Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

INFOS D'ISRAEL 6

Envoyé par marylou 
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 02:40
Israël/Facebook: la soldate réagit
AFP
17/08/2010 | Mise à jour : 11:04 Réagir
La soldate israélienne posant sur des photos diffusées sur le réseau de socialisation Facebook au côté de prisonniers palestiniens les yeux bandés et mains liées a affirmé aujourd'hui ne pas comprendre pourquoi ces images ont fait scandale.

"Je ne comprends pas ce que j'ai fait de mal. Il n'y a eu de ma part ni violence ni mépris, je n'ai porté atteinte à personne", a affirmé Eden Abargil à la radio militaire à la suite du choc provoqué par ces photos diffusées la veille par la télévision publique.

Les images sont sous-titrées "L'armée, la meilleure période de ma vie". On voit la soldate au côté de Palestiniens les yeux bandés et les mains liées, dans une base de l'armée.

L'armée israélienne a dénoncé, dans un communiqué, "le comportement honteux de la soldate" précisant qu'elle avait achevé son service militaire il y a un an. Selon la radio militaire, Eden Abargil ne peut pas être sanctionnée dans la mesure où elle a terminé son service.

"Je n'ai pas parlé avec les Palestiniens, je leur ai donné à boire et à manger et je ne leur ai pas dit qu'ils étaient photographiés", a ajouté cette soldate qui a précisé que les images avaient été prises en 2008 dans une base "près de Gaza".

"J'ai été photographiée alors que j'arrivais dans ma base, on était contents, on voulait montrer des photos aux amis sur notre expérience dans l'armée", a-t-elle ajouté.

-----
"Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930. L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême droite des maux de notre -société." Richard Prasquier, Président du CRIF
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 02:42
De deux choses l'une... soit cette ancienne militaire a un pois chiche à la place du cerveau...soit elle a un coefficient intellectuel élevé auquel cas il s'agit peut être,voire probablement, d'une manipulation...

Ce serait intéressant d'en savoir un peu plus sur les engagements politiques de cette personne...

En tout cas les médias internationaux diffusent les photos en boucle....c'est le cas sur toutes les chaînes d'info françaises...par contre toujours RIEN sur le français qui croupit depuis des années dans les geôles du HAMMAS...que font les journalistes,les organisations humanitaires et les politiques?......
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 05:07
Cette soldate n'avait pas à être prise en photo par ses camarades....c'est honteux !
On peut faire des photos souvenirs de l'armée autrement....on le sait par expérience...
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 07:11
Citation
mossad
Cette soldate n'avait pas à être prise en photo par ses camarades....c'est honteux !
On peut faire des photos souvenirs de l'armée autrement....on le sait par expérience...

Tu trouve honteux ce qu'elle a faite et son comportement? ou le simple fait qu'elle était prise en photo?

-----
"Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930. L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême droite des maux de notre -société." Richard Prasquier, Président du CRIF
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 11:02
C'est indigne pour une soldate de Tsahal et c'est indigne en tant qu'être humain.
On ne profite pas de la faiblesse de nos ennemis pour les humilier .
Maintenant je lis des commentaires sur des sites soit disant sérieux, je vois déjà les 98% d'anti-israeliens qui s'expriment sur ce sujet
Pas grave....
Rien à rajouter
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 12:09
Cette affaire de la soldate mi-idiote, mi-sadiste ne fait que confirmer ce que de nombreux Israeliens HURLENT depuis des annees.

L'Occupation est nefaste d'abord et avant tout pour la societe israelienne elle-meme. L'Occupation corrompt l'occupant ; l'Occupation prolongee corrompt l'occupant de facon prolongee jusqu'a la moelle des os. Une gamine de 19 ans qui a un pouvoir absolu sur un prisonnier suspecte de terrorisme est une gamine FOUTUE POUR LA VIE. Son echelle de valeurs est definitivement deconnectee des valeurs humaines universellement admises. La notion de "respect humain" lui devient totalement etrangere. L'ivresse de sa domination lui fait oublier tout ce que son education scolaire et familiale lui a appris.

Mais quand l'Occupation dure depuis 43 ans, meme les parents ex-soldats sont corrompus par l'hibris de la puissance. Et ces parents inculquent volens nolens a leurs enfants une morale de la force.

Voila pourquoi les militants anti-occupation ne sont pas des naifs hurluberlus "amis des Arabes". Ils sont d'abord et avant tout des patriotes israeliens qui tirent la sonnette d'alarme face au danger de deshumanisation de notre propre societe israelienne.
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 12:11
il faut lire nolens volens

Le lecteur aura restifie de lui-meme.
QUAND LES MOUTONS APPLAUDISSENT LEURS BOUCHERS !!
17 août 2010, 12:30
Liban : quand les moutons applaudissent leurs bouchers (info # 010708/10) [Analyse]

Par Michaël Béhé à Beyrouth © Metula News Agency



La tragicomédie libanaise, dont les acteurs sont les leaders politiques, a franchi, cette semaine, le mur du son. De gauche à droite et des chrétiens aux chiites, on s’est félicité du "retour en grâce" de l’armée libanaise.

Si souvent décriée, jugée (avec raison) à peine capable de régler la circulation, rampant aux pieds du Hezbollah et de la Syrie, transparente face à l’ "ennemi sioniste", son "action d’éclat" à Adayssé a redoré son blason.

Sans se rendre compte du ridicule de sa posture, la classe politique parle "de redistribution des cartes" face à Tsahal. Elle affirme que, si, jusqu’à présent, les officiers israéliens pouvaient faire comme si elle n’existait pas, depuis la "leçon" qu’ils ont reçue mardi, ils vont devoir changer de doctrine et compter avec notre "fière armée".

Il ne viendrait ici à l’idée de personne de déclarer publiquement que le fait d’assassiner un lieutenant-colonel adverse, occupé à la supervision de travaux de jardinage, n’a rien d’un exploit militaire.

C’est plutôt un acte mafieux sommaire, digne des républiques bananières, qui ne mesurent pas les conséquences de leurs agissements.

Un acte qui ne change rien au rapport de force de un milliard à un qui prévaut entre les deux armées. Non seulement au niveau des armes en présence, mais également à celui du courage, de l’intelligence et de la dignité.

Et si l’assassinat, de sang froid, du lieutenant-colonel Harari (à une lettrer près, cela fait Hariri, tiens tiens, on dirait que le maktoub et la mort se jouent encore des hommes et de leurs frontières !) ne modifie strictement rien sur le plan du rapport de force, en revanche, il a des conséquences désastreuses pour le Liban dans tous les domaines.

A commencer par les deux mille cinq-cents types, portant l’uniforme national dans la région frontalière, qui, depuis la semaine dernière – et sans en retirer le moindre bénéfice d’aucune sorte – sont devenus des cibles pour les snipers expérimentés de Tsahal.

A poursuivre par la perte de crédibilité du gouvernement, du président et du commandement de l’armée à l’échelle internationale. L’Amérique d’Obama et les Nations Unies nous traitant de menteurs sur la scène internationale ; c’est non seulement une claque sonnante pour nos institutions, mais aussi une prise de risque incroyable pour notre sécurité nationale : quand l’offensive du Hezb contre les autres Libanais débutera – et tout le monde ici sait que c’est une question de temps -, personne ne s’intéressera à notre sort, pas même à son extension humanitaire.

Pas Israël bien sûr, pas l’Europe ni l’Amérique, et pas la Finul, qui, comme lors du dernier putsch de la milice, ne traversera pas le Litani pour venir à notre secours.

Notre armée de héros ? Ils la laisseront tous se débrouiller seule. Le monde a tant de préoccupations, qu’il ne va pas ses soucier de prêter main forte à une bande d’illuminés, pathologiquement atteinte du syndrome de Münchhausen, et meurtrière de surplus.

Quant aux armes que les Etats-Unis et l’Europe fournissaient à notre armée, jusqu’à présent, nous pouvons mettre une croix et une étoile coranique dessus. Il est plus efficace, si l’on entend soutenir le terrorisme et affaiblir ce qui reste de l’autorité de l’Etat, de les envoyer directement au Hezbollah.

Un politicien local, se doutant de ce qui va arriver, a ironisé sur le fait que les USA peuvent garder les Hummer (grosses Jeeps blindées) qu’ils nous envoient (gratuitement), car leur consommation assèche les finances nationales.

Encore un génie ! Le moment venu, nous protégerons nos femmes et nos enfants de la milice avec des arcs et des flèches...

Question factualité, la croyance sincère en notre bonne foi a duré moins d’une journée. Jusqu’à mercredi midi, il était encore possible, à Beyrouth, de croire que les Israéliens avaient franchi la frontière.

Ensuite, c’est devenu de la propagande orientale. A court d’arguments face aux accusations précises de nos détracteurs, nos officiels se sont mis à balbutier des thèses de mauvaise foi ; le chef de l’armée, le général Kahwagi, un chrétien de l’école du Président Souleiman, à la solde des Syriens et à deux doigts de l’internement psychiatrique, a inventé un néologisme pour définir la route des patrouilles de Tsahal : la "frontière technique".

Plus qu’un néologisme, c’est un libanisme : nous avons assassiné un père de famille, perdu deux hommes et hypothéqué notre reste de crédibilité, parce qu’une pelle mécanique des Hébreux a "franchi la frontière technique".

Le gouvernement a ressorti à l’air libre des documents "prouvant" qu’en 2000, au moment du retrait israélien, le Liban avait fait valoir des revendications quant au tracé de la frontière internationale, dans trois régions, dont Métula et Adayssé.

C’est absolument exact, mais nos représentants ont "oublié" que ces revendications avaient été postérieurement levées, suite à l’arbitrage que notre pays avait demandé à l’ONU. Dès lors, le tracé de la frontière internationale – la ligne bleue – a été officiellement adopté par notre exécutif, et c’est faire dans l’autodérision que de brouiller volontairement la chronologie des événements.

Sur le plan international, il ne s’est trouvé que l’AFP et Le Monde pour développer l’argument selon lequel le tracé de la ligne bleue serait encore contesté par le Liban. Leur haine d’Israël et de la réalité factuelle atteint des proportions effectivement effrayantes.

L’AFP ajoutant à certaines de ses dépêches concernant les incidents de mardi, le nombre des morts libanais durant la guerre de 2006, et précisant que c’étaient pour la plupart des civils. Que voilà une étrange façon de justifier un assassinat ! A les suivre, on pourrait même légitimement lancer une bombe atomique sur Tel-Aviv.

C’est sans compter que j’avais déjà, à l’époque, démontré, preuves recueillies dans les hôpitaux à l’appui, que la majorité écrasante des victimes participait de l’appareil de guerre de la milice.

De plus, chaque fois qu’un journaliste de bonne foi évoque la guerre de 2006, il a l’obligation éthique de rappeler précisément qui fut à l’origine de l’agression préméditée qui la déclencha. Car c’est celui qui déclencha cette guerre, qui est seul coupable de tous ses morts et de tous ses blessés, tant au Liban qu’en Israël.

Au temps pour l’AFP, qui s’occupe de la propagande des ennemis d’Israël et de ceux qui s’opposent au Liban démocratique, indépendant et libre !

Le mensonge colporté par cette agence concernant l’envoi, mercredi et jeudi, de renforts massifs israéliens à Adayssé, et révélé par la Ména est énorme en termes professionnels. Dans une situation équitable, il devrait valoir l’éviction des journalistes en faute et la démission de la direction de l’agence française. Mais la France ne se trouve pas dans une situation d’information équitable en ce qui concerne le Moyen-Orient (notamment).

A Beyrouth, on veut maintenant ignorer les circonstances de l’affrontement de mardi pour n’en retenir que l’affrontement lui-même. "Notre armée a fait face à Tsahal !". Les imbéciles !

Les politiciens libanais sont, dans ce travestissement, encouragés par un article de Gideon Lévy dans Haaretz. Un papier incroyable, qui encense le comportement de l’armée libanaise et dénonce celui de Tsahal, sans s’embarrasser des contingences factuelles de l’incident et de savoir qui en fut coupable.

Cet article a été reproduit tel quel dans plusieurs de nos media. Mes confrères locaux restent bouche bée devant la liberté d’opinion existant en Israël, comme l’exprime Ziyad Makhoul dans l’Orient-le-Jour :

"On peut reprocher une quantité de choses à l'État d'Israël. Mais pas, définitivement pas, ses médias en général et sa presse en particulier, leur somptueuse liberté d'expression et cette apnée dans la praxis démocratique que même un Hassan Nasrallah a condescendu un jour à applaudir (...)".

On lit énormément la presse israélienne à Beyrouth, et, particulièrement, la Ména, dont on attend chaque nouvelle analyse avec impatience. Témoin cet autre passage trouvé dans l’Orient-le-Jour :

" La presse israélienne, pour sa part, n'a pas hésité à accuser le commandement de la brigade déployée dans le secteur d'être chiite et lié au Hezbollah, manifestant son inquiétude de voir 60 % de la troupe libanaise appartenir à cette communauté".

En fait de presse israélienne, cette information n’est parue que dans la Ména, et c’est naturel, car c’est moi qui ai obtenu, d’un chef de notre armée, de connaître l’étonnante composition de l’armée libanaise au sud du Litani, et l’origine communautaire de son commandant.

La citation est correcte à deux détails près : nous n’avons pas parlé de brigade, car 2 500 hommes ne constituent pas une brigade, et n’avons pas écrit que ledit commandant était "lié au Hezbollah", mais que c’est de lui qu’il recevait ses ordres et non du commandement de l’armée libanaise.

Un fait confirmé depuis par des sources libanaises, et, entre autres, implicitement par le même Orient-le-Jour.

Et c’est bien là le plus grand souci à propos de l’incident de mardi : ceux qui ont perpétré l’assassinat ne répondent pas de monsieur Kahwagi mais de M. Nasrallah. Ce sont des miliciens portant l’uniforme de l’armée ou des militaires ralliés à la milice. C’est kif-kif. Ce qui signifie, singulièrement, que la milice peut, quand elle le désire, non plus uniquement déclencher un conflit entre elle et l’armée israélienne, mais désormais, entre Israël et le Liban.

Les analystes de fonds des poubelles de Beyrouth feraient bien mieux de se pencher sur ce risque existentiel que de se réjouir de leur "victoire" à la Pyrrhus.


Saad Hariri, 1er ministre libanais et Béchar Al-Assad, le commanditaire présumé de l’assassinat de son père, peut-être en train d’organiser le sien : mêêêêêh !

Jérusalem va officiellement demander à Beyrouth, au vu des éléments désormais connus, de traduire en justice le commandant en question. Mais Beyrouth ne pourrait pas, même s’il le désirait, car passer en jugement un affidé du Hezbollah, même s’il porte l’uniforme national, équivaut à déclencher une nouvelle guerre civile.

C’est précisément ce qui se passa lorsque le cabinet Siniora exigea de remplacer l’officier hezbollah/armée qui commandait l’Aéroport International du Liban.

De toute manière, si le Liban n’obtempère pas à la légitime requête de Jérusalem, les soldats de Tsahal recevront probablement l’ordre d’abattre le commandant assassin à vue, dès qu’ils l’apercevront à travers le grillage de la "frontière technique". Les Hébreux ont la mémoire tenace et ne pardonnent pas aux assassins.

Le gouvernement, le président et Kahwagi ne commandent plus rien. Ce sont le Hezbollah, l’Iran et la Syrie, par son truchement, qui font la loi. Toute la loi.

Les ennemis du Liban, ceux qui planifient sa perte, ce ne sont évidemment pas les Israéliens, mais ceux qui les ont agressés mardi : la milice chiite et ses tentacules. Israël constitue un des rares éléments de stabilité dans ce pays, c’est ce que les bons à rien qui nous dirigent devraient s’empresser de comprendre. De cette compréhension dépendra peut-être notre salut.

Nous nous trouvons dans la situation ubuesque, où des moutons promis à l’abattoir applaudissent aux exploits de leurs bouchers. Du libanais pur cru. L’inconséquence fièrement poussée à son paroxysme. Le suicide en douceur, en y prenant le temps.

Mais pas tous les Libanais ne sont dupes. La nouvelle endémie est celle de l’arrestation d’agents israéliens. C’est un tsunami ; ils ne se comptent pas en dizaines mais en centaines, venant des villages et des villes, de toutes les régions, de toutes les couches sociales de la population, mais surtout, des cadres supérieurs à la retraite de l’armée, de la Sécurité Intérieure et de la police.

Et c’est encore sans intégrer au calcul les milliers de mes compatriotes qui ne demanderaient pas mieux que de renseigner Israël sur les préparatifs de la milice et les activités des "conseillers" iraniens qu’ils n’ont pas invités chez eux.

Des traitres ? Ce sont les meilleurs d’entre nous, les authentiques patriotes ; ils n’agissent pas pour de l’argent et ils s’exposent à la peine de mort. Ce sont les Libanais qui savent qui s’apprête à nous asséner le coup fatal et ne sont pas disposés à jouer les candides sur le chemin de la boucherie.

Il suffit de regarder et d’entendre ce qu’on nous prépare, inutile de briguer un Prix Nobel pour saisir ce qu’on nous accommode. Depuis un mois et plus, la milice et la Syrie martèlent que, si le Tribunal international Sur le Liban émet un acte d’accusation impliquant des miliciens, le Liban cessera d’exister. Ils savent de quoi ils parlent, car ce sont eux qui nous tueront.

L’assassinat de la semaine dernière participait d’une initiative béotienne de la part du Hezb de raviver artificiellement le risque d’une intervention israélienne. Un risque totalement fictif – qu’est-ce que les Hébreux auraient-ils à gagner à s’emparer d’une portion de notre bourbier ? – sauf si on les agresse intentionnellement ; si on lance sur leurs civils des centaines de roquettes ou si on assassine leurs officiers supérieurs, comme mardi.

Durant la semaine qui va s’ouvrir, les Libanais auront droit à un grand show de Nasrallah, lors duquel il exposera les "preuves" que ce sont les Israéliens qui ont abattu Rafic Hariri.

Foutaise : c’est le Hezbollah lui-même, sur commande de la Syrie, qui a commis ce crime. Le show en question s’adressera à des enfants retardés du Moyen-âge, selon l’expression consacrée d’Ilan (Tsadik), mais certains feront semblant d’y croire, car ils se situent à la mauvaise extrémité du fusil.

A croire Nasrallah et Al-Assad, le TSL serait l’expression d’un vaste complot américano-israélien dirigé contre les Arabes. Sur ce point également, ils omettent de se souvenir que c’est le gouvernement libanais qui a demandé la constitution du TSL au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Considérer les enquêteurs et les juges internationaux comme des "agents sionistes" et crier fort et à l’unisson que nous croyons aux balivernes dont nous abreuvent la milice et la Syrie, c’est leur condition pour maintenir le Liban en vie. Pour ne pas nous massacrer immédiatement.

Et pour ne pas trop réfléchir à ce qui nous attend, certains d’entre nous applaudissent à l’assassinat par les Hezbollah déguisé de Dov Harari, qui nous place à genoux devant nos voisins et nous éloigne de nos amis naturels. Les cons.
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 12:53
Geek
Tu fais une confusion à la hauteur ou à la bassesse de nos ennemis..
Tu assimiles l'occupation à l'agissement de cette soldate en mettant les conséquences de son comportement odieux sur l'occupation...
On dirait que tu connais mal Tsahal et la jeunesse israélienne...
La jeunesse israelienne n'est ni plus morale ni moins morale que la jeunesse francaise ou libanaise ou je ne sais laquelle, je dirais mieux encore que la jeunesse isralienne a plus de mérite que n'importe quelle jeunesse du monde entier, car elle est vouée à la fois pour la défense de son pays tout en restant jeune et mature..
Ton commentaire est digne de nos ennemis.
L'occupation nous a été dictée et la solution de ce conflit dépend de la volonté des arabes d'abord..
En accablant israel de la sorte tu n'aides pas les arabes à se remettre en question
bref
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 19:00
Mossad

Je me fiche TOTALEMENT de savoir si les arabes se mettent en question ou non. Je ne suis ni leur educateur, ni leur censeur, ni leur inquisiteur.

Par contre, habitant en Israel qui est le seul Etat au monde ou je puisse vivre comme un etre humain, il m'importe au plus haut point que mon pays guerisse de la gangrene interieure que constitue l'Occupation.

Lorsqu'un/e soldat/e de Tzahal revient chez lui/elle apres avoir ete le Seigneur occupant, il/elle rapporte avec la boue de ses souliers une inevitable subversion de la morale sioniste. Le sionisme n'a jamais appele a dominer par la force un peuple etranger.

Cette soldate Abergel clame partout qu'elle "ne comprend pas ce qu'elle a fait de mal". Ne vois-tu pas ce que cette phrase a de monstrueux? Pour elle, transformer des prisonniers palestiniens PRESUMES INNOCENTS en simple decor d'une photo-souvenir, poser avec un sourire niais devant des hommes menottes et les yeux bandes, comme si elle posait devant des singes au zoo de Ramat-Gan, est une chose normale, allant de soi. Une innocente facetie d'adolescente attardee. Et le pire, c'est que de nombreux intervenants sur Facebook ou ailleurs pensent comme elle. "Ben quoi, qu'y a-t-il de mal".

J'espere pour toi que tu commenceras a comprendre "ce qu'il y a de mal".
Re: INFOS D'ISRAEL 6
17 août 2010, 23:43
D ailleurs, risque t elle des poursuites cette jeune fille?

Laisser un comportement et des agissements pareils impunis serait une autorisation indirecte a se comporter de façon immonde et immorale pour les autres soldats a venir.

En tout cas, ca ne fait que renforcer par la preuve la propagande anti israélienne qui s'appuie justement sur ce cote arrogant, irrespectueux des palestiniens pour faire son beurre!
Ce cote "cow boy" n'est pas très apprécié.

-----
"Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930. L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême droite des maux de notre -société." Richard Prasquier, Président du CRIF
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 00:12
MERCI POUR LES INFOS D'ISRAEL DE L'ETRANGER
ET MERCI POUR LES CONSEILS DE COMPORTEMENT.
COMME QUOI.......
ARROGANTS OU PAS LES COW-BOYS TE DISENT......thumbs up smiley

BONNE JOURNEE D'ISRAEL, IL FAIT TRES TRES CHAUDcool smiley
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 00:48
Lavoyante,

J'explique les choses. Je te retourne donc ton smiley.

-----
"Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930. L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême droite des maux de notre -société." Richard Prasquier, Président du CRIF
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 03:12
Geek
C'est bien que tu puisses penser que seul en Israel tu peux vivre en être humain.(C'est un autre débat )...Je suis d'accord avec toi que le juif ne peut vivre pleinement son indépendance de "juif" et pleinement son judaïsme qu'en Israel.....
Revenons à cette soldate...
Tu sais la jeunesse européenne ne trouve rien de grave à:
- ridiculiser leurs camarades sur internet...
-leur professeur ...
- à filmer des agressions dont eux sont les agresseurs pour les montrer sur le net....et humilier leurs victimes..
-à filmer même leurs actes sexuels
etc etc...
et ils ne trouvent rien de grave à cela aussi..
Ces dérives sont propres à une certaine évolution ou plutôt une décadence des valeurs morales ou les jeunes pensent ne rien devoir à personne...etc.
Est- ce pour autant dire que le modèle de la société occidentale est en crise etc...
Je pense personnellement que c'est une question d'éducation où les parents ont souvent démissionné ...
Cette jeune soldate n'est ni pire, ni mieux, elle est le résultat d'une certaine immaturité de beaucoup de jeunes..
On connait tous autour de nous beaucoup de soldats et d'anciens soldats qui n'auraient pas fait cela...
Donc pour moi "l'occupation" n'est pas forcement le résultat de cet acte.
Cet acte est immoral et indigne et sali une armée ;qui se bat pour transmettre des valeurs et faire des hommes et des femmes des citoyens responsables...
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 05:33
Citation
rali
D ailleurs, risque t elle des poursuites cette jeune fille?

La reponse est (helas!!!) NON. Elle n'a commis aucun des crimes ou delits prevus et reprimes par la loi israelienne. Le jour ou le mauvais gout sera puni de prison sera un jour benithumbs up smiley L'armee, quant a elle, a decider de la "sanctionner" en cessant de la convoquer pour ses periodes de reserve militaire annuelles. Mais ca doit lui faire une belle jambe, a la soldate Eden Abergel!

Je voudrais evoquer un autre cas ou l'appareil judiciaire israelien est reste sans moyen d'action.

Les cafes et restaurants de la rue Hillel et de la rue Massada, au quartier Hadar de Haifa, appartiennent presque tous a des arabes-israeliens. Ils sont le lieu de rencontre de l'extreme gauche antisioniste de la ville, pseudo-intellectuels juifs et arabes confondus. Par exageration, on appelle ce quartier la "rue Sheinkin" de Haifa, voire le "Saint-Germain des Pres" de la ville, pour souligner son cote boheme-de-gauche-bla-bla-bla.

Il y a trois mois, un soldat de Tsahal en uniforme de marin, etranger a la ville, s'est assis a la terrasse d'un de ces cafes et a commande une limonade. Le gerant lui a repondu: "On ne sert pas les soldats en uniforme dans mon etablissement"!!!!
Le jeune marin n'a pas voulu laisser passer cette insulte a son uniforme. Il s'est presente au commissariat de police le plus proche et a porte plainte contre le cafetier. Le tribunal civil, preside par un juge JUIF de Haifa a decide que la plainte du soldat ...n'est pas juridiquement recevable, aucun article du code penal israelien n'ayant ete viole. Plus encore: le juge a estime que le gerant du cafe a le droit de servir ou de ne pas servir qui il veut, en vertu de la Loi fondamentale garantissant la liberte de commerce.

Finalement, apres que toute la presse (sauf le Ha Aretzangry smiley) eut denonce ce scandale, la mairie de Haifa a envoye des inspecteurs de la municipalite, comme par hasard, pour verifier l'hygiene de l'etablissement...Il parait qu'ils ont trouve un ou deux cafards pres de la boite a ordures dans l'arriere cours du cafe, d'ou ordre de fermeture temporaire. De plus, une inspection "par hasard" des pompiers a trouve que l'issue de secours n'etait pas exactement dans les normes. Fermeture definitive.

Triste, tres triste histoire. Le juridisme frileux et le respect aveugle d'une democratie formaliste peuvent avoir des derives lamentables.

(J'entends d'ici de dafinautes qui vont s'etonner que je donne raison au jeune soldat et non au gerant du cafe. C'est qu'ils me connaissent mal!)
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 07:28
Je suis assez étonné que le "Refus de servir" un client ne soit pas reconnu,en soi,comme une infraction dans les textes juridiques israëlienseye rolling smiley...sachant que le fait de porter un uniforme de l'armée n'est pas un "motif légitime" pour refuser de servir...

Ce serait intéressant de voir les textes légaux israëliens qui autorisent un gérant de café de servir ou de ne pas servir qui il veut...cela me semble un peu fort de cafédrinking smiley....donc si je vais boire un coup dans un café en Israël on peut légalement refuser de me servir...et ce quel que soit le motif invoqué par le cafetierconfused smiley...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/08/2010 07:30 par cigalou.
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 22:36
HELAS ! HELAS! HELAS! ENCORE UNE AFFAIRE DE VOL A TSAHAL.

Tous les sites internet d'Israel revelent ce matin une lamentable affaire de vol.

Au cours de l'arraisonnement des "bateaux pour Gaza" du 31 mai dernier, un officier (capitaine) aurait vole 6 ordinateurs portables appartenent a des "militants pour la paix" et les aurait revendus (1000 shekels) a des camarades d'enfance. La police militaire a arrete le vendeur et les acheteurs, ce derniers ignorant la provenance des ordinateurs.

Jadis, quand les soldats de Tsahal se battaient d'homme a homme contre des soldats ennemis qui menacaient nos frontieres, le code d'honneur de l'armee etait une evidence pour le moindre troufion de deuxieme classe.

Aujourd'hui, quand l'essentiel de l'activite de Tsahal est de maintenir l'ordre dans les territoires occupes, le code moral s'est corrompu. Quand on passe 3 ans de service a fouiller les bagages de voyageurs aux "check points", ou a vider les amoires de vetements de civils suspects a Jenine ou a Naplouse, on en arrive a considerer tous les civils de "l'autre camp" comme des sous-hommes que l'on peut impunement devaliser.

L'Occupation corrompt. L'Occupation prolongee corrompt de facon definitive.

Photo d'un des soldats suspectes de vol.
Pièces jointes:
Soldat.jpg
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 22:43
Pour Marylou (si tu nous lis)

Mon plus grand bonheur aurait ete de publier une photo de soldats de Tsahal sauvant des vies a enfants en Haiti, ou aidant des victimes d'un tremblement de terre en Turquie. Nos soldats se sont couvert d'honneur et de gloire dans de nombreuses circonstances, et continuent a nous proteger de nos ennemis.

Mais il y a aussi les brebis galeuses.

Il faut montrer au monde que nous savons rendre hommage aux premiers, et denoncer sans indulgence les (tres rares) cas de pillage commis par les seconds.
Re: INFOS D'ISRAEL 6
18 août 2010, 22:59
QUAND TU AS EU L'OCCASION DE METTRE DES PHOTOS DE HAITI ET AUTRES TU NE L'AS PAS FAIT !thumbs down
BONNE JOURNEE A TOUS
Re: INFOS D'ISRAEL 6
19 août 2010, 01:25
Toute guerre longue a pour conséquence de faire perdre un certain nombre de valeur morale chez l'occupant ET chez l'occupé.

C'est ça qui m'inquiète plus que tout.

Jusqu'ici, je voyais cette perte de valeur essentiellement chez les palestiniens et particulièrement chez les Gazaouis.
Cette affaire démontre que les choses sont bien plus larges et touche de manière aigu les jeunes qui servent dans l'armée.

J'espère vraiment qu'il va y avoir un débat sur cette affaire.

-----
"Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930. L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême droite des maux de notre -société." Richard Prasquier, Président du CRIF
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.





DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved