Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LE COIN DE POESIE

Envoyé par yossioch 
Re: LE COIN DE POESIE
12 mai 2005, 22:23
Mes tres chers poetes,yossy ohayon,ma boheme et autres,regardez votre sujet est arrive a 100 messages,cela veut dire que tout le monde a aime,continuez,vous amenez de la tendresse et du romantisme,sur ce site.
tbarkela alikoum,mes chers amis.
bisous soly

Re: LE COIN DE POESIE
15 mai 2005, 10:10


APPRENDRE A ME CONNAITRE

Je ne vous demande pas de m'aimer,
Je ne vous demande pas de m'adorer..
Je veux juste que vous me compreniez,
Que vous ne vous fassiez pas de mauvaises idees,
La premiere fois que vous me rencontrez,
Je parle peu, je suis remfermee...
Comme une femme froide vous me percevez,
Et ce n'est pas cela que je souhaite montrer..
Car je suis tout le contraire de cela,
J'ai un coeur, mais je suis timide voila...
Ma timidite est une maladie chez moi,
Elle fait de moi ce que je ne suis pas,
Au fil tu temps vous me decouvrirz,
Et peut-etre votre vision va changer...
Ma vraie personne est malheureusement cachee,
C'est avec le temps qu'elle pointe le bout de son nez..



Re: LE COIN DE POESIE
15 mai 2005, 12:06

Ton poeme ,aliza dit tout simplement mais tres clairement cette premiere impression que nous avons la plupart de nous , par timidite ou par reserve aux premiers contacts avec ceux que l'on ne connait pas et l'on voudrait qu'on nous connaisse tels que nous sommes des le debut .

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
19 mai 2005, 00:07
a yossi

ou est tu yossi, et ou sont tes poemes.

ces temps ci, tu n'ecrit presque plus.

yak labash?



georgie
Re: LE COIN DE POESIE
19 mai 2005, 01:00

Merci de ton inquietude Georgie , tout simplement je ne suis pas en disposition d'ecrire pour des raisons personnelles , mais je reprenrais bientot , je promets

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
25 mai 2005, 12:01


salut les amis,

voila un joli poeme que j'ai lu,


"Pour une meilleure vie"


Allongee, dans la nuit,
J'ai beaucoup reflechi...
J'ai cherche le bien etre
Tou au fond de mon etre.

Je me suis demamdee,
Pourquoi je me sentais deprimee...
Et la, dans l'ecran de mes pensees,
J'ai compris quelle etait ma destinee.

Mon but est de devenir moi-meme,
De reussir a ce que je m'aime,
De reussir a vivre,
Et ne plus vouloir fuir.

Car, comment rendre heureux,
S'il on est malheureux?

La reponse est la volonte,
L'envie de vouloir aimer,
Le besoin de se montrer,
Le besoin de s'aimer..

A ce jour, je peux prendre ma vie,
Et vivre comme j'en ai envie
prendre du temps pour moi,
Prendre soin de moi.

Tou cela ne sera que benifique
Pour une vie a nouveau ferique...

Egoiste, cela peut-etre defini,
Mais,c'est ce qu'il faut parfois dans la vie.

Penser a sa personne,
Savoir dire non quand on nous questionne...
C'est un passage de la vie,
C'est un passage pour avoir une meilleure vie.




Re: LE COIN DE POESIE
29 mai 2005, 06:31


Mon but est de devenir moi-meme,
De reussir a ce que je m'aime,
De reussir a vivre,
Et ne plus vouloir fuir.


Voilà la réponse à ton premier poème , la réponse à ta timidité , être toi-même . Celà m'a pris du temps de le comprendre et quand on l'a fait , rien de plus facile , "on te prend telle que tu veux qu'on te prenne " et non telle que tu penses qu'on te prenne !

Qui a écrit ce poème ?
Re: LE COIN DE POESIE
29 mai 2005, 06:42

A Georgie ,

Me revoila et voici la raison pour laquelle j'ai un moment cessé d'écrire :

MA Muse est triste

Pourquoi , assise sur tes jambes pliées
Tu me jettes , Muse , des regards de biais ?
Tu te fais petite , silencieuse ,
Je sais que comme moi , tu es anxieuse .
La tête baissée , le visage sérieux ,
A travers tes longs cils tu me suis des yeux .
J’écris , je mange mon crayon ,j’efface ,
Muse muette , que veux-tu que je fasse ?
Je perds mon amour , j’ai besoin de ton aide ,
Ta conduite envers moi , à mes yeux est laide .
Tu connais notre histoire , peut être mieux que moi ,
Tu as su trouver des mots pour nous mettre en émoi,
Sans me déranger , tu m’as soufflé à l’oreille
Des mots d’amour qui n’auront pas leurs pareils .
Maintenant , je vois que tu restes froide ,
Que puis-je faire si tu tiens à rester coite .
Vains sont mes efforts pour me concentrer ,
Quand décideras-tu de nouveau d’entrer ,
Entrer et m’aider enfin à réfléchir ,
Sans toi , sans mon amour , je vais fléchir .
Loin de toi , voilà ce qui m’arrive ,
Je cesse de penser , c’est la dérive .
Et voilà mon drame , ton drame certes ,
Tu n’es plus là pour que tu me concertes .
Je reste seul à affronter mes ennuis ,
Mais avec moi tu restes éveillée la nuit .
Alors dis-moi , où sont ta verve et ton humeur
Qui me manquent tellement à cette heure .
Lève-toi , parle-moi je te prie ,
Nous trouverons la solution à tout prix .
Nos idées unies , nos efforts communs
Nous aideront à retrouver ces lendemains
De bonheur , de joie , sans crise ,
Je ne te verrai plus sur tes jambes assise .

25 –27/05/2005
Re: LE COIN DE POESIE
07 juin 2005, 13:49
CHER yOSSI
TU N'AS VRAIMENT PAS BESOIN DE MUSE
SI SANS ELLE TU ECRIS SI BIEN
JOLI POEME

FELIX
Re: LE COIN DE POESIE
08 juin 2005, 02:21

Felix, je t'ai déjà dit que tu étais charmant ? Merci pour ton joli mot .

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
08 juin 2005, 03:04

Un poème dédié à qui de droit !


AMITIE VIRTUELLE

Quelle est l’origine de notre amitié
Qui me cause tant de perplexité ?
Un coup de foudre est exclu évidemment ,
Sans nous être vus , impossible carrément !
Parler sur le net ce n’est pas suffisant
Pour développer des liens si séduisants .
Nous n’avons jamais face à face parlés,
Nous habitons deux villes vraiment éloignées
Et pourtant , je crois que consciemment
Nous développons des liens comme deux amants .
J’ai écrit des poèmes , c’est ma faiblesse ,
J’ai reçu des réactions qui des fois me blessent .
Mais dans les tiennes j’ai senti une tristesse ,
J’ai perçu une âme isolée , en détresse .
Tu as pleuré avec moi dans mes poèmes ,
Tu as ri aussi quand j’ai ri , de même .
Tes réponses étaient significatives ,
Je l’ai compris , j’ai pris l’initiative :
De nous écrire sur le net nous avons cessé ,
A des voies plus privées nous sommes passés .
J’ai réussi , sans le savoir même
De faire vibrer en toi par mes poèmes
Des cordes secrètes que tu avais fait taire
N’espérant plus rien à ton avis sur cette terre .
Mais il faut d’abord que je souligne
Que , en te lisant entre les lignes ,
J’ai découvert déception , désespoir ,
Que tes réactions étaient peintes de noir .
J’ai compris alors , que sans me connaître
Tu as trouvé en moi un confident peut être .
J’ai trouvé en toi une femme souffrante
Dont la vie était double et troublante .
Fidèle à sa famille , au travail asservie ,
Elle cherchait de l’amour pour emplir sa vie .
Ses lettres devinrent personnelles ,
Les miennes étaient plutôt paternelles .
Elle comprit qu’il fallait une teinte de rose
Pour supporter sa vie plutôt morose .
Je lui racontai aussi mes déboires
Que sous d’autres angles j’ai appris à voir ,
Que la vie n’était pas un conte de fées ,
Quelle était cruelle , tout compte fait .
Qu’il fallait établir un inventaire
De ce qu’on voulait , de ce qu’on a pu faire .
Ses lettres montraient un bilan positif ,
La lire aujourd’hui c’était indicatif .
Menant une double vie à la maison et dehors
Elle a compris que tout ce qui brille n’est pas or .

02 – 11/05/2005

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
11 juin 2005, 02:31
Tres profond, tres touchant ton poeme...

Elle est toujours triste ta muse, Yossi?

Voila pour te relever le moral:

Bisous!


Pièces jointes:
fee0.gif
Re: LE COIN DE POESIE
12 juin 2005, 03:47


Emeraude , très joli de ta part , de vouloir me relever le moral de cette façon .

Non ,ma Muse n'est pas toujours triste , mais des fois , quand elle me voit triste alors çà l'attriste parcequ'elle dit que celà ne me va pas d'être ainsi , elle me préfère de bonne humeur , mais va lui expliquer que ce n'est pas toujours possible !

Chère Emeraude , un mail suivra bientôt qui répondra à toutes tes denières questions .

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
13 juin 2005, 08:49


Voici un tout nouveau poème

Un Etat Second

Assise devant moi à contre-jour ,
Elle savoure lentement un petit four .
Moi , avec plaisir je sirote un café.
De ses derniers jours ce qu’elle fait,
Elle me raconte longuement
Et moi je l’écoute patiemment .
Sur ses blonds cheveux , un brin de soleil
Déposa soudain une auréole pareille
A une couronne d’or . Son visage à l’ombre ,
Ses cheveux éclairés font que je sombre
Dans un rêve sur une autre Terre .
C’est une plage où des couples solitaires
Cà et là allongés sur le sable
Mettent une ambiance admirable
De romance , de silence . Me voilà
Donc assis au café , face d’elle , là ,
L’écoutant encore clairement parler
Mais en même temps je me laisse aller
A cette plage de soleil baignée .
Une autre ambiance entre nous a régné :
Cette ambiance unique d’amoureux
Qui se disent tout parce que ils sont heureux .
Au café , devant moi , seule je la vois ;
Sur la plage à côté d’elle c’est moi .
Au café , concentré sur son récit ,
Je la vois à la plage me parler aussi .
Tandis qu’au café la scène est réelle
A la plage elle est virtuelle .
A la plage un film muet se déroule ,
A travers lui au café tout s’écoule
Dans un monde vivant . Sans se heurter ,
Les deux scènes glissent comme feutrées
L’une dans l’autre naturellement .
Moi je vis les deux passionnément .
Dans un état second j’étais sans le vouloir ,
J’ai vécu deux vies sans m’en apercevoir .
Mon amie se lève , le virtuel s’estompe ,
Sans trop de dégâts au réel je retombe .

29/05 – 02/06/2005




Re: LE COIN DE POESIE
21 juin 2005, 01:49

Voici un poème différent des autres : c'est un poème " composé " : ceux qui se souviennent de la litérature étudiée au Lycéee le comprendront de suite et le trouveront amusant . Ceux qui ne s'en souviennent pas le trouveront touchant . Ce sont les réactions de ceux qui l'ont déja lu . Je me ferai un plaisir de lire vos réactions




Le Septuagénaire Amoureux

Un septuagénaire aimait .
« Passe encore de bâtir mais aimer à cet âge ,
Disaient les mauvaises langues de son voisinage ,
Assurément il fantasmait !
Car au nom de Dieu je vous prie
Quel fruit de cet amour pouvez-vous recueillir ,
Autant que patriarche il vous faudrait vieillir .
A quoi bon charger votre vie
D’un amour qui ne peut être ardent ,
Ayez honte alors que vous n’avez plus de dents !
Ne songez désormais qu’à vos amours passés
Et concentrez-vous au jour où vous aurez trépassé »
Mais le vieillard impassible répondit aux infâmes :
« Oh amour que nul n’oublie , amour d’une femme ,
Chacun le veut en entier et le partager ne songe
Et vos propos absurdes ne sont que des mensonges .
L’amour est un fruit que je goûte encore aujourd’hui ,
Il ne fait pas partie de mon héritage à autrui .
Très long est déjà le cours de mon âge
Allonger le vôtre personne ne s’en engage » .
L’un des jouvenceaux , imprudent motocycliste ,
Suivant des yeux une femme marchant sur la piste ,
Inévitablement dans un tournant il dérapa
Et de sa fatale erreur il ne s’en échappa !
D’autres mauvaises langues à la guerre périrent
Et c’est toujours un moyen pour ces imberbes de mourir .
Un autre , par une déception d’amour ,
De désespoir , à ses jeunes années mit court .
Le vieillard tristement les pleura mais il eut raison ,
Pourquoi défier le sort et faire de telles comparaisons ?
Le vieillard vécut encore quelques années en beau
Et laissa une épitaphe que l’on grava sur son tombeau :
« Ici-bas l’amour est le plus grand plaisir de l’Homme .
Les autres sont beaucoup moins importants en somme .
Si Dieu nous en laisse un seul sur cette terre-là ,
L’amour certainement en restera celui-là » !

15 – 16/06/2005

Re: LE COIN DE POESIE
21 juin 2005, 05:12
Sais-tu que
Dans ton regard je me sens seul
Comme un marin solitaire
Contre vagues et vents
Je reviens au quai de ton regard
Comme cette première fois
Comme un pécheur sans foi
Cette nuit là je te l’ai dit
Raconté mon passé
Mes amours délaissés
Cette nuit là je t’ai fui
Je ne suis ni Dieu ni mythe
Je suis une âme qui erre
Silencieuse et nostalgique
Ton regard est cette étoile qui me guide
Que cherches-tu donc à comprendre ?
Tout est déjà dit, désormais je me tais !
Je veux me perdre en toi
Juste une dernière fois
Pour que cette douleur ne soit plus là !
Regarde moi et dis moi que tu m’aimes
Que sans moi ta vie n’est que peine
Telle une bougie sans flamme
Ou un corps sans âme
Je ne peux pas te promettre cette lune
Ni un rêve éternel
Mais je me souviendrai de cette rencontre
De tes soupirs, ta joie et tes sourires
Tu sais bien que pour nous tout est vain
Ces mots, sentiments et jeux
Déchire mon cœur et mon âme
Brûle moi car de tes yeux je ne veux plus de larmes
Le temps est désormais aux adieux
Je te quitte, la vie est ainsi faite
IMPITOYABLE!
Et me laisse souvent ce goût amer
Que je ne saurai oublier même en mer
Tu m’es un amour impossible
Je serai loin de toi pour survivre,
Puisqu’il y a longtemps
Que j'ai cessé de vivre
Je tracerai une fois de plus ma route
Loin de toi et sans toi
Le néant me protégera de moi !
Ma souffrance tu ne la verras pas
Car la mort guette mes pas
Regarde-moi encore une dernière fois

Regarde-moi
Regarde-moi

………………


"B/Bohème-Ka"


Re: LE COIN DE POESIE
22 juin 2005, 08:08

Dis-donc , ton poème est très puissant !

Je ne dirai pas d'avantage ! J'espère que tu t'es remises maintenant !

Yossi
moi
Re: LE COIN DE POESIE
02 juillet 2005, 14:31
cHER COUSIN yOSSI

jE NE TE SAVAIS PAS AUSSI DOUE QUE CA!
j'AI LU ET AIME TA POESI

bON COURAGE

tA PETITE COUSINE

Re: LE COIN DE POESIE
12 juillet 2005, 13:07
Yossi

Je m'aventure sur ton site.
Vous m'avez rendu jalouse de vos talents, toi Jossi et toi La Bohéme et vous tous.
Alors, ne voulant pas être en reste je me suis essayée à la poésie et je me lance à l'eau, j'espère que je ne vais pas me noyer, je compte sur vous pour me repêcher. Je compte également sur votre indulgence





Depuis que je t'ai quitté,
Déracinée je le suis,
Nostalgique aussi, je le suis.

Depuis, dans ma mémoire,
Paysages,
Personnages,
Odeurs,
Saveurs,
Restent imprimés.
Rien ne saurait les effacer:

Le Melah, la Medina,
La Kasbah,la place du Chella,

Taghart, le sable, la mer, le vent,
Les algues, l'île et les cabines,

Le oort, les mouettes, le vent,
Les pêcheurs, les barques et les sardines,

Les remparts, les meurtrières, le vent,
Les canons, la scalla,

Les remparts,l'horloge, le vent,
Bab Sbeghr et Bab Doukkala,

Souk el Ghzel et chez Koutol,
Le pont Rose et Tangaro;
Le quatier Hamou et Sidi Megdoul;

La sage femme Frihita,
La couronne en papier d'Aîcha l'hbila,
El Fassogh et son présentoire de mercerie en bandoulière,
M. Blum et son oeillet à la boutonnière,
Les chats de Miss Satite
Le mystère de Tibestite,
Le Docteur Bouveret et les vantouses,
Les cris des marchands d'arbouses,

L'odeur du bois d'harar, celui du mimosas,
Les odeurs d'épices de la Ghatara,

Les milles feuilles de Driss et
Les gateaux de Ouazzana,
Nguèbe et Téqueda,
Achachno ou l'faquia,

Les sauterelles,
La marelle,
La maternelle,
Madame Gachin et sa sévérité,
Mademoiselle Bonamy et sa méchanceté,

Dar Lapicorosse, c"est là où le suis née.

Si je t'oublie, oh MOGADORn que.......
Re: LE COIN DE POESIE
13 juillet 2005, 13:13

Tout d'abord , Alegria , je suis très content de te retrouver , tu le sais bien .J'ai lu et relu ton poème et je crois que tu as réussi à écrire un poème plein de symboles , ce qui n'est pas facile du tout car il faut comprendre ce qui se cache derrière et pour toi , tous ces symboles sont le résultat de la nostalgie de Mogador et pour toi ils éveillent de souvenirs peut être perdus à toujours . Ecrire symboliquement est toujours difficile , par exemple cette phrase de Victor Hugo : " Ce siècle avait deus ans , Rome remplaçait Sparte ,
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte ! "

Donc , pour comprendre les intentions de Hugo , il faut savoir ce que Rome representait et ce que Sparte reprensentait contrairement à Rome et encore quand le Général Bonaparte est devenu l'Empereur Napoléon .

Avec bcp de modestie , chez toi aussi , chaque personne , chaque endroit ont leur signification aussi .

Donc pour un premier poème , tu as réussi à soulever notre curiosité par tes symboles . Alors , de ma part , tu peux continuer !

J'espère te lire bientôt , ton copain de classe , Yossi










Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved