Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

eternelle reconnaissance ..la gazette du maroc 14/02

Envoyé par sam 
sam
eternelle reconnaissance ..la gazette du maroc 14/02
07 mars 2005, 04:43
"L’éternelle reconnaissance"
L.B
14 Février 2005


Juifs du Maroc

Pour les juifs du Maroc, Feu Mohammed V est une véritable légende. Ce roi qui les a aimés et protégés fait incontestablement partie de leur histoire. La commémoration le début de ce mois du 60ème anniversaire de l’Holocauste était, de nouveau, l’occasion de lui rendre hommage.





"Alors que tous les juifs du monde étaient remis entre les mains des nazis, transférés dans les camps de la mort et exterminés, le Roi marocain s’était mis au devant et s’était opposé aux forces nazies. C’était une énorme preuve de courage. Feu Mohammed V tenait avec une très grande importance son rôle de Commandeur des croyants parmi lesquels tous les gens du livre", en rappelant ce bout de l’histoire, le secrétaire général du Conseil de la communauté israélite du Maroc, Serge Berdugo justifie cette “éternelle reconnaissance” des juifs du Maroc à l’égard de Feu Mohammed V qui avait alors pris fermement position en faveur de la protection des juifs marocains. Il les avait ainsi protégés, touchés et marqués à jamais. "Les juifs du Maroc n’ont jamais été inquiétés grâce à la protection salvatrice de feu S.M Mohammed V, alors que des juifs français et étrangers avaient été incarcérés en secret par les autorités du Protectorat", précise Berdugo. C’est ainsi que se dessinent les contours de ce lien assez particulier entre les juifs du Maroc et feu Mohammed V. Ce roi auquel les juifs originaires du Maroc vouent de nos jours encore un véritable culte. Une sympathie que leur rendait bien et témoignait souvent le souverain. Lors de la fête du Trône du 18 novembre 1943, par exemple, il avait affectueusement adressé un discours d’amitié aux membres de cette communauté : "Tout comme les musulmans, vous êtes mes Sujets et comme tels, je vous protège et Vous aime… Les musulmans sont et ont toujours été vos frères et vos amis".
Un témoignage d’affection qui n’était pas pour empêcher les juifs du Maroc de "vider" le pays par milliers, quelques années plus tard, vers la fin des années quarante pour aller s’installer un peu partout dans le monde, notamment en Israël.
Un départ en masse que les représentants de cette communauté au Maroc lient aujourd’hui à "un sentiment de malaise" qui aurait marqué cette période.
Le Souverain avait alors tenté de les en dissuader, mais en vain. Lors d’un Conseil des ministres réuni le 20 septembre 1956, Mohammed V jettera les armes en affirmant "Les israélites sont aussi mes fils et Je les aime. Je ne sais pour quelle raison il y en a qui veulent partir, mais si c’est leur volonté, que Dieu leur pardonne".
Seuls quelques 5000 juifs sont restés
Les quelques juifs qui resteront au Maroc ont, tout autant qu’avant, bénéficié de la sollicitude et l’attention de Feu Mohammed V qui voulait tous ses Sujets réunis derrière les mêmes causes et préoccupations nationales, laissant de côté les considérations religieuses et les conflits politiques. C’est ce qu’il expliquera en septembre 1957 aux représentants de la communauté israélite de Casablanca : "L’existence parallèle d’œuvres de bienfaisance musulmanes et israélites ne peut être que provisoire en attendant leur fusion (…). Nous devons toujours agir sur un plan national et non confessionnel. (…) Si certaines séparations avaient été suscitées dans le passé par les circonstances politiques. Aujourd’hui c’est le sentiment national qui doit l’emporter sur l’esprit de séparatisme". Mohammed V avait alors profité de cette rencontre pour demander à ces représentants des juifs du Maroc de tenter de convaincre les membres de leur communauté de ne pas quitter le Maroc car, disait-il, "leur place est ici. Le Maroc a besoin de tous ses enfants, qu’ils soient musulmans ou israélites. Il a besoin de tous ses médecins, de tous ses ingénieurs, de tous ses avocats…", allant jusqu’à considérer ceux d’entre eux qui ont choisi quand même de quitter le pays de "déserteurs".
La sollicitude royale à l’égard des juifs ne s’arrêtera pas avec la mort de feu Mohammed V. Feu Hassan II leur témoignera la même sympathie et la même protection. Même si cette dernière changera de formes et d’objectifs avec le temps. Une attention royale qui ne perdra rien de son intensité avec l’accession au Trône de S.M Mohammed VI qui en "homme du 21ème siècle, leur fera acquérir une égalité de droits tangibles ".

Re: eternelle reconnaissance ..la gazette du maroc 14/02
07 mars 2005, 06:29
Samira,

Bravo pour avoir déniché et inséré cet article.

merci.

"A"
sam
Re: eternelle reconnaissance ..la gazette du maroc 14/02
07 mars 2005, 07:03
a ton service André
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved