Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT, discution, photos, temoignages.....etc...

Envoyé par royrol 
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
29 décembre 2015, 14:45
Tous mes vœux aux R 'batis pour cette nouvelle année
Guy
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
03 janvier 2016, 17:19
Je souhaite à tous et à toutes une bonne année 2016.







roland benzaken
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
13 janvier 2016, 09:20
Vidéo : un défilé en bikini sur l’esplanade de la mosquée Hassan, à Rabat. Il y a quelques années, le concours de Miss Maroc avait soulevé un tollé car on avait eu l’idée de faire défiler les candidates en maillot de bain. Dans les années 60, il y avait un défilé en bikini sur l’esplanade de la mosquée Hassan, à Rabat, et cela ne semblait choquer personne.



Rabat - Défilé de mode en 1967.

Cliquez dessus pour voir la vidéo Youtube.








roland benzaken



Modifié 1 fois.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
15 février 2016, 13:12
Salut Monsieur Benzaken,

Je suis né à Rabat, depuis mon jeune âge j'ai rodé partout dans ces rues, la Médina, l'ancienne Médina l'avenue moulay ismail (ancien henri popp) bref presque tout.
Dernièrement j'ai suivi un groupe a facebook appelé Rabat avant 1930 dont on peut trouver des photos très anciens de Rabat et on fouillant un peu j’ai trouvé d’autres photos de Rabat que vous avez déjà posté. Certes ils y ont à aussi des anciennes photos de votre famille en noir et blanc.
Ce week-end je suis allé à la médina et j’ai suivi un peu la trace des zones de Rabat que vous avez fréquenté, j’ai garé ma voiture à l’avenue Abdelmoumen (ancien Av Cap petit jean) en face de l’école primaire Abdelmoumen (ancien Ecole de Pau) et en marchant je contemplais les anciens bâtiments de Rabat qui sont encore debout mais cette fois je les voyais d’un autre angle dont je ne l’ai jamais découvert. Désormais je sais que chaque bâtiment chaque rue chaque impasse est gorgé d’histoire, histoire des familles qui y ont vécu auparavant.

Ma séance de marche était comme suite :
Je suis passé devant l’impasse de votre enfance anciennement appelé henri popp. Dommage l’épicerie Rhali n’existe plus j’aurais bien aimé discuter avec lui un peu, à ca place il y a un magasin de mobilier, à côté on trouve une boucherie cacher je pense que c’est la seule et la dernière encore ouverte à Rabat. On descendant je suis passé devant l’ECOLE TALMUD THORA. Depuis les attentas de 2002 tous les lieus de culte juives du Maroc sont protégé en permanence par la police. En dessous la porte du Mellah tous les Rabattis y viennent pour y acheter leur tissus à bon prix, de nos jours en appel ce lieu Lahbib Laâwer (Lahbib l’aveugle ) je ne sais pas pourquoi, mais peut être c’est le nom d’un ancien commerçant de tissus, ensuit j’ai pris la rue de Mellah à droite elle est un peu étroite et surpeuplée pleine de petit commerce avec des impasses à droite et à gauche jusqu’à la sortie de l’autre côté via porte Bab Diwana (Porte de la douane) et c’est la première fois que je fait attention que ces impasses conservent ces noms d’origine juives comme david cohen, Chaloum Zaoui . La synagogue qui porte son nom à gauche de la porte Bab Diwana au fond de l’impasse. je l’ai trouvé fermé, J’ai demandé au flic qui monte la garde devant la porte il m’a dit qu’il n’y a personne.
Après j’ai regagné l’avenue abdelmoumen du coté de la tour Hassan jusqu'à la place ,couramment appelé, jour et nuit mais son nom c’est place Melilla (place triangle de vue devant l’immeuble mondoloni). Vu que c’est un week-end La pharmacie du coin Nommé Challah vu qu'elle donne aussi sur l'avenue Challah, était fermé. Je savais que c’était l’ancien boutique de couture de votre mère Alice avant de devenir la boutique d’optique de votre père Henri. Ensuite j’ai poursuivi ma route jusqu’à la rue de Gazza (ancien rue du 18 Juin 1940) je suis allé à la boutique d’optique de votre père j’ai trouvé le nouveau propriétaire de la boutique, je lui ai demandé d’ajuster la monture de mes lunettes un peu courbé. Entre temps je lui ai demandé de me parler un peu de votre père. En résumé du bavardage avec lui, j’ai trouvé qu’il est très attaché a son ancien patron, il conserve encore tout les anciens meubles, le même décor que sur les images noir et blanc. la même caisse de l'époque Benzaken.
Vraiment je me demande, que ce que votre père lui a fait pour qu’il soit attaché à son passé a ce point la ?
Au degré de ne plus suivre la technologie. Sur ces rayonnages on trouve même des anciens films ou pellicules de marque Kodak.
Est ce qu’il espère encore les vendre un jour ou quoi au juste ?
En partant je lui ai demandé combien il m’a facturé et c’est avec un son mélangé de joie et de tristesse qu’il m’a dit payez ce que vous voulez. C’est très rare de trouver à nos jours des commerçants de ce type.

Roland si ta besoin des photos à jour de n’importe quel coté à Rabat n’hésite pas de me contacter.

A Bientôt
SAM
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
16 février 2016, 18:23
Près d’un mois après la distinction attribuée à New York au roi Mohammed VI pour la réhabilitation des cimetières juifs au Maroc, c‘est au tour de son défunt grand-père de recevoir la sienne. Feu le roi Mohammed V a été honoré dans la capitale économique américaine pour avoir protégé des nazis les juifs du royaume pendant la seconde guerre mondiale.
Pièces jointes:
12662721_1083339175051687_1596913683897984385_n.jpg
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
17 février 2016, 11:24
Protéger les Juifs des nazis est un mythe.D'abord parce que les allemands ne sont jamais intervenus dans les affaires du protectorat,ensuite parce que Mohamed V n'aurait pas pu s'opposer à laurs decisions concernant la deportation.Son desaccord avec Nogues ,resident general anti juif ne rencontra aucune resistance à cause de la crainte du regime de Pétain de se confronter à une revolte arabe.
C'est à une delegation juive venue s'nformer en Octobre 1942 sur ce qu'il ferait si les allemands debarquaient comme ils l'avaient envisagé le mois de novembre qu'il ne proposa pour sauver une partie de la population juive que l'adoption d'un grand nombre d'enfants par des familles musulmanes.Realisant un commandement coranique de conversion pacifique.Peu lui importait de pratiquer ainsi un genocide identitaire.La delegation atterée par cette proposition ne la divulgua qu'à un nombre restreint de coreligionnaires qui s'empressèrent de l'oublier quand le debarquement americain
les sauva de l'extermination.Ce n'est que plus tard que l'on apprit que des camps de concentration étaient prêts.En fait l'administration de Noguès avait mis en place un dispositif qui le 15 novembre permettrait des pogroms dans les quartiers juifs des villes.Suivis de regroupements dans des camps supposés pour assurer leur protection.Il y eut bien des tentatives de groupes arabes mais elles echouèrent malgré l'indifférence des américains.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
17 février 2016, 14:16
SALUT ROYOL S'IL TE PLAIT INFORME MOI SUR LE PRINCE MOULAY ABDALLAH FRERE DE HASSAN II JE VOIS TOUJOURS LES INFORMATIONS SUR LE MAROC ET JE ME RAPPELLE QUE MOULAY YOSSEF AVAIT 2 FILS HASSAN II ET MOULAY ABDALAH ET DEPUIS QUE J'AI QUITTE RABAT EN 56 JE N'AI RIEN ENTENDU SUR MOULAY ABDALAH ET TOUJOURS J'AI VOULU SAVOIR S'IL EST EN VIE ET MERCI DE TES NOUVELLES
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
17 février 2016, 14:52
Bonjour Rafi,

Le prince Moulay Abdallah est décédé du cancer le 20 décembre 1983 à Rabat, à l´âge de 48 ans. Il repose au mausolée à Rabat près de son père le roi Mohamed V et de son frère le roi Hassan II.

Il s´était marié en 1961 avec Lamia Solh, avec laquelle il eut 3 enfants: le prince Moulay Hicham, la princesse Zineb et le prince Moulay Ismail.
Lamia Solh est la fille du premier ministre Libanais Riad Solh. (sept.1943 - Janvier 1945).

"A"



Modifié 3 fois.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
17 février 2016, 15:01
Pour Catalan,

Merci de citer la source de tes informations.

"A"



Modifié 1 fois.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
18 février 2016, 08:01
pour A
Les membres de la delegation sont morts depuis longtemps .Ayant gardé secrets les propos pessimistes du Roi,ils en ont été recompensés par des privilèges et une protection des Juifs indefectible de sa part.Hassan a suivi ses recommandations ,mais a été impuissant à empêcher les evenements de 1967.Qui auraient pu être pire sans lui.
Je suis l'heritier d'un temoin direct.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
22 février 2016, 11:50
Pour Catalan,
On vous basant sur les propos d’inconnus morts, à mon avis ce n'est pas une source fiable, la réalité la plus solide, c’est que l’extermination par les nazies d'entre cinq et six millions de Juifs d’Europe, a influencé même la démographie juive. Les juifs marocains rescapés de la Shoah représentent actuellement une masse importante par rapport aux autres.

Alors ce n’est pas grave d’avancer des propos un peu contradictoire juste pour vendre les journaux ou peut être bénéficié des indemnités comme les autres mais changer l’histoire c’est impossible je pense.

Certes le sultan était un peu mis à l’écart par la résidence générale du protectorat français depuis 1912. Son rôle se limitait uniquement à la signature des dahirs qui lui ont été transmis sans se posé de question, En fait les troupes même de MOULAY Youssef Père de Mohamed V ont participé avec l’armée française pour éradiquer la résistance anticolonialiste du nord de Abdelkrim Khattabi et du Moyen Atlas de Mouha Ou Hammou Zayani en plus la résidence a même favoriser la passation du trône à Mohamed V juger maniable par rapport à ses grands frères.

Mais après le dahir de 1930 qui différencie entre marocain berbère et non berbère scellé par le sultan Mohammed ben Youssef, alors âgé de vingt ans et au début de son règne. Son adoption fut perçue au Maroc comme une atteinte à l'unité du peuple marocain, au point de susciter une réaction nationaliste de grande ampleur, devenue une étape essentielle du nationalisme marocain et ayant conduit, quatre ans après (8 avril 1934), à une quasi-marche arrière.

A partir de cette époque la, le sultan a connu des hauts et des bas avec le protectorat français, il savait qu’il pouvait compter sur la force de ces fidèles pour participer à la gouvernance du Maroc.

Après l’arrivée du régime de vichy durant la seconde guerre mondiale Le sultan n’a pas voulu répéter la même erreur que celle de 1930, alors il n’a pas approuvé toutes les lois anti-juives qui lui ont été transmis et qui distinguent entre les marocains, pour lui ils sont tous égaux quelque soit leur races ou leur religions.

En plus il décida de s’allier avec Charles de gaulle du côté des alliées et envoya ces troupes combattre les nazis.
Vous vous imaginez si par malheur les alliés ont perdu la bataille que ce qu’il pourrait lui arrivé ?

Pour ceux qui ont encore des doutes. Si Mohamed V ne contestait pas les lois qu’il jugeait contre l’intérêt du Maroc ca n’a surement pas va lui couter d’être déchu du trône et exilé avec sa famille à Madagascar.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
22 février 2016, 21:44
Pour Rimas
Personne n'est obligé de croire les propos qui m'ont été rapporté directement par des participants de la delegation.Mais personne ne peut nier le fait que le Roi n'a sauvé aucun juif de la deportation parce qu'elle n'a jamais eu lieu.Les Juifs marocains ne sont donc pas des "rescapés" de l'extermination nazie.Ce sont des miraculés du debarquement americain.
Quand aux revoltes d'Abdelkrim Khattabi et de Mouha Ou Hammou Zayan elles n'etaient pas "anticolonialistes" mais anti royalistes,chacune cherchant à s'affranchir de la tutelle alaouite qui les opprimait depuis Moulay Rachid depuis 1666.Et c'est la France qui a aidé les troupes du Sultan,pas l'inverse.Et ce n'est pas parce que Mohamed V a declaré au resident Noguès que les Juifs marocains ne devaient pas être discriminés dans l'attribution de cartes de rationnement,qu'il les considerait comme égaux aux musulmans.Leur statut restait celui de dhimmis aux yeux le loi musulmane.Quand aux combattants ,il n'avait pas de troupes marocaines à envoyer en tant qu'allié,,c'étaient tous des volontaires incorporés dans l'armée francaise.
L'Histoire ce sont des faits pas des opinions.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
23 février 2016, 10:46
Pour Catalan,

Vous avez raison l'Histoire ce sont des faits pas des opinions.

En ce qui concerne les deux révoltes, vous avez un peu raison mais à la différence ils combattaient les troupes du sultan de l'époque parce qu’ils considéraient le régime alaouite traitre, coopérant avec le colonialiste français et espagnole,
sinon c’est quoi l’intérêt d’une force coloniale à donner l’appui à une partie contre une autre, il serait plus facile de les laisser s’exterminé et sauvegardé sa puissance après pour mieux étendre son pouvoir sur tout le royaume.

Pour le mot Dhimmis j’ai vu que vous l’avez utilisé dans un sens un peu discriminatoire alors que c’est tout à fait le contraire. Un dhimmi c’est un citoyen non-musulman d'un État musulman, lié à celui-ci par un pacte de protection. Il s'applique aux juifs et chrétiens, qui moyennant l'acquittement d'un impôt appelé jizya et se voient accorder une liberté de culte, ainsi que la garantie de sécurité pour leur personne et leurs biens. Par contre ils sont acquitté d’un autre impôt imposé uniquement sur les musulmans appelé Zakat et ils ne sont pas obligé de participer aux guerres.

Concernant les combattants volontaires incorporés dans l'armée française, leur nombre était insignifiant par rapport à l’armée du sultan, même le défilé militaire de la victoire en 1945 le prouve. Les troupes défilant en face de leur sultan Mohamed V et le général Charles de gaule n’ont vraiment pas l’aire de volontaires. voila le lien de la vidéo sur youtube [www.youtube.com]

revoyez le et donnez moi votre avis

A bientôt



Modifié 1 fois.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
23 février 2016, 20:23
Pour Rimas
Le Sultan fut invité par de Gaulle pour tenter de freiner sa volonté d'autodetermination qu'il exprima en 1947 dans son discours de Tanger.
Les revoltés reprimés ne se souciaient pas des rapports du Sultan avec la France,ils voulaient retrouver leur independance perdue depuis l'unification forcée de la dynastie alaouite.
Quand aux Juifs ils n'ont beneficié d' un semblant d'egalité citoyenne que sous le regime du protectorat qui avait imposé le concept republicain d'égalité devant la loi.Avant et après le protectorat le statut de dhimmis n'a jamais été une option choisie mais imposée par la charia,avec des interdictions claires d'égalité dans le port de vêtements,de circulation ,de possessions de montures et surtout de temoignage devant la justice islamique.Quand à la garantie de securité il suffit de rappeler les pogroms sporadiques qui ont emaillé leur histoire dans les pays musulmans pour en apprecier la valeur.La modernité a attenué ces interdictions dans le Maroc de Hassan 2 sans les eliminer totalement.Enfin,la poignée de Juifs residuelle d'une communauté ayant eu 350000 personnes est trop insignifiante pour souffrir de discriminations significatives.Sauf en cas de conflit avec un musulman.
Dans le defilé militaire tous les marocains en particulier et les africains en general font partie de l'armée francaise ,goumiers, tirailleurs, spahis aucun n'est sous l'autorité de Sultan.Tous des volontaires.Et d'ailleurs la honte de la France est de ne pas leur avoir donné pendant des decennies les mêmes retraites que les francais.Alors qu'ils se sont battus
avec un courage exemplaire,toujours en première ligne.

Ce que j'ecris n'est pas mon avis,ce sont des faits indiscutables et verifiables dans les archives.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
23 mars 2016, 16:19
MERCI Rimas d'avoir parlé de ta visite à Rabat.Il y a plein de souvenir de ces rues de ces quartiers de cette ville qu'on oublie pas.
Pour te remercier je t'offre mon article intitulé: DES SFENJS POUR RIMAS.


Je suis né à Rabat en 1949, au Maroc, et c’est là que j’ai grandi jusqu'en 1967, ensuite départ définitif pour Paris.



C’est au Maroc que j’ai reçu tous mes cadeaux de fêtes.

C’est au Maroc que j’ai goûté et préparé mes premiers beignets. Nous les appelons les sfenj et c’est évidemment ce que j’ai choisi de préparer aujourd’hui !

Direction Rabat pour les beignets de mon enfance !

Pas plus haut que trois pommes, je me revois aider la bonne chez nous, à préparer des sfenj, je la revois terrorisée à l’idée que l’huile nous brûle !

La recette que je vous propose aujourd’hui me vient du moul l’sfenj (le vendeur de beignets) au Mellah à coté du quartier où j’ai grandi à Rabat.

En effet, lors de mon dernier passage à Rabat, en 2009, j’ai demandé la recette au commis qui frit inlassablement les beignets du matin très tôt et jusqu’au crépuscule et il m’a non seulement généreusement donné la recette mais aussi les secrets qui vont avec.



Fêtes de Hanoucca ou pas, personne ne pourrait parler du Maroc sans parler de ses incontournables sfenj. C’est une institution dans le pays.



Sfenj est un mot arabe qui signifie “éponge”.

Un nom que l’on le doit très certainement à leur texture intérieure à la fois spongieuse, moelleuse, et aérienne alors qu’ils sont si croustillants à l’extérieur.

Le sfenj est à la base un beignet dont la pâte est salée et où la dose de sucre, homéopathique, ne sert qu’à délayer la levure.

Libre à chacun ensuite de le saupoudrer de sucre ou de le napper de miel chaud.



Pour réussir des sfenj, afin que leur texture soit parfaite, le pétrissage est essentiel ! Il doit etre très long, vif, et énergique. Si vous avez un robot pétrisseur ou une machine à pain pour pétrir, n’hésitez surtout pas à vous en servir, vous obtiendrez une magnifique pâte !

La poussée est également très importante, elle doit être suffisament longue pour que la pâte soit belle et aérée. Si ça n’est pas le cas, c’est que le pétrissage n’a pas été suffisamment long et énergique ou que la pâte n’a pas suffisamment poussé.



Il n’existe pas un pays au monde qui n’a pas sa ou ses recettes de beignets.

Mais à mon goût, et n’en déplaise à certains, aucun pays au monde ne détrônera le Maroc et les sfenj de mon enfance !



Recette des Sfenj

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de repos : 4 heures
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 15 pièces environ)

500 g de farine

1 ½ cuillère à café de sel

1 cuillère à soupe de sucre

20 g de levure boulangère fraîche ou 11 g de levure de boulangerie déshydratée

330 ml d’eau tiède

100 ml d’eau (pour délayer la levure)

Huile pour la friture
Préparation

Délayer la levure et le sucre dans ½ verre d’eau.

Dans le bol du robot, Mélanger tous les ingrédients sauf le sel.

À faible vitesse, incorporer progressivement l’eau jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte collante.

Incorporer le sel et augmenter l’intensité du robot.

Pétrir pendant 10 minutes. La pâte doit être très collante.

Laisser reposer la pâte pendant au moins 3 heures, couverte et à l’abri des courants d’air.

Prévoir un grand bol d’eau froide pour façonner les beignets. Les mains devront être mouillées pour former chaque beignet.

Prélever des boules de pâte de la taille d’un œuf.

Faire un trou au centre et frire dans l’huile chaude.

Dorer des deux côtés, 2 à 3 minutes par côtés.

Servir avec du sucre ou du miel chaud.




roland benzaken
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
23 mars 2016, 16:58
JE POSE DES PHOTOS DE FEU LE PRINCE MOULAY ABDALLAH.

LE ROI ET SES PRINCES AU MAUSOLÉE A RABAT.( MAROC )



S.A.R. le prince Moulay Abdallah, né le 30 juillet 1935 à Rabat et décédé le 20 décembre 1983.

Aujourd'hui ils reposent en paix au Mausolée de la Tour Hassan à Rabat.

A l’intérieur du Mausolée , les tombes du Sultan-Roi Mohammed V,Le Prince-Roi Hassan II et le Prince Moulay Abdallah.







Pour moi personnellement le Roi Mohammed V , que son souvenir nous soit toujours une bénédiction pour tous ceux qui l'ont aimé, était le plus grand Roi que le Maroc ait jamais eu.

Connaitre un Homme , il faut vivre avec lui...

connaitre un Roi, il faut l'avoir eu comme souverain ...

Il faut avoir rencontré dans sa vie un homme de la qualité de notre ancien souverain... avoir du respect.




Lalla Abla bint Tahar ( 5 septembre 1909 - 1992)


Fille de Moulay al-Tahar ben Hasan, elle était l'épouse du roi Mohammed V du Maroc(mariage en octobre 1926).
Elle est la mère de cinq enfants :
le roi Hassan II,
Lalla Aicha,
Lalla Malika,
Moulay Abdallah,
Lalla Nuzha.
Elle est morte à Rabat, le 1er mars 1992.

Ma mère Alice Benzaken était sa couturière favorite de 1956 à 1967, elle allait au Palais Royal, un chauffeur venait la chercher.




Mohamed V et ses enfants

Le cliché de l’exil de Mohammed V. Le 8 avril 1954 en exil à Madagascar, Mohammed V a emmené six de ses sept enfnats chez un photographe d’Antanarivo. Autour de lui, de gauche à droite : Lalla Aicha, Hassan ( le futur Hassan II, alors prince héritier) Lalla Malika, Moulay Abdellah et Lalla Nezha. Le roi tient sur ses genoux la dernière née des jeunes princesses, Lalla Amina.



LE PRINCE MOULAY ABDALLAH ET LALLA LAMIA EL SOLH.

En 1961, il épouse Lamia el Solh, fille du premier des présidents du Conseil des ministres libanais, Riad el Solh.
Ils sont parents de trois enfants, cousins du roi Mohammed VI et du prince saoudien Walid ben Talal:
S.A. le prince Moulay Hicham (1964) ;
S.A. la princesse Lalla Zineb (1971) ;
S.A. le prince Moulay Ismaïl (1981).
Le prince Moulay Aballah et Lalla Lamia lors d'une soiree modaine a Rabat après leur fillancailles.



Lalla Lamia lors du troisième jour de noces de son mariage avec le prince Moulay Abdallah lors d'une séance photo.




Le prince Moulay Abdallah et Jacqueline Kennedy lorsqu'il accompagnait son frère le roi Hassan II lors d'un diner officiel à la Maison Blanche.



LALLA LAMIA SOLH EPOUSE DU PRINCE MOULAY ABDALLAH.

L'épouse de feu Moulay Abdallah le frère de feu SM le roi hassan II et la mère des princes Moulay Hicham et Moulay Ismail.



MOHAMMED V ET LES DEUX PRINCES AU PALAIS.




A droite, feu S.A.R. le Prince Moulay Abdellah
A gauche, son fils, S.A.R. le Prince Moulay Hicham



Dieu garde votre Âme mon Prince.

LA COUR ROYALE DU MAROC.
De gauche à droite :
Feu Sa Majesté Hassan II
Feue la Princesse Lalla Aïcha
Feue la Princesse Lalla Nuzha
S.A.R. la Princesse Lalla Malika
Feu le Prince Moulay Abdallah

_1.jpg

roland benzaken
SALUT ANDRE ET MERCI DE TES INFORMATIONS
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
14 mai 2016, 13:45
Pour ceux qui ont fréquenté LA GAMBILLE à Mohammedia .Et en plus comme c'est noté il n'y avait que de belles filles.





roland benzaken
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
14 mai 2016, 13:51
" LE GARÇON AUX GRANDES OREILLES ".

Un gouverneur avait honte des longues oreilles de son garçon. Pour ne pas que cela se sache, il faisait couper la tête aux coiffeurs trop curieux... Mais un jour l’un d’entre eux ne dit rien, garda sa tête et le lourd secret...

Le garçon aux grandes oreilles Pays:Maroc.

Un conte dit en français par Bahija Ben Barka et en arabe marocain par Mustapha Ghanim.

Il était une fois dans un pays lointain, très lointain, un hakem (gouverneur). Il avait un garçon qui avait de longues oreilles. Comme ce dernier en avait honte, il les cachait avec une calotte. Si cette tare s’ébruite, il sera la risée de tout le monde. C’est pourquoi son père faisait appel à un coiffeur pour lui faire couper les cheveux, à domicile, loin des regards indiscrets. Mais un jour, le coiffeur, rongé par la curiosité, voulut savoir pourquoi le garçon avait de longues oreilles. C’est ainsi qu’il commit l’irréparable ! On le laissa couper les cheveux, puis on lui coupa la tête pour qu’il ne révèle pas le secret. Les coiffeurs se succédèrent et posèrent la même question, et leurs têtes sautèrent après qu’ils coupèrent les cheveux du fils du gouverneur. Un jour, on fit venir un coiffeur, qu’on dit discret. Il vit les grandes oreilles de l’enfant, mais ne chercha pas à savoir pourquoi. Il coupa les cheveux. Mais avant qu’il s’en aille, le père lui recommanda de garder le secret s’il ne voulait pas se faire décapiter. Le coiffeur rentra chez lui décontenancé car le secret qu’il détenait prenait de l’ampleur et le gonflait petit à petit si bien que son corps devint trop lourd. Pour se libérer de ce poids qui l’écrasait depuis de nombreux jours, il se rendit dans un puits et cria en se penchant vers le vide : « le fils du gouverneur a de grandes oreilles ! Le fils du gouverneur a de grandes oreilles ! Le fils du gouverneur a de grandes oreilles ! » La grenouille l’entendit et se mit à crier elle aussi : « le fils du gouverneur a de grandes oreilles ! Le fils du gouverneur a de grandes oreilles ! Le fils du gouverneur a de grandes oreilles ». Le pigeon venu se désaltérer, près du puits, l’entendit et se mit à dire : « le fils du gouverneur a de grandes oreilles, le fils du gouverneur a de grandes oreilles, le fils du gouverneur a de grandes oreilles ». Le corbeau l’entendit et se met à crier la même chose. Les autres oiseaux l’entendirent et se mirent à répéter : « le fils du gouverneur a de grandes oreilles ! ». La nouvelle se répandit dans la ville et arriva aux oreilles du gouverneur. Furieux contre le coiffeur qui avait divulgué le secret, il promit de lui faire avaler sa langue. On le fit venir ; mais il jura et nia en avoir parlé à quelqu’un. Le fils intervint et dit à son père que le coiffeur est sincère. Après tout, la nouvelle s’est propagée et tout le monde est aujourd’hui au courant. Cela ne sert à rien de tuer le coiffeur. « Je suis une créature de Dieu, je n’ai pas à rougir d’être différent des autres ». Sur ce, le coiffeur fut lâché. Le garçon, libéré de sa hantise, sortait désormais sans calotte. Mon conte était parti avec la rivière et moi je suis restée avec les fils des généreux.

Illustration : Hamid Diani





roland benzaken



Modifié 1 fois.
Re: DE TOUT ET DE RIEN UNIQUEMENT DE RABAT,discution,photos,t?moignages.....etc...
29 juillet 2016, 07:29
LES ORANGES AMERES VERS LE COLLEGE DES ORANGERS A RABAT.

C'était à Rabat des années 62-63.
Tout me rappelle la rue des Orangers pour aller au collège du même nom.
Il y avait plein d'arbres d'orangers d'oranges amères et j'en ramenais au retour d'école à ma mère pour faire des confitures, un délice......d'enfant que je ne retrouverai plus jamais le gout.




En route pour une petite visite nostalgique de l'école des Orangers dans le quartier des Orangers à Rabat.
Nous avons, avec le directeur de l'école, fait un tour du propriétaire : la cour, le préau, l'escalier, les couloirs, les classes.







roland benzaken
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA