Share |

R. Méir et R. Shiméo'n, par Avraham Bar-Shay

R. Méir et R. Shiméo'n, par Avraham Bar-Shay

 

 

Dans mon enfance, nous célébrions la mémoire de ces 2 Rabbins par l'allumage d'une Ménora. Ils appartenaient aux  générations des Tanaiim (qui commencent après la destruction du 2e Temple et vont jusqu'à la fin du 2e s.): Ils avaient participé d'une façon importante à la rédaction de la Mishna.

Ils vécurent à l'époque de la Révolte de Bar-Kokhba contre l'Empire Romain (sous le règne de Hadrien), entre 132 et 135 de notre ère. La révolte fut écrasée impitoyablement et le peuple juif ne se relèvera de cette catastrophe qu'en 1948 avec le rétablissement de l'Etat d'Israël.

Ils étaient les disciples de R. A'kiva (torturé à mort par les Romains) qui était un des plus fervents partisans du chef de la Révolte, Bar Kokhva. Il ira jusqu'à voir en lui le Messie qui sauvera Israël.

La tradition nous dit que R Méir est décèdé le 14 Iyar et R Shiméon, le 18 du même mois. Le premier est enterré sur le bord du Lac, à Tibériade, le second, à Miron en Haute Galilée, à moins de 25 Km plus au Nord (à vol d'oiseau.),

R Méir était plutôt connu par la célèbre Tirelire, qu'on trouvait dans les Synagogues bien avant celle du KKL et autres.

R Shiméon était beaucoup plus populaire à cause du Pyout "Bar-Yoh'ai" qu'on chantait à plusieurs occasions et aussi parce que lag baomer tombait le même jour.

R Méir avait écrit, entre autre des Fables (sur le Renard) et a instauré l'addition du 13e mois (Adar B) pour ramener l'année Lunaire au niveau de calendrier solaire, afin que les fêtes se reproduisent tous les ans à la même saison. Le pape Grégoire XIII fera, 14 siècles plus tard, une autre petite correction du calendrier solaire.

La légende dit que son grand père était un converti, descendant de Néron l'empereur romain.

R Méir épousa Brouria, la fille d'un autre grand Tanna. Elle était très intelligente et très érudite et dirait-on de nos jours, une "féministe". C'est la seule femme qui fut citée par la Guémara au même rang que les hommes.

Les dons qui étaient collectés dans les fameuses tirelires avaient créé beaucoup d'envie et de disputes, à qui revient le contrôle du lieu de pèlerinage, entre les Sepharadims et les Ashkenazims des siècles derniers. La solution qu'on peut encore voir aujourd'hui est que la Tombe a 2 Dômes, celui des Ashkenazes est peint en bleu et le Sepharade est en blanc.

La cérémonie de R Méir  sera célébrée le 14 Iyar, et pour R Shiméon, ce sera le 18 Iyar.  

 

Avraham Bar-Shay (Benattia)

absf@netvision.net.il

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant