Share |

L’ART DE COUPER UNE FIGUE DE BARBARIE

L’ART DE COUPER UNE FIGUE DE BARBARIE.

 

Guergueb.

 

Couper une figue de barbarie est un art. 

Tout d’abord se munir d’un couteau bien tranchant, le passer sur le fil de l’ongle pour en apprécier le fil. Sinon aiguiser le couteau, la figue ne doit pas souffrir. 

Puis se saisir de la figue avec les doigts préalablement gantés sinon elle vous pique.

Ainsi bien calée, entre le pouce et l’index, portez un premier coup vit et net sur la tête, éviter surtout d’en couper trop puis couper légèrement en biseau son postérieur en prenant bien soin de laisser apparaitre le fruit. Trancher d’un coup net et franc. EnsuiIIIIIIIIte, porter la lame sur le flanc dorsal et là bien inciser la peau sans toucher au fruit. 

Puis écarter délicatement les deux pelures en prenant tjs soin de ne pas blesser la figue. 

L’écorce doit être présentable c'est-à-dire en une seule pelure pas en trois morceaux comme le font certains sinon le kif s’en va. 
EnsuiiiIIIIIIIIte, porter en bouche le fruit bien nu et surtout le manger en deux fois en disant à chaque fois et en fermant les yeux..’..MMMMMMmmmm ‘. Voilà. Pas plus de trois figues sinon ‘..TASS’MOU… !’ 

PAR ALBERT FIGUIERI.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant