Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Prenoms communs aux juifs et aux musulmans

Envoyé par Tilila 
Prenoms communs aux juifs et aux musulmans
10 septembre 2006, 03:07
Bonjour, je cherche des prénom communs aux arabes et aux juifs comme :
Sarah
Jacob => yaKov => Yacob
Abraham => Ibrahim
Samuel => Sam => Samy
Isaac => Ishaq
Zachary => Zakaria


merci d'avance



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/03/2007 08:33 par clementine.
Re: Prenoms communs
14 septembre 2006, 02:11
Je rajoute Myriam....
Allez quoi, SVP aidez moi. C'est pour une recherche. Hchouma 3likoum!
Re: Prenoms communs
14 septembre 2006, 03:10
Aaron => Haroun
Joseph => Youssef
David => Daoud
Sulamith => Salama, Salima
Adam =>(en arabe et en hébreu on dit "Ben adam" pour dire quelqu'un
Habib
Hava (= Eve) => Hawa
Zahra, Zohra (j'en ai connu des juives et des musulmanes)
Malka => Malika
etc etc
Re: Prenoms communs
15 septembre 2006, 06:12
Merci Sulamith, tu me redonne espoir! J'espère que les autres prendront exemple sur toi
Re: Prenoms communs
15 septembre 2006, 11:10
il y a avit aussi chez les femmes :

yamna = yamna
ito = ito
Re: Prenoms communs aux juifs et aux musulmans
30 mars 2007, 03:25
Ito c'est un prénom berber et pas arabe (c'est aussi un celebre nom de famille japonais pour l'annecdote) . Mais ceci dit ça repond aussi a la question vu qu'on parle de premoms communs aux juifs et aux musulmans . Pour moi la question est mal posée car rien dans l'islam n'oblige à porter un nom arabe ou hebreux . Un Chinoi musulman a le droit d'avoir un prénom typiquement chinoi . Le panarabisme a fait que tout le monde a gobé qu'Islam rime avec identite arabe ce qui est faux et beaucoups de convertis changent de prénom sans meme se poser la question si c'est necessaire .
Mais pour revenir aux deux cas "juif" et "musulman marocain" (si c'est qu'on voulait dire) je sais que tous les prenoms des prophetes en dehors de Mohammed sont communs aux deux donc on peut naturellement ajouter Souleymane , Issa (Jesus) , Ibrahim (Abraham) , Younes (Jonas) ...
On peut ajouter les prenoms comme Ismaïl (fils d'Abraham) , Jibril (Gabriel) ou encore Mikail (Michael) puisque l'ange Michael est cité dans le coran . J'avais d'ailleur un ami de famille musulmane qui s'appellait Michael .
En fait ca ne m'etonnerai pas que tous les prénoms juifs soient communs aux deux puisqu'en dehors de mohammed les prophetes dans l'islam sont hébreux et comme tout nom de prophete ou de famille de prophete est susceptible d'etre utilise par un musulman ca laisse un tres large pannel de choix commun aux deux "religions" (entre guillemets car c'est pas la seule chose qui distingue les deux ensembles cités dans le titre dans le sens sous entendu) .
Ceci n'est guere surprenant etant donné que l'hebreux et l'arabe sont tous deux issus de l'araméen (corrigez moi si je me trompe) . J'en profite pour revenir au prénoms finnissant par el/il . On m'a expliqué un jour qu'Ismael veux dire "Dieu t'entend" en hebreux et que gabriel veux dire "Dieu te garde" , si le el/il n'interpelle pas vraiment les arabophones , le ismaâ lui se comprend bien écoute dans cette langue .
Je n'ai fait aucune étude dans ce domaine et j'ai pas appri l'hebreux , je me base uniquement sur ce qu'on m'a expliqué et qui ne m'a pas semblé tiré par les cheveux . Je suis donc attentif a toute information supplementaire ou contraire car ces choses la m'interessent .
Re: L'Hebreu et l'Arabe
23 février 2009, 02:31
Identités
Vague de prénoms «branchés»
«L'exotisme» semble être la tendance actuelle
Publié le : 18.02.2009 | 10h29



Ambrine, Dahlia, Amma, Hanna, Iliana, Lilian, Liliana, May, Noreen, Yanis, Naïm, Naël, Yoni, Nourri, Youri… Fort probablement, vous seriez surpris des prénoms «branchés» pour lesquels optent aujourd'hui nos concitoyens d'ici ou d'ailleurs.

En effet, toute une déclinaison de prénoms masculins et féminins très tendance feront leur apparition pour l'année 2009, mais qui sont loin de faire l'unanimité… parfois même au sein d'une seule famille ! Quelles raisons poussent les parents à aller toujours plus loin dans l'originalité au moment du choix des prénoms de leur progéniture? Sur quelles bases les autorités peuvent-elle refuser ou non le choix de tel ou tel prénom? Enfin, quels sont «les indémodables», les «Has been», et les nouveautés pour cette année en matière de prénom ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre avec le psycho-sociologue Abdelkrim Belhadj, mais également avec des couples fraîchement papa et maman, et qui nous expliquent les raisons de leurs choix. Pour Abdelkrim Belhaj, les raisons qui motivent le choix du prénom doivent toujours être d'ordre sentimental, émotionnel et affectif. Car, dit-il «lorsque des calculs de type stratégiques, comme le choix occidental d'un prénom en vue d'une vie future en Occident sont appliqués, cela peut-être sources de problèmes identitaires, voire de problèmes au niveau de la formation identitaire de la personne».

Trop d'originalité, un souci d'intégration (dans le cas des ressortissants) et un désir d'assimilation un peu trop prononcé peuvent parfois être fatals. C'est le cas d'Aïcha, qui s'est vu essuyer un refus par les fonctionnaires du consulat du Maroc à Marseille: «J'ai voulu appeler ma fille Noreen, mais le responsable au consulat a refusé en disant qu'au Maroc c'est Nora ou Noria. Je suis ressortie les yeux en larmes, blessée et frustrée comme jamais!» Aïcha est perplexe face à ce refus d'autant plus qu'elle ne comprend pas sur quels arguments était motivé ce refus. Bien que vivant en France, le cas d'Aïcha, montre que même dans un «creuset» où cultures, nationalités et cultes se mixent à l'image de la diversité française, le choix du prénom reste tributaire de l'appartenance nationale. Mais au-delà des divergences culturelles, quelles sont les véritables motivations d'un refus ?
Les langues ne se délient pas facilement du côté des autorités, mais quand nous interrogeons le fonctionnaire principal de la «Qiyada» de Sidi Belyout, il explique sans ambiguïté qu'en théorie, tous les prénoms sont acceptés, pourvu qu'ils soient authentiquement «Marocains» ou «arabo-musulmans».

Mais où commence la marocanité d'un prénom, et où se termine-t-elle ? Idem pour l'aspect arabo-musulman, où commence-t-il, et où se termine-t-il ? Autant de questions auxquelles il paraît difficile de répondre. Pour Abdelkrim Belhadj, le choix du prénom reste en définitive très influencé par l'environnement. Ainsi, une famille marocaine qui vit en Europe depuis des décennies, selon qu'elle soit conservatrice ou libérale, va dans le premier cas opter pour des prénoms considérés comme obsolètes, voire complètement «has been», tandis que dans le second cas, optera pour un prénom beaucoup plus «passe-partout» et «international» dans un souci d'intégration et de discrétion. Il poursuit: «les refus ou acceptations d'attributions d'un prénom sont assez complexes, car ils font intervenir à la fois des textes de loi du ministère de l'Intérieur datant de plusieurs décennies, mais aussi un consensus entre les différentes parties intéressées: citoyens, administration, autorité publique…».

En revanche, certains prénoms «démodés» ne font plus rêver grand monde sauf peut-être des nostalgiques d'un «temps révolu», celui de nos grands-mères et arrières grands-mères. En effet, les dérivés du prénom Fatima (Fatum, Fatma, Fatna, Tamo, Attam, Ftina, Fatouma...) ou ceux de Khadija (khaddouj, khdija…) en passant par Rqia ou Batoul, n'intéressent plus les Marocains qui semblent avoir résolument tourné la page d'une époque lointaine, où des prénoms comme Fatna ou Tamo font office d'«antiquités».
--------------------------------------------------------------

Héritage commun
Adam, Messaoud, Amir, Habib, Amran, Acher, Dîna, Yamna, Yahya, Youssef, Yaaqob, Zakariya, Ismaël… autant de prénoms revendiqués à la fois par la tradition juive que musulmane, chacune se réclamant de la filiation abrahamique. Et si finalement, cette longue liste de prénoms puisait ses sources dans une seule et même origine commune à ces deux identités religieuses ? C'est vraisemblablement cette réponse qu'apporte Rémi Hess, écrivain et sociologue français, professeur en sciences de l'éducation à l'université de Paris VIII, dans ses récentes «Etudes sémiologiques et ethnolinguistiques des langues orientales» où il démontre comment l'arabe et l'hébreu prennent racine dans la langue araméenne ancienne, elle-même issue du phénicien. Entre autres exemples, les origines sémitiques du prénom «Izhaq» qui vient de l'arabe et de l'hébreu rire («yadhak»), ou encore Adam qui signifie en hébreu et en arabe sang («Adom» en hébreu, «addam» en arabe). Cette universalité de noms parviendra-t-elle à remettre sur la voie de la sagesse et de la réconciliation les enfants déchirés d'Ibrahim ? Par des temps obscurs, on ne peut que l'espérer !

Par Firas ADAWI | LE MATIN

[www.lematin.ma]
Re: Prenoms communs aux juifs et aux musulmans
24 février 2009, 06:32
sultana - Zohra - Aicha - prénoms juifs et musulmans
Re: Prenoms communs aux juifs et aux musulmans
24 février 2009, 07:57
ADAM, est un prénom hébreu qui signifie "Fait de terre"
le nom Adam est porte par tous les peples,
Dieu a créé Adam de la terre. Son nom "Adam" vient justement du fait qu'il a été créé de la terre et pas adome comme j'ai lu le texte plus haut.
dans l'ancien testament le tanakh dans le livre de Bereshit ( Genèse)il est ecrit que Adam est le premier homme, Créé par D.ieu à l'aide d'un peu d'argile,lors du sixième jour de la Création.
Re: Prenoms communs aux juifs et aux musulmans
24 février 2009, 08:27
Prenoms communs aux juifs et aux musulmans
pour Titilia, voila quelques noms.

Adam = Adam
Moïse = Moussa
Noé = Nūh
Jonas = Yûnas, en Irak younas ou Youness sont des noms juifs.
Shélah = Sālih, ou Salah, en Irak c'est un nom juif Salah( regardez le film de Shalah chabati).
Abraham = Ibrahim, Brahim.
David = Daoud.
Yacov, Jacob, Jacques, Jacqui, Jaco, Coco = Y3akoub
Joseph = Youssouf, Youssef,
Loth = Lût
Aaron = Aroun
Salomon = Souliman, Sliman, Sulaymân
Samuel = Semouel
Éliaou = Ilyâs ou Elias, dans tous le nord du Maroc les juifs appelent Elias ou Liayto, les Éliaou.
Isaac, Kaky, Khaki = Ishâq
Aicha = Aicha
Zahra = Zora
Rose, Rosette, Rosaline = Warda
Tamar = Tamou
Bella, Yaffa = Rzala
Blanchette, Blanche, Beyda = Baida
Simon = Shim3oun
Hassiba = Hassiba le masculin, Hassib
Aviva = Hbiba
Aviv = Hbibi
Mimon = Mimoune le feminin c'est Mimouna
Sarah - Sara
Lea = Lea
Messody, Messouda, Mssi3da = Messouda
Messod, Felix, Prosper = Messoud
Sol = Soulika
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved