Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Hanouka

Envoyé par Arielle 
Hanouka
10 décembre 2003, 11:15
A l'approche de hanouka j'ouvre ce sujet en rappelant un peu l'histoire :

Hanouka celebre la victoire des Maccabées contre les Syriens.

Au deuxième siècle avant l'ère chrétienne, la Judée, qui avait été conquise par Alexandre le Grand, est aux
mains des Séleucides. C'est à cette époque que le roi Antiochus IV Epiphane décide l'interdiction de la pratique du judaisme
(la circoncision, l'étude de la Torah, le respect du Chabbat)
De la ville de Modine, le Grand-Prêtre Mattathias lance la révolte, suivi par ses cinq fils dont Judah. La rébellion va se
propager à travers toute la Judée. En l'an 164 avant JC, les Maccabées rentrent finalement dans Jérusalem. Ils trouvent le
Temple souillé, saccagé et pillé. Ils le nettoient et le restaurent, fabriquent une nouvelle Menorah, et le 25 du mois de
Kislev, ils inaugurent le Temple purifié.
Mais lorsqu'il veulent allumer la Menorah, ils ne trouvent qu'une petite fiole d'huile d'olive pure portant le sceau du Grand-Prêtre.
Elle est tout juste suffisante pour blûler un jour, alors qu'il en faut huit pour se procurer une huile conforme. Et là par miracle, la
Menora brûle huit jours, sans s'éteindre.

Nous celebrons ce miracle par une fête qui dure huit jours pendant lesquelles nous allumons un chandelier
à neuf branches. Nous allumons une bougie le premier soir ainsi que le chamach, deux bougies plus le chamach le deuxième soir et ainsi de suite.

Au Maroc nous avions pour coutume d'allumer la hanoukiah a huile.
Chez mes parents nous faisions des beignets SFENJ.
Allez y, ouvrez votre malle a souvenirs concernant hannouka !!!!
Re: Hannouka
10 décembre 2003, 14:00
Une menorah trouvée à Volubilis ..

Bonne fête de Hannouka
Pièces jointes:
lampvolubilis.jpg
Re: Hannouka
10 décembre 2003, 14:07
Hanouccah célèbre la défaite "des puissants entre les mains des faibles, du grand nombre entre les mains du petit nombre.. et des méchants entre les mains des justes" ( c'est ca la prière de Hanouccah).
L'histoire remonte à la période du second Temple. Après la mort d'Alexandre le Grand, c'est Antiochus qui gouvernait alors Israël. Il entreprit d'helléniser les juifs et, pour cela, interdit de respecter les lois de la Torah, imposa les pratiques idolâtres du paganisme grec.
Mais les juifs résistèrent. Ils se rassemblèrent sous la bannière d'une famille juive fidèle, les "Hachmonaïm (famille de Cohanim).
(youdith l'heroine appartenait a cette famille la.)
dirigée par Matityahou et ses fils, décidés à combattre l'oppression. Ces valeureux soldats, connus sous le nom de Maccabim, menèrent un combat sans trêve pour chasser l'ennemi. ILs finirent par remporter la victoire sur les innombrables armées de l'occupant, même à les chasser de Jérusalem qui fut ainsi libérée.
Le Temple, que les rites païens de l'envahisseur avaient souillé,
fut purifié et inauguré à nouveau.
La Ménorah, le chandelier à sept branches, qui symbolisait la Présence Divine et la lumière spirituelle, fut rallumée avec de l'huile d'olive pure contenue dans une fiole scellée par le Grand Prêtre, trouvée dans le Temple.
Et le miracle arriva: l'huile, juste suffisante pour allumerla Ménorah pendant une journée, servie durant huit jours.

Aujourd'hui, nous célébrons joyeusement Hanouccah en louant le Seigneur par la lecture du Hallel et en allumant la Ménorah pendant huit jours. Nous nous souvenons ainsi que, avec Son aide, nous pouvons surmonter tous les obstacles et que les justes finissent toujours par triompher et éclairer le monde.



je souhaite une joyeuse fete de hanouka a tous les juifs du monde entier .
et que cette fete de la lumiere ecraire vos maisons amen .
et nous amene une paix eternelle.
soly



Message modifié (18-12-2003 11:08)
Re: Hannouka
10 décembre 2003, 15:00
Arielle ! n'oublions pas les toupies en bois et la ficelle. et puis on donne
des jouets aux enfants a Hanoukka.
Pièces jointes:
hanoukkia.jpg
Re: Hannouka
10 décembre 2003, 15:02
Voila la chanson de hanoukka et tant de souvenirs d'enfance!!

Maoz tzour yeshoua-ti
Lekha na-eh le-shabeyach
Tikone bet te-fi-lati
Ve-sham todah ne-zabeyach.
Leate ta-chin matbeyach
Mi-tzar ham-na-beyach
Az eg-more ve-shir mizmor
Hanukat ha-mizbeyach
Az eg-more veshir mizmor
Hanukat ha-mizbeyach.
Re: Hannouka
10 décembre 2003, 15:19
voici une autre chanson.

hanoukia li yesh.
doleket ba a esh.
ehad mi yemin.
ehad mi smol.
hanoukia li yesh.

voila une autre:
sevivon
sof sof sof
hanouka
ou hag tov
hanouka ou hag tov
sevivon
sof sof sof
sofna sof
hod na hod
nes gadol aya po.
soly



Message modifié (11-12-2003 10:18)
Re: alakhotes de Hannouka
11 décembre 2003, 15:17

d'abord merci a arielle pour l'histoire je n'ai plus rien a rajouter seulement quelques mitsvotes de hanouka.
la mitsva est d'allumer la hanoukia a l'huile d'olive avec des petites meches "maripoza". qu'allumaient nos grands-meres le vendredi soir dans des verres en duralex .
les petits verres qu'on allume doivent etre ou en verre ou en metal ( propre)pas de hanoukia en argil.
on allume a l'huile d'olive car la flamme est claire et pure et ne clignote pas en flambant , et ca nous fait rappeler la flamme de la menora ( que les juifs allumaient dans le mizbeakh).
et qu'on allumait a l'huile d'olive.
si vous n'avez pas d'huile d'olive c'est pas grave , toutes les huiles, de cuisine sont bonnes pourvu qu'elles soient casher.
si vous voulez allumer a vec des bougies c'est bon .
les bougies peuvent etre en parafine ou en cire, et de couleurs ou blanches .
on commence a allume le premier soir la premiere bougie ou le premier petit verre a droite sur la hanoukia si ce sont des bougies on allume avec le shamash .
si se sont des petits verres on allume avec une bougie ou une allumette
et le shamash et le petit verre.
le shamash c'est la 9 eme bougie de la hanoukia il y a des hanoukiotes ou le shamash est plus grand ou plus haut que le reste des bougies.
j'espere que notre dafouineuse nous mettra une hanoukia marocaine de reve .
alors on allume la premiere bougie de droite le premier jour .
le 2 eme jour on remet une bougie a droite et on ajoute une autre bougie a cote de celle ci.
et lorsqu'on allume le 2 eme jour on allume d'abord la nouvelle et ensuite celle d'acote car plus la bougie est vers la gauche plus elle est cherie et elle nous fait repeler le miracle de l'huile : "nes hanouka".
encore un jour et encore un jour ils n'ont pas cru que l'huile va servir a allumer 8 fois soir apres soir.
les bougies doivent etre de la meme hauteur ( sauf le shamash).
sur la meme ligne ( sauf le shamas).
il doit y avoir assez d'espace entre les bougies pour que la flamme d'une ne brule pas une autre ou que la chaleur d'une ne fasse pas fondre une autre.
le premier soir celui qui allume doit faire les 3 berakhotes.
1ere berakha:
c'est baroukh ata a.donai eloenou melekh a olam asher kidishanou be mitsvotav ve tsivanouy le adlikner shel hanouka. et tous repondent. ( amen)
.
la 2 eme berakha c'est:
baroukh ata a.donai eloenou melekh a olam che asa nissim le avotenou ba yamim a em ba zeman aze .
la 3 eme berakha:
baroukh ata a.donai eloenou melekh a olam che hyanou vekimanou ve ygyanou la zeman a ze. et on allume..
la 3 eme berakha se dit que le premier jour les 7 autres jours on dit que les 2 premieres berakhotes.
hag sameah demain encore un petit shiour sur la alakha de hanouka.
soly
Re: Hannouka
12 décembre 2003, 10:46
Bonnes fêtes de Hannouca a tous !
Bonjour les kilos en plus ! car un sfenj c'est bon ! mais plusieurs ! bonjour les degats !
Ma voisine gimol me disait le sfenj avec le the c'est bon car le the fait fondre les calories ........OUO a la fonte des calories ! Par contre son mari mohloufito lui me disait : A OUEDI ! mange ne t'occupe pas des calories ! ecoute mon fils une femme maigre c'est comme un pantalon sans poches ! On ne sait pas ou mettre les mains ! Mange mon fils mange !
Oua le entre un bougli a Mohloufito ! de tanto takfear le encontraron un dia emketraa betrof ! y su Emia en un plato Azul ! ( Intraduisible peut être notre Soly pourra )
Moi dubitatif car enfin comparer une femme a un pantalon ! depuis , le jour des Sfenjs, j'essore le beignet avant de le consommer. J'enleve tout le sucre je l'essore de nouveau ......du coin cuisine mon épouse ( D'Algerie ) me regarde d'un oeil bizarre ! va lui expliquer ! elle me crie dessus en me disant de ne pas martyriser les pauvres sfenjs ! Vous êtes nerveux les Marocains qu'elle me dit ! J'ai beau lui repeter que nous les Marocains nous ne sommes pas nerveux ! On nous ENERVE..............Enfin c'est quand même bon un sfenj !
Hag Sameah....
Re: Hannouka
12 décembre 2003, 10:57
vo
oua le entre un bougi a mokhjloufito:
qui lui vient une gelba ( un changement) a mokhjlouf le petit.

de tanto dahfear
de tant pousser.

le encontraron un dia emkataa be troof.
ils l'ont trouves un jour couper en morceaux.

y su emia en un plato azul.
et ses yeux creuves dans un plat bleu.
pur haketia .
si vous avez un texte je pourais vous le traduire j'ai appris le haketia avec ma chere tata paix a son ame et je la remercie.
regardez il y a des mots qui sont en arabeca c'est du judeo-espagnol.


ici la traduction en haketia de la phrase de jacky benzazon patabuena:
soly
Re: Hannouka
12 décembre 2003, 12:03
Jacky tu m'as fait trop rire!!! Aussi grace a Soly qui est notre interprete officielle de Haketi. :-)
Re: Hannouka
12 décembre 2003, 13:20
berakhotes de hanouka suite.........
la loi de moshe dit si vous avez oublier d'allumer le premier jour ,
si le 1 er jour tombe un vendredi soir(shabat)et que vous n'avez pas eu le temps , ou que vous n'etes pas arrive a temps a la maison , ne pas allumer , si c'est deja shabat attention c'est peche d'allumer la hanoukia si le shabat est entre.
le lendemain vous allumez celle d'hier et celle d'aujour'hui en faisant les 3 berakhotes car hier vous n'avez pas fait la berakha de chehiyanou.
a bientot .
shabat shalom a tous soly
Re: Hannouka
14 décembre 2003, 09:30
Allumage de la premiere bougie de hannouka vendredi 19, 1/2 heure avant le coucher du soleil. Pour les autres soirs, a la nuit tombee.
Je remet ici les hanoukiots que m'a offert Andre il y a quelques temps .
Pièces jointes:
Hanoukia typique Marocaine.jpg
Re: Hannouka
14 décembre 2003, 09:34
La deuxieme,cadeau de Andre, typique du sud du maroc.
Si vous en avez d'autres du maroc n'hesitez pas a nous les montrer
Pièces jointes:
Hanoukia du sud du maroc.jpg
Re: Hannouka
14 décembre 2003, 09:36
YOU YOU YOU YOU UNE ZAGRITA POUR LA SORTIE DE LA HANOUKIA DE LA RIMA( L'ETAGERE SUR LE TOIT).


ADA EL FAL AAMELNA OU ROBY Y KEMEL BEL KHER.

YOU YOU YOU.
HAG SHAMEAH.
SOLY
Re: Hannouka
14 décembre 2003, 09:46
Quelques souvenirs sur hannouka :

Il y a une expression dont je ne me rappelle pas tres bien ou on dit de quelqu'un ,qu'il est FHAL NER HNEKA, pour dire que cette personne qu'elle ne fait rien, qu'elle ne sert a rien. Par analogie au bougies de hanouka qu'on ne doit pas utiliser pour s'eclairer.

Quand je pense a hanouka je me revois en train de rouler le coton entre mes mains pour faire les meches de la hanoukia a huile. Quand meme 44 meches a fabriquer !!!! Ne vous y trompez pas c'etait un vrai plaisir pour moi. D'autant que nous avions la coutume de recevoir un cadeau chaque jour pour chaque allumage, alors la preparation des meches, c'etait le debut de l'effervescence.

Alors tes coutumes Soly et les autres? vous aussi Sfenj?
Qui de vous va nous parler de Hannah et de Judith?
Re: Hannouka
14 décembre 2003, 13:21
Tu as vu Soly, avec la commande rechercher comment je ressort tout vite de la Rima, rires. Meme pas eu besoin de sortir le Miror pour les nettoyer elles etaient deja brillantes, peut etre un nouveau miracle de hanouka :-)
Re: Hannouka
14 décembre 2003, 14:11
Une histoire de hanouka extraite des "contes du Mellah" par le Rabbin Raphaël Perez

Arrêtez un passant, grand ou petit, homme ou femme, et demandez-lui s'il connaît Ben Stto et vous le verrez aussitôt porter sa main à son nez... Vous ne comprenez pas ? ! Normal ! Vous n'avez jamais habité à Marrakech. Je veux dire au Mellah de Marrakech ! Car Marrakech, c'est le Mellah. Eh oui ! La belle ville de Marrakech sans le Mellah, n'est plus Marrakech. C'est comme si vous lui enleviez la Koutoubia, l'élégante tour de l'une des plus belles mosquées du Maroc.
Et si vos pieds n'ont jamais foulé le sol marrakchi, vous ne pouvez guère connaître Ben Stto.
Que je vous le présente donc. Ben Stto est un des épiciers de notre Mellah. Sa boutique se trouve située à la Ra'hbah du Souk, la place du Marché si vous préférez ! C'est celle qui est juste en face de la Squaïa, la fontaine d'eau qui permet à tous ceux qui n'ont pas l'eau courante à la maison - et il y en a ! - de s'approvisionner en eau potable. Ben Stto peut vous vendre tout ce qui se consomme et même le reste. Bien sûr, il y avait d'autres épiciers à la Place du Marché, mais je ne sais pas pourquoi je préférais aller acheter chez lui. Pourtant, il me faisait peur avec sa figure... Eh ! Arrêtez donc ! Qu'allez-vous penser de sa figure ? Je vous assure qu'il avait une figure tout à fait humaine ! Sauf que... En vérité, j'hésite à vous le décrire, au cas où il y aurait une femme enceinte parmi vous... Vous insistez... Bon d'accord... Voilà, je vais vous dire. Et vous comprendrez ! On m'a raconté qu'une mendiante juive venait tous les vendredis chez Ben Stto pour recevoir sa pièce habituelle d'aumône. Pour remercier, la mendiante priait pour Ben Stto. Toujours la même prière, toujours, toujours : "Que D.eu te laisse la clarté de tes petits yeux". Traduction : Que D.eu te laisse la vue !
Las d'entendre la même prière tous les vendredis que le Bon D.eu a créés, notre épicier demanda un jour à la mendiante :
- "Dis-moi, ma sœur, pourquoi tu me donnes toujours la même prière ? Change un peu !"
- "C'est que, dit la mendiante, pince sans rire, si tu devais devenir myope, tu ne pourrais jamais porter des lunettes. Elles tomberaient !"
Vous avez compris maintenant. Eh oui, Ben Stto n'avait pas de nez. Il avait bien deux trous pour respirer, mais pas de nez. Pas de nez du tout. C'est donc vrai que s'il devenait myope, il n'aurait aucun moyen de poser ses lunettes. Grâce au Ciel, il avait une bonne vue et il n'a jamais vu un médecin.
Mais pourquoi je vous parle de Ben Stto ? Pas pour son nez ou sa figure ? ! Ah ! Oui ! Je vous disais qu'il était épicier et que j'allais acheter de l'huile chez lui.
N'allez surtout pas croire qu'on achetait l'huile en bouteille capsulée, mesurée, étiquetée, prête à être emportée. Vous retardez ! Oh ! Pardon ! Vous avancez trop ! L'huile était vendue en vrac, comme les pois-chiches, les fèves ou la farine. Vous, vous apportez votre bouteille, votre flacon, ou même votre casserole si cela vous chante, et l'épicier vous mesure un litre, ou un demi ou un quart de litre ou une ouquiya - une once - d'huile.
Seulement, voilà quand on vous vend de l'huile en vrac, il en reste toujours dans la mesure, et l'épicier est obligé de vous en ajouter un peu. Résultat : ou il vous donne plus d'huile qu'il ne faut ou il vous en prend un peu. Dans ce cas comme dans l'autre, il y a un voleur. Ou c'est vous qui volez ou c'est l'épicier qui vous vole. Or, la Torah interdit le vol, vous le savez. Tous les juifs le savent... Même les non-Juifs le savent.
Pour éviter ce grave problème de vol, notre ami Ben Stto avait une technique très simple. Il s'était débrouillé à avoir plusieurs mesures du même volume. Lorsqu'un client venait, Ben Stto remplissait sa mesure d'huile, mettait un entonnoir dans la bouteille du client, et quand l'huile ne coulait plus de la mesure, il reprenait cette dernière et la laissait égoutter dans un autre entonnoir qui, lui-même, était engagé dans une bouteille. Toutes ces gouttes d'huiles récupérées faisaient bien, à la fin de la semaine, une quantité non négligeable que Ben Stto envoyait à la synagogue pour les vases des Saints suspendus au plafond de la synagogue. Ainsi, notre épicier ne volait pas ses clients, mais au contraire leur faisait faire une grande Mitsva à peu de frais. Ou plutôt pour rien.
Lorsqu'arrive Hanouccah, c'est le miracle pour les synagogues... Enfin, un petit miracle... C'est-à-dire un tout petit miracle... Disons qu'il y avait quand même plus d'huile récupérée à mettre dans les vases à huile. Car de l'huile à Hanouccah, les épiciers en vendaient en quantité. Jugez plutôt : de l'huile pour la cuisine, pour les salades, de l'huile d'olive pour la 'Hencca ('Hanoukia) et surtout de l'huile pour les beignets. C'est simple, Hanouccah, c'est la fête de l'huile, et des beignets, bien spongieux, tout chauds, et avec le trou bien rond... Si vous réussissez le trou, votre beignet est bon.
Mais notre ami Ben Stto, cette année-là, était malade. Trois jours avant Hanouccah, il a fermé sa boutique et n'y est pas reparu.
Ben Stto malade ? ! Eh ! Oui ! Tout peut arriver dans ce monde. Ce doit être à cause du mauvais œil !
Les clients habituels avaient besoin d'huile pour les beignets et pour Hannoucah. Mais, trouvant la boutique fermée, ils s'en allaient avec l'espoir de revenir plus tard dans la journée ou le lendemain...
Espoir déçu, car Ben Stto était toujours malade. Mais on a le temps. Hanouccah, c'est seulement jeudi soir et on est mardi. Mercredi matin, voyant le magasin toujours fermé, certaines personnes dont le vénérable Rabbi Chalom se rendirent chez Ben Stto à la maison, pour avoir la conscience tranquille avant d'aller chez un autre épicier.
A la vue de tout ce monde, - trois ou quatre personnes en fait - Ben Stto qui n'avait plus de femme, se redressa dans son lit en s'excusant.
Mais à la grande surprise de notre malade, Rabbi Chalom, qui n'était pas vraiment Rabbi, mais que tout le monde respectait pour sa droiture, ses connaissances et sa belle voix d'antan, proposa d'ouvrir le magasin de l'épicier et de vendre l'huile à sa place.
Ben Stto, tout confus, refusa d'abord faiblement, mais dut remettre les clés du magasin à Rabbi Chalom qui, aussitôt, s'y rendit et devint épicier. On aura tout vu ! Rabbi Chalom épicier ! !
Notre ami, de nouveau seul, s'en voulait d'avoir laissé sa besogne au vénéré Rabbi Chalom. Il avait honte et craignait que le nouvel épicier tachât sa belle djellaba grise. Aussi, bravant la fièvre et la toux, Ben Stto s'habilla chaudement et rejoignit sa boutique.
Jamais l'épicier n'avait vu autant de monde en même temps devant sa boutique.
Timidement, il demanda à Rabbi Chalom de le laisser servir les clients. Ce que ce dernier fit sans un mot. Lui-même n'accepta de se faire servir qu'en tout dernier. Il put alors constater que Ben Stto était heureux d'une joie tranquille et discrète. Son visage était épanoui. Même sans nez ! De se sentir ainsi soutenu, Ben Stto avait certainement guéri.
Je ne mentirai pas en vous disant que la première lumière de Hanouccah, cette année-là, avait fait chaud au cœur de plus d'un Juif du Mellah.
Et comme elle devait briller dans le froid marrakchi de fin Kislèv !
Re: Hannouka
14 décembre 2003, 16:58
hanouka suite..............
ah comme c'est beau super ton histoire.la dafouineuse de nos coeur
andre merci pour tes hanoukiotes.
moi je peux mettre que les pastelitos de pomme de terre ( pastelas).
chez nous pour hanouka on fait des beignets makrotes style zone espagnole.
je vous donnerais la recette de tout.
les sfengs on les achetais tout pres tous les soirs a casablanca et on les mettait devant la hanoukia.lorsque hanouka tombait en semaine ma mere nous fesait du cous cous , chez nous on prepare du cous cous pour chaque fete, meme la veille de yom kippour a midi.
pour la bougie du shamash :
la bougie en + des 8 bougies,on peut la bouger et se servir de sa flamme .
tandisque les autres bougies on ne peut que les voir.
on n'allume pas de bougie en bougie.
on allume qu'avec le shamash ou avec une autre bougie.
apres avoir chanter a nerotes alalou che anou madlikim .
on termine avec des pizmonimes de hanouka et des chants de hanouka devant comme je vous disaisune grande bassine de sfengs avec du miel qui coule partout...........mmmmmmmmmmmmmmmmm.
je fais tres bien les sfengs marocains avec le trou .....rires.
la alakha dit que la hanoukia doit etre devant une fenetre dont la facade donne directement sur la rue ,ou devant une porte , ou la mezouza est d'un cote et la hanoukia de l'autre sur une etagere a la hauteur de la taille .
si il n'y a pas d'hommes a la maison les femmes ou les filles a
partir de 12 ans peut allumer , ou un garcon a partir de 9 ans.
hanouka vient de la racine khinoukh.
qui veut dire education.
et c'etait la aada des juifs sepharadites que pendant la fete de hanouka ils inculquaient l'education( etude) de la torah chez les enfants et les jeunes hommes.
alors c'etait a l'occasion de la fete du miracle ( hanouka) .
les enfants jouaient a la toupie , et recoivent( le dmei hanouka)argent de poche.
sur la toupie il y a les 4 lettres. נ.ג.ה.פ.:qui veut dire nes.gadol.haya.po.
grand.miracle. il y a eu ici.
le mot hanouka veut dire etrenner.
et voici les noms que l'ont donne aux enfants qui naissent a hanouka.
youdah a cause de youda a maccaby( le maccbee)
nissim a cause du miracle.
meir qui veut dire eclaire.
or qui veut dire lumiere.
orly qui veut dire ma lumiere .
maor qui veut dire clarte divine.
lior qui veut dire a moi la lumiere.
et youdith sur youdith l'heroine qui est de la famille des cohanimes qui a sauvee les juifs .
si vous connaissez d'autres noms ou d'autres aadotes ecrivez les .
soly.
demain on mettra encore sur la fete ...............

Re: Hannouka
15 décembre 2003, 12:04
beignets pour hanouka a chaque ville ses beignets.:
larache et alkasar el kibir: ils font les makrotes beignets en forme de lozange. et mangent du couscous le premier soir. et des pastelitos de patata toute la semaine.
tetouan ils font des beignets plus petits que les sfengs comme des petites couronnes : les rosquitas, et mangent du couscous le premier soir.
rabat ils font des sfengs et font du berkoukch au lait le premier soir.
et casablanca on faisait et les makrotes et les sfengs ( qu'on acheter ) chez le marchand pres de la maison avant d'allumer.
bye soly
Re: Hannouka
16 décembre 2003, 13:17
voici la recette de larache:
pastelitos de patata de hanouka
pastelas de pomme de terre pour hanouka

pour 4 personnes.:

9 pommes de terre de la taille d'un gros oeuf
epluchez les pommes de terre.
faites-les bouillir dans une marmite.
lorsque les pommes de terres sont bien cuites, ecrasez les bien a la fourchette.
ajoutez 2 oeufs crus.
quelques branches de persil coupe tres fin .
moins d'une cuiller a cafe de sel.
1/4 de cuiller a cafe de poivre blanc.
1/2 cuiller a cafe de harkom.
battre le tout a la fourchette.
mettez un poele tefal( de preferance) avec assez d'huile.
l'huile doit etre a la hauteur du pastelito.
avec une grande cuiller a soupe on forme le pastelito et avec la fourchette on enleve tout ce qui depasse suir les bord , et on fait glisser dans l'huile chaude.
bon appetit c'est une recette tres tres facile.

en hebreux ca s'appele levivotes chel hanouka.
soly
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA