Share |

Le président palestinien Abbas à Berlin : Les conflits sunnites-chiites, chrétiens-musulmans ont été créés de toutes pièces ; le « Printemps arabe » a été importé au Moyen-Orient

 

 

 

 

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

 

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré que la nouvelle administration américaine devait respecter les engagements pris par ses prédécesseurs, notant que « jusqu’à présent, le président Trump n’a pas décidé de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem ». S’exprimant à la Fondation Konrad Adenauer à Berlin, Abbas a ajouté que le Printemps arabe avait été « importé » dans les pays arabes et avait incité les terroristes à exploiter la cause palestinienne. Les déclarations d’Abbas ont été émises le 23 mars 2017 et diffusées sur la chaîne de télévision officielle de l’Autorité palestinienne le 2 avril. Extraits :

Le président Abbas : Lorsqu’un pays prend un engagement, il est inconcevable que l’administration suivante ne respecte pas cet engagement. Ceci peut arriver dans les jungles, non dans les États. Dans les administrations Obama, Clinton, George W. Bush, ou dans toute autre administration, lorsque le gouvernement américain s’engage, celui qui le remplace doit respecter cet engagement.

Deuxièmement, lorsque le président Trump a déclaré, lors de sa campagne électorale, qu’il déplacerait l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, nous lui avons envoyé un message amical, via des voies non officielles, pour lui signifier qu’une telle initiative serait dommageable au processus de paix. Ensuite, nous avons gardé le silence. En entrant à la Maison Blanche, M. Trump n’a pas mentionné le déménagement de l’ambassade. Nous en déduisons que jusqu’à présent, le président Trump n’a pas décidé de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. […]

Toutes les souffrances du Moyen-Orient sont dues au dénommé « Printemps arabe ». Il a été importé dans les pays arabes et il est la raison de tous les problèmes consécutifs. Lorsque ces affrontements ont commencé, les terroristes sont apparus et ont exploité la cause palestinienne, affirmant que, tant que la Palestine et la Mosquée Al-Aqsa seraient occupés, nous devrions enflammer toute la région. […]

Tous ces conflits ont été créés de toutes pièces. J’ai atteint un âge où je suis autorisé à dire qu’historiquement, il n’y a pas eu de conflit entre sunnites et chiites, ni entre musulmans et chrétiens.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant