Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

TU NE VAS PAS FAIRE DE PUBLICITÉ À CETTE MAURESQUE QUAND MÊME ?

Envoyé par Jean-Francois.RABATI 
TU NE VAS PAS FAIRE DE PUBLICITÉ À CETTE MAURESQUE QUAND MÊME ?
07 octobre 2019, 01:29
Je me souviendrais toujours de cette phrase : ‘’Tu ne vas pas faire de publicité à cette Mauresque, quand même ?’’

La ‘’Mauresque’’ en question était CHAIBIA, la grande peintre marocaine d’art brut ou d’art naïf.

A cette époque, au début des années 1970, CHAIBIA était la ‘’gardienne’ d’une villa proche du centre ville de Casablanca et appartenant à des européens que je n’ai jamais croisés.

Avec CHAIBIA nous avions des discussions sur sa peinture et aussi sur la société marocaine et tout particulièrement, certaines fois, sur les femmes artistes marocaines. Je prenais des photos de CHAIBIA et de ses tableaux.

Je ne sais pas trop comment la femme française qui prononcera la phrase en question avait appris que je faisais des photos des tableaux de CHAIBIA.

Sa phrase n’avait pas un ton impératif. Elle ne pouvait pas se le permettre.

J’avais été d’autant choqué par cette phrase que je ne pensais pas cette Française raciste. Elle traitait très correctement le personnel marocain qu’elle avait à son service, était attentive à leurs soucis, aidait. Nous la rencontrions régulièrement car elle était présidente d’une association d’aide aux animaux et mon père avait apporté son aide sous forme de terrain pour un grand refuge et de véhicules pour transporter la nourriture des animaux.
.
Morale de l’histoire ? : A vous de tirer la morale de cette histoire.
.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/10/2019 01:43 par Jean-Francois.RABATI.
Re: TU NE VAS PAS FAIRE DE PUBLICITÉ À CETTE MAURESQUE QUAND MÊME ?
07 octobre 2019, 07:59
Est ce que terme "Mauresque",feminin de "Maure" est une insulte ? Ne tombons pas dans la maladie contemporaine de
le bien pensante peuplade de cretins qui prêts à insulter les blancs se posent en fachistes anti racistes.Devant un abruti qui me traita de "sale juif" je baissait mon pantalon devant un public hilare qui lui intima l'ordre de baisser le sien pour comparer les propretés de nos caleçons respectifs.S'il m'avait traité de "juif",je lui aurais donné raison.,tout simplement.
Mais quand un condisciple de lycée traita les juifs de planqués en 1946,je lui ai cassé les dents .
Re: TU NE VAS PAS FAIRE DE PUBLICITÉ À CETTE MAURESQUE QUAND MÊME ?
07 octobre 2019, 09:33
Vous vous trompez de sens sur ce qui m’a choqué.

L’insulte n’est pas ‘’Mauresque’’ mais ‘’FAIRE DE LA PUBLICITE’’.

Il ne fallait pas faire de publicité parce CHAIBIA était ce qu’elle était, c’est-à-dire une femme marocaine, donc une femme qui ne méritait pas qu’on lui reconnaisse des qualités, du talent, qu’on lui permette de s’élever dans la société par son travail de peintre, qu’elle sorte de sa condition.

Ce qui m’a choqué ce n’est pas qu’on parle de Mauresque mais qu’on considère qu’il ne faut pas FAIRE DE PUBLICITÉ parce que cette personne est Arabe, Marocaine, Mauresque, gardienne...

Je n’ai pas de souci avec ‘’Mauresque’’, descendant de Maure, de Berbère... ce mot ne me dérange pas dans la phrase prononcée.

Sinon, je n’ai pas peur des mots. Si on ne peut pas dire à un noir qu’il est noir, à un blanc qu’il est blanc, à un juif qu’il est juif... Et dans la vie, si un con est con, il peut être juif, noir, vieux, jeune, etc... cela ne m’empêche pas de le lui dire si les circonstances l’exigent.

N;B.: Votre manière de vous défendre, en baissant votre caleçon, lorsque vous étiez insulté et traité de ‘’sale juif’’ était excellente et efficace visiblement, en mettant les rieurs de votre côté.
.
.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/10/2019 09:37 par Jean-Francois.RABATI.
Re: TU NE VAS PAS FAIRE DE PUBLICITÉ À CETTE MAURESQUE QUAND MÊME ?
10 octobre 2019, 02:24
Merci ,vous 'avez raison.Mais c'est surtout la reaction des parents de mon condisciple qui m'a choqué lorsque le censeur du lycée a voulu me sermonner en leur présence ."Le père,capitaine lui a donné raison.Il a su que mon frère
etait lieutenant dans la même unité combattant en Alsace,mort au combat.Il est venu chez mes parents presenter ses excuses,confirmant que le mépris des Juifs lui avait enseigné depuis l'enfance.
Re: TU NE VAS PAS FAIRE DE PUBLICITÉ À CETTE MAURESQUE QUAND MÊME ?
10 octobre 2019, 06:02
Comme je l’ai raconté ici, j’ai vraiment été choqué par cette phrase, par les propos eux-mêmes et par la découverte que cette personne généreuse avec son entourage marocain (et les animaux) tout d’un coup se révélait tout autre. Je pense que cela dépassait le racisme social.

J’ai eu de la chance de n’avoir jamais été ciblé par le racisme, n’étant ni noir, ni arabe, ni juif, ni musulman, ni...
seulement un petit roumi ou un petit françaoui.

J’ai eu de la chance aussi de naître dans une famille où on nous demandait de respecter les autres et de les juger sur d’autres critères que leur origine ou leur religion.

Bon, je ne suis pas un saint pour autant.
.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2020 - DAFINA - All Rights Reserved