Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique

Envoyé par cohenelie 
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
25 octobre 2009, 21:27
Salut Braham!!

Tu es admirable!! belles photos qui nous retournent a des moments splendides, le four , c'est la que l'on envoyait notre pain et la daf, il s'appelait ERAHALI, la maison a 3 facades que tu decris a Hanna, en face du camion stationne, la maison des Barchichat, les enfants teigneux partaient de cette maison , EL ASKAR DI HASSIBA qu'on les appelait , pour se faire soigner a l'ose ou a l'hopital Moulay Youssef.
En tous cas BRAVO!!!!
Raphy
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
10 décembre 2009, 14:14
Bonjour

Merci a tous nos chers membres d'avoir developpe ce sujet et dernierement l'emplacement de toutes les ruelles et impasses de notre venere Mellah de Rabat, symbole de la presence quasi , presque millenaire, des juifs a Sale et a Rabat.

Ce sujet sert beaucoup, scientifiquement parlant, a des recherches pour fins d'ecriture sur l'histoire de la Communaute Israelite de Rabat-Sale qui n'est aujourd'hui, dans sa grosse majorite, plus a ses lieux d'origine au Royaume Cherifien mais par contre s'est bien implantee en Terre d'Israel, premier pays de leur premiere Genealogie et ailleurs en France, Montreal Canada,USA..Australie.

Avec tous nos remerciements

elie

Pièces jointes:
toda, merci, gracias..pour tous vos efforts.jpg
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
10 décembre 2009, 15:02
Bonjour Elie,
Aprés avoir consacré du temps à faire réapparaitre,grâce à la bienveillante attention de l'équipe de Dafina,des documents,plans,photos et anciennes cartes postales de ma collection qui avaient disparu de sujets qui me tenaient à coeur...je vais maintenant être en mesure de mettre en page de façon progressive des éléments de recherche...notamment dans ce sujet...en espérant que cela apportera un plus à tous ceux dont les ascendants ont,autrefois,habité au Mellah de Rabat...
La tâche n'est pas simple car il y a souvent des orthographes différentes dans les noms des rues et des personnes...j'ai également trouvé trace de quelques anciennes impasses(derb)...qui,sauf erreur de ma part,n'ont pas été cités par Quamefil et Hazan David...

D'abord je mets un extrait de mon plan de Rabat de 1906...on peut évidemment constater qu'il n'y avait,au niveau du Mellah, aucune porte(bab) au niveau de la muraille des Andalous...pas de longue rue "Oukassa"...qu'elles étaient les limites du Mellah?...y avait il une porte "intérieure" fermant le Mellah?...un ancien cimetière juif vers Sidi Mekhlouf?...etc...beaucoup d'interrogations...
Pièces jointes:
Numériser0005.jpg
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
10 décembre 2009, 15:06
Afin de permettre aux lecteurs de faire une étude comparative je mets en ligne mon plan de Rabat de 1912/13...
Pièces jointes:
Numériser0004.jpg
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
11 décembre 2009, 04:52
La maison du Rabbin Benhaim c est la qu ils ont habitaient mes beaux parents Yhia & Solika Portal ainsi que mon mari David ,freres et soeurs avant on l appelait maison Azuelos marcelle
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
12 décembre 2009, 22:06
De mes recherches concernant le Mellah de Rabat antérieurement à 1930 voici les noms de rues/impasses non citées par Quamefil et Hazan David :

Rue BARCHILON...au n°9 :Madame Veuve Joseph Torjman dite "sniri" et Madame veuve Maklouf Marrache;
Derb(impasse) BARTILON(à mon avis c'est la même que la précédente orthographiée différemment)...N°3 Benzellag;

Impasse DUKALI(également écrit DUKALLI)...N°7 Joseph Marrache;propriété non numérotée:Joseph Benatar fils de Jacob;autre propriété non numérotée: héritiers d'Elias Bensaud(dont raphaël);

Je trouve également citée prés d'une dizaine de fois la rue/impasse "HAZAN DAVILA" :
N°4 : David Benzaquen
N°5 : David Sriqui et Abraham Sriqui(domicilié à Casablanca)
N°5 : Madame veuve Abraham Cohen
N°6 Cheloumou Cheriki
N°7 et 14 :Madame veuve Abraham Cohen
N° 8 et 10 :propriété dite"Benatar16"... à l'angle avec l'impasse Scouïla
N°10 : David Benzaquen
N°16 Eli ou Attias
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
12 décembre 2009, 22:36
Quamefil,que je salue,a pris en photographie de nombreuses plaques indiquant des noms d'impasses/rues du Mellah;elles sont de deux sortes:celles écrites uniquement en français(à mon avis les plus anciennes)...et celles écrites en arabe et en français probablement plus récentes..
Sur l'une de ces dernières apparait "Chaloum Zaouï"...cela fait partie des noms de rue dont je n'ai pas trouvé trace avant 1930...tout comme "Illoz", "Dispensaire","Buenos" et "Attias"...

Une histoire un peu compliquée c'est celle de la rue ou plus probablement des rues/impasses "ferran"...je mettrai quelques éléments ultérieurement...
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
12 décembre 2009, 22:58
Citation
cigalou
Je trouve également citée prés d'une dizaine de fois la rue/impasse "HAZAN DAVILA" :
N°4 : David Benzaquen
N°5 : David Sriqui et Abraham Sriqui(domicilié à Casablanca)
N°5 : Madame veuve Abraham Cohen
N°6 Cheloumou Cheriki
N°7 et 14 :Madame veuve Abraham Cohen
N° 8 et 10 :propriété dite"Benatar16"... à l'angle avec l'impasse Scouïla
N°10 : David Benzaquen
N°16 Eli ou Attias

Pour l'impasse Hazan Davila, n'etait il pas la rue où il y avait la synagogue du fameux rabbin de Rabat Eliezer Davila ou de Haim Davila un de ses descendant ?
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
15 décembre 2009, 21:33
Citation
cigalou

D'abord je mets un extrait de mon plan de Rabat de 1906...on peut évidemment constater qu'il n'y avait,au niveau du Mellah, aucune porte(bab) au niveau de la muraille des Andalous...pas de longue rue "Oukassa"...qu'elles étaient les limites du Mellah?...y avait il une porte "intérieure" fermant le Mellah?...un ancien cimetière juif vers Sidi Mekhlouf?...etc...beaucoup d'interrogations...

Bonsoir les amis.
Bonsoir Bernard.

A toutes ces interrogations, tu auras des réponses satisfaisantes.
Concernant la porte interieure fermant le mellah de Rabat, voici ce qui ressort des archives Marocaines de 1906.
Pièces jointes:
rabat1906.JPG
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
15 décembre 2009, 23:21
Bonsoir Debdoubi,
Heureux de te voir réapparaitre sur Dafina aprés une bien longue absence...rien de grave j'espère...
Cette Histoire de porte intérieure du Mellah est un peu compliquée...d'ailleurs n'y avait il,dans les temps anciens, qu'une seule bab fermant le Mellah de Rabat?

En tout cas en mettant en perspective ton texte et mon plan de Rabat de 1906...je ne vois pas "à l'extrémité" du tronçon de rue appelée à l'époque et/ou ultérieurement Ouqqaça(Oukassa) une rue qui "tourne brusquement à gauche" vers le Mellah...j'en vois une plus haut...mais pas à l'extrémité....
Donc quid de l'emplacement exact de la porte ou des portes fermant dans l'ancien temps le Mellah de Rabat?...quel était ce quartier Ouqqaça?(quartier réservé?)...ses limites avec le Mellah?...
Pièces jointes:
Numériser0006.jpg
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
15 décembre 2009, 23:41
En ce qui concerne l'ancienne rue du Mellah de Rabat dénommée "Hazan DAVILA"...comme l'a dit Quamefil il y a sûrement un lien avec la famille Davila...
J'ai trouvé trace d'un couple DAVILA qui,avec Madame Hanna veuve Mordekhay,possédaient une habitation au N°10 de la rue Bohbot...
Il y avait également un dénommé Joseph DAVILA dans la rue "Cheick Daoud"...
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
15 décembre 2009, 23:49
Bernard.

Voici ce qui a été dit à propos du quartier Ouqqaça et El mellah.
Pièces jointes:
rabat.JPG
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
16 décembre 2009, 09:58
Bonjour Cigalou et Debdoubi.
Je suis heureuse de retrouver notre ami Debdoubi et de vous lire tous deux sur ce sujet.

J'ai intégré qq pages sur ce Mellah dans le livre actuel que je termine.

Je me suis basé sur le plan mis par Cigalou je crois et où Hazan David a tenté de poser les noms des rues.

Mais il reste des incertitudes et des 'blancs'

Le quartier a du évoluer au fil du temps ainsi que les noms des rues. Il m'importe de situer la position des années 50/60.

J'ai bien repéré l'entrée dite 'porte du Mellah' qui donne de suite sur la rue Oukassa et où se trouvaient les écoles garçons et filles ainsi que la fameusse librairie Louski. Mais je ne situe pas très bien le 'dédale' qui rejoint la rue centrale ou principale du Mellah ( sans nom ??).
Dans la partie droite de ce plan, il reste deux rues sans nom ??

Hazan David dit que les noms n'ont pas changé depuis les années 50/60 ??

J'ai vu aussi des noms de rues ou impasses photographiées par Quaméfil et qui ne se retrouvent pas sur le plan ??

Je crains de mettre certaines erreurs ou cetains oublis dans ma relation. De plus, les 'orthographes ' ne sont pas toujours les mêmes....

Encore beaucoup de travail pour affiner cela !..

Nos deux limiers (cigalou et Debdoubi) sont sur la piste !....
En tous cas, un grand merci à vous pour éclairer ce sujet très passionnant.

Hazan david m'a indiqué qu'il retourne souvent au Mellah et qu'il peut enquêter sur place. Ceci peut conforter la situation actuelle...

Très bonne journée !..

Sincères amitiés.
Hannah !
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
16 décembre 2009, 23:21
Bonsoir les amis.
Bonsoir Anna.
Bonsoir Bernard.

L'histoire de la porte interieure du mellah n'est pas compliquée. Cette porte a existé.
Nous remarquons sur le plan suivant que le mellah était un quartier presque fermé sauf du côté sud-est.
Pièces jointes:
mellah.JPG
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
16 décembre 2009, 23:51
Nous avons vu que trois rues/impasses du Mellah de Rabat existaient avant 1930 mais ne sont pas citées par Quamefil et Hazan David :
HAZAN DAVILA(trés probablement liée à la famille Davila);
BARCHILON(Barchilou,Bartilon)...probablement en lien avec la famille Barchilon(Barchiloun);une dame Rachel Barchilon épouse Amzalag Moïse avait une habitation impasse Martillio;une famille Barchiloun avait une propriété impasse Zagoury.
DUKALI(DUKALLI)...

Une autre complication est liée aux rues/impasses des Fours...je mets en vrac ce que j'ai trouvé :

Rue du FOUR(et de la corniche) :
-- N°20 : Four David Benisvy,ailleul de Benatar;
-- Héritiers de David El Kosry(représentés par le grand rabbin Rafaël Encaoua);
-- Syon Hyona;
Rue FIRAN :Coll(ex boulanger à Kenitra)
Derb FERANE : N°2 Ohana Maklouf
Derb El FERRAN :N°6 Salomon Sabbah;également dans cette impasse une habitation appartenant aux héritiers de Rebby Jacob Benoualid(représentés par Rebby Moses Benoualid);
Derrière ces différentes orthographes se trouve,peut être,une même rue/impasseconfused smiley

FERAN DJEDID(Faran-Djedid,Fran-Djedid)) :
-- N°2 Mosse Benoualid marié à Sity Elmaleh;
-- N°3 Elie S.Cohen marié à Fecha Amiel.
Est ce que cette impasse est devenue l'impasse "DJEDID"confused smiley
Y a t'il un lien entre Feran-Djedid et Ferran-Djouz(zouj)confused smiley

FERRAN-DJOUZ(Zouj):
--Héritiers de messod Trozman(Jerusalem)
--N°16 Ohana Maklouf
--N°18 Maison "Diamanta Saada" de Abitbol Aaron marié à Anna(les anciens propriétaires furent successivement Nissim Paguellos puis Sahloum et Ohana Shriqui;
--Yayia Benghiro;
--N°20 Schaloum Shriqui;
N°16 Ohana Moklouf Jacob marié à Zohra Benatou(de Meknès)...ancien propriétaire: Nissim Isaac Fazuello(vente actée à Kava/Brésil);
--Benabou Yona veuf de Sol Elmaleh;
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
17 décembre 2009, 00:36
Salut Debdoubi,
D'accord avec toi pour dire qu'il y a bien eu une bab Mellah côté ouest de la "Rue du Mellah"(rue centrale)...mais depuis quand existait cette bab?...une unique porte donnant,dans l'ancien temps, sur un terrain vague et un cimetière musulman... je ne vois pas trop l'intérêtconfused smiley...aussi je n'exclus pas qu'il y ait pu avoir une autre porte ouvrant sur une rue intérieure du quartier Ouqqaça et permettant de rejoindre plus au nord la rue débouchant sur la rue des Consuls et la rue Souika...
Au vu de mon plan de 1906 établi par les sieurs Podeguin,ingénieur civil,Lécuyer,dessinateur,les lieutenants de Vaisseau Dyé et Larras,l'Enseigne de Vaisseau Traub...il apparait que cette hypothèse peut être fondée...
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
17 décembre 2009, 22:46
Bonsoir les amis.
Bonsoir Bernard.

Au début du 19 ème siècle, la construction de mellah au Maroc allait devenir plus fréquente sous le règne de Moulay Slimane.Coup sur coup, fût fondé le mellah de Salé, en 1807, car dans les ruelles, où cohabitaient jusqu'alors musulmans et juifs, les frictions se multipliaient: mosquées entourées de maisons juives dont les eaux usées gênaient les fidèles, synagoques bruyantes avec un voisinage musulman, etc.. Tout cela indiquant, une imbrication très loin poussée. Puis celui de Rabat la même année, on y transporta de force la population qui jusqu'alors vivait dans le quartier d'El Beheira. ( voir plan de rabat de 1906 sur la rubrique "Rabat d'avant 1920 en date du 16/12/2009 à 01h14 )

A mon avis, la porte interieure du mellah a existé depuis la creation de ce quartier.
en sortant par cette porte et à une cinquantaine de métres en avant on est en plein dans la rue ouquassa.
Il y'avait aussi une rue qui longeait la phalaise et qui reliait le mellah au quartier ouquassa.
cette rue conduisait jusqu'au bastion de bab el bahr. ( porte de la mer ).

Voici un juif sortant du mellah par bab el bahr.
Pièces jointes:
mellah.jpg
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
18 décembre 2009, 10:43
Bonjour Debdoubi,
Ce que tu dis sur le déplacement des juifs sous le règne du sultan Moulay Sliman en 1807 me parait trés juste...
Il y a dans le sujet"Le statut de Dhimmis au Maroc" en page 12 de cette rubrique des extraits d'un Dahir du sultan Moulay Sliman d'Août 1807 relatif au déplacement des populations juives de Tetouan...
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
18 décembre 2009, 18:24
bonsoir les amis.

aux environs du mellah:

Encore une quinzaine de mètres le séparent de bab el bahr. Mais que va faire ce juif sur sa monture?
Sortir par la porte pour rejoindre les barcassiers ou bien remonter la rue des teinturiers pour rejoindre le marché aus grains ( Errahba ).
D'ailleurs il n'a que ces deux possibilités et pas une troisième.
Pour rejoindre le marché aux grains, il pouvait le faire en passant par la rue ouquaça: mieux accessible, plate et proche du marché.
Il devait aussi éviter à sa monture ( surtout si elle férrée ) de glisser sur la pente de la rue des teinturiers.
A mon avis cet homme se dirige droit vers les barcassiers pour rejoindre Salé.
Pièces jointes:
rabat.JPG
Re: Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique
20 décembre 2009, 00:37
Quelques éléments complémentaires avant d'aborder la partie FACILE des rues/impasses du Mellah de Rabat...

Concernant l'impasse Hazan DAVILA j'ai cité "l'immeuble Benatar16" aux N° 8 ET 10...
Il y avait également au N°7 une autre habitation autrefois propriété de Meriem ZAGOURY qui fut achetée par la famille Benatar Jacob ben raphaël et dénommée "immeuble Benatar19"......
En fait Monsieur Benatar Jacob ben Rafaël né à Rabat en 1865 et son épouse Saada Elmaleh avaient dans les années 1910/20 plusieurs propriétés à Rabat dénommées "Benatar"...ainsi le "four,fournil et magasin" situé au N°20 de la rue du Four(corniche) au Mellah autrefois propriété de Benisvy David,dont on a déja parlé,est devenu la "Maison Benatar20"...

A toutes fins utiles,parmi les choses compliquées, j'ai trouvé trace d'une "tannerie"(Maati Zurio) rue "el Gotha"...j'ignore si elle se trouvait dans le Mellah ...apparemment elle était proche des impasses Scouela(Scouïla) et Davila...à vérifier...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA