Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Rabbi amrane ben diwane

Envoyé par admin 
Re: Rabbi amrane ben diwane
18 décembre 2004, 20:35
et oui mes amis , moi aussi j'avis l'honneur de bruler qlqs bougie cet été a*sur la tombe de Ba amram , j'ai ete heureux de les faire , comme qlq un de pecheur j'ai demandé au dieu de me réaliser des choses par l'intermidiaire de Rabbai amram , j'ai meme un film et des photos. voilà moi aussi je suis fière de rabbi amram.



yasar



Modifié 2 fois.
Re: Rabbi amran ben diwane
24 janvier 2005, 08:11
Rabbi Amram Ben Diwan



C’est toujours avec un sentiment de respect et de crainte, que les juifs du Maroc évoque le saint nom de Rabbi Amram Ben Diwan.

Rabbi Amram Ben Diwan naquit à Jérusalem. Plus tard, il s’installa à Hébron. En 5523 (1743), il fut choisi par les Rabbins de Hébron, comme émissaire au Maroc avec pour mission de collecter de l’argent pour les Yechivot de la Terre Sainte. Il choisit de s’établir à ouezzane, au Maroc. Il y fonda un Talmud-thora, et une Yéchiva où de nombreux disciples venaient étancher leur soif d’étude en s’abreuvant à la source de ses paroles.


Rabbi Amram s’attacha à ses élèves. Son affection paternelle créa un lien solide entre le maître et les élèves. Il subvenait à tous leurs besoins matériels, et les dirigeait spirituellement sur la voie qui mène à l’accomplissement de la volonté de Dieu. Par ses activités riches et variés, il contribua à l’élévation et la propagation de la Torah dans toutes les communautés du Maroc. Rabbi Amram était aussi célèbre pour ses miracles, sa bénédiction se réalisait toujours et de toutes les villes du Maroc, les juifs venaient la solliciter afin d’être délivrés de leurs malheurs, grâce à son mérite. Il se préoccupait du bien-être de chacun, en particulier et de la communauté en général. Sa maison était ouverte à tous les affligés qui frappaient à sa porte, avec l’espoir que le Tzadik serait leur meilleur défenseur auprès de Notre Père, Le Saint Béni Soit-Il.

Après un long séjour de dix ans au Maroc, Rabbi Amram éprouva une grande nostalgie pour la Terre d’Israël. Il interrompit son saint travail. Les élèves, auxquels il avait enseigné la Torah, étaient devenus eux-mêmes, au cours des années, de grands érudits. Il décida alors de retourner en Terre Sainte. Lorsqu’il arriva à Hébron, il se lia d’amitié avec les Rabbins de la ville, Rabbi Haïm Bagoyo, et Rabbi Avraham Guidélia. Ensemble, ils étudièrent la Torah, en pénétrant tous ses merveilleux secrets, et gravissant de jour en jour les échelons de la perfection dans l’étude et dans le service divin.

Cependant, le séjour de Rabbi Amram à Hébron fut de courte durée. Un fâcheux événement fut la cause de son départ l’obligeant à reprendre le bâton de pèlerin, et à retourner au Maroc.

A cette époque, les juifs n’étaient pas autorisés à pénétrer dans le caveau des Patriarches. Mais, pour Rabbi Amram, cette interdiction ne calma en rien son désir ardent de vouloir prier sur la tombe de nos Patriarches. Il se déguisa donc en arabe, et sans se faire remarquer, il pénétra dans le caveau avec le reste des musulmans qui venaient aussi y prier. Quelle ne fut pas son émotion lorsqu’il s’approcha de la tombe des patriarches. Le visage noyé de larmes, il murmura des prières, suppliant Le Créateur du monde de précipiter la délivrance finale. Nul ne se doutait, que le «musulman», si absorbé dans sa prière, n’était autre qu’un juif. Soudain, alors que Rabbi Amram s’apprêtait à sortir, un arabe l’aperçut et le reconnut. Aussitôt, il courut chez le Pacha, et l’informa du délit.

Rabbi Amram encourait une lourde peine pour un tel sacrilège. Un serviteur du Pacha ami de Rabbi Amram, se dépêcha d’avertir celui-ci que le Pacha avait l’intention de l’arrêter. Au milieu de la nuit, Rabbi Amram accompagné de son jeune fils, Rabbi Haïm quitta son domicile. Il craignait de retourner à Jérusalem et dans les pays voisins car à cette époque le pouvoir turc s’étendait sur plusieurs pays. Il décida donc de retourner au Maroc. Dés son arrivée à Fès, les habitants de la ville l’accueillirent avec des grands honneurs et chacun des notables se disputait le mérite de l’avoir pour hôte. Il fut donc reçu par Rabbi Menaché Ibn Denan, un des dirigeant de la communauté de Fès.

On raconte que Rabbi Menaché n’avait que des filles, et une autre fille naquit. Rabbi Amram lui conseilla de la nommer Fédina, qui signifie : nous avons terminé, c’est à dire nous avons fini d’enfanter des filles. Et c’est ainsi qu’après cette fille, Rabbi Menaché n’eut que des garçons.

Peu de temps après son arrivée à Fès, Rabbi Amram et son fils Rabbi Haïm firent une tournée dans toutes les villes du Maroc afin de propager l’enseignement de la Torah. Il arriva à Sefrou, et était hébergé par la famille Elbaz. Cette famille n’avait pas d’enfant, il lui demandèrent une bénédiction pour avoir un fils. Rabbi Amram les bénit et leur promit que l’année suivante, à cette même période, la femme donnerait naissance à un fils qui sera un grand érudit dans la Torah. La bénédiction du Tzadik se réalisa. Le fils qui naquit chez la famille Elbaz fut nommé sur le nom du Tzadik : Amram. Par la suite, le nom de Rabbi Amram de Sefrou fut célèbre comme Gaon et grand érudit dans la Torah.

Alors que Rabbi Amram se trouvait chez la famille Elbaz de Sefrou, son fils Rabbi Haïm tomba gravement malade. Les médecins ne lui donnaient aucune chance de guérir. Rabbi Amram pria le Créateur du monde de prendre son âme à la place de celle de son fils. Son fils, Rabbi Haïm guérit de sa maladie. Ils continuèrent leur voyage dans toutes les villes du Maroc et lorsqu’ils arrivèrent à Wazan, Rabbi Amram tomba gravement malade. Peu de temps après il rendit son âme à son Créateur.

La tombe de Rabbi Amram devint un lieu de pèlerinage pour tous les juifs du Maroc. Chaque année, à Lag Baomer, des milliers de juifs venaient à Wazan, pour un pélerinage sur la tombe du Saint. On raconte de nombreux miracles qui s’accomplirent sur sa tombe. Des malades sans espoir de guérison, guérissaient ; des aveugles retrouvaient la vue, des muets retrouvaient la parole, des paralysés s’en retournaient chez eux à pied et des femmes stériles enfantaient après avoir prié sur sa tombe.

On raconte qu’un sergent français avait un fils qui resta paralysé après une grave maladie. Ce sergent avait un ami juif, qui lui conseilla de prendre son fils sur la tombe de Rabbi Amram Ben Diwan à Wazan. Au début, le sergent sceptique refusa puis il promit si un miracle se produisait, et que son fils guérissait, il ferait construire de son propre argent une route qui faciliterait l’accès au tombeau du Tzadik. Le miracle s’accomplit... Dés que son fils s’approcha de la tombe de Rabbi Amram, il guérit. Le père heureux tint sa promesse, et construisit une route qui mène à la tombe de Rabbi Amram.

Le grand poète, Rabbi David Ben Hassin, composa un poème liturgique spécialement en son honneur, chant qui est chanté par tous les juifs du Maroc le jour de sa Hilloula.

Son fils, Rabbi Haïm Ben Diwan continua l’oeuvre de son père, il voyagea de ville en ville dans le but d’enseigner la Torah. Il mourut âgé, et repose dans le village de Anranz au sud de Marrakech. Sa tombe devint aussi un lieu de pèlerinage pour tous les juifs du Maroc.

Que son mérite nous protège. Amen.

soly anidjar
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:16
Photo envoyee par kolkahtov
Kolkahtov, m'a envoye une serie de photos de la Hiloula de RABBI AMRAN BEN DIWAN, ces photos sont d'aujourd'hui du 6 Mai 2007.

Je les place sur DAFINA en son nom et je le remercie de nous faire partager ces moments.





Modifié 1 fois.
Pièces jointes:
ouezzan003[1].jpg
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:16
Photo envoyee par Kolkahtov
Lag BAOMER a Ouezzane le 6 Mai 2007
La hiloula de Rabbi amran ben Diwane



Modifié 2 fois.
Pièces jointes:
ouezzan004[2].jpg
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:18
Photo envoyee par Kolkahtov
Lag BAOMER a Ouezzane le 6 Mai 2007
La hiloula de Rabbi amran ben Diwane

Pièces jointes:
ouezzan008[1].jpg
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:18
Photo envoyee par Kolkahtov
Lag BAOMER a Ouezzane le 6 Mai 2007
La hiloula de Rabbi amran ben Diwane

Pièces jointes:
ouezzan009[2].jpg
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:19
Photo envoyee par Kolkahtov
Lag BAOMER a Ouezzane le 6 Mai 2007
La hiloula de Rabbi amran ben Diwane

Pièces jointes:
ouezzan010[1].jpg
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:19
Photo envoyee par Kolkahtov
Lag BAOMER a Ouezzane le 6 Mai 2007
La hiloula de Rabbi amran ben Diwane

Pièces jointes:
ouezzan017[2].jpg
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:20
Photo envoyee par Kolkahtov
Lag BAOMER a Ouezzane le 6 Mai 2007
La hiloula de Rabbi amran ben Diwane

Pièces jointes:
ouezzan019[1].jpg
Re: Rabbi amrane ben diwane
06 mai 2007, 21:32
Photo envoyee par Kolkahtov
Lag BAOMER a Ouezzane le 6 Mai 2007, La tente Kaidal qui recoit la reception au cimetiere
La hiloula de Rabbi amran ben Diwane
Pièces jointes:
tentekaidale.prreceptionsdscimetiere[1].JPG
Re: Rabbi amrane ben diwane
11 mai 2007, 14:12
Tres emouvant de voir ces images de Rabbi amrane ben diwane presque "en direct" Merci a Kolkahtov et clementine
Re: Rabbi amrane ben diwane
23 septembre 2007, 16:02
je viens de lire le message de admin,j'en ai la chair de poule,car moi meme etant enfant j'allais peleriner sur la tombe de ce saint c'etait tres emouvant de voir cette ferveur qui ce degagée pendant ce pélérinage
Re: Rabbi amrane ben diwane
17 février 2008, 20:33
bonjour a tous,
je voudrais apporter mon témoignage quant aux miracles que j ai vécu moi même par le mérite de ce vénéré tsadik
Je n arrivais pas à avoir d enfant, j ai été sur la tombe du tsadik et je lui ai promis que si j avais un enfant je lui ramènerai pour ses un an.
En effet, juste quelques temps après j'étais encore en vacance au maroc,
le miracle s accomplit. (je ne le savais pas encore bien sur)
Naquit mon fils Yossi.
Un an plus tard, je ramenais yossi comme promis pour la coupe de cheuveux.
Mes parents vivaient encore à Casa. Le jour du départ vers le tsadik, il fut pris d une fièvre (plus de 40°) j'hésitais surtout qu il faisait une chaleur torride, j 'étais très inquiète, nous avions préparé la séouda, que faire? Mon époux me dit faisons confiance au tsadik.
Sur la route, l'enfant fut couvert de boutons, je paniquais de plus en plus. Arrivé au tsadik je mis une bouteille d'eau sur sa tombe en le suppliant de guerrir mon enfant.
Croyez moi, j 'ai passé l'eau sur le corps de mon enfant, tous les boutons ont disparus et la fièvre est descendue sur le champ. Il était guéri!!
Si ce n est pas un miracle du vénéré tzadik.!!



Modifié 1 fois.
Re: Rabbi amrane ben diwane
24 février 2008, 12:42
Bonjour tout le monde

Peur-etre j'aurais plus de chance sur ce forum.
Je suis à la recherche de l'endroit précis du mausolé de Rabbi haim ben diwane fils de Rabbi amrane ben diwane.
Il paraît que c'est à Anranz, 60km au sud de Marrakech, j'y étais à l'age de 7 ans. mais le village d'Anranz ne se trouve sur aucune carte.

Si quelqu'un peut me donner des indications précises sur la localisation de ce village ou du mausolé de Rabbi haim ben diwane, merci d'avance



Modifié 1 fois.
Re: Rabbi amran ben diwane
15 avril 2008, 08:00
Une amie m'a amené des photos de la tombe de rabbi Haim Ben Diouane qui se trouve dans un village au-dessus de marrakech .S'agit il du meme Rabbi Ben diwan dont vous donnez des precisions ? Ce lieu est à l'abandon et on voulait savoir à qui il appartenait ? le savez vous ?
merci d'avance
documentaire sur les juifs du maroc "Hilloulla"
23 juin 2008, 08:40
Il y a un documentaire très interessant sur you tube qui retrace la hilloulla à wazen. voici le lien :

Partie 1
<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

&hl=en"></param><embed src="

&hl=en" type="application/x-shockwave-flash" width="425" height="344"></embed></object>

Partie 2
<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

&hl=en"></param><embed src="

&hl=en" type="application/x-shockwave-flash" width="425" height="344"></embed></object>

Partie 3
<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

&hl=en"></param><embed src="

&hl=en" type="application/x-shockwave-flash" width="425" height="344"></embed></object>



Modifié 6 fois.
Re: documentaire sur les juifs du maroc "Hilloulla"
23 juin 2008, 08:47
d'ailleurs, vous pourrez voir plusieurs documentaires sur cette hilloulla, avec entretiens, témoignages...

Partie 4
<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

&hl=en"></param><embed src="

&hl=en" type="application/x-shockwave-flash" width="425" height="344"></embed></object>



Modifié 3 fois.
Re: documentaire sur les juifs du maroc "Hilloulla"
23 juin 2008, 08:55
Merci à Maurice ELBAZ, pour tous ses documentaires. Maurice, un casablancais qui vit toujours au maroc et qui veille à ce que la tradition et la culture des juifs marocains soient toujours en gestation.

Vous pouvez l'encourager dans son travail en lui écrivant des mails, ça lui fera plaisir.
Merci pour lui!!!

Voici son Email : mauriceelbaz333@gmail.com


Voici la partie 5

<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

&hl=en"></param><embed src="

&hl=en" type="application/x-shockwave-flash" width="425" height="344"></embed></object>



Modifié 1 fois.
Re: documentaire sur les juifs du maroc "Hilloulla"
26 juin 2008, 04:00
> bonjour a tous
>
>ce message s adresse a mr elmkies
c la deuxieme fois ke je vous vois poster un message pour savoir comment aller a rabbi haim ben diouane je peux vous aider j ai grandi dans ce saint j y alle tout les ans avec mon pere son nom est mr sebbag henry il s en ai occupe avec son frere kan mon gd pere est decede
mais mes parents ont quitte le maroc il y a 3 ans et mon grand frere y est retourne cette semaine pouvez vous me dire ou vous habitez pour ke je puisse vous contacter afin de vous dire exactement comment vous y rendre
vous pouvez m envoyer un mail a cette adresse
osnat.perez@hotmail.fr
Re: Rabbi amrane ben diwane
25 septembre 2008, 16:19
Bonjour CLEMENTINE
Je suis Natif d'Ouazzane , et je suis sur Paris depuis 40 Ans , mais je reviens pratiquement tous les ans à Ouazzane.
J'ai baucoup aimé les photos et videos que vous avez publié sur ce forum
J'entreprends actuellement la cosntruction d'un riad avec un musée relatant la vie juive à Ouazzane , histoire des communautés avec un site spécial qui sera dédié çà.
Pouvez vous me donner l'autorisation les utiliser ou me donner l'adresse mail du propriétaire
Sincéres amitiés
Abel CHIBI D'OUAZZANE
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter




DAFINA


Copyright 2000-2017 - DAFINA