Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.

Envoyé par cohenelie 
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
17 janvier 2010, 07:49
On ne peut être que fiers de notre petit pays, Israeli Fields Hospitals soignent 100 à 500 victimes par jour.

Qu'on en parle, les actes sont là.

E
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
17 janvier 2010, 08:00
Oui Lison :

Israël ,minuscule portion de terre de 20 000 km2.

Israël n’a pas le monopole de l’aide, il est vrai mais,Cependant, Israël a le Monopole et l’Exclusivité de la Non-Rancœur et de la Compassion.

Après toutes les horreurs qu’on lui a fait subir depuis près de 2000 ans, Israël a toujours fait preuve de bonté et d’abnégation.,Israël est toujours là à aider et à mettre au point des remèdes pour sauver l’humanité sans distinction.

Israël , l’essence même de l’Humanisme sait faire la part des choses. Israël ne mélange pas le domaine de la politique avec l’altruisme. Quel que soit le pays qui a besoin d’aide, Israël est là pour l’aider par tous les moyens possibles et inimaginables.

Même si le monde entier se fait discret sur la contribution d’Israël, Israël continue d’apporter son aide à l’humanité dans l’effacement et l’abnégation, et sans aucune attente de reconnaissance quelconque.
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
18 janvier 2010, 03:50
Après avoir sorti des décombres le directeur des impôts de Port-au-Prince, les forces de défense d’Israël on également permis à la vie de réapparaître avec la naissance d’un joli bébé qui sera prénommé Israël par sa maman. Voilà les dernières photos et vidéos du sauvetage Israël à Haïti.




Pièces jointes:
israelhaiti1.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
18 janvier 2010, 11:56
Bonsoir

Cohenelie

Merci de tes photos et de ton intervention sur Haïti, mon D... quel chaos un pays décimé, prions le tous puissant pour que cela s'améliore au plus vite et les Haïtiens retrouvent la sérénité.

georgeot
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
18 janvier 2010, 15:08
Bonjour georgeot

Oui chere amie, prions et prions beaucoup car tous ces millions de rescapes ont en ont tellement besoin.

Comme les autres intervenants , Nemesis, Lison,Rivo l'ont si bien exprime , l'aide arrive..helas un peu tard pour beaucoup mais ceux qui sont encore en vie meritent certainement tous les secours que l'on peut se permettre d'envoyer .
Le Canada a toujours parraine Haiti et je ne serais pas surpris que dans la prochaine conference internationale qui sera tenue a Montreal par notre Premier Ministre, l' Honorable Stephen Harper, beaucoup de projets de reconstruction du pays et de Port-au-Prince seront a l'ordre du jour. Les autorites Canadiennes ont envoye sur place tout un contingent et du Personnel du ministere des Affaires Etrangeres afin de faciliter l'immigration imminente de toutes les familles des Haitiens Residents au Canada et cela en court-circuitant toute la paperasse et les procedures normales d'immigration.
Donc deja tous les survivants de ces familles Haitiennes qui resident a Montreal et ailleurs dans les Provinces Canadiennes se trouvant actuellement en Haiti,et qui sont leurs soeurs, freres, epoux , grands-parents , etc. seront admis automatiquement au Canada. Tous les touristes Haitiens, presentement au Canada, n'ont plus de pays et donc plus de maison pour leur retour chez soi et peuvent , depuis hier, rester au Canada et y demeurer apres s'etre inscrits au bureau d'immigration a Montreal. Le Canada a l'intention d'etablir une petite base militaire en Haiti ( deja une equipe d'eclaireurs est allee inspecter les terrains libres a cet effet ) et cela afin de retablir l'ordre et de faciliter la coordination de toutes les agences de secours pour Haiti qui apportent leur aide constante aux Haitiens qui sont, comme les videos de toutes les stations de television l'ont bien montre cette semaine, en grande detresse physique, medicale et psychique.
L'on parle de millions de personnes sans refuge, nourriture, services sanitaires inexistants et bien sur en tres grand danger d'etre exposes aux risques de maladies et epidemies diverses et souvent fatales . Le temps est ici le facteur le plus crucial et demain sera deja trop tard pour beaucoup.
Il va de soi que notre Gouverneure Generale du Canada etant elle-meme Haitienne de naissance, le Canada est donc bien positionne pour etre en tete des pays secouristes et d'avoir un role tres important a jouer pour l'avenir de ce pays. Ici au Quebec , la Province entiere est mobilisee depuis le 12 Janvier en fin d'apres-midi, heure de la catastrophe, et tout le monde travaille pour Haiti..
Quelqu'un avait meme suggere dans un journal local que le Canada etende une offre d'inclusion de la seconde moitie de l'ile d'Hispaniola qui est Haiti et d'en faire une nouvelle Province Canadienne car cela reglerait tous les malheurs auxquels les Haitiens ont ete assujetis depuis de trop nombreuses decennies. Je trouve que c'est une excellente idee, Haiti n'est qu'a 3 ou 4 heures d'avion de Montreal. Vancouver se situe a plus de 5 heures d'avion et donc cela entre dans les limites des grands territoires..Apres tout Honolulu, Hawaii, se trouve a plus de 10 heures d'avion de Washington DC.

Je ne sais pas ce que les Haitiens survivants et sans pays , quasiment des refugies dont la patrie physique pour ainsi dire a cesse d'exister, decideront de faire de leur avenir une fois leur survie immediate sur les plans medicaux, sanitaires et nourriture quotidienne leur seront assures. Il va de soi que l'ONU ne sera pas capable a elle seule de faire avancer quoi que ce soit , comme elle l'a prouve durant ces dernieres decennies a Port-au-Prince et puis Haiti se trouve en plein dans l' Hemisphere Nord des l'Ameriques , c-a-d sous la tutelle des deux puissances economiques Canadienne et Americaine..

Un projet immense et tres couteux sera l'apres choc de ce terrible tremblement de la terre Haitienne mais c'est une mission de la plus haute noblesse humaine qui se doit d'etre realisee. Personne ici n'ose penser une seconde d'abandonner encore une fois les Haitiens a leur terrible destin d'hier, cela est sur !

Et donc Haiti sera reconstruite, un pays entier de fond en comble avec de toutes nouvelles infrastructures modelees sur celles des pays qui s'occuperont de la rebatir et certainement sur des fondations plus solides, plus democratiques et plus a l'image du XXIeme siecle.

A plus tard et continuez vos interventions, c'est ainsi que vous pourriez aider tous les Haitiens.

Merci et avec prieres, amour de son prochain, plus une tres bonne volonte de tout le monde, un jour viendra lorsque Haiti sera transformee de son enfer a des pastures verdoyantes et souriantes comme son creole , son parfum si distinct et si doux a entendre..

Amities et courage Haitiens , vous n'etes plus seuls.

elie

Pièces jointes:
haiti et port- au- prince, ile d\'hispaniola, amerique du nord.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
19 janvier 2010, 01:14
Bonjour Elie,

Nous somme attristés par la catastrophe qui endeuille HAITI, pauvre pays qui est déjà si

éprouvé en temps normal , nous nous réjouissons qu'ISRAEL se soit porté à leur secours

pour les aider dans cette épreuve.

Nous avons des raisons d'être fiers de notre merveilleux pays si vilipendé par les nations.

Fidèle à sa vocation, ISRAEL s'est distingué par sa culture humaniste qui a été saluée et

reconnue pour sa grande efficacité, et comme l'a si bien exprimé un chroniqueur de

RADIO TAHITI en ces termes :

"NI LES USA , NI LES AUTRES PUISSANCES N'ONT REUSSI à FAIRE CE QUE FAIT ISRAEL.

L'HOPITAL D'ISRAEL EST LE SEUL à AVOIR CETTE CAPACITE , ET à AVOIR FONCTIONNE

EFFICACEMENT GRÂCE à SA HAUTE TECHNOLOGIE, et il a ajouté :

"LES USA SONT VENUS POUR SAUVER LES AMERICAINS , LES HOLLANDAIS , POUR SAUVER

LES HOLLANDAIS , ET CE PETIT PAYS SI LOINTAIN QUI N'A AUCUN INTERÊT ECONOMIQUE

AVEC HAITI , EST VENU POUR SAUVER DES VIES HUMAINES.,

(à ce jour, ils auraient sauvé plus de 180 personnes) .

CNN a d'ailleurs consacré une émission spéciale en direct de HAITI pour LOUER LE TRAVAIL

EXCEPTIONNEL FOURNI PAR TOUTE L'EQUIPE ISRAELIENNE ET A CONCLU SON

REPORTAGE PAR :

" UN ARBRE D'ESPOIR DANS LA DETRESSE " .

Une fois n'est pas coutume et nous n'allons pas bouder notre plaisir en disant à nos ennemis ceci :

""" ET AINSI SE DEVOILE AU MONDE LE VRAI VISAGE D'ISRAEl """ !!!!!!

Que D.IEU PROTEGE ISRAEL.

AMICALEMENT

RAYMONDE
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
19 janvier 2010, 02:37
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
21 janvier 2010, 06:56
To date, the Israeli search and rescue units have rescued 70 people from beneath the earthquake rubble.

The IDF field hospital is up and running being the first well-equipped hospital to be operational in Haiti now. The IDF field hospital includes 40 physicians, 24 nurses, medics, paramedics; X-ray equipment; two surgery rooms, a pharmacy; an emergency room; an incubation ward; a children's ward; and a maternity ward. The field hospital is capable of treating up to 500 victims a day.


THREE VIDEOS MUST BE SEEN !!!

(1) -Baby Israel delivered in IDF field hospital in Haiti: named ISRAEL


[israelinsider.ning.com]


(2) - CNN video on IDF field hospital: [www.cnn.com]


(3) -IDF video: [www.youtube.com]
Re: L'IMAGE NON DEFORMEE D'ISRAEL !!!!!
23 janvier 2010, 23:47
Haïti, c’était le 6ème jour depuis la secousse principale. Un reportage de CNN sur place, conduit par la spécialiste des affaires médicales de la chaîne :

Dans un hôpital de campagne sous-équipé, un jeune-homme souffre d’une infection généralisée.

· CNN à un médecin américain : Si vous ne lui trouvez pas un meilleur hôpital cette nuit, que va-t-il lui arriver ?

· Le médecin : Il va mourir !

· Le Dr. Jennifer Furin, de l’Ecole Médicale d’Harvard : Je suis ici depuis jeudi, personne, à part l’équipe médicale israélienne n’a accepté nos patients.

· La journaliste de CNN, maintenant dans l’hôpital israélien (très excitée) : Je suis abasourdie, juste abasourdie, c’est un autre monde, comparé aux autres hôpitaux !

Mon dieu, de l’imagerie, ils ont des machines ici, ils ont des salles d’opération ! Ils n’ont rien de tout cela dans les petits hôpitaux que j’ai visités.



· CNN s’adressant à nouveau au Dr. Furin dans l’hôpital sous-équipé : Les Israéliens ont installé un hôpital de campagne, est-ce que les Américains, le gouvernement américain, ont installé un hôpital de campagne ?

· Dr Furin : Non, actuellement pas encore.

· CNN : Alors les Israéliens, qui viennent de l’autre bout du monde... ?

· Dr Furin : C’est une chose frustrante, je ne peux pas réellement l’expliquer.

· Un autre médecin US, s’approchant spontanément de la caméra : Oui c’est quelque chose qui peut vous embarrasser d’être américain.

· Dr Furin : (...) les patients rescapés meurent lentement dans ces hôpitaux (les autres), nous sommes désespérés.

Avant de consulter les media anglo-saxons, sur l’invitation de ma rédaction, et d’entamer ma propre enquête, je croyais bêtement que les rescapés étaient dans de bonnes mains. Qu’avec les 1 800 sauveteurs venus de toute la planète, 43 équipes de secours, 160 chiens, une douzaine d’hôpitaux de campagne, et des dizaines de milliers de soldats US et canadiens pour rétablir l’ordre, les survivants n’avaient plus rien à craindre.

J’avais tout faux. Certes, c’était le début de la semaine, et les choses se sont un peu améliorées depuis, avec, entre autres, deux hôpitaux, l’un américain, l’autre français, devenant progressivement opérationnels.

Même s’ils manquent encore de matériel, du matériel qui n’arrive pas toujours à destination, à cause du monumental embouteillage à l’aéroport de Port-aux-Princes.

Dans ces conditions, comment se fait-il que l’hôpital israélien fonctionne à plein rendement depuis samedi matin dernier ? C’est ce que j’ai demandé à Arik E., un logisticien de l’Etat hébreu, que j’ai kidnappé entre deux avions à Paris pour répondre à mes questions, et qui connaît bien les tenants et les aboutissants de cette problématique.

- D’abord, me dit ce capitaine de réserve de Tsahal, notre unité d’aide en cas de catastrophe à l’étranger est toujours prête à partir. Les médecins se connaissent, les infirmiers aussi, de même que les paramédicaux et les techniciens ; ils s’entraînent régulièrement et ils savent exactement quoi faire et où aller en cas de coup dur. Ils sont disponibles en quelques heures sur un simple appel téléphonique.

Le matériel aussi est prêt. Il est stocké dans sa totalité et sa validité est constamment vérifiée.

Cela se passe de façon modulaire, avec des parties de matériel spécifiquement destinées à des types de catastrophes : tremblements de terre, inondations, incendies, drames d’origine humaine, etc., mais à la base, un hôpital reste un hôpital. Ce sont surtout les fournitures et la composition des équipes médicales elles-mêmes qui sont adaptées au type de catastrophe. Et à une intervention en été ou en hiver sur le lieu du sinistre.

La Ména : Est-ce à dire que ces personnels ne font rien d’autre qu’attendre qu’une catastrophe ne se produise en quelque endroit du globe ? Cela fait rire le capitaine.

- Vous plaisantez, Mademoiselle ? Les 40 médecins à pied d’œuvre en Haïti travaillent quotidiennement dans les plus grands hôpitaux d’Israël, de même que les 45 infirmiers et infirmières et le reste des 250 membres de notre corps expéditionnaire médical et de recherche dans les décombres.

Cela dit, un tiers de l’équipe est constitué par des réservistes de l’armée, qui se portent volontaires pour ces missions.

Cette unité d’intervention a déjà fait ses preuves à de nombreuses reprises, elle est très bien rôdée [liste des foyers d’intervention de l’unité durant les années récentes].

La seule chose qui m’étonne, c’est que le même genre de structure n’existe pas dans les autres pays développés. En fait, quand on s’y prend à l’avance, l’organisation est assez simple et ne coûte qu’une partie infime des ressources d’un Etat moderne.

Mais évidemment, lorsqu’on s’y prend après que la catastrophe se soit produite, c’est pratiquement impossible à mettre sur pied. Cela dure des semaines et ça ne peut pas tourner rond.





Deux chirurgiens israéliens à l’œuvre en Haïti

C’est ce qui explique qu’en Haïti, durant les premiers jours, à part chez nous, on a surtout vu des hôpitaux en manque d’équipement et des médecins en manque d’hôpitaux.

Ce qu’il y a de vraiment surprenant, dans ce gâchis – parce que ces balbutiements se paient en milliers de morts évitables – c’est qu’ils sont tous chaque fois pris de court, comme s’ils ne savaient pas que des catastrophes allaient survenir. Malheureusement, la question n’est pas "est-ce que des drames comme celui d’Haïti surviendront ?", mais "quand se produiront-ils ?"

La Ména : De quoi est composé votre hôpital de campagne ?

- Si rien n’a changé depuis ce que j’en connais, il devrait y avoir une unité de soins intensifs, deux blocs opératoires, une grande pharmacie ainsi qu’une section d’imagerie médicale. Le tout, parfaitement autonome durent plusieurs jours. Les lits sont fournis par la Protection Civile, mais ils demeurent toujours à disposition.

La Ména : Combien de patients pouvez-vous traiter par jour ?

- Il s’agit d’une bonne question, car la réponse est moins évidente qu’il n’y paraît... Pour le comprendre, il faut conserver en mémoire que nous parlons d’un hôpital de secours, donc un hôpital réservé aux soins d’extrême urgence.

Dans ces conditions, les patients qui se présentent et qui peuvent être pris en charge dans un établissement moins bien doté y sont renvoyés ; de même, nous renvoyons chez eux des milliers de gens qui ne souffrent de rien de grave : la 1ère fonction de l’équipe médicale, c’est le diagnostic ; on peut avoir très mal et n’être pas sérieusement atteint, mais encore faut-il le savoir.

C’est pour cette raison que, si les choses sont bien gérées, et, connaissant les personnels, elles le sont, on ne doit trouver dans les lits et les unités de soins que les cas où le pronostic vital est engagé si les blessés, les malades ou les femmes enceintes ne sont pas médicalisés.

Dans ces conditions, nos médecins doivent voir entre 500 et 700 personnes par jour. D’après ce que j’ai lu, jusqu’à ce jeudi (avant-hier), notre hôpital a soigné environ 600 personnes en une semaine, exécutant environ 200 opérations de sauvetage de vies dans nos deux blocs en cinq jours, et mettant au monde 14 bébés.

La Ména : N’est-ce pas, tout de même, une goutte d’eau dans la mer, lorsqu’on parle de 200 000 morts ?

- Demandez leur avis aux personnes sauvées ! Et puis, dans notre tradition, nous disons que "qui sauve un être humain sauve un monde entier", c’est le principe qui nous guide.

Si on raisonne mathématiquement, on n’envoie aucun soin ; c’est d’ailleurs le choix qu’ont fait un grand nombre de pays développés.

La Ména : Au cours d’une émission de la Télévisions Suisse Romande, en présence notamment de Rony Brauman, ex-MSF, de la représentante de l’ONU, Mme Elisabeth Byrs, et de Jean Ziegler, vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, les participants, hormis les Haïtiens présents qui se sont révoltés, ont conforté la décision de la Confédération Helvétique de ne pas envoyer d’aide d’urgence. Les Suisses ont, entre autres, fait valoir la distance, et le fait qu’ils ne possèdent pas d’appareils de transport ayant le rayon d’action nécessaire. Qu’en pensez-vous ?

- Je ne veux pas parler de cas que je ne connais pas bien. Je préfère parler du nôtre. Dès la décision de nos autorités politiques, un avion cargo de la compagnie El Al a été immédiatement affrété. Les 100 tonnes de matériel ont été chargées en quelques heures. Et, lorsque le 747 est arrivé à Port-aux-Princes, il n’y avait pas encore d’embouteillages à l’aéroport. Nous avons pu, très rapidement, nous installer sur le stade de football et commencer à sauver des vies.

Mais, à ce sujet également, la préparation est primordiale : le plan de chargement existait depuis longtemps pour ce type d’avion. Si ça n’avait pas été le cas, le Jumbo-jet n’aurait pas pu tout emporter et, sur place, il nous aurait manqué du matériel.

Je laisse le capitaine Arik courir vers sa correspondance. Je ne lui ai pas dit que la théorie de Rony Brauman, lors de l’émission en question, ce fut, sans que personne ne bondisse de son siège, que les Américains empêchaient l’arrivée des secours non-américains et que le tremblement de terre a été pour eux l’occasion de ré-envahir Haïti militairement. Quel bon !

Pour ne pas lui faire de peine, j’ai également omis de dire au logisticien de Tsahal, qu’aucun media francophone européen main stream, à ma connaissance, n’a fait grand cas de son hôpital.

A l’opposé diamétral de ce qui se passe dans la presse et les TV anglo-saxonnes, où tous les grands Networks (chaînes), comme ils disent, même ceux qui ne sont d’habitude pas tendres avec l’Etat hébreu, ont consacré des reportages dithyrambiques autant que mérités à l’unique hôpital qui fonctionnait correctement à Port-aux-princes. Même l’ancien Président Bill Clinton s’est répandu en éloges devant la réalisation israélienne.

La gestion de cet item d’info, si elle n’est pas une preuve de l’antisémitisme ambiant, je ne sais pas alors de quoi il s’agit. Ici, dans les limites du politiquement correct, on n’a même plus la liberté de saluer une action positive d’Israël, même lorsqu’elle sauve des vies de façon aussi convaincante.

La différence de traitement de la même information des deux côtés de l’Atlantique laisse pantois : là-bas, c’est un exploit, ici, une non-information.

A témoin, encore, un reportage d’ABC NEWS, qui a suivi le Dr. Américain Richard Besser, pendant qu’il tentait d’accoucher une jeune Haïtienne du nom de Soraya, dans une rue de la capitale.

Malheureusement, lors de la mise au monde, les choses se compliquèrent : Besser craignit que le fœtus ne soit disposé de travers ou qu’il se présente par le siège.

Il demanda l’assistance d’un ami obstétricien aux USA par mail, qui lui répondit qu’il est "impossible d’accoucher un bébé qui se présente de travers en Haïti".

Prenant connaissance de l’existence de l’hôpital israélien, le médecin américain l’appela de son portable ; lorsqu’ils vinrent à bout des embouteillages, une salle d’op attendait Soraya.

Elle sera sauvée et donnera naissance à une petite fille de 2 kilos.

Le praticien américain qualifie l’hôpital à l’étoile de David de "phénoménal".

Voilà. Un mot encore, personnel. Je sais... ailleurs, cela ne se fait pas. Je tiens à préciser que je suis une goy pure Parme, d’origine italienne, très peu marquée politiquement. Mais je refuse catégoriquement la ségrégation qui s’est normalisée, dans mon pays de France, à l’encontre de l’Etat hébreu et des Juifs.

Grâce à mon travail à la Ména, j’ai l’occasion de me trouver du bon côté de l’humanité ; celui qui sauve des vies, pas celui qui cherche, sans cesse, à en enlever. J’ai l’impression d’être propre et décente, d’agir dans le cadre de ma profession, sans la trahir.

Plus encore, grâce à mon emploi à la Ména, sur l’histoire de l’hôpital de campagne en Haïti, si je ne peux prétendre l’être (je ne suis même pas judaïsante), j’ai au moins l’impression d’en être, et c’est pour moi, dans les circonstances présentes, un privilège sans prix.



Nouvelle de dernière heure : au moment de lancer cet article, nous apprenons qu’un homme, Emmanuel Buso, a été sorti des décombres vivant, cette nuit, par l’équipe de sauveteurs israéliens et ses maîtres-chiens.

Buso aura passé dix jours sous les débris de sa maison, se désaltérant avec sa propre urine. Il sortait de sa douche au moment où il a été surpris par le tremblement de terre.

Le capitaine Kheir Ashraf, le médecin qui a soigné le miraculé à l’hôpital israélien, a déclaré que, vu les circonstances, Buso était en bonne condition et qu’il s’en sortirait. Ajoutant : "ses examens de laboratoire sont meilleurs que les miens !".

125 personnes ont été retirées vivantes des gravas par les équipes d’aide internationale depuis la catastrophe.
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
11 février 2010, 14:09
La Croix-Com.
jeudi 11 février 2010 - Saint Adolphe
[www.la-croix.com]

Journée nationale de deuil en mémoire des victimes


Le gouvernement haïtien a décrété le 12 février journée nationale de deuil en mémoire des centaines de milliers de victimes causées par le tremblement de terre du 12 janvier, a déclaré jeudi 11 février le ministre de l’Intérieur Paul-Antoine Bien-Aimé. « Le gouvernement avait annoncé un mois de deuil du 17 janvier au 17 février, la journée du 12 février est décrétée journée nationale de deuil pour permettre aux fidèles de toutes les religions de rendre hommage aux victimes », a déclaré Paul-Antoine Bien-Aimé lors d’un point de presse.

Pièces jointes:
candle.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
11 février 2010, 14:43
Au Grand Peuple Haitien et a toute la grande nation d'Haiti en Diaspora

Je vous presente toutes mes sympathies, les plus fortes que je puisse exprimer, en cette journee nationale de grand deuil qui est votre.

Nul ne peut concevoir dans ce monde-ci l'intensite de votre malheur et de vos si grandes peines.

Aucun mot ne peut decrire la tristesse et la frustration que l'humanite entiere a ressenties durant toutes ces terribles semaines qui ont suivi le 12 Janvier 2010. Cette date sera celle du plus grand seisme catastrophique en pertes humaines que l'homme a subi dans ce monde que nous appelons Notre Terre ..

Helas , aucune force connue ne pouvait vous faire eviter tel desastre mais la vie chez vous , en terre haitienne ne s'est point arretee. De votre stoicisme legendaire face a l'adversite qui a ete votre depuis deux cents ans d'independance , nous nous impregnons . Votre courage et tenacite sont des plus valeureux et sont des exemples d'heroisme pour nous tous.

Je prie avec vous pour un retablissement prompt, securise et democratique pour toute votre nation en Haiti. Ici au Canada, le gouvernement s'est declare officiellement pret a vous aider pour rebatir votre pays et souhaite, du mieux que nous pouvons, vous donner une place authentique parmi les nations privilegiees de l'Amerique du Nord , en tous points.

Mais ce Vendredi 12 Fevrier 2010, et 30 jours de deuil collectif passes deja, est la journee ou nous nous courbons et faisons une priere pour vos morts mais aussi pour tous vos survivants..

Haiti est grande, Haiti n'est plus seule, Haiti ne sera plus orpheline!
Nous sommes avec vous et vous etes avec nous pour un avenir ensemble.

Elie Cohen, Montreal

Pièces jointes:
bougies de tristesse et prieres pour un futur plus serein.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
25 juin 2010, 08:32
Université de Montréal
Centre d'Etudes et de Recherches Internationales


22 juin 2010

Michaëlle Jean deviendra Envoyée spéciale de l’UNESCO - Le Premier ministre canadien, Stephen Harper, confirme que la Gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, deviendra Envoyée spéciale de l’UNESCO en Haïti. Selon Radio-Canada, « elle prendra ses nouvelles fonctions cet automne, à la fin de son mandat quinquennal. Elle aura pour principal objectif de combattre la pauvreté et l’analphabétisme dans ses nouvelles fonctions ». Selon M. Harper, la nomination de Mme Jean témoigne « du rôle de chef de file que joue le Canada dans le reconstruction d’Haïti ».


Photo: La très honorable Michaelle Jean , Gouverneure Générale du Canada, présidant une session du Parlement Canadien à Ottawa.
Pièces jointes:
La très honorable Michaelle Jean présidant une session du Parlement Canadien à Ottawa.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
07 septembre 2010, 10:00
Haïti, six mois après le séisme... tout reste à reconstruire
France Info -

C’était il y a six mois, jour pour jour. Le 12 janvier dernier, un tremblement de terre de magnitude 7 frappait Haïti. Bilan : 300.000 morts et 1,5 million de sans-abris.
Reconstruction, relogement, aide internationale, où en est-on ? Reportage d’Isabelle Labeyrie.
Que ce soit en matière de reconstruction, de relogement ou d’aide internationale, le pays a beaucoup de mal à se remettre sur pied.
20 millions de tonnes de gravats encombrent les rues et les routes du pays : les Haïtiens ne cessent de détruire. Ils n’en sont pas encore à rebâtir. Les abris provisoires en bois et plastique, censés remplacer les tentes et permettre d’affronter plus sereinement la saison des cyclones, sont une denrée rare : on n’en compte que 7.000 à ce jour.
Et si les ONG sont toujours présentes, les 10 milliards de dollars promis par les bailleurs de fonds internationaux se font attendre. Peu à peu, les victimes du séisme prennent conscience que le transitoire et le précaire vont durer. Le traumatisme s’installe. Le courage et la patience s’émoussent. Haïti se cherche toujours un avenir.

[www.france-info.com]

[www.dailymotion.com]

Pièces jointes:
peut on faire confiance quand on donne à des ong..b-w.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
06 octobre 2010, 08:09
Nouvelles d'Haïti - Haiti News | 7/7 sur Haitilibre.com

Haïti - Canada : Michaëlle Jean quitte son poste de Gouverneur Général du Canada

Le 4 août 2005, Le premier Ministre du Canada, Paul Martin annonçait que Michaëlle Jean sera le vingt-septième Gouverneur Général du Canada. La troisième femme (après Jeanne Sauvé et Adrienne Clarkson) à occuper ce poste et la première personne de race noire dans cette fonction. Mme Jean [qui menait alors, une belle carrière de journaliste et d'animatrice à Radio-Canada et à la CBC] est devenue la 27e gouverneure générale le 27 septembre 2005, succédant à Adrienne Clarkson.
Michaëlle Jean entame sa dernière semaine comme Gouverneur Général du Canada [son mandat se terminait hier 27 septembre 2010] et jeudi prochain, elle deviendra l'envoyée spéciale des Nations unies en Haïti.

[www.haitilibre.com]


photo:
Le Premier Ministre du Canada Stephen Harper au Parlement à Ottawa et assise sur le trône Michaelle Jean Gouverneure du Canada
Pièces jointes:
Parliament canada throne-Stephen Harper-Michaelle Jean.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
06 octobre 2010, 08:30
Mme Michaëlle Jean assumera bientôt de nouvelles fonctions auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).
À titre d'envoyée spéciale en Haïti, elle soutiendra les efforts de reconstruction des infrastructures patrimoniales et du réseau national d'éducation dans son pays d'origine.


Au sujet de cette nomination, le Premier ministre du Canada Stephen Harper avait déclaré le 22 juin dernier:

« À titre d’envoyée spéciale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) en Haïti, Michaëlle Jean tirera profit de son expérience unique et de son dévouement à l’égard d’Haïti, ainsi que de son engagement dans des initiatives éducatives et culturelles, a déclaré le Premier ministre canadien.

Elle sera en mesure de soutenir la réponse de la communauté internationale aux besoins urgents d’Haïti, qui se remet du tremblement de terre dévastateur de janvier dernier.


Sa nomination témoigne également du rôle de chef de file que joue le Canada dans la reconstruction d’Haïti.»


Photo:
La Gouverneure générale du Canada, Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, et le premier ministre du Canada, le très honorable Stephen Harper durant le discours du Trône au Parlement canadien à Ottawa.
Pièces jointes:
Stephen Harper Prime Minister Canada and Michaelle Jean Governor General Canada.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
09 novembre 2010, 07:52
Publié le 08 novembre 2010

Pour Michaëlle Jean, Haïti ne doit plus être un laboratoire des erreurs
 
Michel Dolbec
La Presse Canadienne,Paris

La nouvelle envoyée spéciale de l'Unesco pour Haïti, Michaëlle Jean, souhaite que son pays d'origine cesse d'être un «vaste laboratoire d'essais et d'erreurs» de l'aide internationale.
L'ancienne gouverneure générale du Canada a été officiellement nommée dans ses nouvelles fonctions, lundi à Paris, par la directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, Irina Bokova.
À peine investie de ses nouvelles responsabilités, Mme Jean a déclaré que la population haïtienne avait désormais besoin d'un «pacte de solidarité essentiel» qui aille «au-delà de la logique de l'assistance» qui prévaut en Haïti depuis des décennies. D'urgences en catastrophes, celle-ci «a fini par faire d'Haïti un immense laboratoire de toutes les expériences, de tous les essais et erreurs de l'aide, avec une somme de stratégies lacunaires qui n'ont jamais rien produit, rien réalisé de réellement durable».
«Le grand problème en ce moment, c'est l'éparpillement. Il y a un besoin de coordination et de cohésion», a poursuivi Michaëlle Jean quelques minutes plus tard en conférence de presse.
Pour mettre fin à la dispersion et à la «fragmentation» des efforts de reconstruction, la nouvelle diplomate en appelle à la mise en place d'un plan de développement humain, «inclusif et durable», qui viendrait soutenir, notamment, le «renforcement des capacités de gouvernance» de l'État et la fondation d'un système d'éducation publique de qualité.
Le directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a assuré Michaëlle Jean de son entier appui. «Nous pourrons compter, lui a-t-elle dit, sur votre connaissance intime du terrain, de sa population, de sa culture, pour mettre en oeuvre les programmes les plus efficaces, susceptibles d'être les mieux acceptés et de s'inscrire dans la durée.»
Mme Jean estime d'ailleurs que c'est là sa principale «valeur ajoutée».
«Le fait d'être d'Haïti est une plus value. Je parle la langue, je connais le pays de l'intérieur et en même temps j'ai le recul nécessaire», a-t-elle fait valoir.

[www.cyberpresse.ca]

Photo: Michaëlle Jean prononce un discours après avoir été nommée envoyée spéciale de l'Unesco pour Haïti.
Photo AP

Pièces jointes:
Michaelle Jean-prononce un discours sur l\'aide pour son ile natale Haiti.jpg
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
10 novembre 2010, 20:27
obama pourrait enfin saisir l occasion de justifier le prix nobel de la paix qui lui a ete decerne pour ses intentions et s occupper de haiti ou le cholera tue ces miserables ds l indifference du monde.
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
11 novembre 2010, 01:09
Ta suggestion dégouline d'innocence smiling smiley
gyl
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
11 novembre 2010, 12:08
Citation
Wolf
Ta suggestion dégouline d'innocence smiling smiley

Il a raison ,Marie,Obama est surtout occupé à promouvoir la supremacie islamiste en Inde et en Indonésie,il n'a guère le temps de se pencher sur la misère des haitiens,à moins qu'ils s'empressent de se convertir en masse.
Re: HAITI L'ORPHELINE..PORT AU PRINCE VILLE DETRUITE 12-01-2010.
12 janvier 2011, 08:25
Haiti , one year .

videos fournies par nytimes. Attention, images choc !









it should come as a duty to help those people, at least with a little donatation as much as we can.

Thanks !
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved