Share |

Le Jardin Majorelle de Marrakech

  Le Jardin Majorelle de Marrakech

 

En 1919 le peintre français Jacques Majorelle (1886-1962) s’installe dans la médina de Marrakech (alors sous protectorat français) dont il tombe amoureux.

 

En 1922, il achète une palmeraie en bordure de celle de Marrakech et en 1931, il fait construire par l’architecte Paul Sinoir son atelier style Art déco d’une étonnante modernité. Il y aménage une habitation au premier étage et un vaste atelier d’artiste au rez-dechaussée pour peindre ses immenses décors.

 

Amoureux de botanique, il crée son jardin botanique autour de sa villa, structuré autour d’un long bassin central, avec plusieurs ambiances variées, planté d’une végétation luxuriante où se nichent des centaines d’oiseaux. Ce jardin est une oeuvre d’art vivante en mouvement, composé de plantes exotiques et d’espèces rares qu’il rapporte de ses voyages dans le monde entier : cactus, yuccas, nénuphars, nymphéas, jasmins, bougainvillées, palmiers, cocotiers, bananiers, bambous ... et orné de fontaines, bassins, jets d’eau, jarres en céramique, allées, pergolas...

 

En 1937 l’artiste crée un bleu outremer à la fois intense et clair : le bleu Majorelle, dont il peint les murs de son atelier, puis tout le jardin pour en faire un tableau vivant qu’il ouvre au public en 1947.

 

A la suite d’un accident de voiture, Majorelle est rapatrié à Paris où il disparaît en 1962. Le jardin est alors laissé à l’abandon. En 1980, Pierre Bergé et Yves Saint acquièrent le Jardin pour le sauver d’un projet immobilier et lui redonner vie.

 

Après le décès d’Yves Saint Laurent en 2008, Pierre Bergé décide de faire don du Jardin Majorelle à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Le Jardin accueille plus de 600 000 visiteurs par an, touristes et citoyens marocains ; il est ouvert tous les jours de l’année et emploie plus de 70 personnes. Le jardin reçoit gratuitement sur demande les élèves de toutes les écoles du Maroc. Les profits qu’il dégage soutiennent d’autres projets au Maroc.

 

L’association, créée en 2001 dans le but de sauvegarder le patrimoine écologique, historique et culturel que représentent le Jardin Majorelle et le musée a été reconnue d’utilité publique par le décret n° 2.11.647 du 4 novembre 2011. Elle est devenue Fondation Jardin Majorelle. Depuis 2010, le Jardin Majorelle est la propriété de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, fondation de droit français reconnue d’utilité publique.

 

Maison des Illustres

Monsieur le Ministre Frédéric Mitterrand, en présence de Monsieur Pierre Bergé a apposé la plaque « Maison des Illustres » à l’entrée de la villa Oasis, où Monsieur Yves Saint Laurent vécut souvent et travailla jusqu’à sa mort.

 

Ce label, créé en 2011 par le Ministère de la Culture et de la Communication, est destiné à «mettre en valeur des demeures remarquables par leur histoire et par ceux qui les ont habitées». C’est la première fois que ce label distingue une maison hors du territoire français.

 

Musée Berbère

En 2011 s'est ouvert dans l'ancien atelier de Jacques Majorelle un Musée Berbère.

+infos

Jardin Majorelle et Musée Berbère

Avenue Yacoub El Mansour

Rue Yves Saint Laurent

40090 Marrakech – Maroc

www.jardinmajorelle.com

 

Ouvert tous les jours

Accès handicapés pour le Jardin et le Musée

Tarifs

Entrée du Jardin : 50 DH

Entrée du musée : 25 DH

La librairie du Musée propose un ensemble d’ouvrages de référence relatifs à la culture berbère.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant