Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Bou-regreg : recit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc

Envoyé par hannahrp 
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
25 juin 2007, 13:21
Le fameux bac à vapeur a été inauguré par Lyautey le 14 juillet 1913, il appartenait à une société privée qui deviendra la Compagnie des transports de Rabat-Salé.
Jusqu'en 1919 toutes les marchandises, les piétons, les militaires se rendant à Salé ou au Nord du Maroc et devant traverser l'oued sont acheminés par le bac. Le bac dont les chaudières sont alimentées au bois et au charbon, au ras de l'eau, bruyant, entasse et transporte militaires, piétons et bagages, cavaliers et montures, fiacres, automobiles, camions lourdement chargés, des troupeaux de moutons, d'ânes, de chevaux et de chameaux.
En mars 1936 le bac virevolta d'une rive à l'autre lors d'une terrible crue due à des pluies torrentielles qui durèrent plusieurs jours.L'Echo du Maroc du 12 mars 1936, relate ainsi cette tragédie : "Dans la nuit de vendredi à samedi derniers, une crue du Bou Regreg, plus forte que les autres, a causé quelques dégâts dans le port de Rabat.Le bac balotté par le courant a rompu ses lourdes chaînes et est allé s'échouer à une trentaine de mètres de son point de flottaison, au beau milieu du chenal. Malgré tous les efforts déployés, il a été impossible de déséchouer la lourde masse de fer et on y a renoncé. De l'avis des techniciens, le bac est irrémédiablement perdu."

Extrait du livre de Robert Chastel : Rabat-Salé vingt siècles de l'oued Bou Regreg.
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
25 juin 2007, 14:57
Eh bien voila toute la chronique...

Salut Fanfan et grand merci pour ce post.
Tes infos nous sont precieuses et ainsi petit a petit l'histoire "moderne" du Bou Regreg revient a la surface, facon de dire..celle-ci ne s'est jamais engloutie par les flots de son propre cours mais a ete delaissee au fur des annees par l'oubli des hommes, l'oubli insouciante de l'actualite nouvelle que Rabat a connue ces dernieres annees..
Anna sera ravie , tout comme moi, de l'histoire detaillee de ce fameux bac a vapeur qui joua , tout compte fait, un role tres important dans l'exploration et developpement du nord du pays, tout au moins cote protectorat francais ..

Amities et a bientot,

elie

photo:
le Maroc illustre, Rabat et son bac a vapeur
Pièces jointes:
Rabat, le Bac a vapeur.jpg
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
25 juin 2007, 23:51
Elie et Hannah, j'ai encore du texte concernant ce bac, je pense que je le ferai demain, aujourd'hui pas beaucoup de temps, enfin je vais voir ... le livre que je possède est une mine d'or concernant notre fleuve !

Amitiés.
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
26 juin 2007, 01:06
Elie, j'ai oublié de te dire merci pour la superbe photo prise du haut de la Tour Hassan, je vois le toit de ma maison, à l'extrême droite, face aux chalets des aviateurs ......... fanfan
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
26 juin 2007, 05:18
Le bac fut appelé à jouer un rôle capital dans la communication des deux villes. Ce n'est qu'en 1919, que fut terminé le pont routier, encore se trouvait-il à 3 kilomètres en amont du port. La ligne de chemin de fer en voie de 0m60, venant de Casablanca et arrivant à la gare sur la place de Bab El Had, ne traversait pas non plus l'oued, puisque le pont de chemin de fer ne sera opérationnel lui non plus avant 1919.
Parallèlement à l'aménagement des terre-pleins et des quais de la rive gauche, il fallut concevoir et aménager une large route qui, venant de Bab el Had, longeait les remparts, contournait le Borj Sidi Makhlouf, descendait en contrebas de la muraille du Mellah, jusqu'au quai de la douane et à la rampe de Souk ghezel. En 1911, lors de la campagne de Fès, le génie avait dû entreprendre des travaux pour contourner le borj, car les lourds charrois de l'armée ne pouvaient s'accomoder des rues fort étroites de la médina

...................

L'ahanement continuel du bac sur ses chaînes pour tracer son sillon en travers du fleuve en luttant contre le courant devait s'entendre des deux rives ; tandis qu'au débarcadère succédaient les interjections, les cris des animaux de trait aux sabots mal assurés sur les planches glissantes, fouettés ou tirés au licou par leurs maîtres et qui, ayant pris pied sur le bac, trépidants sur leurs jambes, se laissaient guider à leur place aux cris de "balek, balek" pour écarter les passagers, Houcine le chauffeur, chargeait de bois la chaudière et sur le coup de midi faisait griller ses sardines achetées sur l'oued le matin même. Il les mettait en enfilade sur le métal brûlant de la chaudière qui chauffait aussi sa kesra, puis il lapait bruyamment son thé à la menthe brûlant, parfumé aux feuilles de chiba (absinthe).

extrait du livre de Robert Chastel, 20 siècles de l'oued Bou Regreg
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
26 juin 2007, 06:54
Bonjour Fanfan,

tres heureux que cette photo ,qui m'a ete transmise par Raphy Ruimy , lui-meme la recevant de Guy Lecoq, un effort conjoint comme c'est l'habitude ici a Dafina, t'ait fait revivre tes anciens souvenirs de Rabat, ton ancienne demeure..Il faut que je t'avoue que chaque fois que je passais pres de ces chalets, une forte envie me prenait d'y entrer...C'etait un reve de mon enfance que lorsque l'age d'adulte arriverait je ferais tout mon possible pour en acquerir un et en faire ma demeure permanente..la Tour Hassan a cote , tout pres de ce panorama de la vallee du Bou Regreg etait pour moi le plus beau coin que Rabat pouvait offrir a ses habitants..Comme tu le sais je suis ne dans le meme district et donc mon coeur, tout comme Nina l'heroine du livre d'Anna , est profondement attache a ce Bou Regreg et ses rivages..

Pour tes derniers temoignages concernant ce Bac, ils sont tout simplement fabuleux car ils nous replongent dans l'ambiance qui regnait alors , durant ces annees importantes du debut du XXe siecle , a Rabat et a Sale, centre maritime et economique du Maroc d'alors..

Je te remercie donc de nous eclairer encore plus sur l'histoire de ce fameux Bac a vapeur qui traversait regulierement le Bou Regreg pendant de si longues annees..

Amities,

elie

photo:
Le Balima ou Nina , jeune adolescente,rejoignait ses amies pour le cafe a sa belle terrasse..dominant cette belle avenue au coeur de Rabat
Pièces jointes:
balima02.jpg
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
26 juin 2007, 07:09
Elie, décidément tu as le chic pour trouver des photos qui me concernent, le Balima, c'est là qu'a eu lieu le lunch de mon mariage !!!

mon grand-père avait fait construire en 1925 cette maison si bien située maintenant, puis le petit immeuble à côté, donc j'ai eu toute ma jeunesse la tour hassan et le bou-regreg sous les yeux !!!!!

quant aux chalets des aviateurs que de souvenirs pour moi aussi, j'y avais tous mes copains d'enfance et on arrêtait pas de passer d'un trottoir à l'autre ! j'ai lu un article disant qu'ils allaient être démolis pour y construire sans doute des immeubles, évidemment le terrain à cet endroit là a pris une valeur énorme !!!

dès que je le pourrai je mettrai d'autres extraits intéressants du livre de Robert Chastel.

amitiés. fanfan
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
26 juin 2007, 13:06
Salut Fanfan,

tres heureux que cette photo eveille en toi de si beaux souvenirs..Ce quartier de la Tour Hassan etait meme a mon epoque , un endroit exceptionnel. Nous y allons , autour de la Tour Hassan , presque tous les jours , soit pour jouer au foot sur les terrains d'argile rouge, soit pour nous cacher parmi les ruines et les ronces, soit pour grimper cette longue rampe jusqu'au haut de la tour,ou soit pour une matinee au grand cirque Amar qui avait son chapiteau juste apres les vieilles murailles ..ah que de merveilleux moments..
Au fait je t'ai ecrit un petit message dans ta boite privee, tu pourras le lire quand tu auras l'occasion.
A bientot et toutes mes amities,

elie
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
27 juin 2007, 13:15
bonsoir elie !
Le cirque Amar ! je l'ai vu sur la grande place de Salé vers la porte Bab M'risa, face à l'école de l'alliance....
...Encore un détail important oublié dans mon livre, tout comme le cinéma 'le Colisée' et le loueur de maillots de bain et de bouées sur la plage....
J'ai retrouvé pendant l'écriture de mon livre beaucoup de souvenirs et d'anecdotes grace aux contacts sur Dafina. Il aurait fallu attendre encore avant de l'éditer, car dans nos discussions un détail en appelle un autre et ainsi la mémoire continue de s'ouvrir !
Je suis heureuse, car autour du titre 'Bou-regreg', il se crée un débat pour retracer encore l' histoire du fleuve.

Amitiés !
Hannah !
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
30 juin 2007, 13:13
bonsoir Mercédes !
As-tu eu des difficultés pour la commande du livre ?

Si oui n'hésite pas à me demander !
sincères amitiés !
Anna !
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
30 juin 2007, 13:17
chère fanfan !
merci pour ta participation à ce sujet et pour ta commande qui sera honorée rapidement !
J'espère te raprrocher à nouveau de ce 'Bou-regreg' qui t'est cher !
amitiés sincères !
Hannah !
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
02 juillet 2007, 05:03
bonjour hannahrp,je viens de finir la lecture de votre livre qui m'a enchante,que de souvenirs!!j'ai cru m'identifier a votre heroine, car il y a 3 ans j'ai fait ce voyage apres 41ans ,et qu'elle fut mon emotion de retrouver ma ville rabat, j'ai retrouve la maison ou j'ai vecu rue de valence, elle n'avait pas change,moi aussi dans mon imagination de petite fille ,je voyaisma rue et ma maison imenses alors que tout parait petit!!mon quartier va etre detruit et j'etais tres heureuse de montrer a mes enfants la ville ou j'ai ete si heureuse!!ensuite comme votre heroine je suis allee a marackech qui etait la ville de naissance de mes parents, nous avions la soeur de mon pere qui y vivait encore et nousallions la voir,merci encore pour ces moments que vous m'avez fait revivre avec votre livre amicalement
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
02 juillet 2007, 05:37
Merci Arlette !
C'est curieux l'analogie de nos cheminements !

Il y a une photo qui m'a interpelée !
Je crois que c'étais vous qui étiez sur une photo insérée par mimi slaouia sur une plage de notre époque.
Une troisième fille était sur la photo que personne ne reconnait. Il se pourrait que ce soit moi. mais c'est une photo que je n'avais jamais vue auparavant, donc je ne suis pas sure de cela. Je vais essayer de la retrouver pour situer la date d'insertion et le sujet.

Je suis heureuse que la lecture du livre ait éveillé beaucoup de souvenirs pour vous !
J'espère refaire un voyage début Septembre.
Nous gardons le contact !
amitiés sincères !
Hannah !
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
02 juillet 2007, 06:48
A Arlette !
J'ai retrouvé la photo. elle est sur le sujet 'école de l'alliance de salé' le 2 décembre 2006. Il s'agit d'un pêle-mêle.
Cependant j'ai vu plus loin que mimi parle d'une odette ????
A suivtre !...
Amitiés !
Hannah !
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
02 juillet 2007, 07:06
rebonjour hannah, jene crois pas que ce soit moi qui suis sur la photo de sale, j'habitais rabat mais peut etre avez vous vu les photos que j'ai mises sur dafina, peut etre nous sommes nous connues?j'habite maintenant la region parisienneje peux vious donner mon email si vous voulez nous pourrions echanger d'aytres souvenirs en particulier arlettethiery@free.fr a bientot de vouslire amicalement
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
02 juillet 2007, 14:08
bonsoir Arlette !
C'est d'accord ; ce sera avec plaisir !
Je vous contacte par mail !
D'autant plus que j'ai des souvenirs de Rabat que l'on pourra échanger !
amitiés !
Hannah
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
05 juillet 2007, 13:28
Bonsoir !
Il reste qq exemplaires pour dédicace avant la seconde édition !
Allez vite sur :

[jj.cristofari.free.fr]
eye rolling smiley
Merci pour tous vos encouragements et bonnes critiques !
Amicalement !
Hannah !
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
06 juillet 2007, 04:29
BONJOUR CHERE HANNAH,

Je voudrais te dire qu'hier soir ISABELLE, ANDREE (soeur de MAMIE) et Alain et moi étions réunis, ton livre était l'invité d'honneur .

Mille bisous et à bientôt au téléphone quand tu veux.

LESTERO
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
06 juillet 2007, 13:03
Je ne sais pas si certaines d'entre vous ont eu comme professeur de dessin Melle Lemesnager au lycée de jeunes-filles de Rabat, un personnage original, chahutée par ses élèves ...
Elle écrivait aussi des poèmes et m'avait offert son recueil .... elle avait pris sa retraite dans la ville où j'habite et je l'ai suivie jusqu'à son décès .........
En hommage à ce merveilleux professeur je pense que le poème qu'elle a écrit sur le Bou-Regreg a sa place ici :

LA FIN DU JOUR
(Les barques du Bou-Regreg)

Tout en or pur est le fleuve immobile,
Tout lustré d'ors, l'espace où dort le vent,
Les barques des passeurs lentes, gravant
Leur chemin rituel sur l'or tranquille :
Impondérable sillage où s'enfile,
Perle de jais, chaque barque suivant.

Collier fait dans le temps, d'un bord du fleuve
A l'autre. Grains d'un rosaire incessant
Et muet. Navettes d'ombre tissant
La soie et l'or dans l'eau qui s'en abreuve,
Incandescente jusqu'à la nuit neuve,
Sans que jamais soit vu le tisserand ...

Contemplateurs indolents, en prière
Peut-être, à l'écoute d'un subtil chant
Demeurons ... et nos yeux, en vain cherchant
Dans ces ors surnaturels, la poussière
Des coursiers d'Ezéchiel approchant,
Cabrés, à une invisible frontière.

Rabat Salé - 1968
Re: Bou-regreg : r?cit d'Hannah, chronique d'une enfance, Maroc
06 juillet 2007, 13:31
Tout à fait d'accord, ce poème colle parfaitement au roman d'Hannah sur le BOuREGREG .

Ton initiative, Chère HANNAH, a réveillé bien des souvenirs à chacun. Merci et Bravo encore.

LESTERO
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved