Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




BON 14 JUILLET
13 juillet 2005, 03:36
A ceux qui vivent en France (et aux autres), bon 14 juillet,pour les valeurs que cette fête véhicule, même si elles sont parfois mises à mal.

LIBERTE ! EGALITE ! FRATERNITE !

Rappelons aussi que c'est après la Révolution, en 1791, que les Juifs français ont acquis l'entière égalité des droits (les premiers au monde).

Amitiés.

Claudina.
Re: BON 14 JUILLET
13 juillet 2005, 13:38
Le 14 Juillet
Journée révolutionnaire parisienne devenue fête nationale, le 14 juillet associe aujourd'hui la solennité des défilés militaires et la convivialité des bals et des feux d'artifice. La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, est commémorée en France depuis plus d'un siècle.

La prise de la Bastille
En ces premiers mois de la Révolution française, une grande agitation règne à Paris. Au printemps 1789, les Etats Généraux ont refusé de se dissoudre et se sont transformés en Assemblée nationale constituante. En juillet, le roi Louis XVI fait venir de nouvelles troupes et renvoie Necker, ministre populaire. Le matin du 14 juillet, le peuple de Paris prend des armes aux Invalides puis se dirige vers une vieille forteresse royale, la Bastille. Après une fusillade sanglante, il s'empare et délivre les quelques prisonniers qui y étaient enfermés.

La prise de la Bastille est une première victoire du peuple de Paris contre un symbole de l'Ancien Régime. L'édifice est d'ailleurs intégralement démoli dans les mois qui suivent.

La "fête de la Fédération", le 14 juillet 1790, célèbre en grande pompe le premier anniversaire de l'insurrection. A Paris au Champ de Mars, une messe est dite par Talleyrand sur l'autel de la patrie.

La fête nationale
Par la suite, la commémoration du 14 juillet 1789 est abandonnée, jusqu'à ce que la IIIème République, notamment Gambetta, cherche à célébrer les fondements du régime. Sur proposition du député de la Seine, Benjamin Raspail, la loi du 6 juillet 1880 fait du 14 juillet la fête nationale de la République.

L'accent est mis, dès le début, sur le caractère patriotique et militaire de la manifestation, afin de témoigner du redressement de la France après la défaite de 1870. Toutes les communes sont concernées. La fête débute par une retraite aux flambeaux le 13 au soir. Le lendemain, les cloches des églises ou les salves annoncent le défilé, suivi d'un déjeuner, de spectacles et de jeux. Les bals et feux d'artifice terminent la journée.

Après l'austérité de la guerre de 1914-1918, le 14 juillet 1919 est une grande célébration de la victoire. Dans le même esprit, le 14 juillet 1945 est précédé par trois jours de réjouissances civiques.

Le 14 juillet aujourd'hui
Le 14 juillet connaît toujours un grand succès. A Paris, le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées fait l'objet d'une préparation minutieuse. Partout en France se déroulent bals, illuminations ou feux d'artifice.

Les présidents de la Vème République ont apporté quelques modifications au déroulement de la journée. Pour renouer avec la tradition du Paris révolutionnaire.

De 1974 à 1979, le lieu de célébration du défilé varie :
- 14 juillet 1974 : Bastille-République
- 14 juillet 1975 : cours de Vincennes
- 14 juillet 1976 : Champs-Élysées
- 14 juillet 1977 : École militaire
- 14 juillet 1978 : Champs-Élysées
- 14 juillet 1979 : République-Bastille
Depuis 1980, les Champs-Élysées sont redevenus le cadre du défilé.

Le 14 juillet 1989 a été un moment fort de la célébration du bicentenaire de la Révolution française. De nombreux chefs d'Etat étrangers ont pu assister notamment à "la Marseillaise", spectacle de Jean-Paul Goude.

En 1994, des soldats allemands de l'Eurocorps participent au défilé sur les Champs-Elysées en signe de réconciliation.

Depuis l'élection du Président Jacques Chirac, des jeunes venus de la France entière, et des militaires ont été invités à la réception qui est donnée traditionnellement dans le parc du Palais de l'Elysée après le défilé.


Pièces jointes:
france16.jpg
Re: BON 14 JUILLET
13 juillet 2005, 13:40
Bonne Fete Nationale a tous nos membres francais
Pièces jointes:
marsgd.jpg
Re: BON 14 JUILLET
13 juillet 2005, 13:43
Aux Francaises et aux Francais ,

garder, conserver les valeurs republicaines!

Bonne Fete.

Bon 14 Juillet.

elie cohen
Pièces jointes:
maria4.jpg
Re: BON 14 JUILLET
13 juillet 2005, 15:39
bon fête pour tous nos amis en France et pour tous les mélitants pour la liberté et la fraternité.....
moi aussi je suis né le 14/07/64....dans un petit village dans les environs d' Ouezzane
ma femme est née le 13/07/64.....à Ouezane
nous avons 3 enfants bénis par les brakhotes d'un grand sadik que je le garde moi et ma femme toujours au fond de nos coeurs....
Que ces brakhotes nous guide vers le bien de toute l'humanité...
Amène...
Hamid
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 05:00
BONNE FETE ,CHERS AMIS FRANCAIS ,DANS LE MONDE



BONNE FETE ,CHERS AMIS FRANCAIS ,DANS LE MONDE.



BONNE FETE ,CHERS AMIS FRANCAIS ,DANS LE MONDE.




On connaît rarement l'année - 1880 - qui marque pour la France la consécration du 14 Juillet comme fête nationale. Voici les textes fondateurs : comme le dit Henri Martin, rapporteur au Sénat de la loi du 6 juillet faisant du 14 juillet une "journée Fête Nationale annuelle", "ce jour-là, le 14 juillet 1790, a fait, je ne veux pas dire l’âme de la France [...] mais la révolution a donné à la France conscience d’elle-même".

En 1878, le ministère Dufaure avait fixé au 30 juin une fête parisienne en l’honneur de la République. Elle est immortalisée par un tableau de Claude Monet. Le 14 juillet 1879 prend un caractère semi-officiel. Après une revue des troupes à Longchamp (le 13 juillet), une réception est organisée le 14 à la Chambre des députés à l’initiative de Gambetta qui la préside, une fête républicaine a lieu au pré Catelan en présence de Louis Blanc et de Victor Hugo. Dans toute la France, note Le Figaro : "on a beaucoup banqueté en l’honneur de la Bastille" (16 juillet 1879).

Le 21 mai 1880, Benjamin Raspail dépose une proposition de loi signée par 64 députés, selon laquelle " la République adopte comme jour de fête nationale annuelle le 14 juillet ". L’Assemblée vote le texte dans ses séances des 21 mai et 8 juin ; le Sénat l’approuve dans ses séances des 27 et 29 juin 1880 à la majorité de 173 contre 64, après qu’une proposition en faveur du 4 août eut été refusée.

La loi est promulguée le 6 juillet 1880. Le ministre de l’intérieur prescrit aux préfets de veiller à ce que cette journée " soit célébrée avec autant d’éclat que le comportent les ressources locales ".

La fête célébrée cette année-là fut à la mesure de l'événement.




S O L Y
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 05:09
Lieu : Bastille-République-Bercy,


Monument de la place de la République


S O L Y









Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/07/2005 05:10 par LA HIJA DEL MAR Y DEL SOL.
Pièces jointes:
=0.jpg
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 05:18



E G A L I T E


S O L Y



Pièces jointes:
egalite.jpg
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 05:21



L I B E R T E





S O L Y



Pièces jointes:
LIBERTE.jpg
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 05:27



F R A T E R N I T E





S O L Y



Pièces jointes:
FRATERNITE.jpg
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 13:37
SOLY tu es vraiment trop sympa dans tous les forums mais comment je peux faire ta connaissance?et surtout tu es tres marrante aussi on ne risque pas de s'ennuyer avec toi .
En tout cas moi j'adore rire.
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 14:12
chere frehoua ,la vie est courte ma cherie,il ne faut jamaislaisser pour demain,ce que tu peux faire aujourd'hui,et puis ,d'abord, il faut prendre la vie du bon cote,et rire,c'est le meilleur remede pour l'homme,surtout qu'aujourd'hui,c'etait le 14 juillet,et nos amis de france,ont celebres,avec le champagne et les feux d'artifices,bsahtkoum.

soly
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2005, 21:41
Avec un peu de retard je vous dis merci et à mon tour je souhaite une bonne fête nationale à mes compatriotes Franco-marocains.grinning smiley



Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2009, 10:09
Bonjour

A tous nos amis Francais

Bonne fete nationale


elie cohen , montreal


Pièces jointes:
bon-14-juillet.gif
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2009, 10:16
A mes bons amis , cousins, cousines habitant la France

A Solange Achour, Loulou Benaccoun, Bernard Lancry, Rene Hermitte, Guy Lecoq, Liliane Braun,Anna Riviere, Mimi Eljam,Arlette, Anciens de Meknes, Tarzancaza..enfin a tous nos chers amis Francais pour qui Dafina est leur lieu de rendez-vous et leur cercle d'amis

Tres bon 14 Juillet et tres bonne fete

elie

Pièces jointes:
14-juille-tour-eiffel.jpg
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2009, 10:30
14 Juillet 1789 - 14 Juillet 2009 !

220 ans depuis la prise de la Bastille !

Plus de deux siecles depuis que la France a defini le nouveau regime gouvernemental en Europe Continentale

Les valeurs republicaines sont toujours fortes, vivantes et precieuses.

En ce jour le monde libre fete ensemble ce 14 Juillet , fete universelle pour les democraties.

J'ai toujours celebre le 14 Juillet depuis mon tout jeune age a Rabat avec mes amis d'alors et aujourd'hui cette merveilleuse tradition m'est aussi chere qu'elle ne l'etait en 1952, 53 ..tres jeunes annees ou deja je compris l'impact universel de cette magnifique date.

A la sante de la France, a la sante de tous mes amies et amis Francais

elie

Pièces jointes:
feu d\'artifice du14Juillet.jpg
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2009, 10:52
Salut Elie

Sensible à tes voeux de bonne fête du 14 juillet que je remercie par le présent, cette année passée en présence du Premier Ministre de ce grand pays et des représentants de son Armée ainsi qu'une autorité de l'Allemagne amie avec qui nous partageons un régiment. Grand succès avec force applaudissements de la population parisienne rencontré sur les Champs-Elysées.
Je te souhaite une bonne saison d'été, je sais que dans ta région au Canada les étés sont parfois torrides...

Toutes mes amitiés à toi Elie et aux tiens.
Re: BON 14 JUILLET
14 juillet 2009, 12:30
Lors d'une ballade en vélo, les Champs Elysées un jour avant le défilé
Pièces jointes:
IMG_0101.JPG
IMG_0107.JPG
Re: BON 14 JUILLET
13 juillet 2010, 14:42
Bonjour à la France !

Bonjour à tous mes amis Français

Bonjour Marianne

Bonne fête du 14 Juillet

Meilleurs voeux à la République pour ses 221 années

Avec amour pour ce beau pays...

Elie

Pièces jointes:
CARTE DRAPEAU et  REPUBLIQUE ,FRANCE.png
JOYEUX 14 JUILLET ? TOUS !!!
14 juillet 2010, 04:20
Joyeux 14 juillet ! (info # 011407/10) [Analyse]
Par Guy Millière © Metula News Agency



Il me revient fréquemment, ces temps derniers, l’écho de conversations à mon sujet. Mon nom circule. Mais pas du tout de la façon dont je pourrais le souhaiter. Vraiment pas, non. Il semblerait que je suis un être infâme, infréquentable, dont les livres doivent être soigneusement ignorés et que les journalistes des grandes rédactions sont censés jeter au vide-ordures, si, fâcheusement, ils les reçoivent.

Je ne sais si on leur recommande de les toucher uniquement avec des gants de caoutchouc et de se désinfecter les mains après ce geste fatal, mais je pourrais être enclin à le penser. Mes articles ne doivent pas être commentés tant ils sont nauséabonds.

Les grandes radios ne m’invitent plus : la dernière en date à l’avoir fait fut Europe 1, mais en voyant l’air renfrogné des présentateurs et la mine affligée de celui qui m’avait fait venir, au moment où j’ai quitté les studios, j’ai compris qu’il n’y aurait pas d’autre fois, et j’espère que le pauvre garçon n’a pas été licencié pour faute grave à cause de moi.

A la télévision, seul le producteur d’une émission m’invite encore parfois, et reçoit, chaque fois, des menaces, des imprécations, des courriers indignés en abondance. Lorsqu’on lui parle de son émission, on lui dit qu’il peut inviter une représentante haineuse des Indigènes de la République, celle-là même qui figure sur la couverture d’un livre qu’un ami m’a remis et dont je parlerai bientôt ici, et qui s’appelle "Nique la France".

On lui dit qu’il peut inviter un philosophe adepte de Joseph Staline. Mais inviter Guy Millière, là, cela devient carrément indécent. La seule personne qu’on lui reproche d’avoir invité, outre moi-même, est l’infâme Dieudonné, c’est dire.

Qu’ai-je fait pour mériter ce traitement. Aurai-je fait l ‘éloge d’Adolf Hitler ? Non : il serait difficile de trouver plus antinazi que moi dans l’Hexagone. Alors ? Serai-je antisémite ? Raciste ? Non, je n’ai jamais cessé de combattre toutes les formes d’antisémitisme et de racisme.

Et comme je l’ai écrit ailleurs : « si on attaque injustement un Juif, je suis juif ; si on attaque injustement un Africain, je suis africain ; si on attaque injustement un musulman ou un Arabe, je suis musulman et je suis arabe ». Je persiste et je signe.


Le politiquement correct c’est...

Clair que je fais bien pire que l’apologie d’Adolf Hitler, qu’être antisémite ou raciste : je défends Israël, et je ne le fais pas en levant le petit doigt et en prenant un air compassé, ou en disant que, depuis Paris, je suis plus à même de juger de la situation que le gouvernement israélien. Non : je le fais en considérant que les attaques contre Israël sont injustes et teintées de relents certains d’antisémitisme.

Et je le fais en respectant scrupuleusement les faits historiques, plutôt que de me soumettre à la propagande qui traîne dans l’air du temps. Je le fais en sachant encore ce qu’est la différence entre démocratie et totalitarisme, en appelant un chat un chat et un terroriste un terroriste.

Je le fais au temps où Binyamin Netanyahu est Premier ministre, comme je l’ai fait au temps où cette position était occupée par Ariel Sharon. C’est effectivement pire que faire l’éloge d’Hitler, n’est-il pas ?

Lorsqu’il est question de Gaza, je peux citer Claude Lanzmann quand il parle de « chancre ». Lorsqu’il est question, encore, parfois, de Sabra et Chatila, je rappelle que l’action a été menée par les milices chrétiennes et je rappelle aussi la généalogie de la décomposition du Liban et les massacres de villages chrétiens libanais que personne n’évoque. Quelle faute de goût ! Evoquer les massacres commis contre des chrétiens !

Lorsque je parle d’Ahmadinejad, je le décris comme un fanatique dangereux et comme un négationniste aux intentions génocidaires, ce qui n’est pas poli et ne peut que choquer des gens qui lui donnent du « Monsieur le Président ».

J’ai traduit en français les Ecrits d’un homme qu’il est de bon ton de traiter de crétin, Ronald Reagan, et que je tiens pour l’un des grands présidents de l’histoire des Etats-Unis. J’ai non seulement défendu George Walker Bush, mais, circonstance aggravante, j’ai écrit des livres expliquent les tenants et les aboutissants de la doctrine Bush.

On me soupçonne même d’avoir des idées proches de celles des néoconservateurs ; vous savez, ces gens qui préfèrent la démocratie aux dictatures, le droit à l’arbitraire, et qui pensent que des guerres préventives contre des criminels contre l’humanité peuvent parfois constituer la moins mauvaise solution.

J’aurais même des liens avec des fascistes notoires, qui sont d’autant plus fascistes qu’ils sont juifs, ainsi Daniel Pipes, Norman Podhoretz ou Bill Kristol. Une véritable horreur !

J’ai même dit, je crois, que je souhaitais que les Arabes de Gaza soient délivrés du Hamas, et ceux de Judée-Samarie des séides du négationniste Mahmoud Abbas.

On ne dit pas ce genre de choses. On ne critique pas l’islam radical : ou alors, on le fait en citant Caroline Fourest, et en défendant la cause gay et lesbienne pour montrer qu’on est très ouvert.

Mais on ne le fait pas en citant Wafa Sultan. On signe J Call en prenant un verre à Saint Germain des Prés. On ne critique pas J Call. Et puis, surtout, on ne critique pas Barack Obama : comment critiquer un saint homme ? Comment oser penser qu’il n’a pas des idées lumineuses et que le rôle du commentateur est de glisser des pétales de roses sous ses pas.

Il existe présentement en France un stratagème organisé de boycott des produits israéliens, d’intimidation des commerçants, de diabolisation d’Israël, qui me semble parfois destinée à préparer le terrain au pire.

Il existe aussi, ce doit être dit, d’autres formes de boycott. Je ne peux plus publier un livre chez un grand éditeur de langue française. Je ne peux plus publier un article dans un grand quotidien ou dans un grand hebdomadaire.

Je suis sur des listes noires à la radio et à la télévision.

Des gens bien intentionnés ont tout fait pour que je perde toutes mes sources de revenus, et pour que je sois en situation de mort intellectuelle, et, sans doute de mort tout court.

Pourquoi ?

Il fut un temps où, en France, on pouvait aimer l’Amérique, toute l’Amérique, y compris l’Amérique conservatrice, celle du pays intérieur qui écoute Johnny Cash, Toby Keith et Brooks and Dunn. Ce temps semble terminé.

Cette Amérique-là, vous dira-t-on aisément en France aujourd’hui, est abominable.

Il fut un temps où il était possible, en France, d’aimer Israël, tout Israël, y compris les gens du parti de Menahem Begin ;

l’Israël qui a gagné en 1967 et qui a résisté à l’agression sournoise en 1973 ;

l’Israël qui a fait fleurir le désert et donné un espoir aux survivants de la Shoah.

Ce temps semble révolu.

Israël, vous dira-t-on aisément en France aujourd’hui, est un Etat dangereux, criminel, colonialiste.

Voici trente ans, je défendais la liberté individuelle, les droits naturels de l’être humain, la libre entreprise.

Je n’ai pas changé.

Je tenais, parce que je suis historien, au respect scrupuleux des faits.

Je n‘ai pas changé non plus.

Je tenais, parce que je suis économiste, à la rationalité des analyses économique, et j’étais guidé par des valeurs éthiques fondamentales. Je n’ai pas changé là encore.

J’ai plutôt le sentiment que c’est la France qui a changé, et qu’on veut me faire comprendre que je suis de trop.

J’ai le sentiment que c’est le producteur de la seule émission de télévision qui m’invite encore, et qui se conduit, j’en atteste, en homme respectueux du pluralisme et du débat, qu’on entend incriminer.

J’aurais tendance à dire à tous les bien pensants gorgés de certitudes : comment osez-vous ?

Comment pouvez-vous prétendre être favorable à la liberté et utiliser des phrases ou des attitudes qui me rappellent Saint-Just ou Fouquier-Tinville au moment de la Terreur ?

Comment pouvez-vous dire que vous respectez la liberté de parole, l’information, les faits, les droits de l’homme, la démocratie, et vous comporter ainsi ?

Je ne le leur dirai pas : ils ne m’écouteraient pas. Ils ne me lisent pas. Ils sont à ce point sûrs d’avoir raison. Ils diront que les idées que je défends sont en voie de disparition.

Je leur répondrai, même s’ils ne me lisent pas et qu’ils sont sûrs d’avoir raison, que c’est lorsque les idées que je défends sont en voie de disparition dans une société, que celle-ci s’approche de sa propre agonie.

On ne construit rien sur le mensonge, la censure et l’élimination des idées qui sont à l’origine de tout ce qu’il y a de noble et de grand dans la civilisation.

Rien qui dure en tout cas.
Pièces jointes:
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved