est entré. Pareil pour les musulmans, beaucoup disent que la prière 5 fois par jour n'apporte rien si elle n'est pas suivie d'actes : autant s'inscrire dans une salle de sport et faire du stretching. Je ne dis que la forme importe peu : il existe des prescriptions à respecter. Quand on veut faire un cadeau à quelqu'un, on s'assure de ne pas mettre un papier-cadeau hideux. Bah je pense que c'est pareil en religion : il faut que la forme accompagne le fond sans que ce soit une coquille vide.
Si pour certains l'acte de foi s'arrête à la répétition de rites et de gestes sans que cela s'accompagne d'un effort spirituel à faire de soi un être meilleur qui sert sa communauté, je trouve cela déplorable.
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
24 novembre 2010, 07:47
Citation
sakatrapo
Soyons précis
La Loi peut être résumée dans le verset "aime ton prochain comme toi même" C'est là l'humanité entière
Et non pas "respecte ton père et ta mère"
En quoi la Loi de la vache rousse est elle universelle et devrait-on l'internationaliser ?
Je regrette mais je persiste à penser que tu arranges à ta sauce
Cet arrangement convient à ton intellect, soit, mais conviens avec moi qu'il ne s'agit que d'une interprétation personnelle.


Je commencerai par la fin:si l'interprétation des Livres dits "saints" est pour beaucoup la lecture indiscutée de commentaires,que devient le libre arbitre si jl'on adhère aveuglément ?Faut-il être mouton de Panurge qui comme nous le constatons depuis toujours s'affranchit de sa responsabilité en s'abritant derrière les ordres "divins" inventés par les religions tout autant que derrière la menace de lois iniques ? Non,et les "Justes parmi les nations" sont exemplaires.
Que vaut la vie,si comme le répète Moscal,l'oeil du remords ne cesserait de rappeler la faute ?
Je n'arrange rien à ma sauce.
Tu cites le mitsvot de la vache rousse,peut-on songer à internationaliser ce que le Roi Salomon avoue candidement n'y rien comprendre "Le roi Salomon, le « plus sage parmi les hommes » dit de cette Mitsva : « Tous les commandements de la Torah, je les ai compris. Mais le chapitre de la “vache rousse”, bien que je l’aie examiné, questionné et que je m’y sois plongé, bien que j’aie pensé le comprendre, ce décret m’est resté incompréhensible. »Même Moshe a du l'imposer sans l'expliquer,en supposant qu'il le comprit lui même.Sa mission universelle est resumée dans le 19.10 Celui qui aura recueilli la cendre de la vache lavera ses vêtements, et sera impur jusqu'au soir. Ce sera une loi perpétuelle pour les enfants d'Israël et pour l'étranger en séjour au milieu d'eux.
ET pour finir, la recommandation de "FAIRE POUR l'étranger ce que tu voudrais qu'il fasse POUR toi-même,concerne l'attitude,celle qui évoque le respect dû au Père et à la Mère concerne implicitement l'education qu'ils dispensent,celle qui transcende les génerations et les peuples.

Ceci dit,je respecte toutes les opinions,mais garde jalousement le droit de les combattre.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
26 novembre 2010, 13:25
bonjour
je suis musulman marocain et il faut reconnaitre qu'il y a eu des exactions envers les juifs,un jour nous marocains devrons le reconnaitre mais la plupart du temps c'etait des actes de malhonneteté plus que de violence,il y en avait qui voulaient prendre les biens des juifs en leur faisant peur pour partir ;
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
29 novembre 2010, 15:50
Ajial: Dimanche 28 Novembre Emission télé 2M

[www.2m.ma]
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
29 novembre 2010, 16:28
Excellente émission =)

-----
"Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930. L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême droite des maux de notre -société." Richard Prasquier, Président du CRIF
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
30 novembre 2010, 16:04
Citation
rali
Excellente émission =)

"Il faut déconner comme s'il n'y avait pas des cons, et faire le con comme s'il n'y avait pas de deconneur. »
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
01 décembre 2010, 00:03
merci Prous pour cette vidéo.
Je pense que si tu as bien voulu nous la montrer c'est que tu l'as appréciée, même si tu ne l'as pas commentée.
Elle suscite l'espoir pour demain.
Voila les jeunes en qui il faut croire, des jeunes comme Kamal Hachkar et Saad, Fayce et Miguel, Rali et Wolf... qu'il faut encourager. Ils sont musulmans ou laïcs mais tous luttent pour une compréhension mutuelle entre nos deux peuples, sans pour cela devenir islamophobes.
Malheureusement, certains vieux, ici, les rejettent, font tout pour les décourager, entraver leur démarche dans le désir de rencontrer des jeunes juifs de leur âge dont les parents, les aïeuls, étaient nos compatriotes depuis près de deux millénaires.
Chaque fois je me répète, parce que je pense que le jeu en vaut la chandelle.
Ces enfants, qu'on le veuille ou non, viendront un jour faire le pèlerinage des lieux où avaient vécu et où sont enterrés leurs ancêtres. Il faudra donc dès maintenant leur préparer le terrain. Qui sait ? ils s'installeront peut-être un jour au Maroc !
Mais ces vieux ne tiennent pas à montrer à leurs enfants le chemin de l'amitié ? Tant pis pour les vieux !!!
Et bienvenue aux jeunes.
Pièces jointes:
moscaldaf.jpg
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
14 janvier 2011, 10:48
a tous mes amis juifs du maroc
la dynastie alaouite a toujours protégé les juifs
Mohamed 5 a menace le general nogues resident general de france au maroc de faire intervenir "ses guerriers du rif" si les lois de vichy sur les juifs étaaient appliquées aux juifs marocains et elles ne le furent jamais malgre la commission d'armistice allemande présente au maroc

imaginez vous ce qui serait arrivé si ce rempart fabuleux de Mohamed 5 n'avait pas existé
D l'a sans doute acceuilli au Paradis des justes

Aussi vos polémiques ignorent l'histoire vraie
les pogroms ont eu lieu en europe de l'est
les trahisons en france de vichy

reconnaissons ceux qui ont au contraire protéger et d'avoir éviter le pire dans le pire

armand benatar (je suis juif)
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
14 janvier 2011, 14:13
"Mohamed 5 a menace le general nogues resident general de france au maroc de faire intervenir "ses guerriers du rif" si les lois de vichy sur les juifs étaaient appliquées aux juifs marocains et elles ne le furent jamais malgre la commission d'armistice allemande présente au maroc" benatar armand

Avoir du respect et de l'admiration pour Mohamed V,c'est respectable,mais il ne faut pas inventer une histoire grotesque
pour les justifier.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
14 janvier 2011, 14:48
Bienvenue à Armand sur ce site.

D'après ta façon de présenter les choses, je vois que nous appartenons toi et moi au mème camp des hommes/femmes de bonne volonté qui désirent le dialogue. Nous sommes nombreux, ici, à Dafina, à partager ce désir, mème si, des éléments destructeurs et négatifs essayent de monopoliser le droit à la parole

Je vois que tu es né rue Blaise Pascal. Ce n'était pas loin de mon quartier (Bd de Marseille, rue Mostafa el Maani, ex-Aviation Française)
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
14 janvier 2011, 23:20
Si Armand Benattar.

Effectivement comme le souligne Gyl,d'ou vous sortez cette fausse histoire de "faire intervenir les guerriers rifains"...?!!
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
15 janvier 2011, 08:43
Haifa
c'est la liberté d'expression !!! Tu peux toujours attendre une réponse ,mais il faut t'armer de patience,parce que le dialogue,constructif et argumenté,se resume pour certains à critiquer l'interlocuteur.
Benattar ignore surement que les "guerriers du rif" furent les pires et dangereux enemis de la dynastie alaouite,et que encore aujourd'hui,les riffains rêvent de la République du Rif,proclamée par Abdelkrim,qui a duré de 1922 à 1926.Il ignore également que la commission d'armistice italo-allemande avait uniquement en charge,le contrôle économique
des exportations vers le Reich.Et il ignore aussi certainement que c'est le debarquement americain du 8 novembre 1942 qui fut le seul miracle qui a évité a Benattar ou à sa famille,d'être deporté à partir du 15 novembre 1942.Et que Mohamedv n'aurait rien pu empêcher contre les nazis qui devaient occuper le Maroc à cette date !!!

Mais ,Haifa,les hommes ont toujours eu besoin d'adorer des idoles,auxquelles ils attribuent la capacité de realiser des fantasmes,Rabin en est un exemple.S'il n'avait pas disparu,Gaza n'aurait pas eté évacué,et l'heritier d'Arafat serait encore enfermé à Ramallah,sauf si les Palestiniens avaient cessé toutes les violences.

Bonne journée
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
15 janvier 2011, 11:00
s'il navait a ete assassiner par la droite fanatique

o dieu sil y a un dieu sauve mon ame si jai une ame
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
16 janvier 2011, 08:46
Si je t'oublie, Jérusalem, Que ma droite m'oublie!
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
16 janvier 2011, 09:47
si ma tante en avait ce serait mon oncle et si mon oncle en etait ce serait ma tante
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA