Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




LA JOLIE VILLE DE TANGER

Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
28 juin 2006, 00:16
salut tanjaoui, la maison est situee au Marshan, mais elle n'avait pas la vue sur mer, notre vue etait las tumbas romanas.

A bellida bienvenue sur le site de dafina. Est-ce-que tu connaissais la famille Bitton a Tanger? Mon pere Mr. Bitton, etait professeur d'hebreu a l'ecole des garcons (AIU). Est-ce-que tu etais a l'alliance?
Ma soeur Fortuna Bitton connait ton frere, demande lui s'il se rappelle d'elle. A bientot.

Reina
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
28 juin 2006, 06:53
Reina,
Bien sur que je connais ta famille. D'abord par la famille, puisque ta mère - Paba je crois - est Auday, et que nous sommes apparentés et ensuite par ton père, Samuel Bitton et puis par ton frère je pense Mario.
Moi je suis la fille de Messod et Alegria Tobelem et ma mère est Berdugo de Tanger.
Dis moi si je suis dans la lignée et dans ce cas dis à Mario que je demande de ses nouvelles partout aux anciens copains et que j'ai très grqnde envie de savoir ce qu'il devient.

J'avais su que toute la famille était partie au Canada, sauf Mair qui était en Israel.

A bientôt pour d'autres nouvelles.

Bellida (Bella)
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
28 juin 2006, 12:22
Bella, je ne crois pas ce que je lis. Comment ca va, est-ce-que vous vous portez tous bien? Est-ce-que ta soeur est la belle mere du neveu de Lucienne Elharar qui est la fille au cousin a mon pere? Justement elle m'a ecrit pour me dire qu'elle essayait de te contacter pour nous donner des nouvelles de la famille a maman.

Ma mere va etre tellement contente de retrouver quand je luis dirais que je viens de te parler, moi personellement je me rappelle des Tobelem, je suis la cinquieme des enfants et j'ai 58 ans.

Je vais aujourd'hui passer la journee avec mes parents. Papa a 86 ans et maman 84 ans. Bella, Mario mon frere habite le Canada depuis longtemps. Est-ce-que tu aurais des nouvelles de Esther que se caso con su primo hijo de tio Raphael? Est-ce-que tu sais que deviens les cousines a ma mere - Messody, Alia, Reina?

Besos y abrazos de tu prima

Tu eres la sobrina de tia Bonina?
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
28 juin 2006, 13:32
Hola Reina

Si, yo soy la sobrina de tia Bonina. Casualmente yo tambien me gustaria tener noticias de Esther (la cheque). Supe que se caso con tu primo el hijo de Rafael y que vivian en California. Messody vive en Israel me dijeron. Mose Auday el hijo de tia bonina fallecio en Bat-Yam, hace unos anôs; Se caso con la famosa Sol, creo que tu madre la conoce. De las otras primas de tu madre no se nada. Y los hijos de Bellita y de Mose siguen viviendo en el Canada?

De Tanger nos fuimos a Casablanca unos anôs y de ahi a Paris, mi madre y mis hermanos, puesto qu emi padre fallecio en Casablanca. Hace cerca de 30 anôs que vivimos entre Genève y Annemasse, un pueblo en la frontera.

Me gustaria una barbaridad tener noticias de Mario. Eramos como hermanos y pienso mucho en el a pesar de tantos anôs.

Mi sobrina,la hija de Sarah mi hermana, esta casada con el sobrino de esa senôra de quien me hablas. Ella vive en Genève.

Bueno un abrazo carinôso a ti y a tus padres y espero noticias de Mario;

Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
28 juin 2006, 21:18
Bellida te veo a mandar un mensaje privado, quiere decir que cuando estes en el forum arribar veras message prive.

Bellida je t'envois un message prive.

abrazos, baisers

Reina
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
29 juin 2006, 09:37
Holla Reina y Bellida,

Je suis très heureuse que vous ayez pu communiquer toutes les deux.
En effet, je suis la tante de Guy, femme de Karine et je suis la soeur de Sylviane, la maman de Guy (quelques information pour Bellida).
J'ai rencontré votre soeur dimanche à Perpignan et c'est ainsi que nous en sommes arrivé à parler de la famille.Comme je dis, "le monde est vraiment petit".
Bien cordialement
Lucienne
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
29 juin 2006, 11:47
Chere Lucienne, j'allais t'envoyer un mail personnel, mais je vois que tu as decouvert cette rencontre. J'ai ete avec maman et papa hier et ils disent comme toi que le monde et vraiment petit.

Bellida mes parents bien sur se rappellent tres bien de toi. Comme je t'ai dis je t'enverrai un message prive pour te donner des nouvelles de la famille.

Abrazos a las dos. Reina
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
29 juin 2006, 19:09
Bonjour Lucienne,

En effet, ma soeur Sarita m'a parlé de vous et de ce site et j'ai voulu savoir de quoi on parle. Je le trouve formidable, car il fait revivre les souvenirs d'antan et surtout remet en contact toute cette (ex) jeunesse tangéroise qui a eu une vie tellement riche et vécu une expérience unique. On retrouve tous un/une amie, une amie d'une amie, une voisine, un parent perdu de vue. C'est vraiment une idée de génie et chapeau aux concepteurs. Et merci àvous de me l'avoir fait connaître.

Reina, je suis contente de savoir que tu as parlé à tes parents. Moi j'en ai parlé àmon frère et à mes soeurs qui ont également plein de souvenirs. Pour les cousines de tamère, il semble qu'ils sont presque tous en Israel.

Dans une des photos j'ai vu Tania Anidjar. Je crois que c'est lasoeur de Estrella. Qu'est-elle devenue? C'était une fille super gentille et super sympa. Tout était cool avec elle.

Continuez à donner des nouvelles.
Je vous souhaite un chabat chalom et à bientôt.
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
18 février 2007, 01:04
Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 16 février 2007, 16:43


Tanger est installé en notre fort intérieur à tous. Muslmans, juifs, espagnols, anglais... Nous nous considérions avant tout des tangérois. Péché d'orgeuil, nous avons de la sympathie et de la considération pour nous tangérois, nous sommes témoins d'un passé défunt certes, mais glorieux. Voisins de tous les jours, nos mamans préparaient les mêms skhinas ou frakech cuits dans nos fours de quartier. Et qui ne revenait pas de ce four un de ces mois d'aôut avec une tagra del hout ou de sardines de l'aube, ne l'offrait d'abord à sa jeune voisine enseinte, juive ou musulmane ayant aperçu et senti ce plat. La touhima ! CLARO !!
Nos mamans cousaientles kessouas lkbira et sghira et brodaient leurs châles au fil de soie fin aux couleurs nobles. Ai maman quelle période ...
Vous nous manquiez alors que vous étiez encore parmi nous. Nous habitions les mêmes quartiers, Marshan Hasnouna, Mdina(Siaghin,Akba Francess),Souk bkar, mestarkhouch, Sidi amar... Nous fréquentions les mêmes espaces, les mêmes plages, playa, villa harris (Marbel) mrissat, jbel el kébir,Sidi Amar,Agla, achaba, cap spartel, raba méricane, merkala... Tous ces lieux et ces espaces baignant dans une lumière paradisiaque, la lumière de Tanger. Et ces cinémas, paris mabrouk mauritania goya capitole al casar américain, vox, al maghreb, rif...
Et mon père qui avait son echoppe de réparation de radio, rue ben abbar à coté de sappatero Maalem Abdesslam en face de la synagogue revenait le soir partager avec nous la rkaka mssoussa offerte par des voisins juifs. Et moi pas si loin fréquentant l'école primaire Bengio à Marshan à côté de l'école guennoun. Plus tard les filles qui sortaient de l'école de Hasnouna ou Zineb nous affolaient par leur beauté tangéroise, juive ou musulmane...Quelle belle période ce début des années 60, les filles en mini, les Rollings Stones attablés au café Zagoura avant de faire une virée à Jajouka, Paul Bowles, Tenessee Williams, Brian Jones et les autres esquissaientleurs plus bels ouvrages dans cette lumière unique. Vous nous manquiez alors que vous étiez encore parmi nous. Le temps est si vite passé. Oh combien on aurait aimé revivre ces moments de partage et de tendresse, partager nos souvenirs et renouer avec nos racines. Mais pourquoi nous sommes tous partis? Et oui en fait pourquoi ?
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
18 février 2007, 06:29
Chacun se forge un passé,mais à ce point d'angélisme,je ferme les yeux et esssaie de m'imaginer où les juifs vont puiser ces fables.Un polonais qui n'avait jamais mis les pieds en Pologne,racontait les souvenirs de son père,qui réfugié (pourquoi?)en France,empreints de la vie heureuse et pacifique du shtetel avec leurs voisins chrétiens !!!!
Quant aux tangérois,ils n'ont pas été aussi amicaux avec les autres juifs marocains (los forasteros).
Je poserais la question a contrario à notre ami nostalgique:pourquoi tu n'y retournes pas définitivement ?
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
18 février 2007, 09:53
qui a connu leS cinema mauritania a tanger ; le roxy, sont ils toujours en activites ?
L HOMME DE LA MONTAGNE
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
18 février 2007, 15:25
Je m'attendais à la réplique de GARVIN qui pose une quetion simple, mais néanmoins pertinente sur le retour définitif ou pas. Mais les choses ne sont pas si simples mon cher ami. Je rentre à Tanger quand je veux et lui rends visite régulièrement, chacun sa destinée, son histoire de vie et sa liberté de se mouvoir. Nous sommes les enfants d'Ibn BATOUTA, le grand voyageur et géographe tangérois. Et probablement, seul un tangérois peut comprendre cette nostalgie, qu'on a lair de nous reprocher. Le Maroc fort heureusement accueille et accueillera toujours ses enfants. Tu viendras, si tu le désires à Tanger quand tu voudras, mais tu n'y verras pas- ou si peu- de juifs. Il te faudras découvrir Tanger sans les juifs tangérois. Oui, je suis nostalgique, mais point angélique. Nous restons captifs, et de manière passionnée des charmes puissants de cette ville. Certes, il faut avouer que les tangérois juifs ou les musulmans se sont rendus coupables d'un certain péché d'orgueil. tout se passe comme si le monde se divisait pour eux en deux catégories: les tangérois et le reste de l'univers ( 17 000 juifs au moment de l'apogée de cette communauté.Et si les juifs non tangérois étaient qualifiés de forasteros, les arabes du centre ou du sud, étaient, à leur tour qualifiés de alaroubia (au sud de Arbaoua). C'est une histoire défunte!Assez mon cher ami, assez sacrifié à la nostalgie. Nous voudrions, avec nos humbles moyens et notre observation participante et vécue, nous pencher sur une civilisation disparue, de décrire ce qu'étaitaient ces tangérois juifs ou musulmans de Tanger, du temps heureux. Ces marocains qui ne renoncent pas à une identité complexe construite au cours des siècles de l'apport biblique, de la civilisation arabo- andalouse, espagnole et de l'influence maghrébine sont désormais citoyens du Monde.
très cordialement.
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
18 février 2007, 18:52
Bon,je vais répondre plus directement à mon compatriote tangérois (Le cimetière de Tanger m'aurorise la faculté de me dire tangérois quand bien même n' ayant jamais vécu dans cette ville):
les juifs sont partis parceque les relations avec les musulmans n'ont pas été aussi idylliques que ton récit laisse entendre.Et comme partout ailleurs dans les pays musulmans,ils ont compris la fragilité de leur tranquillité heureuse,ils se sont sentis en danger,
ils ont perdu confiance dans le futur.Sinon en effet pourquoi seraient-ils partis?Pourquoi sommes-nous tous partis?
Cependant,je te donne tout à fait raison d'y retourner,en te rappelant que nous sommes plutôt les enfants de Maïmonide plutôt que d'Ibn Batouta.Car notre civilisation fondée sur les commandements sinaïques a survécu à travers les siècles et les persécutions,nous de perdons que des coutumes éphémères.
Presque fraternellement.

Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
18 février 2007, 19:50
Mon chèr compatriote,
La ville de Tanger ne peut être qualifiée judenrein, débarassée de ses juifs ( à la différence des shtels de Pologne) et ce pour plusieurs raisons
- Il n'y a pas eu à Tanger de massacre; personne n'a chassé les juifs
- Les juifs tangérois répartis à travers le monde restent passionnés, ensorcelés fatalement par cette ville
- Tanger n'a pas oublié ses juifs
- Il reste à Tanger quelques juifs qui gardent leurs cimetières se regroupent autour de leurs synagogues et se réunissent le soir au cercle , le Casino de Tanger
Un jour l'heure était venue de partir...Les raisons historiques,idéologiques expliquant cet arrachement sont complexes et ne peuvent se réduire, et tu en es conscient, à ce que tu évoques au dessus. D'autres échanges purraient permettre de cerner davantage ces raisons.
Mais en attendant,on peut toujours se demander ce que Tanger a perdu avec l'exil de ses juifs, et même plus encore, ce que les juifs ont perdu en quittant leur bien aimée. Il ya une raison plus profonde de cette nostalgie qui dépasse ce sentiment de perte. Nous tremblons de découvrir ce qui s'est effacé sous nos yeux, un savoir être,une certaine vision du monde, un art de vivre détermné par un contexte tangérois de l'époque que plus jamais on en retrouvera le secret.

Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
21 février 2007, 19:13
TANGER, le CAP SPARTEL

Il faut se laisser aller jusqu'au CAP SPARTEL où voit un phare fameux. Une promenade le long de la côte abrupte qui domine bien haut la mer. On est là en plein lieux sauvages, parmi les chênes centenaires et toutes sortes d'arbustes. Le phare date de 1860, le paysage est sublime; Aux confins de l'horizon, la masse rocheuse de Djebel Moussa, à peine plus matérielle que la lumière qui l'environne; C est une de ces beautés naturels du site.
On dit que le Djebel Mousssa serai l'une des deux colonnes d'Hercule. A sa hauteur à l'horizon, on aperçoit la côte d'Espagne, masse pralinée, rose et blonde. Cette poudre blanche répandue sur ce rivage, c'est Tarifa.
Tanger, la belle fille du pays, la nature l'a faite princesse. Elle a pour elle un très joli site, l'éclat d'une lumière unique et une histoire incomparable.
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
24 février 2007, 22:03
SIDI BOUARRKIA

A Tanger les fêtes du Mouloud étaient si brillantes et attiraient du monde.Cela tenait à ce que ces fêtes étaient doublées du moussem de Sidi El Haj Bouarrakia, patron de la ville.
L'arrakia, c'est ce bonnet de coton blanc tricoté agréablement ajouré que portent beaucoup de gens du peuple et en particulier les JBALA.
Sidi Mohammed EL Haj Bouarrakia allait tout siplement coiffé de son arrakia. C'était un homme simple et pieux.
Le cimetière où son corps est ensevli se trouve en haut de la ville; il porte le nom du Saint Bouarrakia.
A l'époque où Tanger jouissait d'un statut international, ce moussem connut un grand succès.
Le syndicat d'initiative touristique internationa,le monde du commerce et les administrations prenaient en charge cette fête. Les corporations portaient en procession les hédias (offrandes) jusqu'au sanctuaire de Bouarrakia.
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
26 février 2007, 21:25


Un peu d'histoire.

Tanger fut fondée par Antée selon la légende. Elle fut le siège d'un comptoir phénicien. Le Carthaginois Hannon cite en effet TINGIS au nombre des escales de son fameux périple (530 avant J. C.). en 202 av. J. C.elle était la résidence, disent les Anciens, de Bokkar, roi du Maroc, lieutenant de Syphax le numide, vassal de Massinissa. En 105 av J.C., Bokkus 1er, allié de Sylla, livre aux Romains son gendre Jugurtha. Il est assiègé dans Tanger et fait prisonnier par Sertorius (82 av J.C.). Au cours des luttes entre César et Pompée, Octave et Antoine, la ville se rend indépendante, mais vassale de Rome(38 av J.C.),elle est reconnue cité libre par Octave. Elevée par Claude (42) au rang de colonie, ses habitants sont citoyens romains et exempts de tout tribut. Alors capitale de la Maurétanie Tingitane, qui correspond au Maroc actuel plus la Mauritanie, elle est florissante et reliée à l'intérieur par deux routes aboutissant, l'une à SALA (Salé),par les comptoirs de la côte atlantique, l'autre à VOLUBILIS et TOCOLOSIDA par OPPIDUM NOVUM (EL Ksar EL Kébir). En 429, elle est occupée sans résistance par les Vandales. Après eux (541), les Byzantins s'y installent et y restaurent la civilisation. En 621, ce sont les Wisigoths d'Espagne qui en deviennent les maîtres jusqu'à l'arrivée d'Okba Ben Nafiî (682). Okba Ben Nafiî fait tuer toute la partie mâle de la population et emmène le reste en captivité. Les Arabes reviennent encore avec Moussa Ben Noceir (707), massacrent les chrétiens qu'ils y trouvent et y laissent une garnison de 19.000 hommes.Port d'embarquement de troupes musulmanes qu'on destine à la conquête de l'Espagne, elle est vivement disputée par les Omeiades d'Espagne et les Idrissides aux Xè XIè siècles.

Les Almoravides y entrent en 1077, les Almohades en 1148. En 1243 elle se déclare pour les Hafsides, puis passe aux Mérinides(1274) pour plusieurs siècles.

Au moment ou la couronne du Portugal échoit à Philippe II, elle passe la domination espagnole(1578-1640). Après être redevenue portugaise, elle échoit à l'Angleterre à qui elle revient en dot par le mariage de Charles II avec l'infante Catherine de Bragance(1662). Les Anglais construisent des forts autour de la place, mais ont beaucoup à faire pour s'y maintenir. Sous le règne de Moulay Ismaîl, avec les Moujahidines(!), volontaires pour la guerre sainte, ils perdent les forts extérieurs (1680). Ne pouvant obtenir de l'eau nécessaire à l'entretien de la garnison,ils se décident à évacuer la place en 1684 après avoir détruit leurs ouvrages défensifs extérieurs ainsi qu'un môle amorçant le port. Tanger retombe ainsi au pouvoir des sultans du Maroc, Moulay Ismaîl y entre le premier, il y installe une garnison de 1500 noirs (Lbouakher) et la repeuple avec des gens du Rif. Au XVIIè siècle elle végète misérablement. En 1810, elle ne compte plus que 5000 habitants.

Au moment ou Moulay Abd Er Rahmane encourage Abd El Kader contre les Français, elle est bombardée par le prince de Jouiville (1844) et ses fortifications sont démantelées.

Tanger a été le théâtre de nombreux événements parmi lesquels le débarquement de Guillaume II en 1905 qui eut un grand retentissement et qui provoqua la conférence d'Algésiras en 1906. cette conférence dota Tanger d'un régime spécial auquel fut substitué un autre statut, né de la conférence de Londres et de l'accord de Paris en 1925.
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
26 février 2007, 22:58
Photo de Sidi Bouarrakia
Pièces jointes:
sidibouarrakia1.jpg
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
27 février 2007, 11:08
Sidi Bouarrakia, le Saint Patron de la Ville " Entrée principale du Site"
Pièces jointes:
Bouarrakia2.jpg
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
27 février 2007, 11:10
Le Cap Spartel
Pièces jointes:
spartel3.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA