Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Jean de la fontaine en judeo arabe, par David Bensoussan

Envoyé par Dafouineuse 
Jean de la fontaine en judeo arabe, par David Bensoussan
10 mars 2004, 21:18
DE LA PART DE DAVID BENSOUSSAN

Le corbeau et le renard
David Bensoussan

Sidi Ta'leb kan mzema' 'ala denbto,
kan kabd ka'ka ffemo.
O sidi elgharb elmhiaf
Bda yikello had elklam :
''Salam 'alik ya sidi elta'leb !
Kif ntina ghzal omhyab !
Kif kat ban mersi !
'Ala rkbti !
Lik dimsrar 'alina,
Os'ar dyalk kay ban
Fhal sbiha deghaba mwalm''.
Bdok elhdari delgharb elta'leb tfda,
Fhal ila dak elmane oslawe
ohmar kelo fhal barba
oferh oryogo 'ala femo,
Hta ditahtlo elka'ka mfemo
Di'abaha elgharb bzerba.
Olta'leb 'ino merbotin, bda teynom wiytelded
'ala lftor dskrat dikan yesker fih elgharb.
Men dak ennhar, bda ta'leb yzma' elka'k
Wiystha ysma' melgharb elhdari
Wirza’ bas elgharb yikeun dima zi'ane
Bas yta'telo lezba witelded fsker dialo.



Modifié 2 fois.
Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
11 mars 2004, 02:04
EXTRAORDINAIRE!

Bravo David Benssousan pour cette fable de Jean Dl'Ouina Lharra winking smiley))



Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
11 mars 2004, 05:00
C'est formidable!!! si seulement ma langue pouvait se delier aussi rapidement!!! je serai alors le phenix de ce site!!
Je voudrai vraiment l'entendre sur une K7!! si emeraude voudrait bien la lire et l'enregistre pour mes cours d'arabe elle sera la plus charmante dame de ces bois!! Good job!!



Message modifié (11-03-2004 07:09)

The moroccan Texas Cowboy!
Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
11 mars 2004, 07:42
Cher cousin Albert...

Akhouya, la flatterie t'ameneras partout! lol

I'll try it winking smiley



Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
11 mars 2004, 10:04
A Andre Bensoussan

Chapeau mon ami ! je viens de faire une impression afin de lire cette fable a mon oncle qui va se tordre de rire !
Moi je ne comprends pas tres bien ( Je suis tangerois ) je vais essayer de raconter le corbeau et le renard en dialecte " Haketia " Je pense que cela a dut etre fait mais bon ! une autre version c'est toulours bon a prendre !
Cordial Chalom
Jacky
Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
11 mars 2004, 10:57
Chers amis Parigots ! a vous les amoureux de l'argot ! Voici pour vous le corbeau et le renard dans la langue des titis parisiens !

Un pignouf de corbac sur un touffu planqué
s'enfilait par la gueule un coulant baraqué
Un p'tit mec de renard , alléché par l'odeur du from'ton
Qui s'mectait a cent lieues à la ronde
Lui tint a peu près cette jactance:
" Eh du corbac , si tu jactes aussi bien qu't'es nippé
T'es l'mecton a la r'tourne de tous les pt'its mecs du quartier !
Le corbac qu'était pas mariolle
Lui fila l'from'ton a travers la fiolle.
Moralité: méfiez vous des p'tits mecs qui vous en foutent plein l'mourron !
Jacky...................
Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
11 mars 2004, 11:35
Aux amoureux de la Haketia ! N'essayez pas de traduire l'intraduisible !
Le corbeau et le renard a la sauce " Tia Gimol "

Ferazmal cuervo preto en un melook de arbol tenia en esa boca de hogera un kezo de golor no sepamos de mal !

Oua daka qué un zorro que tenia las narizes fer'eadas de tanto golor de kezo le dicho :
Buenos dias cuervo ! como estas ferazmal ? y los ninios ? Como estas ya ouedi ! mira que te encuentro como un jial luzido ! eres haham y cumplido como Rebbi bentata el cambista de la fuente nueva !

Yo ya te digo ! eres bueno como el pan que se bougléa , la adafina que se tar'ea , el anis " Las Palomas " que se chorbea el sabad ! me vaya halala y kappara por ti ! cinko sobre ti ! el que te traiga el ojo , oua su emia en un plato azul !

El mel'ok del cuervo escuchando esas palabras se le fer'eo los ojos , le salio bava de la hogera de boca que tenia y se le caio el kezo !
Oua se le caiga el mazal !

El zorro que estaba pitneando y zorreando agarro el kezo y se fue !
A la ida de Jamila ! ida sin vuelta !

El cuervo se moz puzo muy avergonzado y juro por el meollo de rebbi meir que jamas nadien le enganiaria mas.......

Tia Gimol nos contaba esa fabula del enziscado Juan de la fuente ( oua no la nueva ! )
Desde ese dia oua el kezo ya oueddi no me lo bougléo mas
Jacky.............Patatita endiamantadita
Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
11 mars 2004, 16:31
c'eat tres bien!!! il faut que je me rattrape sur le language afin que je comprenne l'argot parisien!!!
Re: Jean de la fontaine en judeo arabe
14 mars 2004, 15:15
Pour ceux qui, avec le temps, ont fini par devenir quelque peu durs de la feuille dans la langue du vieux pays, je joins la traduction de La Fontaine revu et corrigé :


Le renard et le corbeau


Élève renard sur sa croupe accroupi,
Tenait dans sa gueule un bagel.
Élève corbeau par la pate appâté,
Lui tint ce verbiage en aparté:
Hé bonjour senior renard!
Que vous êtes sexy!
Que vous me semblez bien sis.
Foi de corbeau
À vous qui faites le beau,
De votre poil la texture
Des bois marie la ramure!
À ces croassements, élève renard bave
Tant qu'il rougit comme une betterave;
Tant et tant que glisse le bagel
Que junior corbeau soulève d'un coup d'aile.
Le renard les yeux fermés rêvait alors
Du repas de compliments qu'il savourait encore.
Depuis lors, des bagels il fit une réserve
Espérant goûter du corbeau la verve,
Priant qu'il soit un tant soi peu affamé
Pour lui donner à nouveau l'occasion de se pâmer.


Prochainement : L'histoire des trois petits cochons ou : La naissance du smoked meat


David Bensoussan
Montréal
Les trois petits cochons :

Kif Khlak elmswi


Kane menkane hta kano tlata delm'eiz: Kim Kim, Kam Kam oKoum Koum. Elowli bna daro btben, otani bnaha bel'od otalt bnaha belyazor.
Lowli kann key lali felrbe'. Tani kann taystha wit'azeb fkhdemto otalt kann key ishah daro bzaf.
Mhit za dib elghled elkbeh, enfekh fdar dtben otben kelo tar 'ala dar del'od.
Oqida ohda taht 'ala dar el'od okelsi tla' fel'afia.
Si traf del'od tsiybo otaho menskef 'ala l'anbeub dtkhen difdar delyazor fein tkhbaw dok tlata delm'eiz.
As men ftor hlo oma'zeb hsel melswa ! Ma kein maytokal ! Elkouzina delswa hsen bzaf melkouzina delmicroond !


La naissance du smoked meat


Nif Nif, Nuf Nuf et Naf Naf avaient chacun bâti sa maison. La première était en paille, la seconde en bois et la troisième en briques.

Nif Nif papillonnait dans l'herbe, Nuf Nuf admirait son chef d'oeuvre et Naf Naf consolidait son hameau.

Quand l'grand méchant loup vint, il souffla sur la maison de paille et la paille s'envola vers la maison de bois.

Une allumette et une étincelle plus tard, la maison de bois fut la proie des flammes.

Quelques fagots de bois furent jetés par la cheminée de la maison de briques où les ptits cochons s'étaient réfugiés.

Quel repas délicieux que celui du jambon fumé! Y-a-pas à dire! La cuisine au four à bois est tellement plus savoureuse que la cuisine au micro-ondes!





Modifié 1 fois.
Re: L'histoire des trois petits cochons (revue et corrig?e) en judeo arabe
20 mars 2004, 08:08
Formidable! Bravo , David!

Je detecte un petit accent de Mogador winking smiley

Cordialement,
Emeraude.



Jean de la Fontaine en judeo arabe
10 septembre 2005, 15:19
DE LA PART DE DAVID BENSOUSSAN

La tortue et le lièvre
David Bensoussan


Rien ne sert de courir en vain
Quand les choses peuvent attendre à demain.
Un lièvre se pavanait sans cesse
Devant tortue qui disait : rien ne presse:
Nuit et jour il ressassait des âneries
À tel point que la tortue en était marrie.
Le lièvre vantait sa vélocité innée
Et déclara vouloir la défier.
La tortue en eu mal à la tête
Et tenta de lui faire sa fête.
Je ne cours pas vite il est vrai.
Mais, vous ne connaissez pas mon secret.
Je n’accepte qu’un défi sur une longue distance
Car j’ai pour avantage l'endurance.
Qu'à cela ne tienne! À quinze lieues d'ici
Je vous convie à une course sans merci!
Soit, répliqua la tortue,
Je n’ai pas l'esprit obtus,
Et si tel est votre vœu,
Ajoutons cent lieues,
Afin que la victoire ne soit pas ambigue
Et que la désillusion soit le lot du vaincu,
Car il est certain qu’une telle décision
Fera en sorte que nous nous distancions.
Sitôt l'entente conclue, le lièvre détala
Et, par monts et par vaux s'en alla,
Les ruisseaux il traversa,
Les cimes il escalada,
Les coteaux il grimpa,
Avec son orgueil pour barda.
Haletant, ahanant, pantelant
Dans ce périple exténuant,
Il bomba tant et si bien le torse
Qu'il usa le reste de ses forces,
Alors qu'au point de départ,
Sans même franchir la barre,
Dame tortue ronflait, savourant les délices
D'un sommeil heureux non dénué de malice.
Elle, avait mérité son répit
Et le lièvre ? Son dépit,
De son arrogance il était délesté
Et guéri pour toujours de sa vanité.


Lkneuna olfkron
Daouid Bnseussan


Matslahss loualo zerba a'la lkhoi
Ila ykdro lhoiyz itsenaou hta lghda
Ouahd lkneuna kanit itfsser bla qaïda
Gdam ouahd lfkron di kane mssali m'a rasso
Lil onhar lkneuna tayt itfssar ouit thdar ithdar lhfaouat
Hta dak lfkron za'f outkelak
Lkneuna kanit it ta'zeb ouidzid flkhfa dialha
Katlo: "oass hbti tkhatr m'a'ya?''
Ioua dak lfkron tla'lo dem lrass
Okhmem kif issoubo m'a' rasso
''Nkeulk lma'keul, ana mane tane zriss mlih
Belhaq mat'arfs seud diali !
Azi ntkhatro 'ala trik b'ida
Melhit zehd diali houa ftissa' lktir''.
''Fiha elkhir katlo lkneuna. Nzriw menhna khemsta'ss kilometr
Obla mane riyho !''
''Aioua kal'lo lfkron, mane keuneuss mrkhiyen
Wila hbti, nzido ntouwlo trik
hta myat kilometr
Hagdaq itbane mlih elfirensia baynatna
Hagdak dyghelb ykeun 'ando bas yteuzeh
Oditghhelb ykeun 'ando 'alas ytghben.''.
Ghir touakfo 'ala hadsi, olkneuna kherzit ltrik
Obchiki eulmaniki dialha, tl'it lzbal okt'it louidane
Teythet outnfess fdik ltemsya lkhaïba
Hta a'yat bla kiass oskhfit
Odak lokt kaml matherekss lfkron mn mod'o
Rkqd m'a rasso, osskher, oname si mnamat
Sthal raha dialo.
Olakhor bchiki dialo sthal la'dab dialo kelo (k'lo)
Obdik l'a'mla m'a'lma,
Lfkron hiyed ldima, dik lfssoriya mlkneuna.




Modifié 1 fois.
Re: Jean de la Fontaine en judeo arabe
10 septembre 2005, 15:32
LA CIGALE ET LA FOURMI - REVU

Elnmla ozawj.

Wahd elnmla khdemt bzaf owa'er sefa kamla hta qbdha tark dhar ihsla'wanha. Kaleulha bas itqiyess 'ala rasha obas tbka ghir mtouwla. Mskina ! Hadik hya tklika ! Kant m'abya gher btkhmimat dzehd bas itzib elmakla dima qtira.

Ghouat elzawj zartha bas it'awdna otfsessha swayna. Zaouj zayt teytgheni olnmla teyta'tilha elfabor siftiytat.

Zawj mamwaflass elmakla qtira. Rz'it mhiyfa tiytakel witghlad. Hiya tiyta'mel elkhator elnmla hta ghladt matra bas. 'Azbha elhal ! Fstwa 'andha elghana takel bzaf. Oqalt frasha bas had elnouba, tkeune mendaba elqdam tlaym elmakla otkhbiha stwa kelha !

Olnmla mabqalha walo mata'telha. Hezt terzim dyalha omsat tiytlali ghir 'ala bab ellah !


La fourmi et la cigale



La fourmi ayant trimé tout l'été se retrouva prise avec un lumbago quand vint le temps froid. Il lui fut conseillé de rester alitée. Quel ennui! L'effort et le défi de rapporter une nourriture toujours plus grosse l'obsédaient!

Elle fit appeler la cigale sa voisine pour la divertir. Elle le fit en échange de miettes si précieusement amassées.

La cigale frugale prit plaisir à ce troc et commença à empâter. Elle prit goût à l'hiver bouffe et se promit d'accumuler des provisions durant tout l'été.

Quant à la fourmi, elle prit son baluchon et alla vaquer sur les grand-routes à la bonne aventure.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA