Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Le cr?ne de Sal?

Envoyé par hannahrp 
Le cr?ne de Sal?
12 janvier 2009, 00:20
On remonte très loin dans l'histoire de la ville et de nos ancêtres ...

Et ce sujet peut certainement s'enrichir.

Je joins la relation de cette ancienne découverte sur message suivant.

Hannah !
Re: Le cr?ne de Sal?
12 janvier 2009, 00:22
A Aïn Maarouf, au Maroc , une diaphyse de fémur a été retrouvée dans les collections. Elle présente des caractères primitifs (plésiomorphes) communs aux Homo erectus : une section plutôt arrondie, une cavité médullaire réduite, une ligne âpre atténuée.

Beaucoup d'autres restes du début du Pléistocène moyen ont été trouvés dans les carrières de Thomas 1 et Thomas 3 (Maroc), en particulier des fragment de crânes et un maxillaire portant encore des dents. Ces ossements sont très robustes par rapport aux fossiles néandertaliens de La Quina (Charentes, France) mais ils se différencient bien morphologiquement des fossiles européens. Dans la carrière de Sidi Abderrahman (Maroc), l'équipe de fouilles a retrouvé des molaires très larges et très robustes.

Le spécimen le plus spectaculaire est le crâne de Salé (Maroc) ; il a été daté de 400.000 ans BP grâce au contexte géologique et à la faune à laquelle il était associé. Il présente des caractères plésiomorphes : une capacité crânienne encore assez faible (940 ml), une largeur maximale de la boîte crânienne située à la base du crâne, la persistance d'une carène frontale, un petit torus occipital, des os épais, des caractères métriques de l'appareil masticateur primitifs... Mais ce fossile présente également des caractères modernes, comme un redressement et une convexité de l'os frontal, une flexion de la base du crâne importante, des parois latérales du crâne presque parallèles, un début de développement des bosses pariétales, des pariétaux plus arrondis et plus développés que ceux des crânes d'Homo erectus asiatiques. On est donc en présence d'une forme plus évoluée que celle trouvée à Tighénif (Algérie). Le crâne de Salé se rapproche en fait du crâne de Kabwe (anciennement Broken Hill, Zambie), qui est cependant plus robuste. Le crâne de Kabwe fait partie du groupe mal défini des Homo sapiens archaïques ; il est le fossile type de l'espèce Homo rhodesiensis, non unanimement reconnu. Le crâne de Salé serait le type femelle de cette espèce, Kabwe représenterait le type mâle.

A Djebel Irhoud (Maroc), une série de restes humains a été découverte et attribuée dans un premier temps à l'espèce Homo neanderthalensis. Ces fossiles étaient en effet associés à une industrie moustérienne, longtemps exclusivement associée aux Hommes de Néandertal. Cependant, la morphologie des os occipital et frontal, plus moderne, les différencie des Néandertaliens et les rapproche en revanche d'un Homo sapiens archaïque du Proche Orient : Skhul 5 (Israël). L'absence de prognathisme et la présence d'un menton bien individualisé renforcent cette hypothèse. Ces fossiles sont datés de 130.000 ans BP et la faune qui leur est associée de 150.000 ans BP.

Hannah !
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved