Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Rabbi Shlomo belhansh

Envoyé par Yassar 
Rabbi Shlomo belhansh
20 octobre 2003, 11:48
bonjour tous le monde .

merci a tous ceux et celles qui pensent a moi , je vous le jure que je suis présent tous le temps avec vous !! et je vous vous annoncer que j'ai 21 ans maintenant ( aprtir du 23 octobre donc dans 3 jours) je suis , amis dommage je suis triste car je suis loin de ma famille et le ramadn sera dans une semaine !! çà me brise le coeur ! mais c'est aps garve c'est çà la vie !!


je veux vous dire le suivant.

hier ( le dimanche 19/10/2003) j'ai ete a Ourika ( un beau vilage bereber pres de Marrakech ) moi et deux de mes amis musulmans et un bresilien et une française , ben je les ai amené avec moi a un synangogue berbere et au mausolé de Rabbi shalomo bel hansh , et j'ai recontré le dernier juif du vilage il s'appelle H'ninia ( 'hanania) Al Fassi , il a perdu sa femme ya 4 ans , mais maint il est marié avec une tres belle musulamne !

il m'a domandé si je suis je suis marié , bien sur que c'est non ; alors il m'a dit une bénidiction au nom de rabbi shlomo belhansh ( zetzal) sur moi pour que je me marie vite ( et vraiment j'i prié avec lui avec intention ( bé cavana ) et il m'a offert un sédour comme cadeau , et moi je l'ia donné des sous 2/3 de ce que j'avais sur moi !!.

je compte revenir le plus tot possible

je vais vous envoyer les photos

Yassar



Yassar Ben-Soly
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
22 octobre 2003, 12:07
voilà le mousaulé de rabbi shlomo belhansh( shlomo fils du sérpent )

Pièces jointes:


Yassar Ben-Soly



Modifié 1 fois.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
23 octobre 2003, 06:22
Je me rappelle tres bien de cet endroit : sur la route de l'ourika, il fallait laisser la voiture sur le bord de la route et descendre des escaliers en contre bas.
Merci pour cette photo
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
25 octobre 2003, 04:59
ters tres bien dafineuse , !!! je vais vous envoyer els photos que j'ai pris moi meme , sont belle s j'en suis sur , et j'ai pris une photo avec Hanania el fassi ...



Yassar Ben-Soly
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
08 novembre 2003, 13:58
Tu vois, le sujet remonte des qu'on envoie un message. Alors elles sont ou ces photos de rabbi chlomo bel hench?
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
20 janvier 2004, 20:32
DE LA PART DE YASSAR

me voilà avec hanania el fassi d'ourika dans le sanctuaire de Rabbi chlomo bel hansh .
je suis heureux de cette photos .


Yassar

je suis Yassar

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
23 janvier 2004, 19:28
merci dafineuse d'avoir introduit la photo a mon message , j'ai bcp de pics , je vais les envoyer .


Yassar



Yassar Ben-Soly
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:16
MESSAGE DEPLACE

Auteur: cohenelie
Date: 12-07-2004 19:43

Rabbi Shelomo Belhenss ZS"L, vallee de l'Ourika, Haut Atlas, plus de 50 kms de Marrakech. J'y passais tous nos etes avec mes parents, annees 50 et quelque jusqu'a ma Bar Mitsvah en 1961. Elie....de Rabat.

P.S: Le Saint se situe au bas de la montagne en face. Cette photo date de 1953 environ,prise de la montagne de l'autre versant de la vallee. On escaladait les montagnes en face du Saint ,les frangins et les cousins Marrakchis,et nous nous baignions dans l'oued apres l'escalade. Tu parles de Vacances.
Elie.

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:17
MESSAGE DEPLACE

Auteur: Yassar
Date: 28-07-2004 22:04

bonjour oui toute a fait raison voilà qlq photos pour toi , comme çà tu vas rafraichir un peu tes souvenir de ton enfance avec tes parents sont tous des photos que j'ai pris moi meme.

je suis Yassar

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:21
MESSAGE DEPLACE

Auteur: Yassar
Date: 28-07-2004 22:06

une autre photos du debut de l'année .

yassar

je suis Yassar

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:22
MESSAGE DEPLACE

Auteur: Yassar
Date: 28-07-2004 22:08

une tres belle photo , je l'aime enormémant !


Yassar

je suis Yassar

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:23
MESSAGE DEPLACE

Auteur: Yassar
Date: 28-07-2004 22:11

photo noir/balnc du dernièr juif berber de la région d'ourkia Mr Hninia El fassi a Ourika ! phote de la semaine dernière

il veut que je me marie le plus tot possible amiiiiiiiiiiiiiiiiiiin
iwa llah yejib



Yassar

je suis Yassar

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:26
MESSAGE DEPLACE

Auteur: micheline_waknine
Date: 28-07-2004 23:58

YASSAR KOL HAKAVOV!

Merci infiniment pour les beaux cadeaux que tu nous as montre,

Je te souhaite aussi une bonne mariee,mais tu me sambles tres jeune, n'est ce

pas?!

Amicalement,Micheline.
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:26
MESSAGE DEPLACE

Auteur: Lily
Date: 29-07-2004 02:14

YASSER

Tu peux choisir ce qui te plais:

etre un grand rabin
ou devenir un grand photographe.

Bon travail !!! (avoda tova)

Lily

-------------------------------------------------------------------------------
Il vaut mieux sourire avant que d'etre heureux, de peur de mourir sans avoir ris.
Confucius
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:27
MESSAGE DEPLACE

Auteur: Yassar
Date: 29-07-2004 23:35

merci mes deux amis , vous etes vraiment agreables

etre rabbin il faut etre un enfant descendent de la maiosn de Ahron fils de Moshé Rabbinou , et avant çà il faut etre juif ( qlq un qui recite la shéma chaque jour )


photographe oui je veux bien l'etre .

merci vous etes varaiment des gens intérréssants .

bonne journée



yassar

je suis Yassar
Re: une benidiction au mausol? rbbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:28
MESSAGE DEPLACE

Auteur: cohenelie
Date: 30-07-2004 00:01

A Yassar,

Souvenirs de ma jeunesse dans la vallee de l'OURIKA
1947-1961

Merci mille fois pour tes photos du saint.
Depuis ma naissance a Rabat en 1947, mes parents m'y amenaient passer un pelerinage de 7 jours tous les ans.
La derniere fois que j'y ai ete c'etait en aout 1961, et c'etait l'annee de ma Bar Mitsvah.
Durant ces 13 annees de visites, mes freres et moi avions explore a pied toute la vallee sur 10 a 20 kms, et il y en avait des montagnes et des cascades,le plus beau coin de mon enfance . Mon grand frere avait fait un long film de famille en couleur du saint, de la vallee et de Marrakech en 1959.Et c'est le plus beau film de toutes nos collections de films familiaux.A la maison,quand des moments de nostalgie s'emparent de nous, nous revoyons ce film ancien de 8 mm que nous avons bien sur retranspose sur video, et l'on se rememore ce paradis de notre enfance.
Au saint,nous dormions des fois dans les petites chambrettes du rez de chausse ou des fois dans la petite salle adjacente a la synagogue au 1er etage. Les services de priere du samedi matin etaient exceptionnels.
En bas pres de la tombe, mon pere s'assoyait par terre sur des tapis comme beaucoup de pelerins de Marrakech , car il etait tres rare d'y rencontrer des juifs d'autres villes ,et tous les Hommes lisaient les Tehilim.
Une fois pendant la nuit,pres de la tombe, c'etait au debut des annees 50, un grand serpent tomba du plafond au-dessus du mur en face de la tombe du saint et directement pres des jambes de mon frere. Mon pere etait tres apeure, mais les gens du saint qui etaient dans la salle lui dirent de ne pas bouger et que le serpent s'en irait, et c'est ce qui se passa,sans aucun incident. Tout etait serein, paisible, un calme spirituel, on pouvait sentir la Chaleur du Tsadik. Les samedis soirs etaient bruyants et pleins des yous yous des femmes, car apres la Havdala l'on vendait les bougies aux encheres. Les nombreuses femmes se pressaient d'allumer leurs bougies dans un carre de terre qui se situait sur le cote de la tombe. Il arrivait des fois que de "l'eau" remontait a la surface de ce carre et toutes les femmes se precipitaient de part et d'autre avec des yous yous, des prieres personnelles et cantonnaient aussi toutes sortes de chansons religieuses car elles disaient que c'etait la une expression materialisee d'un" contact spirituel" du Tsadik a la congregation qui priait; et la chambre vibrait alors des appels effrenes de "Haouaja Rebbi Chlomo, Haouaja......." cantonnes par toute l'assemblee.
Un jour, de jeunes gamins qui voulaient leur faire une farce,genre comiques Pim Pam Poum je ne sais pas si tu as connu ce magazine tres rigolo de mon enfance; bref ces gamins ont vide une bouteille d'eau dans le carre et sont alles appeler les femmes en criant au miracle, evidemment ca a marche et toutes les femmes se sont mises a prier. A ce moment precis les gamins ont eu une sorte de grand remords et ont devoile la supercherie au grand desarroi de nos meres tres croyantes; les gamins se sont fait corriger par leurs peres, mais evidemment il n'y avait pas grand chose dans le coin pour occuper des enfants pendant 7 jours.
Durant ces annees dans la batisse de terre battue qu'etait le Saint, il n'y avait pas d'eau courante, pas de toilettes, pas d'electricite, bref a part la presence humaine pas grand chose.
Pour la nourriture, les berberes du coin nous vendaient des poulets,on en mangeait beaucoup.Les gens qui pouvaient se le permettre achetaient un mouton ou une vache. Il y avait toujours un Chokhet en permanence et la Chekhita se faisait a l'arriere cour a l'exterieur du saint ,juste apres le mur oppose a la porte principale et perpendiculaire a l'oued qui coulait plus bas. Evidemment j'observais le deroulement de la Chekhita comme tous les gamins d'ailleurs, car ce n'etait pas une experience accessible a un enfant ,a Rabat et la curiosite etait trop forte. J'avais toujours le coeur dechire en voyant les yeux tristes de ces betes,et tres gamin j'etais au bord des larmes; mais enfin il fallait manger et il n'y avait pas de congelateurs. Le Chokhet etait generalement boucher, et si la bete etait decouverte non cachere et bien c'etait grande perte et il fallait trouver quelqu'un pour la lui donner. Je me demande si CARA GEORGES, l'aubergiste francais a 1 ou 2 kms plus bas sur la route n'en prenait pas livraison. Pour le pain et la DAFINA du samedi, il y avait une preposee juive berbere qui avait un grand four de terre battue ,aussi a l'arriere cour, et elle faisait le pain pour tout le monde, genre immense Pita qu'elle posait a meme la coupole de terre qui etait le toit du four et les pitas y cuisaient constamment durant la journee. La Dafina etait introduite a l'interieur du four le vendredi apres midi et le four etait ensuite bouche avec de la terre. Je pense qu'un berbere l'ouvrait le samedi midi. Enfin toujours est-il que je n'ai jamais mange de Pitas aussi bonnes et de Dafinas aussi succulentes que celles cuites au Saint Rabbi Chelomo Bel Hens ZSL". dans la vallee de l'ourika. Il y avait aussi un monsieur qui grillait des pepites pour le samedi.
Pour la lumiere et les rechauds, mon pere ramenait de la Societe Nantaise de Rabat qui les vendaient des rechauds, genre "Primous" ou "Luise" avec meches et comme lampes; la "Coleman" de camping, (car c'etait du CAMPING que l'on pratiquait) au Kerosene et qui eclairait comme une lampe de 500 watts ou tout simplement des lampes a carbure: 2 contenants a l'interieur desquels on y introduisait des pierres de carbure et de l'eau et la reaction chimique produisait un gaz qui sortait par un bec et qu'on allumait, ca eclairait assez mais ca ne battait pas la "Coleman" americaine.
On dormait a meme le sol sur des matelas que l'on avait auparavant expedies de Marrakech par le car de la CTM de la place Djemma el Fna.
On mangeait beaucoup de mais, car c'etait la culture principale dans la vallee pres du saint.On mangeait aussi beaucoup de Figues de Barbarie, de Figues vertes , du raisin vert et des noix de grenoble encore vertes avec leur peau qui nous teignait la paume des mains comme du Henne et qui etait impossible d'oter. Bref c'etait plus ou moins ce que les berberes cultivaient dans la vallee. Au fait j'oubliais les fermes francaises dans les bonnes terres et dont les poiriers produisaient les plus grosses poires du pays, geantes et tres douces.. Tous les matins un ami de mon pere , un fermier berbere nous apportait des bouteilles ,genre limonade SIM,remplies de lait encore tout chaud et que ma mere bouillait pour le pasteuriser.Enfin on mangeait tres bien.
Un ete, les scouts EI de Marrakech avaient etabli un camp de 15 jours a l'exterieur du saint et cette annee la il y eut des celebrations de Bar Mitzvah, l'Ourika etait inonde de jeunes juifs et c'etait feerique ,toutes les nuits etaient remplies des chants de chorale scouts, et les matins et samedis les services de prieres etaient officies par les chefs eclaireurs israelites , c'etait extraordinaire ; d'ailleurs mes freres ont correspondu plutard et pendant des annees avec ces nouveaux amis rencontres a l'Ourika, je pense qu'ils sont meme venus nous rendre visite a Rabat.
En guise de divertissement, c'etait tout d'abord les jeux de RONDA, des fois de BELOTTE, mais surtout les baignades dans l'oued. A a peu pres 4 kms a pied du saint ,en prenant la route , passant CARAGEORGES, et descendant vers la vallee par un chemin raccourci qui longeait un ruisseau dont " seuls mes freres connaissaient l'existence" ( j'y croyais...) et qui descendait vers l'oued, se trouvait "UNE PISCINE NATURELLE" avec un pont de bois et de corde, genre film de tarzan. C'etait un bassin d'eau du torrent que les soldats americains avaient creuse durant la 2ieme guerre mondiale, car ils avaient etabli un campement militaire temporaire dans le coin et ils avaient donc pour leurs loisirs creuse l'oued avec leur bulldozer sur une profondeur de 1m50 , une longueur de 15 a 20 m. et une largeur de 10m. et bien sur apres leur depart ils avaient abandonne a notre grande joie cette piscine dans son etat naturel.. Je pense que ce n'etait que ma famille et Carageorge qui la connaissait car lui et ma famille frequentaient l'Ourika depuis les annees 40, surtout mon oncle de Marrakech qui y allait dans sa jeunesse avec des amis francais pour y pecher la truite, c'etait le meilleur coin pour la peche a la truite et l'auberge Carageorge etait leur base.
Des fois on allait escalader les montagnes avoisinantes ,y prenions quelques photos et y laissions quelques "souvenirs,memos" genre notre drapeau pour marquer le sommet et notre passage; je me demande si ils y sont encore aujourd'hui.
une fois en pleine nuit ,debut 1952-53, etait arrive un groupe de berberes , les femmes avec beaucoup de boucles d'oreilles et colliers et les hommes habilles en berbere et ressemblant aux autochtones de la region. Ils s'installerent pres de la tombe , y lirent le talmud et la guemara ,presque du par coeur, et s'en allerent de bon matin sur leurs anes grimpant la pente de la montagne du Saint aussi furtivement qu'ils etaient arrives. Mon pere etait tout ebahi, il n'avait jamais su qu'il y avait quelque part dans ces hautes montagnes des juifs berberes authentiques et qui recitaient le TALMUD tel que le TSADIK RABBI CHELOMO BEL HENSS ZSL"qui venait de Palestine le leur avait enseigne au 17ieme siecle.
Ces etes au Saint de l'Ourika resteront graves dans ma memoire et celle de ma famille comme des moments inoubliables et irremplacables de notre vie au Maroc d'Antan.
Amities
Elie Cohen



Message modifié (30-07-2004 00:01)
Re: Rabbi Shlomo belhansh
30 juillet 2004, 16:36
Merci a Yassar et a Eli pour vos temoignages et vos photos si emouvantes.
J'espere que vous m'excuserez d'avoir tout deplace dans ce sujet qui etait deja sur le forum, specialement dedie a ce saint.
Pour moi le forum prend tout son sens dans des moments de partage comme celui la (que ce soit partage de souvenirs, de retrouvailles, de photos...)
Re: Rabbi Shlomo belhansh
20 octobre 2004, 20:11
Tombeau du Saint.

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: Rabbi Shlomo belhansh
29 octobre 2004, 19:27
Ourika, le Saint.
Photo prise au debut des annees 1950's lors d'un de nos pelerinages.

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Re: Rabbi Shlomo belhansh
29 octobre 2004, 20:01
Vallee de l'Ourika, pres du Saint.
Photo pastorale prise autour de 1952-53.
Berger berbere , pres de l'oued, et vache broutant l'herbe.

Pièces jointes:




Modifié 1 fois.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA