Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Etudier au Bled.

Envoyé par MarocaineChrétienne 
Etudier au Bled.
22 août 2005, 12:55


Voilà depuis un moment, j'ai une folle envie d'aller au Bled, pas pour des vacances, ça je l'ai fait toute ma vie, fini le tourisme.

Je ne sais pas combien de temps j'aimerais y rester. Je ne sais pas non plus dans quel ville (j'aimerais éviter les grandes villes).

Je réalise qu'il y a tant de beaux coins que c'est difficile de choisir. Pourtant je sais que je suis attirée par le Sud et le Nord (je suis amoureuse d'Agadir et Tanger)...

Le but de ce séjour serait de renouer avec mes racines, j'en ressens le besoin, avant par exemple quand ma mère squattait l'écran avec mon père pendant des heures pour regarder des feuilletons marocains, ça me saoulait franchement, je trouvais que c'est trop de bruit! ça me fait délirer quand j'y repense.

Je pense que je passerai en visite prolongée aussi voir ma grand-mère à Sidi Bennour même si elle est casse-pied à réveiller tout le monde à l'aube! c'est un cadre agréable.

J'aime pas trop les grandes villes, mais les coins trop paumés j'aime trop non plus, un juste milieu au Bled, au calme et où on prendrait des cours, ça donnerait quoi?

j'avais étudié l'arabe classique à la mosquée étant petite, à l'école du soir, et 5 ans encore au collège et au lycée mais depuis j'ai beaucoup trop perdu...existe-t-il des formations adaptées aux "étrangers"? j'ai envie de m'y remettre...avant je misais sur des stages linguistiques en Syrie, Liban, E-A-U ou Egypte...mais là je préfèrerais le Maroc, on m'a aussi dit que le niveau d'enseignement était très bon!

Merci pour ceux qui me fileront des infos ou adresses de sites

Re: Etudier au Bled.
22 août 2005, 22:28
salut Ninoucha,

Agadir et Tanger sont des grandes villes, en plus elles sont bourrees de touristes, de maniere que parfois seul le soleil me rappelle que je suis au maroc.
Mais pour apprendre une langue, il n'y a pas meilleur que chez toi, dans ta famille, avec les gens de la rue, les voisins et surtout ouvrir sa bouche, mais sur ce point, je ne fais pas de soucis pour toi (Hahaha).
Le calme au Maroc ? C'est un mot etranger (encore 1 fois Hahaha, je m'amuse tout simplement).
Non, vas voir le grand sud (Ouarzazate, Zagora, Ait ben Haddou), le moyen Atlas, il y a pas mal de coin.
Mais comme j'ai dit, pour la langue, t'as pas besoin de payer pour ca.
Amicalement


Re: Etudier au Bled.
26 août 2005, 05:43
Rico,

Merci je parlais pas du darija, ça je le parle sans problème! je parle de l'arabe classique! Je sais qu'à Rabat, il y a plein de stages linguistiques, mais c'est pas une ville qui me branche trop, moi je veux la nature sauvage si possible :-)

Sinon, je voulais savoir encore un truc, est-ce que tu sais si on peut faire du bénévolat dans les orphelinats? ou les foyers pour enfants à problèmes sociaux?

Merci à toi.
Re: Etudier au Bled.
26 août 2005, 06:23
Ninoucha,

Question 1: Au maroc il ya pas d'ecoles dans la nature sauvage, peut-etre en mauritanie ! (lol)

Question 2: visiter Forum : Divers, page 4
L'affaire Ain-Chock Souiri 13/05/05

De rien.
Re: Etudier au Bled.
28 août 2005, 08:34
Ben si, il y a Ifrane par exemple mais ça me branche pas non plus...



Re: Etudier au Bled.
28 août 2005, 17:32
Ifran c'est l'universite al akhawayn.
Je fais bien la differance entre ecole et uni.

Amicalement
Re: Etudier au Bled.
30 août 2005, 05:36
ninoucha

Arrete de dire Bled...et pour Al Akhawayn University....ça te branche pas mais pour y entrer il faut reussir un test et c'est pas evident et pour la nature sauvage je te conseille l'australie ches les aborigenes.....


namous
Re: Etudier au Bled.
30 août 2005, 18:30
Cette question de bled est une maladie chez les beures. Ils savent tres bien que c'est un terme(raciste) use par les francais pour determiner une certaine categorie. Je vois aussi que beaucoup de ces "sans identites" se vantent pour l'utiliser. Je veux leur dire, j'ai bien ete partout en france et j'ai vu les HLMs dont ils sont issues, je connais leur miseria. Le bled est un paradis par rapport a leur vie, on a tout ce qu'on souhaite au bled (Soleit, mer, montagne, neige, sable, cuisine, beaute...). On plus on nous interdit pas l'entree a une disco.
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 00:00
Pour RICO,

Je trouve tes remarques nulles, Rico ! Dommage,je ne pensais pas que tu pouvais t'inscrire dans un tel registre.
Utiliser le mot "bled"n'a rien de péjoratif. Moi même, je l'utilise, parfois et j'y trouve dans ce mot une affection particulière.
Je suis en née en france et vois tu je ne me suis jamais sentie "sans identité", comme tu as l'air de le prétendre, au contraire avoir deux cultures différentes me rend encore plus forte.
Par ailleurs, j'ai plus l'impression que c'est les gens qui habitent au maroc même qui perdent leur propre identité. Cela est peut-être dû au sentiment du "complexe de l'étranger" qu'ils peuvent ressentir. En effet, lorsque je vais à casablanca,notamment, on ressent fortement, chez les casablancais, l'envie de vouloir s'occidentaliser au détriment de leur propre culture, et de leurs traditions. Les marocains essaient de s'identifier, maladroitement, aux occidentaux et je trouve cela ridicule. L'évolution et le modernisme d'un pays sous développé ne doit pas, uniquement, se limiter à caricaturer les faits et gestes des pays occidentaux et malheureusement c'est ce que les Marocains font. Oui, je trouve que les marocains ne font que parodier le mode de vie des européens et prétendent alors, naivement, qu'ils s'ouvrent vers le modernisme. Bien qu'étant partisante du modernisme, je trouve qu'au Maroc, ce modernisme est "vulgaire". Je suis d'accord, pour préconiser une nouvelle interprétation des croyances et des doctrines traditionnelles qui doivent se faire, dans un pays, en accord avec l'exégèse moderne mais je suis "outrée" par ce qui se fait au Maroc.
Personnellement, étant issue de deux cultures différentes, cela ne m'a jamais posé de problème et j'ai su parfaitement concillier ma culture d'origine à celle du pays où je suis née. En france, je ne me sens pas "looser" contrairement à ce que tu penses. Les francais ont sû s'acculturer aux nombreuse valeurs culturelles étrangères présentent dans le pays.
Je vais te dire une chose, cher Rico. Tu vois quand je vais à casa, j'ai l'impression d'être née de la dernière pluie parce que j'ai su garder mes valeurs, mes traditions, et que je pratique ma religion. Cela, étonne toujours les casablancais. Ils ne trouvent pas ça normale et dépassé. Je ne bois pas d'alcool, et de ce faite cela gène toujours car la plupart, pour ne pas dire tout le monde, en consomme et souvent en grande quantité.
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 01:11
Il faut pas oublier que les immigrés présentent une des principales sources financière au Maroc. L'immigration contribue fortement au développement économique du pays. Le Maroc attend beaucoup de l'immigration car il apporte 10 milliards de dirhs (ou 20) pour les finances marocaines. Le royaume a toujours encouragé les immigrés a ne pas se détacher du maroc car c'est une source financière précieuse pour le royaume, c'est pourquoi maintenant on lance l'opération "malhaba dans votre pays" à chaque saison estivale parce qu'on veut fidéliser au mieux cette population.
ALORS, MERCI AUX "MRE" comme vous nous appelé...MRE est-ce un terme péjoratif ?
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 01:15
Manelle,
Tout d'abord, je voudrais te dire une chose: tu es une des personnes que j'estime beaucoup sur ce site, ma parole, et pardon si je t'ai outrage par mes remarques.Il est vrai que j'ai pas fait de limitation dans mon intervention.
Juste une petite parenthese encore: moi non plus je ne vis au maroc et ca depuis 2 generations maintenant.

Revenons a nos moutons:
Tes remarques sur le maroc sont veridiques dans plus d'un seul point. Il y a tellement de choses que j'aime pas au maroc (les memes que toi). Et c'est exactement la meme categorie des marocains en france que j'ai vise en haut.
Je sais qu'il y a des gens et des gens comme partout dans le monde, mais tu trouverais pas une seule personne dans ce meme monde qui n'est pas fiere de son pays, malgre que je m'identifie jamais a mon pays ou a un autre. Mais,quand je lis ces interventions de basmati = marocaine chretienne, je ne fais que renforcer cette image negative que j'ai sur quelques beures (pardon). T'as vu quel chatiment nous a t-elle fait subir ( elle savait tout et se moquait carrement de nos gueules). En lisant sa toute premiere intervention (lettre au maroc) j'avais l'impression d'etre avec ces mecs de rue. Si tu relis ce qu'elle insinue avec le terme de Bled (que j'utilise aussi d'ailleur mais d'une autre intonation), tu auras peut etre une excuse pour moi.

Chere manelle, rien qu'en lisant une intervention me suffirait pour faire une image de la persoone et je suis persuade que c'est de meme pour toi. Please, please ne jamais s'identifier avec les autres. Et soit sur que je t'estime beaucoup.

Pièces jointes:
00001570.gif
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 02:16
Bonjour, Rico,

Tout d'abord, je tiens à te remercier pour ta considération à mon égard.
C'est vrai, que tu m'as étonné lorque j'ai lu tes propos envers les marocains vivants en France. Mais tu t'es expliqué et c'est bien.
Ce qui me touche, finalement, c'est que j'ai l'impression d'être en harmonie avec toi sur certains thèmes qui nous sensibilises particulièrement.
Tu as l'air d'être quelqu'un qui fait preuve de beaucoup d'hardiesses et des gens comme toi on en a besoin.
Je m'excuse de t'avoir jugé hâtivement.
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 02:39

pour RICO et MANELLE


Bonjour ,


j'adhere aux propos de manelle mais aussi a ceux de rico.

je peux donner mon avis la dessus puisque j'ai etudié en france et je vis actuellement au maroc.

quand marocainechretienne parle , on ne suce pas nos doigts et rico l'a bien compris , on detecte ce qu'elle veux dire entre les lignes et aussi on s'aperçois qu'elle connait mieux le maroc que la plus part de nous tous , en plus elle fait beaucoup de contadictions : normalement les gens qui sont nes a l'etranger ils sont occidentalisés des le depart et n'ont pas cette frustration de la religion...des fois elle dit qu'elle est nait au USA , des fois en france , des fois qu'elle portait le voile au maroc ( il faut lire ses interventions dans divers sujets de ce chapitre et faire le recoupement) .......


et crois moi manelle quand marocainechretienne dis Bled c'est dans un autre sens..et comme a dit rico il faut vivre parmi les beurs pour comprendre le sens donné a ce mot....


les mot changent selon le milieu et le sens qu'on veut lui donner ...


manelle : le maroc passe effectivement par une crise identitaire grave...soit les jeunes respectent leur traditions et leur religion : on va dire que c'est des futures kamikazes....soit ils se modernisent : alors c'est des singes......soit ils essaie de conciller les 2 : alors c'est des hypocrites.....il faut savoir ce qu'on veux de ce pauvre maroc.....


namous







Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/08/2005 02:42 par Namous.
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 04:13
Merci manelle, merci Namous,

je suis vraiment ravi de trouver des gens comme vous.

Rico
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 04:27
Pour un maroc meilleur il faut d'abord diminuer voire supprimer les inégalités FLAGRANDES qui existent entre les classes sociales. Je sais cela peut paraitre utopique mais si on commencait par changer le système peut être qu'on y verrai un début de lueur. C'est fou, malgré le fait que j'adore mon pays, je ne peut pas m'empêcher de m'insurger contre ce que je vois au maroc.La fraction sociale dans cette société est extrème. Il existe un décalage énorme entre l'image que la société marocaine essaie de véhiculer et la réalité. Un truc tout simple. En ce moment, à casablanca, l'attraction actuelle est d'implanter des enseignes étrangères dans la ville Blanche. Cependant, à qui s'adressent ces grandes enseignes alors que 90 % de la population marocaine vie dans des bidonvilles et n'ont même pas les moyens d'aller se faire soigner dans des établissements convenables. Que peut penser un jeune marocain lorqu'il voit ces magasins s'implanter comme des champignons dans sa ville alors qu'il sait qu'il ne fera jamais partie de la cible. Il ne peut que se révolter et éprouver un sentiment de haine envers la société parce qu'il va l'à juger comme injuste. D'autre part, lorsque je vois les marques présentes à casablanca cela me fait sourire. La mode occidentale s'implante dans un pays où la doctrine politique est essentiellemet islamique. On accepte les concepts de mode venant d'ailleurs à l'état brut sans se soucier si ces concepts correpondent ou non à l'état d'esprit du pays. La société marocaine est en pleine confusion et ce mal être se répercute sur ses sujets. Ces derniers eux mêmes, comme tu l'as dit, vivent cette agitation, cette effervescence comme une période absolument trouble et contractictoire entre les valeures qui leurs ont été inculquées et celles venant d'ailleurs, dans une société musulmane.

Pour conclure, le libéralisme actuel fait du maroc un pays où l'individualisme devient de plus en plus farouche au point où la tendance est que chacun ne vit que pour soi.
Le modernisme c'est pas uniquement conduire la dernière 4/4 à la mode ou porter des vêtements de derniers cris Aussi, moderniser le pays c'est d'abord instaurer un système politique juste afin de garantir à chaque marocain des droits et des devoirs équitables pour tous. Pour enrayer le mal il faut aller à sa source et le premier objectif que le maroc doit se donner c'est de développer des actions sociales afin de conforter une politique qui entend faire prévaloire l'intérêt, le bien général, sur les intérêts particuliers et ce dans un souci de progrès social. La société doit être garant du développement des relations sociales, d'adapter et d'intégrer la population en général, à la vie sociale. Ce qui n'est pas le cas, aujourd'hui. Je reconnais que le roi M6 essaie d'accentuer la politique par la mise en place de programme à caractère social mais ce n'est pas assez. Il faut changer le fond des choses et non pas uniquement la forme car le Maroc tout entier a besoin d'être socialisé. Il y a trop d'inégalités et prévoir uniquement la constructuction de puits où de restaurer une école dans les villages isolés ne suffira pas à changer les inégalités.






Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 05:10
C'est l'analphabetisme qu'il faut tout d'abord combattre. Analphabetisme de ceux qui sont dans le pouvoir et de ceux qui sont en bas de l'echelle. Nous ne sommes pas encore arrives a l'age des illuminations comme c'etait le cas en europe. Le moyen age ne veut pas prendre de fin chez nous (taux d'analphabetisme est parmi de ceux les plus eleves du monde). Quand je rentre au maroc et je demande aux gens comment ils vont, ils repondent tous "tres bien" et quand je vois comment ils vivent, je ne comprends plus rien.
D'ailleur c'est une maladie de la mentalite arabe, il n'y a pas un seul regime arabe digne de ce nom et comme on dit: "chaque peuple merite son gouverneur". Nous sommes arrives au point du non-retour. Quand je compare notre mentalite a celle des autres nations, alors la je perds l'espoir.
Je te donne un simple exemple. L'europe se compose d'une multitudes de races, de langues et de croyances et malgre tout cela elle s'unifie, contre qui ? C'est pas contre les arabes, mais ils ont realise que seul contre les US, le japon ou la chine, ils peuvent rien faire.
Et le monde arabe ? Meme langue, meme race, meme culture, meme religion et meme analphabetisme.
Khalliha 3allah ou khlass.
C'est pourquoi tu me trouves la ou il ya un peu de rire sur ce site, car autrement...!!!
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 05:22


je serre la main de Rico , Namous et Manelle amicallement ...comme on disait a la Marocaine : le corbeau qui a voulu immiter la marche de la colommbe ,,,,,et il a oublie sa marche ,,,c est juste Rico ou non ...

c est bien dommage !
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 05:35
Les inégalités s’accroissent au Maroc
Les 10% les plus riches s’arrogent un tiers des dépenses totales

• Les «moins favorisés» n’ont que 7 DH par jour!

L’inégalité des dépenses de consommation est plus élevée en milieu urbain qu’en milieu rural, la dépense y étant plus importante.Telles sont les conclusions des tests statistiques du HCP (Haut-Commissariat au Plan).«le processus de développement va d’abord provoquer une augmentation de l’inégalité globale avant de conduire à sa baisse». Et de conclure qu’un tel processus conduit inévitablement à une baisse de la pauvreté. A condition que la croissance ne soit pas aussi molle qu’aujourd’hui.

Donc, inégalité en hausse en milieu urbain, mais aussi entre l’urbain et le rural: un citadin dépense le double d’un rural en 2001. L’écart s’est creusé de près de 1.000 DH en trois décennies.
«La différence entre les dépenses par personne des deux milieux de résidence montre qu’elle s’est progressivement approfondie. Elle est passée (en DH constant-base 2001), de 4.696 DH en 1971 à 5.355 DH en 2001», explique le HCP.
Aussi, la moitié la plus aisée des Marocains réalise, en 2001, trois quarts de la masse totale des dépenses de consommation alors que l’autre moitié, la moins aisée, n’accapare que le quart restant.
Par conséquent, un Marocain sur deux vit avec une dépense annuelle égale ou inférieure au seuil de la dépense médiane (près de 6.000 DH par an et par personne en moyenne). Cette dépense médiane passe à 7.903 DH par personne et par an dans les villes, et de 4.331 dans les campagnes.
Les Marocains appartenant à la classe des 10% la plus aisée dépensent en moyenne par an, plus de 15.548 DH, c’est-à-dire un tiers de la dépense totale. Soit 43 DH par jour passent à la consommation.
En milieu urbain, le montant passe à près de 20.000 DH contre près de 9.000 DH en milieu rural. Les 10% les «moins favorisés» vivent avec une dépense de 2.783 DH par an, c’est-à-dire environ 7 DH par jour par personne!

«Fondée sur la répartition des niveaux de vie, l’analyse des inégalités, en 2001, réitère la persistance des inégalités spatiales et sociales», explique le HCP. Selon les analystes, au moment où la pauvreté demeure une caractéristique saillante du milieu rural, l’inégalité frappe de plein fouet le milieu urbain.
Pour eux, toute perspective d’atténuation des inégalités doit passer par «la révision du rôle de la scolarisation, que ce soit en termes d’équité des dépenses de consommation que de rehaussement du niveau de vie de la population».
La question du pouvoir d’achat n’a jamais été le point fort des gouvernements qui se succèdent.

Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 05:42
C'est vrai titi. On ne peut pas du jour au lendemain tout changer. Il faut tout d'abord commencer par la mentalite.
Re: Etudier au Bled.
31 août 2005, 05:51
Merci manelle, Namous, titi

enfin quelque chose d'interessant.

Rico
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved