Share |

La déclaration Balfour

La déclaration Balfour

 

 

Introduction

La déclaration Balfour est une lettre envoyée le 2 novembre 1917 par Lord Arthur James Balfour, ministre britannique des affaires étrangères à Lord Walter Rothschild, représentant des juifs britanniques. Il annonce que le gouvernement britannique "envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif".

La déclaration de Balfour était le résultat de plusieurs facteurs. Elle était en partie due aux efforts du Dr Haim Weizmann, qui avait gagné la faveur du gouvernement britannique par son travail pour améliorer la fabrication de l'acétone nécessaire à l'effort de guerre. Elle a reflété les efforts clandestins de NILI (Netzah Yisrael Lo Yishakerpour faciliter la conquête britannique de la Palestine. Elle a exprimé les sentiments personnels de Lord  Balfour et d'autres responsables britanniques, qui étaient favorables au sionisme et ont préconisé une restauration des juifs en Palestine. Elle était partiellement due aux craintes britanniques que les Allemands publieraient une déclaration semblable et l'exploiteraient pour gagner la faveur des juifs, imaginés très puissants. Elle réalisait aussi le souhait britannique d’utiliser la Palestine comme une base protégeant le canal de Suez.

La déclaration a été fortement opposée par les juifs anti-Sionistes. Edmund Montagu, un juif anti-Sioniste, membre du cabinet, a publié un manifeste déclarant la déclaration "anti-sémite."  Montagu croyait que l'existence d'un état juif soulèverait des doutes au sujet de la fidélité des juifs de la Diaspora à leurs pays, et créerait une pression forçant les juifs à émigrer en Palestine contre leur volonté. A cause de la réaction de Montagu et d'autres, la lettre fut modifiée. "L’établissement de la Palestine comme foyer national des juifs" a été changé en "l'établissement en  Palestine d'un foyer national pour le peuple juif." Des précisions ont été ajoutées pour sauvegarder les droites des communautés non juives en Palestine et des juifs à l'étranger.

Les Arabes ont protesté que l'établissement de la Palestine comme un foyer national juif s’opposait aux promesses qui leur avaient été faites dans les lettres échangées par Hussein et McMahon. Les Français constataient que la déclaration contredisait l’Accord  Sykes-Picot.

Bien que la déclaration n'ait pas mentionné "un état juif," mais plutôt "un foyer national," Lloyd George a écrit dans ses mémoires :

 "...d'autre part, il était envisagé que, quand le temps serait arrivé d’accorder des organes représentatifs à la Palestine, si les juifs avaient en attendant saisi l’opportunité que leur offrait l'idée du foyer national et étaient devenus une majorité conséquente des habitants, alors la Palestine deviendrait ainsi un 'Commonwealth' [état]  juif. La notion que l'immigration juive devrait être artificiellement restreinte afin de s'assurer que les juifs restent une minorité permanente, n'est jamais entrée dans les têtes de ceux qui ont créé cette politique. Cela aurait été considéré comme injuste et une fraude contre le peuple à qui nous faisions appel. (mémoires, pp 736-7)"

La déclaration n'était pas un document international, ni même un document britannique officiel. "Le foyer national juif"  a été reconnu dans le droit international  grâce au mandat de la ligue des nations de 1922.

AVIS

Copyright par MidEastWeb pour la coexistence R.A. 2006

 http://www.mideastweb.org/fr-declaration_balfour.htm.

 

La déclaration Balfour

Cher Lord Rothschild,

J’ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie avec les aspirations sionistes, soumise au cabinet et approuvée par lui.

Le gouvernement de Sa Majesté regarde favorablement l'établissement en  Palestine d'un foyer national pour le peuple juif et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte soit aux droits civils et religieux des communautés non juives existant en Palestine, soit aux droits et au statut politiques dont les Juifs disposent dans tout autre pays.

Je vous serais obligé de porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

Traduction copyright ©2006 par MidEastWeb

 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant