Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Et pourtant les Juifs furent heureux

Envoyé par Sovlanout 
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 06:28
Go go go cracker, you're almost there ! (There=OUT)
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 06:59
Citation
Slimane
Tu joues aux innocents... "se sont fait la guerre" dans le sens se sont "aimés", "détestés", "respectés", "honnis", "craints", "battus", puis re "aimés" et re "détestés".

dans ce cas de figure c'est nous qui avons déclaré la guerre en imposant la dhimma et en inventant
le mythe qu'a la fin du monde tous les humains devraient se convertir a l'islam sous peine de mort ....

par le passé il avait suffi qu'un fou se proclame moul sa3a ( le mahdi ) pour que les pogromes se déclenchent contre les juifs ou les musulmans déclarés incroyants ...

quant a l'article , tant que les affaires marchent pour les musulmans, les juifs pouvaient être heureux
.... mais des qu'il y a une crise , on commence a se remettre en cause .... a chercher des moutons
de sacrifice ! .... ils sont bien cher cette année !!.....

un peu d'autocritique mon cher Sovlanout.


Je la fais cher Slimane, puisque je ne nie pas que la dhimitude était une citoyenneté de second rang. Mais cela est à mettre en perspective avec le contexte de l'époque, comme l'explique très bien Catherine Farhi.

Je condamne aussi sans détour les brimades dont ont été victimes les Juifs marocains en 1967. Mais je refuse la mauvaise foi quand on dit qu'il y a eu des pogroms avec de très nombreux morts. Ce n'est pas vrai.



Citation
Slimane
peace and love mon berad ! t'attend toujours.

Avec plaisir pour le berad, contacte moi en MP, et on essaie de se capter. winking smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/11/2010 07:17 par Sovlanout.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 07:01
Je suis amusé ici de voir certains catholiques fascistes "catalan" se faire passer pour des Juifs. Jusqu'à nouvel ordre, la halakha conduit de transmettre le Judaïsme par la mère, et non par le père. cool smiley
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 07:33
Allez,mon pauvre voici quelques uns de mes ancètres,Yaacov Farache, de Safed, envoyé quêter en Turquie et en Europe en 1742; il fut l’auteur de responsa avant de trouver la mort dans le tremblement de terre qui détruisit en partie sa ville natale en 1759. Ovadia Farache, rabbin à Bassorah (Irak) à la même époque, ou Elihaou Farache, un juriste né à Constantinople en 1880 et qui émigra à Jérusalem pendant la première guerre mondiale.
Signé, Gyl

Plus tard, on trouve des Farache dans presque tout le bassin méditerranéen. Comme rav Yaacov Farache, de Safed, envoyé quêter en Turquie et en Europe en 1742; il fut l’auteur de responsa avant de trouver la mort dans le tremblement de terre qui détruisit en partie sa ville natale en 1759. Comme Yaacov Farache, grammairien établi à Alexandrie au XVIIe siècle, Ovadia Farache, rabbin à Bassorah (Irak) à la même époque, ou Elihaou Farache, un juriste né à Constantinople en 1880 et qui émigra à Jérusalem pendant la première guerre mondiale.
Signé, Catherine Garson
_________________________________________________________________

On s'approprie le travail des autres et on ne daigne même pas citer le nom de l'auteur.
Quel manque de tact ! Quelle ingratitude !
Les virgules, les points-virgules, les points et même les parenthèses, tout y est, rien ne manque.
Si, si, si ! il manque cette ligne que l'on a pas vue, sénilité ? :
" Comme Yaacov Farache, grammairien établi à Alexandrie au XVIIe siècle "
Voila qui va enrichir son arbre généalogique.
Merci Catherine Garson.

" Il faut souhaiter que dans ses prochaines interventions,il se contentera avec ses complices fachistes de débattre sur des idées, évitant de s'inventer des ascendances fantomatiques."
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 08:09
Citation
Geek
Désolation de la malédiction! Une bonne partie de ma famille porte le patronyme de FARACHE! Se pourrait-il que je sois lié par des liens génétiques à l'un des membres les moins sympathiques de ce forumconfused smiley ?

Je me suis précipité sur mon arbre généalogiqiue (lequel commence à Rabbi Yéhouda HALEVY, et aux expulsés du village de CORCOSA, près de Villadolid en Castille) .

OUF! Cette famille FARACHE est alliée à la mienne, certes. Mais ce sont ce qu'on appelle des "colatéraux". En d'autres termes, il faudrait remonter à notre ancètre commun (vous savez, le singe aux yeux gris qui se tenait toujours sur la troisième branche du baobab près de la rivière) pour trouver des gènes partagés entre lui et moi.

Me voila rassuré smiling bouncing smiley


je lis et relis ce commentaire et je n'arrive pas à croire qu'un personne sensée,civilisée puisse proferer de telles insanités.Comment un Juif,ignorant des liens qui unissent les personnes heritant d'un même patronyme,peut-il
se croire superieur,et dans quel domaine,à ses cousins peut-être proches.Comment une tendance politique peut entrainer l'infamie de mepriser nos ancêtres,dont certains furent porteurs de la conscience juive de l'Exil.Comment une confusion entre les liens du sang et la divergence d'opinion peut-elle nier leur inalterable force.

Quelle peine voile mes yeux,quelle tristesse s'empare de mon âme meurtrie par cette incroyable perception de notre proximité patronymique comme une malédiction!

En verité,insultes,recriminations sont courantes dans les rapports humains.Mais ces paroles infamantes ne peuvent être pardonnées,et quelque soient les raisons de cette igominie,il faut mediter sur la conséquence inalterable de la parole pour s'abstenir de la laisser libre.

Je passe une mauvaise soirée.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 08:16
Citation
gyl
Citation
Geek
Désolation de la malédiction! Une bonne partie de ma famille porte le patronyme de FARACHE! Se pourrait-il que je sois lié par des liens génétiques à l'un des membres les moins sympathiques de ce forumconfused smiley ?

Je me suis précipité sur mon arbre généalogiqiue (lequel commence à Rabbi Yéhouda HALEVY, et aux expulsés du village de CORCOSA, près de Villadolid en Castille) .

OUF! Cette famille FARACHE est alliée à la mienne, certes. Mais ce sont ce qu'on appelle des "colatéraux". En d'autres termes, il faudrait remonter à notre ancètre commun (vous savez, le singe aux yeux gris qui se tenait toujours sur la troisième branche du baobab près de la rivière) pour trouver des gènes partagés entre lui et moi.

Me voila rassuré smiling bouncing smiley


je lis et relis ce commentaire et je n'arrive pas à croire qu'un personne sensée,civilisée puisse proferer de telles insanités.Comment un Juif,ignorant des liens qui unissent les personnes heritant d'un même patronyme,peut-il
se croire superieur,et dans quel domaine,à ses cousins peut-être proches.Comment une tendance politique peut entrainer l'infamie de mepriser nos ancêtres,dont certains furent porteurs de la conscience juive de l'Exil.Comment une confusion entre les liens du sang et la divergence d'opinion peut-elle nier leur inalterable force.

Quelle peine voile mes yeux,quelle tristesse s'empare de mon âme meurtrie par cette incroyable perception de notre proximité patronymique comme une malédiction!

En verité,insultes,recriminations sont courantes dans les rapports humains.Mais ces paroles infamantes ne peuvent être pardonnées,et quelque soient les raisons de cette igominie,il faut mediter sur la conséquence inalterable de la parole pour s'abstenir de la laisser libre.

Je passe une mauvaise soirée.


Et nous avons la larme à l'oeil en te lisant...

Voyant qu'il se trouve au pied du mur et perd la main sur le terrain des arguments, il tente d'apitoyer. C'est encore plus petit.

Lay chafik. smiling smiley
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 08:29
Citation
Sovlanout
Et nous avons la larme à l'oeil en te lisant...
Voyant qu'il se trouve au pied du mur et perd la main sur le terrain des arguments, il tente d'apitoyer. C'est encore plus petit.

Ai-je pas raison d'affirmer que les islamistes restent à l'affût pour venir nous mepriser ?
tu aurais dû laisser à Geek le soin de répondre s'il estimait necessaire de le faire.Toi,islamiste sans respect de notre histoire multi-millenaire,tes larmes de crocodile ne sont pas de mise entre nous.Je m'apitoie,oui,sur ta pathetique
insistance à chercher à denigrer les Juifs.
Et sur votre miserable destin de faiseurs d'embrouille !!!
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 08:43
Encore un autre post comme ça et on tient la trame de fond d'une telenovela grinning smiley
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 08:54
Ils se passent le relais,comme dans tous les colloques où interviennent des Juifs.Bien organisés ,les islamistes,bien remunérés.Bravo mais sans effet.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 10:44
Bonsoir Prous,

"Témoignages juifs qui ne signalent ni pogrom ni persécutions contre les juifs en 1967 au Maroc : "

" Effectivement le jour du 6 juin 1967 il n'y a eu aucune percécution contre le juif..."
" Mais pourras-tu m'expliquer pourquoi ce jour là, l'armée marocaine était-elle présente dans pratiquement toute les rues de Casablanca où je vivais????? Y-avait-il à craindre un nouveau progrom ??? "

- Parce qu'il était du devoir de l'Etat de protéger ses citoyens. Et en juin 1967, il fallait surtout protéger le citoyen juif contre tout débordement de certains écervelés en colère, et tu sais pour quelle raison, qui auraient pu déclancher, oui j'ose le dire, un éventuel pogrom. Rien n'était sûr à cette époque et il fallait tout prévenir et veiller au maintien de l'ordre.
tu ne peux pas maintenant reprocher à Hassan II d'avoir tenu à protéger ses "sujets" juifs. Et je pense que, ce 7 juin 1967, tu étais bien content d'arriver, sain et sauf avec tous tes bagages, à l'aéroport Mohammed V.
En déployant ainsi son armée, le Roi protégeait en même temps son trône, car les extrémistes pouvaient un jour crier
" dehors le juif " et le lendemain " dehors le Roi ".
En 1967, il n'y avait plus de "dhimmitude", mais aux nostalgiques, je dirais que la dhimmitude exigeait la protection de la part de l'Autorité, ce qui n'était pas garanti aux autres couches de la population ( tu as bien vu ce qui s'était passé le 23 mars 1965, plus de mille morts musulmans, juin 1967, aucun mort juif )

" Comme beaucoup de juifs à cette époque, j'ai quitté le Maroc (moi le 7 juin 1967) "

-Début de la guerre le 6 juin 1967, tu pars le 7 juin 1967. Tu n'as même pas pris le temps d'avoir peur !
Tu es un vrai Speedy Gonzalès.




" Et pourquoi les radios marocaines criaient-elle victoire ????"

-Parce qu'il fallait ménager la chèvre et le chou.
Le Roi savait exactement ce qui se passait sur le terrain, il était mis au courant à la minute près par les américains, peut-être même par les israeliens.

CQFD ????
Au moins je sais que tu prends le temps de me lire, même si tu ne me comprends pas.
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 11:50
On comprend fort bien que tu tentes de minimiser les effets de la violence contre les Juifs abasourdis de decouvrir la haine islamique universelle chez leurs amis et leurs voisins.Non l'armée n'a pas empêché les menaces,les exactions,les vexations,les crimes heureusement peu nombreux mais repertoriés.Et pour la première fois,la corruption salvatrice fut inefficace,tant la haine était exacerbée par la defaite des armées arabes.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 12:49
ERRATUM

Je parlais plus haut de "notre ancetre commun, le singe aux yeux gris qui se tenait toujours sur la branche du baobab pres de la riviere".

Je demande mille pardon a ce cher singe. Nos vrais ancetres communs sont des protozoaire ou des amibes anonymes qui se sont formes quelque part pres d'un ocean tiede.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 13:01
bonsoir Moscal

"Au moins je sais que tu prends le temps de me lire, ."

Je lis tous les post sur Dafina et le tien m'a interpelé. Je tenais à dire qu'il n'y avait pas eu d'exactions sur les juifs le 6 juin 1967. Et ceci grâce à l'armée marocaine qui par ordre du Roi, nous a protégé...sinon...devine ??? Que se serait-il passé ???
Je ne reproche pas au Roi Hassan II de nous avoir sécurisé. mais ça laisse un doute planer sur la réaction négative d'une certaine masse populaire marocaine "écervelés en colère" envers le JUIF (7achak)
Oui, j'ai quitté le Maroc le 7 juin 1967, par peur bien sûr, et surtout par expérience d'un passé que nous avons déjà évoqué ensemble...(oujda 1948)...chat échaudé, craint l'eau froide...

"même si tu ne me comprends pas"
c'était franchement en plus...CQFD... "Chassez le naturel, il revient au galop."

celle ci est plus sympa


Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
12 novembre 2010, 14:56
" Dans le cas des thèses négationnistes ou de celles de l’extrême droite, on s’interdit de discuter rationnellement pour des raisons olfactives : ces opinions dégagent une odeur pestilentielle, celle des charniers..."

Je ne discute pas avec les vieux fachos. Je connais leur réponse par coeur, ça revient comme un leitmotiv .
Pour eux, je suis le gauchiste, l'islamiste, l'antisémite, l'ennemi d'Israel, l'ennemi de l'humanité, le bien rémunéré par l'Iran. J'ai sûrement oublié d'autres qualificatifs.
Mais au fait, cela fait trois mois que je n'ai pas reçu mon enveloppe !

Que mes jeunes " amis " sachent que ce masochiste s'ennuie à mourir sur un autre site où il ne trouve que deux béni-oui-oui qui, pourtant, le portent aux nues.
Il vient donc sur DAFINA pour se nourrir et revivre, tel un vampire, des répliques que tous ces jeunes daignent bien lui donner,...n'importe quelle réplique. Ne vous gênez pas les gars, il adore tout.
Mais j'ai bien peur que, à force de vouloir tout avaler, il fasse une indigestion.
J'ai bien peur aussi que, à force de faire le va-et-vient entre toutes les rubriques du chapitre " DIVERS ", il ne sache plus où donner de la tête. Franchement il risque l'apoplexie.
Alors, tout doux. Il faut faire de temps en temps une petite sieste.




L'absence est aussi bien un remède à la haine. [Jean de La Fontaine]
gyl
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
13 novembre 2010, 00:39
["i]cela fait trois mois que je n'ai pas reçu mon enveloppe[/i]"(moscal)

Tu ne fais pas bien ton travail,prends exemple sur tes amis qui tirent même quand ils n'ont pas de cible !!!!
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
13 novembre 2010, 12:49
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
15 novembre 2010, 03:07
Entre résistance, dhimitude, attentisme et collaboration, ses amis ne sont pas toujours ceux que l'on croit...



Quand la CIA protégeait les anciens nazis


LEMONDE.FR avec AFP | 15.11.10 | 11h16 • Mis à jour le 15.11.10 | 11h34


John Demjanjuk, accusé de complicité d'assassinats de 27 900 juifs au camp de Sobibor en 1943, devant la cour d'assises de Munich, le 20 avril 2010.AP/Tobias Hase

Depuis 1945, les Etats-Unis se sont présentés comme un havre pour les victimes du nazisme. Un rapport secret du département de la justice sur la traque des anciens nazis par les autorités américaines après la seconde guerre mondiale écorne cette image. Il affirme que les services de renseignement américains ont créé un "refuge" pour les nazis et leurs collaborateurs, rapporte le New York Times.


La collaboration de la CIA avec d'anciens nazis n'est pas un sujet nouveau. Le quotidien affirme que le rapport de 600 pages dont il a obtenu une copie évoque des décennies de conflits avec d'autres pays sur le sort de criminels de guerre détenus aux Etats-Unis et à l'étranger.

Le document évoque notamment une aide apportée en 1954 par des responsables de la CIA à Otto von Bolschwing, un capitaine SS associé à Adolf Eichmann, responsable de la planification de la "solution finale". Otto von Bolschwing, qui avait contribué à mettre au point les projets initiaux visant à "débarrasser l'Allemagne des juifs", a ensuite travaillé pour la CIA aux Etats-Unis, selon le rapport.


Extrait des actes de la conférence de Wannsee organisant la solution finale.REUTERS/THOMAS PETER

Dans une série de notes internes, les responsables de l'agence de renseignement américaine ont notamment débattu de ce qu'il aurait fallu faire si Von Bolschwing était interrogé sur son passé : nier tout lien avec les nazis ou "se justifier en évoquant des circonstances atténuantes", rapporte le New York Times. Après avoir découvert ses liens avec le nazisme, le ministère de la justice avait cherché à l'expulser en 1981, mais il est mort cette même année à l'âge de 72 ans, rappelle le journal.

Parmi une vingtaine de cas évoqués, le rapport évoque également celui d'Arthur Rudolph, un scientifique nazi qui gérait l'usine d'armement de Mittelwerk, en Allemagne. Il a été accueilli aux Etats-Unis en 1945 pour ses compétences en matière de construction de fusées dans le cadre d'une opération baptisée "Operation Paperclip", un programme américain de recrutement de scientifiques ayant travaillé en Allemagne nazie. Arthur Rudolph a ensuite été récompensé par la NASA et considéré comme le père de la fusée américaine Saturn V. Le ministère de la justice a empêché la publication du rapport depuis 2006, note le New York Times. Il a finalement été transmis à la presse et à d'autres organisations dans le but d'éviter un procès.


[www.lemonde.fr]
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
16 novembre 2010, 02:37
Ton titre est au passé , je me demande est ce qu'il valable au présent
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
16 novembre 2010, 02:57
Le devoir de mémoire est essentiel.

C'est la dessus qu'on s'appuie pour éviter les monstruosités de demain.... ou du futur si tu aimes parler conjugaison.

-----
"Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930. L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême droite des maux de notre -société." Richard Prasquier, Président du CRIF



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/11/2010 02:58 par rali.
Re: Et pourtant les Juifs furent heureux
16 novembre 2010, 04:23
Citation
Raphy75
Ton titre est au passé

Ce n'est pas mon titre, mais celui de Catherine Farhi.


Citation
Raphy75
je me demande est ce qu'il valable au présent

Peux-tu développer un petit peu ta pensée...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved