Share |

Casablanca

juillet 13, 2017

Du plus lointain de mes souvenirs, ma mère avait l'habitude de faire ses courses au marché de "Bab Marrakech", à Casablanca. De tous ceux qui existaient dans la ville, qu'ils soient plus ou moins proches de notre habitation, c'est là qu'elle avait choisi de se rendre régulièrement, une fois par semaine.

 

Le goût du Petit Lait

 

 

juin 29, 2017

Dans mon quartier se retrouvaient toutes sortes de mendiants : Des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes, des aveugles, des borgnes, des édentés, des faux et des vrais rabbins, des estropiés, des manchots, des culs-de-jatte et des unijambistes accompagnés d’enfants handicapés ou non !

 

Les Mendiants de Casablanca

De Bob Oré Abitbol

 

juin 22, 2017

La rue Lusitania bourdonnait d'activité comme d'habitude. Après les devoirs faits à la hâte, on retrouvait les copains pour refaire le monde, pour parler sans avoir rien a dire, pour rire pour n’importe quoi pourvu que le rire soit au bout du chemin.

Le pari

 

 

La rue Lusitania bourdonnait d'activité comme d'habitude. Après les devoirs faits à la hâte, on retrouvait les copains pour refaire le monde, pour parler sans avoir rien a dire, pour rire pour n’importe quoi pourvu que le rire soit au bout du chemin.

mai 25, 2017

Parmi les histoires presque oubliées de la période de la Shoa il y a celle d’Hélène Cazes-Benattar qui durant la Seconde Guerre mondiale devint à elle-seule une véritable institution de sauvetage de ses frères juifs européens réfugiés au Maroc. Née Cazes en 1900 à Tanger, elle « émigra » à Casablanca et épousa Moshé Benattar.

Une héroïne juive : Hélène de Casablanca

 

 

 

mai 18, 2017

La capitale économique du Maroc abrite un souk entièrement dédié aux nouvelles technologies. Véritable temple de la bidouille, ce marché est le "paradis du piratage et de la contrefaçon".

 

Casablanca: le souk du piratage

 
 

 

 

La capitale économique du Maroc abrite un souk entièrement dédié aux nouvelles technologies. Véritable temple de la bidouille, ce marché est le "paradis du piratage et de la contrefaçon".

mai 10, 2017

«C'est donc à Tahiti Plage, sur la côte, à Casablanca, par un mois de mars à la lumière électrique, que j'ai constaté que le temps s'était arrêté. Je retrouvais 30 ans après la plage de mon enfance, avec un flot de sensations qui m'a plongé, alors que je ne m'y attendais pas, en 1967 (...) Heureusement, j'avais pris mon Leïca avec moi.»

Philippe Abergel - Tahiti Plage
 

 

mai 5, 2017

 Cette musique est l'un des vestiges les plus attrayants et surtout le moins connu en Occident, d'une civilisation très raffinée, la civilisation hispano-maghrébine, née de la fusion des cultures marocaines et andalouses, et dont le Maroc est devenu, l'héritier fondamental.

 

Les juifs dans la musique andalouse au Maroc, par Shalom Marciano

 

 

En 1988, Daniel Eisenberg écrit sur la Musique Andalouse dans"The Journal of Hispanic Philology":

mai 5, 2017

J’ouvre l’œil ce 24 Mai 1944 à Casablanca et j’estime être né sous de bons auspices, en tout cas sous des auspices très particuliers. L’Allemagne nazie recule sur tous les fronts. Un vent de renouveau flotte dans l’air et particulièrement pour les juifs. 

Une enfance privilégiée, par Randolph Benzaquen

 

 

 

mai 3, 2017

Au Maroc, trois tribunaux accueillent des chambres hébraïques où siègent des rabbins juges qui statuent selon les lois fondamentales juives.

 

 

 

 

 

 

Les tribunaux Rabbiniques au Maroc 

 

 

 

Au Maroc, trois tribunaux accueillent des chambres hébraïques où siègent des rabbins juges qui statuent selon les lois fondamentales juives.

mai 3, 2017

Le 30 mars 1912, la France imposait la signature du traité de protectorat au sultan Moulay Hafid, representant le Maroc. L'évènement a coincidé avec l'arrivée du célèbre résident général Louis Hubert Lyautey, surnommé Sidi Lyautey. L'historien Daniel Rivet revient sur ce personnage dont le passage continue de fasciner les Marocains un siècle plus tard.

Maroc : Sidi Lyautey, un siècle après

 

mai 2, 2017

Ils n'ont jamais voulu partir. Refusant de se laisser bousculer par l'Histoire. Sourds aux appels de la Terre promise. En cet été 1983, Tamo et Meyer, 80 ans, savent qu'ils sont les derniers juifs berbères du Haut Atlas. La veille encore, des membres de la communauté, venus de Casablanca, ont tenté de les emmener dans un hospice de Marrakech.

Les juifs marocains, plus grande communauté juive du monde arabe

 

 

 

 

 

 

 

 

avril 25, 2017

Vidéo officielle du plus grand flashmob au Maroc où koulchi ki tsetta sur le hit planétaire Gangnam Style. Ou nta, kifach katsetta?

 

Flashmob Gangnam Style - Big Tsetya au Morocco Mall [Vidéo Officielle]

 

Vidéo officielle du plus grand flashmob au Maroc où koulchi ki tsetta sur le hit planétaire Gangnam Style. Ou nta, kifach katsetta?

 

 

avril 24, 2017

Fondée en 1926, la revue L’Avenir Illustré a sondé onze années durant la vie de la communauté israélite au Maroc. Lumière sur le premier organe de presse juif du royaume.  

 

Heurs et malheurs des juifs marocains

 

Par : Jules Crétois

 

 

Fondée en 1926, la revue L’Avenir Illustré a sondé onze années durant la vie de la communauté israélite au Maroc. Lumière sur le premier organe de presse juif du royaume.  

avril 20, 2017

Les historiens s’accordent pour établir l’existence de cultures de cannabis dans la région de Kétama, dans le Rif central, au XVe siècle. Ces cultures remonteraient à l’arrivée des immigrants arabes dans la région, à partir du VIIe siècle.

Historique de la culture du cannabis au Maroc

 

 

Les historiens s’accordent pour établir l’existence de cultures de cannabis dans la région de Kétama, dans le Rif central, au XVe siècle. Ces cultures remonteraient à l’arrivée des immigrants arabes dans la région, à partir du VIIe siècle.

avril 19, 2017

L’ancienne médina de Casablanca comptait alors d’innombrables lieux de fête, de plaisir et de jouissance. Au Café Glacier, on assistait à des concerts philharmoniques. A l’Olympia, on appréciait les vedettes débarquées la veille de la métropole.

Casablanca, les années music-hall

 

 

La restauration de la Sqala et sa transformation en restaurant marocain et l’ouverture du Rick’s Café, inspiré du film mythique « Casablanca », n’ont fait que ressusciter une vieille tradition qui remonte au début du XXème siècle.

avril 7, 2017

Pendant des décennies, les "nouveaux Palestiniens" ont nourri la saga de la "naqba" ou la "catastrophe", qui est devenue le leitmotiv de rassemblement de cette nouvelle identité arabe (5). De son côté, Israël a choisi de minimiser les persécutions, les expulsions et les dépouillements d'avoirs des Juifs des pays arabes. (6)

Personne ne Parle des Réfugiés Juifs des Pays arabes

 

Par Ben Dror Yemini, journaliste, écrivain

 

mars 30, 2017

Il est 13h30, rue "Moulay Ismail" à Rabat. Esther Peretz, une vieille dame de 80 ans est assise toute seule dans un coin sur les marches de la plus grande synagogue de Rabat, "Talmud Torah".

Témoignages des Juifs du Maroc

 

 

Il est 13h30, rue "Moulay Ismail" à Rabat. Esther Peretz, une vieille dame de 80 ans est assise toute seule dans un coin sur les marches de la plus grande synagogue de Rabat, "Talmud Torah".

Une écharpe sur la tête, le visage buriné, pâle et triste, elle paraît inquiète, troublée, et ne cesse d'observer le va-et-vient des passants.

mars 17, 2017

Aouïcha, le porteur de dafinas, était célèbre dans tout Casablanca. Il arrivait à porter des marmites  pleines à ras bord de ce plat traditionnel de chez nous, sans  en verser  une goutte, sans  qu’aucune d’entre elles ne se renverse, sans qu’aucun incident n’arrive jamais!

 

Aouïcha, le porteur de dafinas

 

De Bob Oré Abitbol

 

Aouïcha, le porteur de dafinas, était célèbre dans tout Casablanca. Il arrivait à porter des marmites  pleines à ras bord de ce plat traditionnel de chez nous, sans  en verser  une goutte, sans  qu’aucune d’entre elles ne se renverse, sans qu’aucun incident n’arrive jamais!

mars 13, 2017

Au mois de mai, nous célébrons les grands saints au Maroc. De partout, les gens affluent. Ils renouent ainsi avec leur passé.Ils retrouvent pour quelques jours l’ambiance de leur jeunesse, la beauté de leur pays et la force de leur foi.

L’ALBINOS DE BEN AHMED

 

 

Au mois de mai, nous célébrons les grands saints au Maroc. De partout, les gens affluent. Ils renouent ainsi avec leur passé.Ils retrouvent pour quelques jours l’ambiance de leur jeunesse, la beauté de leur pays et la force de leur foi.

mars 9, 2017

Nous sommes en l’an 170 de l’hégire, soit en 787 de l’ère grégorienne: l’Oriental Idris ben Abd-Allah El-Kamil vient d’accoster à Tanger, avant de s’installer dans le Zerhoun, en compagnie de son affranchi Rachid, échappant à la persécution abbasside contre les descendants de Ali ben Abi Talib à la bataille d’El-Fakh, près de La Mecque.

 

La monarchie marocaine d’Idris 1er à Mohammed VI

 

Par Mouna Hachim, écrivain-chercheur

 

février 23, 2017

L'idée ne devait pas répondre aux caprices du hasard, mais la reconduction d’un précédent historique qui marqua Lyautey, l’Amérique, et une nouvelle vocation pour le pays, tournée désormais vers l’Atlantique. Rabat serait la Washington du Maroc, tout comme Casablanca sa New York.

Rabat, capitale du Maroc il y a de cela un siècle

 

 

 

L'idée ne devait pas répondre aux caprices du hasard, mais la reconduction d’un précédent historique qui marqua Lyautey, l’Amérique, et une nouvelle vocation pour le pays, tournée désormais vers l’Atlantique. Rabat serait la Washington du Maroc, tout comme Casablanca sa New York.

février 21, 2017

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, l'Afrique du Nord française (départements d'Algérie, protectorats du Maroc et de la Tunisie) s'était placée sous l'autorité du gouvernement de Vichy, lui-même inféodé à l'occupant allemand.

Operation Torch : Débarquement en Afrique du Nord

 

 

Le 8 novembre 1942, les troupes anglaises et américaines débarquent en Afrique du Nord sous le commandement du général américain Dwight Eisenhower. C'est l'opération «Torch».

Résistance insensée

février 17, 2017

La plupart des Juifs de Mogador, ville de judéité affirmée, murs imprégnés d'une atmosphère hébraïque malgré l'abandon et la dispersion, avaient commencé à quitter le Mellah après l'indépendance du Maroc en 1956.

Mogador Judaica, par Lakhdar Omar

 

 

février 15, 2017

Le mercedi 11 janvier 1961, le bateau Egoz etait sur le point de faire pour la treizieme fois la traversee clandestine vers Gibraltar. C’etait un vieux bateau qui avait servi pendant la  2eme guerre mondiale, une ancienne vedette de l’armee britanique reconvertie en bateau de contrebande.

La tragedie du bateau Egoz

 

 

 

Contenu Correspondant