Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

a chaque ville, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.

Auteur: moi
Date: 29 décembre 2004, 15:11



Michel bonjour

Je ne connais pas cette ADA.
Par contre ton nom et prenom me rendent 44 ans en arriere.
J'avais UN ami que j'aimais toute jeune et que je n'ai pas oublie. Il se nomait Michel Perez. Je ne pense pas que le hazard me fasse coucou mais on ne sait jammais. J'habitais le Rue La bruyere a Casa........

Michal (Marcelle)
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
22 juin 2005, 10:07
le poisson selon les origines est porteur de joies ou plat " maigre" donc a pessah et mimouna qui sont des fetes d allegresse on se doit de manger des plats de viandes et pas de poisson...
ches les catholiques le vendredi saint qui est un jpour de penitence on mange du poisson corrigez moi si je me trompe//
les juifs tunisiens eux considere le poisson comme porte bonheur et contre le mauvais oeuil et ils ne mange pas de poisson le vendredi s oir je crois.. mais il le pendent a leurs cou.. tout le mois de nissan ss poisson je ne sais pas ...
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
22 juin 2005, 12:46
Bonjour à tous,

Génial, ce sujet !!

Voici les adots de ma famille paternelle

On n'achète pas de louche. Elle doit être offerte.
On ne sort rien de la maison le samedi soir.
La veille de Pessah, après la recherche du hamets, on mange du foie grillé.
On prépare la mrozia à la Mimona.

Dans ma famille maternelle, on ne portait pas de vert, on mangeait de la laitue trempée dans du miel à la Mimona mais on mangeait des pois chiches à Pessah (comme dans tout le Maroc du Nord, ma mère étant de souche tangéroise).

Dans la famille de mon mari, onmange un oeuf battu avec du sucre pour casser le jeune de Kippour.

Dans la famille d'une de mes tantes par alliance, on ne portait pas de mauve et on n'achetait pas d'objets d'occasion.

Michel a raison, dans beaucoup de familles au Maroc (celle de ma mère) on ne mangeait pas de poisson à Pessah, ni de poulet.

Je ne connaissais pas la coutume de tremper les mains dans la farine pour l'apparition des premières règles. Dans tous les pays, il y a des rites liés à ce passage. En Sicile, on remplit une bassine d'eau, on penche la tête de la petite fille pour qu'elle regarde l'eau puis on lui lave le visage avec cette eau. J'ai appris cette coutume par hasard, lorsque je me trouvais en Sicile, et qu'on m'a demandé (ma patronne, je crois) : à quel âge t'a-ton lavé le visage ? Quelle surprise !!

Amitiés.

Claudine



Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
22 juin 2005, 21:59
en sicile cette coutume m a l air d etre une replique du bapteme ( ds le jourdain).. je ne suis pas experte mais ca parait logique... pour les couleurs vert mauve etc... ce sont des superstitions et non pas des coutumes liees a la religion ...
a propos savez vous pourquoi on touche du bois? moi je sais mais c est plus amusant de deviner...
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
23 juin 2005, 00:12
Mariouma, je pense avoir lu quelque part que ca a quelque chose a avoir avec le bois de la croix? (avoda zara)

Amities,



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2006 10:03 par clementine.
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
23 juin 2005, 01:12
c est ma version egalement.....
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
23 juin 2005, 01:27
Bonjour,

Mariouma a peut-être raison, la symbolique du baptême est sûrement la même, mais la petite fille regarde l'eau, comme pour un adieu à son visage d'enfant.

En France, il est d'usage que les comédiens ne portent pas de vert sur scène, Molière étant mort sur scène en portant un habit vert. Et en Italie, on ne porte pas de mauve sur scène, le violet étant le deuil ecclésiastique... Comment ces superstitions ont-elles pu "atterrir" chez les Juifs marocains ?

Toucher du bois rappelle le bois de la croix, c'est vrai. On touche aussi le fer à cheval dans certains pays.

Les catholiques mangent du poisson le vendredi saint et le mercredi des cendres pour rappeler la mort du Christ et l'interdit d'origine juive de manger de la viande pendant les périodes de deuil. Avant le Concile Vatican II, c'était tous les vendredis de l'année qu'on ne pouvait pas manger de viande. Ceci étant, le poisson est aussi le symbole du Christ (le mot poisson en grec -"ichtus"- est formé par les initiales de la phrase Jésus-Christ Fils de Dieu Sauveur en langue grecque). Les premiers chrétiens dans l'Antiquité se reconnaissaient en dessinant un poisson sur le sable ou la terre. En tant qu'italianiste, j'ai bien été obligée d'apprendre toutes ces choses-là !! Amavdil !!

Amitiés.

Claudine




Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
23 juin 2005, 02:03
pour claudina,
Du côté paternel (Fes), nous ne mangeons pas de pois chiches à Pessah
du côté maternel (Sefrou) nous en mangeons ! (alors que la distance entre les 2 villes est de 30km).
Donc à la maison nous n'avions pas de pois chiches mais par contre la famille de ma mère nous apportait des pois chiches frits ou grillés à Pessah que nous avions droit de manger!!

Chez nous, idem MROZILLA (confiture de raisins secs à Pessah) ainsi que ZABANE (à la cuillère) pour la Mimouna.

Pour cette période de TISHA BEAV, pas de jeux de piscine dans mon enfance , pourquoi?



Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
23 juin 2005, 04:59
Alizée,

Je crois que l'interdiction des pois chiches à Pessah vient de leur nom en arabe, hammous, qui rappelle le mot hametz. C'est pour ça que nombre de familles n'en mangeaient jamais à Pessah,notamment les familles de langue arabe alors que dans le Nord du Maroc, de langue espagnole, on en mangeait. Mais effectivement, j'ai entendu dire qu'on pouvait manger des pois chiches grillés ou frits avant la fête. Il y a aussi une coutume de certaines familles qui veut qu'on ne consomme pas d'ail à Pessah, à cause du germe et qu'on remplace le sucre par le miel.

Dans la famille de mon mari, tétouanaise, on mange des pois chiches. J'en mange donc depuis mon mariage.

En Tunisie, en Grèce, en Turquie et en Orient, de même qu'en Italie, on mange du riz à Pessah, chose inconnue au Maroc.

Amitiés.

Claudine










Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/06/2005 15:31 par Dafouineuse.
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
01 juillet 2005, 01:16
Clementine,

C'est vrai, cette ada. Et pendant le Ramadan, on éviait aussi soigneusement de manger devant les camarades d'école musulmans et à la maison devant la bonne, en dehors des heures de repas. Ou alors, si on mange, il faut en offrir.

A Rosh Hashana dansla famille de mon père (Fès), on ne mangeait rien de frit ou de grillé ou d'assaisonné au vinaigre et on prenait du vin blanc, du melon blanc et du raisin blanc. Et bien entendu, pas de café.

A Pessah, avant la fête et après avoir brûlé le khametz, on fait un repas léger à midi, fait d'oeufs durs et de pommes de terre bouillies.
Qui connaît ça ?

Claudine



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2006 10:32 par clementine.
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
01 juillet 2005, 01:52
Idem pour le déjeuner d'avant le soir du Seder, on mangeait des pommes de terre à l'eau et des oeufs durs!




Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2006 10:27 par clementine.
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
01 juillet 2005, 01:54
Moi ! plus du foie grillé.

Lulu
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
01 juillet 2005, 02:01
oui c'est vrai!! le foie grillé aussi ça me revient!





Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2006 10:21 par clementine.
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
01 juillet 2005, 02:18
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
07 novembre 2005, 13:03
y a t il une coutume à faire pour les nouvelles dents du bébé???
je crois qu'on mange des beignets ms y a t il autre chose à fr???

merci

Aura



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2006 10:33 par clementine.
bonsoir aura,on fait des beignets pour les nouvelles dents d'un bebe,

et pour les premieres dents qui tombent on met la dent sous l'oreiller,et il faut lorsque l'enfant dort venir doucement,et changer la dent contre un billet d'argent ces premieres dents,on les amenent chez le bijoutier qui fait un fermoir en or et ces boucles sont pour la petite fille,moi j'ai fais exactement ca pour ma fille.

bisous soly
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
08 novembre 2005, 14:08
Oui c'est les beignets.
Mais la dent sous l'oreiller c'est pas une coutume du maroc, c'est une coutume de france : la petite souris
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
08 novembre 2005, 14:21
Et pour la varicelle, que fait-on?

tita
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
17 novembre 2005, 21:53
moic'est ma cousine qui m'a fait boire du lait des sfens ma tante m'a achete le trouseau a la Maison de Blanc etcpichou



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2006 10:23 par clementine.
Re: a chaque ville,a chaque lieu, a chaque famille ses coutumes et ses aadotes.
17 novembre 2005, 22:36
a paques. nettoyer, changer de vaisselle, pour bedikat hametz on brulais le pain avec du foie,dehors ma mere coller au mur un peu de haroset , mortier que nos encestres enduraient l'esclavage

quand on faisat les 10 plaies on trempais les main dans le vin et l'eau et faisais des souhaits.
nous egorgions l'agneau, manger des truffes, les enfants faisais La Mindara on ne consommer pas de legumineuses ,pas conserves

T'BE AV PAS DE RASAGE. MANGER LES PLAT DE LENTILLE.ASSIS BAS.PAPA ZL
LISAIS L'HISTOIRE DE T' BE AV JE ME RAPELLE DU DEBUT
"AZIOU TESS MEOU MASSAL FI YAM SULTAN KESSAR " HISTOIRE ECRITE EN CARACTERE HEBRAIQUE POUR LE SHABBAT .HLE' VIANDE MARINER ,DEHYDRATER.





Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/12/2006 10:23 par clementine.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved