Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




DEBDOU

Envoyé par jero 
Re: DEBDOU
13 août 2008, 19:26
Salut Debdoubi,
elles se ressemblent beaucoup ces belles jeunes filles juives de Debdou...au niveau du vêtement,de la fibule et de la triple rangée de perles je ne vois pas de différence;
l'une a l'oreille gauche dégagée,l'autre porte une sorte de foulard autour du cou...ces éléments ne paraissent pas probants...
ce qui m'interpelle le plus c'est la bouchewinking smiley....J'ai l'impression d'une différence nette...même si le rouge à lèvres à base de cerises de Sefrou permettait,à l'époque, de dessiner le contour des lèvreseye rolling smiley
Re: DEBDOU
13 août 2008, 19:34
Par rapport à la documentation que tu as eu l'amabilité de mettre en ligne je me permets d'ajouter quelques éléments relatifs à une nouvelle synagogue créée à Debdou au début du XVIII ème siècle...
il semble qu'il s'agisse de la règle "Une fois hissé il ne peut descendre"...
Pièces jointes:
Numeriser0013.jpg
Re: DEBDOU
14 août 2008, 20:50
Bonsoir Bernard.

Les juifs de Debdou (suite):
Pièces jointes:
debdou.JPG
Re: DEBDOU
28 mars 2009, 22:31
Même ancienne carte postale de l'éditeur Millet que celle précédemment postée par Debdoubi mais avec une légende différente...
Pièces jointes:
debdou photo groupe.jpg
Luz
Re: DEBDOU
29 mars 2009, 14:45
Chers amis

Je découvre votre rubrique, particulièrement intéressante : jusqu'à ce jour nous n'avions jamais entendu parler de Debdou... Je lis en ce moment, "Le Maroc d'aujourd'hui" de Eugène AUBIN, relatant son voyage en 1902/1903. Livre publié par A.Colin en 1907.
Luz
Re: DEBDOU
29 mars 2009, 14:55
Les mariages précoces

Message du 29/07/08 " La coutume la plus déplorable, au point de vue social, est celle des mariages précoces... Des jeunes mères âgées de 12 à 13 ans et déjà à moitié flétries."

Ci-dessous, un extrait du livre de E.Aubin (p.366)
Pièces jointes:
Aubin Eugene-3-1.jpg
Re: DEBDOU
16 avril 2009, 17:02
En août 1913 le marché de DEBDOU se développe...
Pièces jointes:
Numeriser0010.jpg
Re: DEBDOU
16 avril 2009, 17:05
Prix des denrées sur le marché de DEBDOU en août 1913
Pièces jointes:
Numeriser0014.jpg
Re: DEBDOU
28 avril 2009, 12:56
que sais tn sur les cohanim de debdou
Re: DEBDOU
28 avril 2009, 13:10
que sais ton sur la famille bsesah[leur surnon]
Re: DEBDOU
28 avril 2009, 19:05
abine a écrit:
-------------------------------------------------------
> que sais ton sur la famille bsesah

Les Bzizah font partie de la famille Benhamou
Prous
Re: DEBDOU
13 juin 2009, 21:28
Bonsoir Prous.

Ceci te concerne certainnement.

Arrêté viziriel du 10 mars 1923 portant création, à Debdou, d'un comité de communauté Israêlite,
et nommant les membres de ce comité.
Pièces jointes:
debdou.JPG
Re: DEBDOU
13 juin 2009, 22:42
Monter à la maison forestière de la Gada (mince tongue sticking out smileyje ne sais pas l'écrire !!! Gaada ?...) c'est à couper le souffle ! La vertiginosité de la route ne laisse rien aux merveilleuses vues aériennes qui, s'offrent à chaque épingle à cheveu. Sublime !
J'y étais allée enfant. J'y suis retournée l'an dernier. Des nouveaux petits chalets roses y sont maintenant disséminés sur l'airial. La maison des Peylaré (oranais, extracteurs d'essence de romarin) s'est éboulée, mais les femmes berbères continuent à venir chercher l'eau, glacée de la source avec les mulets.

On sait d'où vient ce nom de la Gada ?
Re: DEBDOU
14 juin 2009, 16:12
Bonjour Debdoubi
Dans le livre des Juifs de Debdou on dit de Rabbi Yaakov Marciano Ben Ako
n°4"Ce rabbin fut le pére de la branche Ako. Brillant et patriarche, ce juge fut loué et admiré pour l'acuité et son discernement et l'ampleur de son erudition. Il édicta un certain nombre de nouveaux règlements pour le mieux-etre de sa communauté et de sa génération.
Etant fils de Yehouda (n°147), je suis de la lignée de Yaakov.

C'est toujours un plaisir d'avoir de tes nouvelles.
Prous
Re: DEBDOU
14 juin 2009, 22:04
Bonsoir les amis.

Bonsoir Maurine.

Cet homme, c'est moi. Je suis à une altitude entre 1500 et 1600 mètres.
L'endroit où je suis s'appelle "tafrent". C'est un mot bérbère qui veut dire clairière.
Dans le temps quand Debdou faisait partie de la province d'Oujda,
le gouverneur venait passer quelques jours dans cette maison blanche à côté de ce pylone.
La maison forestière est derrière le pylone et la source glacée dont tu parles se trouve non loin de cette maison.
les petits chalets roses ont été construits il y'a plus de sept ans. Un couple Français vient de s'installer et a ouvert un petit restaurant.
Tu as dit: sublime. Oui c'est sublime.
Beaucoup confondent "Tafrent" et "Gaada". la Gaada se trouve encore plus haut à 1700 mètres d'altitude.
Elle signifie tout simplement un endroit élevé, un haut plateau.
Récemment, on a trouvé dans cette gaada au lieu dit "Tifzouine" l'existence d'une truffe noire qui vaut de l'or.

Lisez l'article ici
Pièces jointes:
tafrent.JPG
Re: DEBDOU
16 juin 2009, 14:04
Debdou est une ville située au sud d'OUJDA c'est un centre d'une trés grande importance pour les juifs. Il s'y tenait une fete annuelle(?), il y avait là-bas un saint(?) juif. Mon oncle y a travaillé et j'ai eu l'occasion d'y aller enfant (9-11 ans) avec mon père car invité à cette fete (nous sommes musulmans algériens).
Je n'ai pas plus d'infos.
Re: DEBDOU
19 juin 2009, 20:51
En septembre 1919 le "Cheikh Elio MARCIANO" est nommé membre de la commission chargée d'effectuer le recensement de la Taxe Urbaine de Debdou aux côtés du "caid GHOMRICH et du cheikh Doudou Ben HAION"...
Re: DEBDOU
19 février 2010, 23:50
Au hasard de mes recherches je suis tombé sur cette photo.

Une autre facette du passé de DEBDOU: Après le combat du 23 Mai 1911.
Pièces jointes:
Debdou 2.jpg
Re: DEBDOU
24 février 2010, 00:43
La photo précédente est la conséquence des exactions des ould Amara, le 22 janvier 1911 entrainant l'intervention de l'armée française . Voir article souligné en bas de page.


Pièces jointes:
Debdou - Conséquences de l\'attaque des Ould Amara le 22 janvier 1911 -.jpg
Re: DEBDOU
21 mars 2010, 11:18
Boujours à tous les anciens Débdoubis:

J'ai vécu ma première enfance à Débdou de septembre 1948 à 1954. J'y ai pratiquement ouvert les yeux car j'avais à peine un mois à notre emménagement dans cette bourgade où mon père venait d'être nommé "Adel" (Notaire/Greffier) au tribunal. Nous habitions une maison donnant, par une de ses deux façades, sur la rue principale et sur la fontaine "Ain Sbilia" bien connue. Parmi nos voisins, je me rappelle, entre autres, d'une famille juive dont la mère s'appelait "Mrima Di Hirrou" avec laquelle nous partagions souvent sa fameuse "Skhina" (tajine à base de pois-chiches très bien cuits sur la braise), ou son "Rkak" (pain sous forme de gauffres). Nous partagions également la même porte extérieure et le même couloir avant de trouver, chacun, la porte de chez-soi.

Ceux qui ont vécu à Débdou entre 1948 et 1955 se rappellent peut être de ma famille, car mon père était très connu par plusieurs aspects de sa personnalité. C'était le Fkih SSi-Ali-Ben-L'haj-Ahmed-Al Berhili. Je possède de lui quelques écrits de l'époque où paraissent des noms de quelques familles juives pour qui il instruisait et archivait des actes divers.

Ceux qui s'intéressent à cette époque pourront me contacter pour échanger des informations.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA