Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

conversion Kenitra ds les annees 80

Envoyé par min2007 
conversion Kenitra ds les annees 80
01 mai 2012, 07:36
Bonjour

Je voudrais savoir si quelqu'un connait la situation sur la reconnaissance des conversions faites a l'epoque dans la synagogue de Kenitra? J'ai lu quelques commentaires (plutot negatifs) sur ce site, denoncant des conversions "rapides".
Je suis interesse de savoir si des personnes ont eu des soucis apres avec les beit Din de differents pays pour la reconnaissance (ou non) de ces conversions.

Merci d'avance!
Re: conversion Kenitra ds les annees 80
16 mai 2012, 12:11
Ces conversions n'étaient pas reconnues par les BETH DIN de pays étrangers, car comme disait le rabbin chouchana c'est une usine à conversions, on rentre non juif à 10 h et l'on ressort Juif à 10 h 10.spinning smiley sticking its tongue out
Re: conversion Kenitra ds les annees 80
19 mai 2012, 21:21
C'etait des conversions, qui n'etaient pas faites par de vrais rabbin, elles etaient faites en masses par des rabbins reformes, un rabbin reforme, n'est ni un rabbin ni rien du tout, ces reformes marient les homosexuels, marient les goys et les juifs, et il y a des synagogues en Amerique ou c'est la femme qui est le rabbin, elle porte la kippa et porte les tefilimes, et fait l'office a la synagogue, bref un spectacle de Gad Elmaleh je dirait et pas autre chose, mon cousin germain qui est ne au Maroc a pris sa fiance, et il l'a converti chez ces "ouvriers qui convertissent a la chaine, comme une usine" arrivee a Paris, le Beth a Dine leur a dit que la convertion n'etait pas valable, elle est restee goy jusqu'a aujourd'hui.
Re: conversion Kenitra ds les annees 80
19 mai 2012, 21:31
Le judaïsme réformé est un des courants héritiers du judaïsme progressiste apparu en Allemagne au siècle des Lumières, dans la mouvance de la Haskalah lancée par Moïse Mendelssohn. Au XIXe siècle, dans un contexte historique d’évolution vers l’émancipation des Juifs, les tensions entre la société moderne et le mode de vie des communautés israélites traditionnelles se firent plus aiguës qu'auparavant. Divers courants de pensée naquirent alors qui, encourageant les juifs à embrasser la modernité, les invitaient à se mêler à la société extérieure. Les Jüdische Reform-Genossenschaft (unions judaïques réformées) de Francfort et de Berlin furent les premières à recevoir une existence officielle. Une des figures de proue du courant réformé fut Samuel Holdheim.
Le mouvement réformé se composait de divers courants préconisant des réformes assez radicales dans la théologie et les pratiques judaïques. Se basant sur l’analyse historique et les Études juives (Wissenshaft des Judentums) commencées par Leopold Zunz (1794-1886), ils déniaient à la Torah et au Talmud toute valeur de parole divine intouchable, et jugeaient de nombreuses observances halakhiques contraignantes comme inutiles, sans fondement et obsolètes. Certains réformés proposèrent même l'abandon de la cacheroute, du shabbat et de la circoncision. La liturgie fut simplifiée : on utilisa des livres de prières (siddour) en allemand, les services furent abrégés et s'enrichirent d'un sermon et d'un accompagnement musical.

Ces transformations étaient justifiées par une vision hégelienne de l'histoire qui en faisait une révélation en marche, remplaçant la vision traditionnelle d'une révélation déjà accomplie. Les juifs n'étaient plus un peuple en exil attendant son propre salut replié sur lui-même, mais une communauté présente au monde, dont la mission était de proclamer le monothéisme. L'idée de rebâtir le temple de Jérusalem et d'y reprendre les sacrifices fut abandonnée, ainsi que les prières pour le rétablissement d'un État propre. Le mouvement réformé à ses débuts était anti-sioniste et préconisait l'allégeance nationale exclusive au pays de résidence.

Ces réformes manifestaient un besoin de renouveau religieux, mais également un désir de moins se démarquer du reste de la société, d'où certains aspects offrant une ressemblance extérieure avec le protestantisme : nouveau costume des rabbins, nom des lieux de culte ("synagogue" changé en "temple"winking smiley, proposition d'un rite de confirmation pour les adolescents .

L'Union réformée de Berlin était la plus radicale, mais tous les partisans du mouvement progressiste ne souhaitaient pas des changements aussi poussés. Des rencontres rabbiniques eurent lieu à Brunswick en 1844, à Francfort en 1845 et à Breslau en 1846. L'unanimité ne fut pas atteinte et en 1854, Zacharias Frankel (1801-1875), directeur du séminaire de Breslau, fonda le mouvement Massorti dit "conservateur", progressiste mais moins radical que les Unions réformées. Ultérieurement, le mouvement réformé revint lui aussi sur certaines de ses positions les plus extrêmes.Au milieu du XIXe siècle le mouvement réformé s'implanta sous le nom de Reform judaism aux États-Unis où il compte 2 millions d'adhérents (près de la moitié des 5 200 000 de juifs aux États-Unis), ainsi qu’au Canada, en Grande-Bretagne (liberal ou reform) et aux Pays-Bas.

Une majorité des communautés réformées est regroupée dans l'Union Mondiale du Judaïsme Progressiste (World Union for Progressive Judaism), fondée à Londres en 1926, dont le siège se trouve à Jérusalem. La WUPJ revendique environ 3 millions de membres dans une quarantaine de pays.
Bien que né en Allemagne, le judaïsme réformé est aujourd'hui devenu un mouvement à nette prédominance américaine, où il serait d'ailleurs le courant majoritaire.

« Les principes fondateurs du mouvement réformé américain, décrit dans la plate-forme de Pittsburgh de 1885, ont affirmé un engagement monothéiste, mais ont rejeté plusieurs des pratiques rituelles [traditionnelles], y compris les lois qui régissent la nourriture, la pureté sacerdotale et les vêtements, comme des insultes à la sensibilité moderne. [...] [la Plate-forme] a également rejeté l'objectif d'un retour à Sion1 ».

Le premier siddour (livre de prière) du mouvement, de 1892, était radicalement en rupture avec la tradition : refus du retour à sion, de la résurrection des morts, de la notion de peuple élu. Les rabbins étaient rebaptisés « ministre » (du culte), comme dans le protestantisme. Par la suite, le ralliement au mouvement (d'origine allemande) de nombreux Juifs émigrés d'Europe orientale, et plus traditionalistes1, rapprocha la doctrine de la tradition, une tendance lente mais permanente depuis les origines du mouvement.

Dans l'édition 1922, le terme « rabbin » a été substitué au « ministre » original1.

L'édition 1941 exprimait son soutien au sionisme..

En 1998, la Central Conference of American Rabbis (la direction réformée), adopta une décision favorisant le respect de la Cacheroute et du Shabbat, un mouvement de retour partiel vers la tradition aboutissant à un nouveau livre de prière, le Mishkan T'filah. Celui-ci, « est plus traditionnel en termes de restauration de la liturgie traditionnelle ».
Mais s'il se rapproche des anciens Bien que né en Allemagne, le judaïsme réformé est aujourd'hui devenu un mouvement à nette prédominance américaine, où il serait d'ailleurs le courant majoritaire.
Re: conversion Kenitra ds les annees 80
19 mai 2012, 21:34
Mais s'il se rapproche des anciens rituels, le judaïsme réformé reste fermement attaché à diverses innovations, comme sa consécration de rabbins de sexe féminin, ou une plus grande souplesse dans les conversions au judaïsme.
Né en Europe, plus spécifiquement en Allemagne au XIXe siècle, le judaïsme réformé y est aujourd'hui beaucoup moins influent qu'aux États-Unis.

Le judaïsme réformé en France est plus connu sous le nom de judaïsme libéral, mais n'a que quelques congrégations. Il est un peu plus influent en Grande-Bretagne. En Europe centrale, il est particulièrement bien implanté en Hongrie, notamment à la Grande synagogue de Budapest sous la forme du judaïsme néologue.

En 2006 a eu lieu l'ordination de trois rabbins en Allemagne, sortis du collège Abraham Geiger de Potsdam, d'inspiration libérale. Ce sont les premiers rabbins ordonnés dans ce pays depuis le nazisme.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved