Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Maroc : un juif assassine a coups de marteaux a Fes

Envoyé par Nemesis 
Re: Maroc : un juif assassine a coups de marteaux a Fes
02 avril 2012, 08:17
Citation
Nemesis
FÈS: DERNIER HOMMAGE À BENYAMIN SERRERO
ARMAND GUIGUI ET SERGE BERDUGO… PRÉSENTS À L’ENTERREMENT

Parmi le groupe qui forme le cortège funèbre on remarque au 1er plan Mr. M. Chriqui suivi du Dr. Guigui, de M. Serge Berdugo et de Mr. Kessous. Au 2eme plan je crois reconnaitre Mr. Bitton et les tetes de Mr. Oliel et de Felix (frere du defunt). Je distingue aussi les silhouettes de Mr. Pinto, Mr. Levy et tout a fait au fond celle de Mr. Amzelleg (en blanc). Quelqu'un pourra confirmer?



L’inhumation de Benjamin SERRERO ZL s’est déroulée en présence de Serge Berdugo, ex-ministre du tourisme et Armand Guigui, président du Comité des Communautés Israélites de Fès-Oujda-Sefrou et du Centre Maimonide.

SECURITE renforcée, silence de morts et parking «gratuit». Hier, à proximité du cimetière juif, sis au quartier Mellah, à quelques pas du Palais Royal de Fès, le climat était très tendu. Une journée après l’homicide de Benyamin SERRERO ZL, un Marocain de confession juive, tous ses amis se sont donnés rendez-vous, ce 27 mars, pour lui rendre un dernier hommage. Le tueur ayant pris la fuite après son forfait. Dans le cimetière, les proches du défunt sont tous là pour l’enterrement, selon les coutumes juives, vers 14H. Les autres personnalités sont arrivées les unes après les autres. Parmi elles, le grand Rabbin et Serge Berdugo, ex-ministre du tourisme et chef du conseil de la communauté juive au Maroc. Ils seront accueillis par le docteur Armand Guigui, président du Comité des Communautés Israélites de Fès-Oujda-Sefrou et du Centre Maimonide, tous portant la kippa. Dès l’annonce de sa mort, toute la communauté juive a exprimé son affliction. Le déplacement d’officiels est une manière aussi de rassurer surtout qu’au niveau international la récupération politique ne s’est pas fait attendre. Selon la version officielle, Benyamin est un gérant de biens locatifs appartenant à la communauté israélite. Selon les autorités, il a trouvé la mort, lundi à Fès-Jdid, suite à une dispute avec un locataire. «Une altercation a opposé la victime, venue réclamer le paiement de son loyer, avec Said S qui habite dans le bien locatif en compagnie de ses parents, rue Oulidiya à Fès», explique l’autorité locale. Une simple dispute qui s’achèvera par un drame, quand le locataire a assené un coup de marteau sur la tête de la victime. Evacué aux urgences de l’hôpital universitaire Hassan II, Benyamin SERRERO ZL a succombé à ses blessures durant le trajet, et les médecins n’ont pu que constater son décès après son arrivée à l’hôpital.
A Fès-Jdid, c’est une autre version des faits qui est racontée. Selon des témoins oculaires, Benyamin SERRERO ZL que tout le monde connaît ou presque depuis des décennies (il a 74 ans) est intervenu pour mettre fin à une dispute entre son assassin et un enfant. «Said.S. l’a alors frappé, sans vouloir le tuer, à l’aide d’un marteau», dit-on. Pour élucider ce crime, les services de sécurité ont ouvert une enquête. Le meurtrier, qui a été arreté, donnera sa version des faits.

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2021 13:48 par jero.
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
02 avril 2012, 09:04
Citation
pineuss
Citation
Nemesis
FÈS: DERNIER HOMMAGE À BENYAMIN SERRERO
ARMAND GUIGUI ET SERGE BERDUGO… PRÉSENTS À L’ENTERREMENT

Parmi le groupe qui forme le cortège funèbre on remarque au 1er plan Mr. M. Chriqui suivi du Dr. Guigui, de M. Serge Berdugo et de Mr. Kessous. Au 2eme plan je crois reconnaitre Mr. Bitton et les tetes de Mr. Oliel et de Felix (frere du defunt). Je distingue aussi les silhouettes de Mr. Pinto, Mr. Levy et tout a fait au fond celle de Mr. Amzelleg (en blanc). Quelqu'un pourra confirmer?



L’inhumation de Benjamin SERRERO ZL s’est déroulée en présence de Serge Berdugo, ex-ministre du tourisme et Armand Guigui, président du Comité des Communautés Israélites de Fès-Oujda-Sefrou et du Centre Maimonide.

SECURITE renforcée, silence de morts et parking «gratuit». Hier, à proximité du cimetière juif, sis au quartier Mellah, à quelques pas du Palais Royal de Fès, le climat était très tendu. Une journée après l’homicide de Benyamin SERRERO ZL, un Marocain de confession juive, tous ses amis se sont donnés rendez-vous, ce 27 mars, pour lui rendre un dernier hommage. Le tueur ayant pris la fuite après son forfait. Dans le cimetière, les proches du défunt sont tous là pour l’enterrement, selon les coutumes juives, vers 14H. Les autres personnalités sont arrivées les unes après les autres. Parmi elles, le grand Rabbin et Serge Berdugo, ex-ministre du tourisme et chef du conseil de la communauté juive au Maroc. Ils seront accueillis par le docteur Armand Guigui, président du Comité des Communautés Israélites de Fès-Oujda-Sefrou et du Centre Maimonide, tous portant la kippa. Dès l’annonce de sa mort, toute la communauté juive a exprimé son affliction. Le déplacement d’officiels est une manière aussi de rassurer surtout qu’au niveau international la récupération politique ne s’est pas fait attendre. Selon la version officielle, Benyamin est un gérant de biens locatifs appartenant à la communauté israélite. Selon les autorités, il a trouvé la mort, lundi à Fès-Jdid, suite à une dispute avec un locataire. «Une altercation a opposé la victime, venue réclamer le paiement de son loyer, avec Said S qui habite dans le bien locatif en compagnie de ses parents, rue Oulidiya à Fès», explique l’autorité locale. Une simple dispute qui s’achèvera par un drame, quand le locataire a assené un coup de marteau sur la tête de la victime. Evacué aux urgences de l’hôpital universitaire Hassan II, Benyamin SERRERO ZL a succombé à ses blessures durant le trajet, et les médecins n’ont pu que constater son décès après son arrivée à l’hôpital.
A Fès-Jdid, c’est une autre version des faits qui est racontée. Selon des témoins oculaires, Benyamin SERRERO ZL que tout le monde connaît ou presque depuis des décennies (il a 74 ans) est intervenu pour mettre fin à une dispute entre son assassin et un enfant. «Said.S. l’a alors frappé, sans vouloir le tuer, à l’aide d’un marteau», dit-on. Pour élucider ce crime, les services de sécurité ont ouvert une enquête. Le meurtrier, qui a été arreté, donnera sa version des faits.

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

En effet Monsieur Pineus

En premier plan, il y a bien Monsieur Moise Chriqui , Le docteur Armand Guigui , Mr Serge Berdugo et Mr Albert Kessous.

En Deuxième plan : Monsieur Bitton, Mr Makhlouf Oliel (Le Boucher) Félix Serrero (Frère du défunt) Monsieur Jacob Pinto (De l'Assurance) et de Ichoua Lévy -
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
02 avril 2012, 10:03
"eventem lama ani lo ona" angry smiley
!
:
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
03 avril 2012, 07:08
voici une photo assez récente de Benjamin Serrero Z.L. assassiné la semaine dernière à Fes:
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
04 avril 2012, 10:09
Trés sensible aux voeux que vous m'adresser pour la fête,vous exprime à mon tour toute ma gratitude.Croyez chers Dina et Jacquis à nos souvenirs les plus affectueux. amicalement Samy de Paris.
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
05 avril 2012, 00:05
TRES HEUREUX DE TE LIRE
ESPERONS TE VOIR A TON PROCHAIN SEJOUR EN ISRAEL.
ON N'OUBLIE PAS NOTRE AMITIE, YAHESRA !!drinking smiley
P.S. (je cuisine mieux qu'avant) hahaha.....
A++
Pièces jointes:
amitie10.gif
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
13 mars 2013, 07:21
Bonjour
Vous avez dit hospitalité et tolérance !!!

.
Maroc: hausse des violences sur migrants
AFP Publié le 13/03/2013 à 14:52

Médecins sans frontières (MSF) s'est alarmé aujourd'hui d'une hausse des violences contre les migrants clandestins, dans un rapport publié au moment où l'ONG s'apprête à quitter le Maroc après avoir jugé sa mission d'assistance médicale inadaptée à la situation sur le terrain. "La violence est une réalité quotidienne (...) pour la majorité des migrants subsahariens se trouvant au Maroc", déplore MSF dans ce rapport d'une quarantaine de pages, le premier en huit ans, intitulé "Violences, vulnérabilité et migration: bloqués aux portes de l'Europe".

"Une recrudescence importante des abus" a été constatée en 2012, ajoute l'ONG, qui accuse les forces de sécurité marocaines et espagnoles et appelle Rabat et Madrid à "prendre des mesures drastiques de façon immédiate" afin de mettre un terme à la "violence institutionnelle généralisée". MSF met aussi en avant la responsabilité de l'UE en constatant que, depuis dix ans, Bruxelles a "durci ses contrôles aux frontières et externalisé de plus en plus sa politique migratoire". D'un "pays de transit", le Maroc est aussi devenu "un pays de destination par défaut", relève ainsi l'ONG.

Selon des associations locales, de 20.000 à 25.000 clandestins originaires du sud du Sahara se trouvaient fin 2012 sur le sol marocain, dans l'hypothétique espoir d'un passage en Espagne, le pays voisin. Or, d'après MSF, "l'expérience démontre que plus le séjour des migrants subsahariens se prolonge au Maroc et plus leur vulnérabilité augmente". Présente depuis 1997, l'ONG publie ce document au moment où elle est sur le point de quitter le royaume chérifien, conformément à une décision prise il y a déjà plus d'un an, selon son coordinateur David Cantero. "Cela peut paraître contradictoire. Mais nous avons constaté que le travail qui nous était demandé ici n'était pas celui d'une ONG médicale. Nous ne sommes pas une association de défense des droits de l'Homme, même si nous pouvons dénoncer des violations", a-t-il expliqué. "Pour la stricte question de l'accès aux soins, les choses se sont améliorées et nous avons tout fait pour assurer une passation (avec des ONG locales, ndlr). Nous n'abandonnons pas les populations", a assuré M. Cantero.

Rien a changé dans cette merveilleuse contrée; l'histoire est en constante répétition ; il suffit de changer "migrants subsahariens"
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
04 octobre 2013, 14:15
CITATION DE GYL
J’étais trop riche et puissant pour en avoir souffert personnellement

pour réussir,il lui faudra d'abord faire subir une dernière agression aux enfants d’Ismaël

Mais c'est vous gyl tous ça et après vous traitez les autres de mythomane et d'agressif,,,,,,je rêve



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/10/2013 14:16 par Rachel.sion.
Re: Maroc : un juif assassin? ? coups de marteaux ? F?s
25 octobre 2013, 04:04
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved