Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LA MUSIQUE ANDALOUSE

Envoyé par rbati boukroune 
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
27 juin 2008, 12:52
EH VIVE LA MUSIQUE ANDALOUSE !


RENCONTRE AU SOMMET ENTRE AL OUSTAD MAGHROUM ET LE

DR.RBATI EL ANDALUZ (lunettes).


PARIS LE 24-06-2008 ( je rectifie)

EL ANDALUZ
Pièces jointes:
SP_A0029.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
27 juin 2008, 12:58
VIVE L'AMITIE ET LA MUSIQUE ANDALOUSE

PARIS LE 24 JUIN 2008

AL OUSTAD MAGHROUM ET DR.RBATI EL ANDALUZ (lunettes)

besslamtkoum 3lina


EL ANDALUZ
Pièces jointes:
SP_A0028.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
27 juin 2008, 13:42
Superbes photographies.merci pour avoir partagé ces moments agréables avec
les dafouineurs.
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
28 juin 2008, 00:55
L'amitié n'a pas de frontière. Elle ne peux faire que des heureux.

Je souhaite et j'espère qu'elle remplaçera certains mals du siècle qui nous rongent et n'apportent rien de positif aux habitants de notre planète.


Kamal
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
28 juin 2008, 02:53
cher dr rbati jai trop aimé ton travail c est vraiment magnifique.
tu ma fais souvenir de abderrahim , comme j adore ca voix !! il chante trés bien... on été dans le meme conservatoire á tanger, c agréable de voir les éfforts que tu mets pour ce sujet . Je voulais juste te demander un plaisir de me chercher de l information sur mon grandpére mohamed mehdi temsamani , j aimerais bien savoir des nouvelles sur lui sa me ferais vraiment plaisir.
Merci de toute facon et j espere tes nouvelles anxieusement.
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
28 juin 2008, 03:56
bonjour dr rbati et el oussetade maghroum

je suis vraiment emu par ces belles photos qui expriment bien une amitie profonde,et renforcent l'amitie entre les melomanes,que du bonheur dans dafina.bonne continuation.
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
28 juin 2008, 04:16
lady temsamani

bonjour et heureux de vous voir parmi nous,grossir cette famile de mélomanes et des fins gourmets de l'art savant et civilisé.

je ne sais pas où tu résides , au maroc ou ailleurs?

ton serviteur vit en france depuis les années 80 et de ce fait j'ai perdu
de vue beaucoup de monde .

Etant rbati , quand je rentre au maroc , le plus souvent je suis entre
rabat et casablanca.

Si Mohamed mehdi Temsmani - celui que j'ai connu à la fin des années 60 et
durant les 70 , est un tangérois , un bel homme que le bon Dieu a doté d'
une superbe voix ; la première fois que je l'ai vu ,c'était en 1969 à
rabat lors du mariage de l'un de mes oncles , une belle nuit de
musique andalouse jusqu'à l'aube.

ensuite , je l'ai vu souvent se produire à la zaouia harrakia de tetouan
sous la direction du grand maître abdessadak chekkara et je garde encore dans mon esprit sa belle voix et ses mawawils.

il me semble qu'il avait fait partie de l'orchestre de tanger " l3arbi syar" dirigé par si med lemrabet.

malheureusement , je n'ai plus de nouvelle de ce grand artiste depuis mon départ .

AMITIES


EL ANDALUZ
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
28 juin 2008, 13:37
NOUS LES ANDALOUS D'ORIGINE ANDALOUSE


LE FLAMENCO : les fameuses ALEGRIAS


Le compás métrico-rythmique des Alegrías est identique à celui de la Soleá . Le tempo est cependant en général plus rapide, et le rubato moins prononcé que pour la Soleá.

Les Alegrías sont les cantes les plus caractéristiques du groupe des Cantiñas, qui comprend beaucoup d’ autres cantes : Caracoles, Mirabrás, Rosas, Romeras, Cantiñas del Pinini, Alegrías de Córdoba...

Les Alegrías sont jouées dans des tonalités majeures. Les plus usuelles sont les tonalités de Mi Majeur, La Majeur, et Do Majeur (vous pouvez dans ce cas trouver le terme "Cantiñas" pour désigner le même "palo"winking smiley. Ces trois tonalités sont aussi utilisées pour accompagner le cante et le baile. Certains solos sont composés en Sol Majeur (Javier Molina, Paco Aguilera, Parrilla de Jerez, Dieguito de Morón, Niño Ricardo, Manuel Cano...), ou en Ré Majeur (Manolo Sanlúcar, Paco de Lucía, Oscar Herrero...). Pour les Alegrías en Ré Majeur, la sixième corde est accordée en Ré. Pour les Alegrías en Sol Majeur, l’ accordage est parfois : Ré / Sol / Ré / Sol / Si / Mi.

L’ accompagnement de la chorégraphie traditionnelle a influencé le "toque por Alegrías", qui se démarque nettement du "toque por Soleá" :

_ Quant à la structure des falsetas : fréquence des falsetas à "medio compás", correspondant à l’ accompagnement de l’ "escobilla" (duplication des temps 7 à 12 sur les temps 1 à 6, ce qui implique des accents rythmiques sur les temps (2), 4, 6, (8), 10, et 12). C ’est le cas pour les deux falsetas suivantes.

_ Quant au plan tonal des compositions : on trouvera souvent des modulations vers la tonalité mineure homonyme, comme pour le "silencio" du baile.

Les falsetas

Ces Alegrías en tonalité de Mi Majeur évoquent les Rosas traditionnelles. Les deux falsetas sont basées sur deux systèmes "classiques" de modulation :

_ Modulation vers le mode flamenco relatif, sur Sol# (ou "por Minera"winking smiley : les accords de dominante et sous-dominante de la tonalité majeure (respectivement B7, et A), deviennent accords du troisième et du deuxième degrés du mode flamenco (cadence flamenca "por Minera" : B - A - G#). Cette cadence est ici traitée en mouvement ascendant (G# - A - cool smiley : à la fin de la modulation, l’ accord de B7 est utilisé à nouveau comme dominante de la tonalité de Mi Majeur. Ce type de modulation existe dans le cante des Caracoles : tonalité de Do Majeur, et modulation vers le mode flamenco relatif, sur Mi ("por arriba"winking smiley.

_ Modulation vers le mode flamenco sur la dominante de la tonalité majeure : ici, sur Si (mode "por Granaína"winking smiley. Dans la deuxième falseta, la cadence II - I du mode "por Granaína" (C - cool smiley est réalisée avec des accords de 7dim. (F#7dim., et C7dim.). A la fin de la modulation, l’ accord du premier degré (B7) redevient l’ accord de dominante de la tonalité majeure. On notera cependant que l’ ambiguïté modale est maintenue jusqu’ à l’ ultime cadence V - I : B(b6)/C - E13, et non B7 - E13 (les notes Do bécarre et Sol bécarre, pour l’ accord de B(b6)/C, sont constitutives du mode flamenco de Si). La même modulation se trouve dans le cante des Mirabrás : tonalité de Mi Majeur, et modulation vers le mode flamenco de Si ("por Granaína"winking smiley.


C'EST TROP TECHNIQUE PEUT-ËTRE...........AVIS AUX CONNAISSEURS !!!

extrait du web


EL ANDALUZ
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
29 juin 2008, 09:18
NOUS LES ANDALOUS D'ORIGINE ANDALOUSE


Une porte et des remparts.....vous n'êtes ni à rabat ni marrakech
ni Salé ni Meknès ou Fès , ni al Mansourah de tlemcen.

Bienvenue à CARMONA en andalousie , entre Sevilla et Cordoba , une
ville riche par son histoire et son art.si vous passez par là , n'hésitez
point : ça vaut le détour.


il y a au Maroc des familles au nom patronymique de CARMONI......ET à
MEKNES dans la médina on trouve zkak el carmoni ou qermoni
.

EL ANDALUZ
Pièces jointes:
rba crm.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
29 juin 2008, 09:34
NOUS LES ANDALOUS D'ORIGINE ANDALOUSE


Vous êtes toujours à CARMONA de andalucia قرمونة

EL ANDALUZ
Pièces jointes:
rba crm 2.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
29 juin 2008, 09:38


قرمونة ـ الأندلس

CARMONA....VIVA ANDALUCIA ل


EL ANDALUZ
Pièces jointes:
crm rba 3.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
29 juin 2008, 09:44
CARMONA....PUERTA DE SEVILLA

قرمونة ـ باب اشبيلية


EL ANDALUZ
Pièces jointes:
rba crm4.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
30 juin 2008, 00:38
Bonjour Docteur.

Même à Tlemcen, éxiste la famille Carmoni, mais avec un ''K''.....probablement lié à la lettre ''kaf'' en langue arabe.

Bonne journée.
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
30 juin 2008, 06:59
Histoire de l’andalousie.

Andalucía por sí, para España y la humanidad

« L'Andalousie pour elle, pourl'Espagne et pour l'humanité »




Dans l'Antiquité, l'Andalousie est peuplée par les Ibères (venus d'Asie mineure, « nord de la Turquie »), les Phéniciens (ancêtres des Libanais), les Carthaginois (anciens habitants de l'actuelle Tunisie) et les Tartessiens.

L'Andalousie reçoit des colonies grecques et des comptoirs phéniciens. Elle est ensuite sous l'obédience des Carthaginois, puis des Romains. Elle a été occupée par les Maures de 711 jusqu'en 1492.

Durant le Haut Moyen Âge, le détroit de Gibraltar (qui doit son nom à Tariq ibn Ziyad, le conquérant) est le point de passage des invasions musulmanes en Europe occidentale, à compter de 711.

L'époque médiévale est islamique pour cette région ; Ferdinand III de Castille s'empara de Cordoue en 1236. Séville fut prise en 1248 et Grenade en 1492, après une pause de la Reconquista durant deux siècles.

L'Espagne mauresque s'achèvera par cette région, lorsque les Maures qui étaient restés furent persécutés violemment jusqu'en 1609 où, sous l'ordre de Philippe III, ils furent bannis des terres espagnoles.

Le pays sous domination mauresque dépassait largement le territoire actuel de l'Andalousie. Al-Andalus s'étendait jusqu'aux limites des Asturies dans son extension maximale.

Durant l'Époque moderne, l'Andalousie fournit les conquistadors partant à la conquête du "Nouveau Monde" (voir le livre La emigracion Andaluza a America; les descendants des Andalous actuellement s'appellent "Latinos Americanos"winking smiley via les Baléares, à partir des rangs de l'armée de Castille qui mit fin au royaume de Grenade en 1492. En 1704, la couronne espagnole perdit Gibraltar qui devint une enclave britannique.

Durant l'époque contemporaine, la bataille de Trafalgar se tint près de Cadix en 1805. La proximité avec les colonies espagnoles du Maroc redevint un fait géographique et historique majeur lorsqu'en 1936, éclata la guerre civile espagnole : l'armée de Francisco Franco fut débarquée en Andalousie. Dès le début de l'insurrection elle s'empara de Séville, et le 11 août 1936 fusilla Blas Infante, principal instigateur du mouvement régionaliste andalou.

Puis soutenue par les bombardements italiens, Malaga tomba en 1937. Franco et les troupes nationalistes prennent la ville.

En février 2007 les Andalous ont adopté par référendum un nouveau statut d'autonomie(entrée en vigueur le lundi 11 janvier 1982), comparable à celui de la Catalogne sur de nombreux points, qui renforce les prérogatives régionales et modifie le mode de financement de l'administration régionale, notamment en lui accordant la moitié du produit de l'impôt sur le revenu .



Culture:

L'espagnol parlé en Amérique est largement influencé par celui parlé en Andalousie.
Plusieurs vestiges maures se trouvent dans l'est de l'Andalousie, puisque c'était le dernier territoire des Maures avant qu'ils soient expulsés d'Espagne en 1492.

Les bâtiments mauresques les plus fameux d'Andalousie sont l'Alhambra à Grenade, la Mosquée-Cathédrale de Cordoue, la Torre del Oro et la Giralda à Séville, et le Gibralfaro à Malaga.
L'Andalousie est la patrie du flamenco.
C'est également la région d'origine du cheval de pure race espagnole.

Panorama :

L'Andalousie est, sans doute, la région d'Espagne la plus dépaysante en raison de ses étonnants paysages et de ses richesses culturelles incroyables.

L'Andalousie est située à l'extrême sud de la péninsule ibérique. Elle n'est qu'à une vingtaine de kilomètres de l'Afrique ! Sa superficie, comparable à celle du Portugal, en fait la plus grande province d'Espagne. C'est également la plus peuplé avec environ 7 millions d'habitants.

Le peuple andalou par sa singularité et son histoire assure l'unité et la spécificité de ce pays admirable.

Les influences chrétiennes, juives et arabes lui ont donné ce caractère d'intelligence et de gaieté.

Aussi flamenco et corridas, art et gastronomie, neige et soleil, tous les ingrédients réunis pour qu'un voyage en Andalousie vous plonge au coeur de l'histoire et de l'art de vivre.




Giralda de Séville (Capitale de l’Andalousie) : emblème de la ville édifié au 12e siècle par les Arabes
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
30 juin 2008, 07:03
L'ancienne Grande Mosquée de Cordoue, (Elle fut agrandie trois fois de suite par les Omeyyades de Cordoue entre 785 et 987.

Aujourd’hui la Cathédrale de Santa Maria, (Sainte Marie, Lalla meryem)
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
30 juin 2008, 07:05
intérieur de la grande mosquée de cordoue
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
01 juillet 2008, 07:15
VIVA ANDALUCIA


GUADALQUIVIR.....SEVILLA

La TORRE DE ORO est une tour d'observation militaire construite au XIIIe siècle à Séville en Espagne durant la dynastie des Almohades afin de contrôler l'accès à la ville depuis le fleuve Guadalquivir. La tour a été construite comme un élément défensif de l'ensemble allant de l'Alcázar au fleuve. Le nom de la tour proviendrait des tuiles dorées qui couvraient le toit et ornaient le reste du bâtiment.

Construite au début du XIIIe siècle, la tour possède douze côtés et de sa base, il était possible de tendre une chaîne en travers de la rivière pour empêcher les navires ennemis de remonter jusqu'au port de Séville. Lorsque ces chaînes se sont brisées, l'armée chrétienne de Ferdinand III de Castille, commandée par l'amiral Ramón de Bonifaz, a pu s'emparer de la ville en 1248. Le dernier ajout à la tour a été fait par Sebastián Vander Borcht en 1760.

La tour a servi de prison durant le Moyen Âge et de lieu de stockage sécurisé pour protéger les métaux précieux régulièrement apportés par la flotte espagnole.

La tour est aujourd'hui une musée maritime qui abrite une collection de gravures, de lettres, de modèles réduits, d'instruments de navigattion et de documents historiques. Le musée souligne l'importance de l'histoire navale de Séville et l'importance de la rivière pour la ville


EL ANDALUZ
Pièces jointes:
rba tdo.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
02 juillet 2008, 02:57
LE SOMMET DE LA CIVILISATION DEL " ANDALUS"





rio guadalquivir , la torre de oro et le minaret de la giralda tous

les deux de la dynastie des almohades


EL ANDALUZ
Pièces jointes:
rba sev.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
02 juillet 2008, 05:41
APGEE DEL" ANDALUS "


alcazaba ( chateau arabe ) de Antequera , arrière pays de malaga

EL ANDALUZ
Pièces jointes:
rba ant.jpg
Re: LA MUSIQUE ANDALOUSE PAR LE DR.RBATI EL ANDALUZ
02 juillet 2008, 06:58
ANDALOUSEMENT VOTRE : TETOUAN LA MAROCAINE






La société tétouanaise était au début essentiellement constituée de Mauresques musulmans et juifs, auxquels se sont joints des familles de hauts fonctionnaires fassis envoyés par le Sultan. L'exode rural et l'activité commerciale ont vu l'installation de nombreuses familles Jebala des tribus voisines (Beni HoJmar, Beni Maadane, Beni Said, Ghomara, Beni Idder etc.). La ville a connu également l'arrivée de nombreuses familles algériennes qui ont enrichi la société par leur musique et leur patisserie à recettes turques. La composante rifaine est devenue nombreuse (Beni Ouriaghel), attirée par l'activité commerciale de la ville et fuyant les conditions montagnardes défavorables du Rif central. Les années 1960 ont vu diminuer rapidement le nombre de juifs, partis en Israel ou en Espagne, ainsi que les familles espagnoles qui étaient restées après l'Indépendance.

Comme dans le reste des villes andalouses du Maroc (Rabat, Salé, Chaouen , Fès.....etc), beaucoup de familles portent encore des noms mauresques (Moriscos), correspondant en général à des surnoms évoquant des lieux, comme Torres, Molina, Castillo, Aragon, Medina, Paez, Baeza, Morales etc.


Tétouan est d'abord un centre universitaire puisqu'elle abrite la Présidence de l'Université Abdelmalek Saadi (à Martin), la Faculté des Sciences (Tétouan), la Faculté de Lettres et Sciences humaines et la Faculté de Droit (à Martin), ainsi que l'École Normale Supérieure (Martil), qui accueillent les étudiants des régions de Tanger, Tétouan, Larache et Chefchaouen.

Elle dispose de nombreux espaces à caractère culturel:

1. L'Institut des Beaux-Arts
2. La Bibliothèque Générale
3. La Maison de Culture
4. Le Musée archéologique
5. Le Conservatoire International de Musique
6. Les Centres Internationaux de langues (Français, Espagnol,
Anglais, Allemand, Hollandais...)
7. Les grandes Bibliothèques
8. Des bibliothèques et archives privés (Daoudiya, Bennouna, Torrès)

sur le plan musical, Tétouan est également un centre de rencontre de plusieurs styles:

- la musique andalouse (Al Aala), principal genre de la ville, anime toutes les occasions festives. Le style classique hérité de l'école de Rabat, a été modernisé par Mohammed El Arbi Temsamani. Les principaux instruments sont le violon, le luth et les percussions (Tar et Derbouka). Le piano et les cuivres (saxophone et clarinette) ont été introduits par Temsamani.

- la musique d'origine algérienne est également présente par ses Qsaid de type Zendani, chantées par Mennana El Kharraz et Zohra Bettioua, surtout lors des réunions féminines.

- la musique rurale montagnarde est représentée par la Taqtouqa, la Aayta et Alala-Yillali. Les instruments principaux sont ici le violon, le luth, le Guembri et les percussions. Un danseur déguisé portant un plateau à thé accompagne presque toujours l'orchestre. Ce style a été modernisé et largement popularisé par Abdessadaq Chqara.

Sur le plan de l'art culinaire, la cuisine tétouanaise est réputée par sa qualité et sa variété. Ses plats, issus de la combinaison de nombreuses recettes (fassies, andalouses, algériennes, juives), sont réputés à travers le Maroc, notamment avec ses salés-sucrés (poulet aux tomates caramélisées par exemple). La Pastilla tétouanaise, contrairement aux autres régions, ne comporte pas d'amandes. Les pâtisseries comportent des variétés spécifiques comme la Faqqassa, le Bechkettou (Bizcocho) khobza (cake), le Bechkettou pwiwa (cake non levé), les Qfafel, et les Qrachel préparés durant les fêtes de l'Aid, ou des variétés marocaines avec des retouches locales, comme le Kaab el ghazal décoré.

EL ANDALUZ
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2023 - DAFINA - All Rights Reserved