Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod

Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
22 janvier 2012, 05:11
Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod.
Si nous sommes assez nombreux nous pourrons louer un bus a partir d'Ashdod pour l'aller et le retour, les billets peuvent être acheté par téléphone.
Le concert sera si D.ieu veut au Stade Nokia a Tel-Aviv le 30 Octobre 2012 les billets sont a partir de 300 shequels = 60 euros.
une remise de 60 shequels jusqu'au 31 janvier, vous pouvez même payer en 10 placements.



Johnny Hallyday chantera pour la première fois en Israël, le 30 octobre 2012. Le concert, prévu dans un stade de Tel Aviv, aura lieu six mois après le lancement de la tournée du chanteur. "Lors de son séjour, Johnny Hallyday a prévu de visiter des lieux historiques ainsi que de rencontrer de hautes personnalités du domaine artistique et culturel", a par ailleurs annoncé la société de spectacles Hashigaon Hatsarfati, qui organise le concert. Celle-ci a également précisé que Louis Bertignac serait également du voyage, puisqu'il assurera la première partie du show.

La prochaine tournée de l'idole de la chanson française, qu'il avait présentée en ce début de mois, sera la 181e depuis le début de sa carrière et la première depuis ses graves problèmes de santé fin 2009 et début 2010. Johnny Hallyday, du haut de ses 68 ans, se lancera ainsi dans une série de 32 concerts -en France et à l'étranger- à compter du 24 avril prochain, à Los Angeles. Outre la date prévue en Israël, son passage à Moscou en Russie sera également une première.

Live at Home”, qui annonçait votre grand retour sur scène, vous avez dit : “Et le chanteur du groupe s’appelle Johnny Hallyday.” C’était comme un nouveau départ, une jeunesse retrouvée ?
Johnny Hallyday. J’ai toujours eu le sentiment de faire partie d’un groupe, donc c’est quelque chose que j’ai souvent dit pendant mes concerts. Mais cette fois, il y avait un sentiment un peu particulier. C’était “On the Road Again”. Enfin.

Que vous apporte la scène de si particulier ?
J’oublie tout quand je suis sur scène, j’évolue dans un autre monde. Au théâtre, pendant une représentation du ­“Paradis sur terre”, je me suis cassé un doigt sans même m’en rendre compte. J’ai commencé à avoir mal quand le rideau est tombé. Je m’oublie totalement, corps et âme. La scène m’offre la possibilité de ne plus être Jean-Philippe Smet ­pendant deux heures.

D’où vient cette envie de faire plaisir aux autres en toutes circonstances ?
J’ai été élevé depuis l’âge de 5 ans dans un milieu d’artistes, puis je le suis devenu. Ma vie et mon métier reposent sur la générosité. Je veux donner aux gens ce que j’aimerais qu’on me donne.

Tout le monde le sait et le dit, vous êtes quelqu’un d’extrêmement gentil. Est-ce que ça vous joue des tours ?
Trop bon, trop con ? Oui, ça m’arrive. Tant pis. Pourquoi aller grossir les rangs des gens méchants ? Il y en a déjà tellement ! J’ai toujours été incapable de faire du mal. Est-ce lié à mon éducation ? Je n’en sais rien. Mais si je peux aider, je le fais. Malgré les nombreuses trahisons dont j’ai été victime, je ne ferme jamais ma porte.

La tournée interrompue il y a deux ans était-elle réellement celle de vos adieux ?
Je ne pensais pas arrêter le métier, mais je voulais mettre fin aux tournées marathons, qui m’éloignent trop de chez moi, et me contenter de quelques concerts à Paris de temps en temps. Etre sans arrêt parti, ce n’est pas une vie quand on est père de deux petites filles. Et puis il arrive un moment où il faut savoir mettre la pédale douce. Mais après ce qui m’est ­arrivé, j’ai eu tout le temps de réfléchir et je me suis dit que je risquais de m’emmerder si je limitais ma présence sur scène. Il fallait donc trouver un compromis.

Y a-t-il, avec cette nouvelle tournée, une volonté de finir ce qui avait été commencé ?
Ce sera un spectacle très différent mais, vous avez raison, je déteste faire les choses à moitié, ne pas aller jusqu’au bout.

Avez-vous, à un moment, douté de ce retour sur scène ?
Quand j’ai perdu ma voix, à la suite de l’intubation que j’ai subie, j’ai craint de ne plus jamais pouvoir chanter ni jouer. Mais je ne suis pas un loser, je me suis battu. Et j’ai gagné. Non seulement ma voix est revenue mais elle est mieux qu’avant et possède désormais plus d’aigus et de graves.

"Il m’est souvent arrivé de réfléchir après avoir
agi de manière impulsive. Mais j’en tire les leçons."
Est-ce qu’il vous est arrivé de déprimer, de tout voir en noir ?
C’est arrivé à de nombreuses périodes de ma vie. Mais, ça, c’était avant. On voit l’existence différemment, on ne peut plus se plaindre des mêmes choses quand on a failli y passer.

Si vous ne pouviez plus chanter, la vie vous ennuierait-elle ?
Ah, ça, je ne le supporterais pas, je crois que je mourrais à petit feu.

Quel souvenir gardez-vous de cette petite mort qu’est le coma ?
Il y avait ma mère, Carlos, Ticky Holgado, Eddie Barclay, ma femme, mes enfants et mes amis. Ils se serraient tous les uns contre les autres sur un îlot, et l’îlot, petit à petit, s’est éloigné jusqu’à disparaître. Ensuite, trou noir. Et je ne me souviens de rien d’autre.

Ce coma artificiel dans lequel vous avez été plongé a transformé radicalement votre vision de la vie. Vous avez fait le ménage.
Je vivais dans un tourbillon et je ne me rendais pas compte de tout, je me laissais déborder. Le vrai et le faux, tout se confondait. J’avais perdu la valeur des choses et des gens.

En fait, vous êtes quelqu’un qui réfléchit beaucoup…
Beaucoup trop. Je n’ai jamais voulu l’admettre mais ­aujourd’hui je le dis, au risque d’en faire rire certains : je suis un peu intello. Malheureusement, il m’est souvent arrivé de réfléchir après avoir agi de manière impulsive. Mais j’en tire les leçons.

Vous avez été ému par le film “Intouchables”, où l’apport des différences rend plus heureux. Or, il y a des gens qui ont tellement peur des différences qu’ils en deviennent racistes, homophobes…
Je suis viscéralement contre les gens sectaires, ceux qui jugent un être sur sa couleur de peau, sa religion, sa sexualité. Nous sommes tous des humains, nous avons les mêmes droits. Le premier d’entre eux étant d’être respecté.




Quelques mois après sa naissance et la séparation de ses parents, Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, part vivre chez sa tante paternelle Hélène Mar. Cette dernière est une ancienne danseuse et actrice de cinéma qui va lui faire découvrir le monde du spectacle. Jean-Philippe est donc un enfant de la balle qui prend des cours de danse et de guitare, puis se voit confier quelques petits rôles dans des spots publicitaires. Dans le 9e arrondissement de Paris où la famille s'est installée en 1957, le jeune adolescent devient l'ami de deux autres futurs chanteurs, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. C'est à cette époque qu'il se découvre une passion pour le rock'n'roll porté par le grand Elvis, interprète du film "Lovin' you". Il va alors s'inspirer et reprendre les chansons du King dans différents lieux de la capitale : la Trinité, le Golf Drouot, l'Orée du Bois, le Robinson-Moulin-Rouge… Ces diverses expériences lui permettent fin 1959 de faire une apparition à l'émission de radio Paris Cocktail et de se faire remarquer par le directeur artistique de Vogue, Jacques Wolfsohn. Ce dernier lui offre son premier 45 tours le 14 mars 1960 sous le nom de Johnny Hallyday (emprunté au mari de sa cousine) et qui comprend les deux titres "Laisse les filles" et "T'aimer follement". Mais c'est son deuxième disque "Souvenirs, souvenirs" sorti trois mois plus tard, qui marque le véritable début de sa carrière. L'idole des jeunes Johnny commence alors à se produire sur scène. S'il semble au début timide, notamment lors de sa première télévision à L'Ecole des vedettes où il est parrainé par Line Renaud, le jeune homme de 17 ans parvient peu à peu à affirmer son âme de rocker en première partie de Raymond Devos à l'Alhambra, puis lors du premier festival rock organisé au Palais des Sports en 1961. Cette même année 1961, Johnny quitte Vogue pour Phillips. C'est un nouveau départ. Avec Johnny Stark comme manager, il apprend à travailler sa voix et s'entoure des meilleurs musiciens. Il réveille la jeunesse française avec "Viens danser le twist", son premier disque d'or qui l'amène jusque sur les planches de l'Olympia, qu'il occupe pendant près d'un mois à l'automne. Puis les succès vont se succéder, à commencer par "Retiens la nuit", qu'il chante dans le film "Les Parisiennes". Après le triomphe de "Pas cette chanson", "L'idole des jeunes", "Elle est terrible" et "Da doo ron ron", il revient sur le grand écran en 1963 dans "D'où viens-tu Johnny ?". C'est sur le tournage du film qu'il rencontre la chanteuse Sylvie Vartan, avec qui il formera le couple phare de la génération "Salut les Copains !". L'année suivante, Johnny part faire son service militaire en Allemagne. Son mariage avec Sylvie à son retour en avril vient renforcer son image de modèle pour la jeunesse française. Il part enregistrer "Pour moi la vie va commencer" à Nashville, la capitale américaine du country. Pourtant, le chanteur a du mal à gérer l'ampleur de son succès. La chanson "Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir" reflète le mal-être qu'il ressent à l'époque et qui l'amène à faire une tentative de suicide. Le chanteur reprend le dessus avec la naissance de son fils David le 14 août 1966, puis grâce aux nombreuses tournées en Europe, Afrique et Amérique Latine. Les tubes continuent à s'enchaîner au début des années 1970, avec entre autres "Que je t'aime", "Oh ma jolie Sarah" et "Toute la musique que j'aime". En 1975, il part s'installer avec sa famille à Los Angeles, mais son couple bat de l'aile et finit par divorcer cinq ans plus tard. Un nouveau départ Les années 1980 sont pour Johnny l'occasion de chanter les textes de nouveaux artistes de la chanson française comme Michel Berger, qui lui écrit en 1985 "Le chanteur abandonné" et "Quelque chose de Tennessee" ; et Jean-Jacques Goldman qui signe "Je te promets" et "Laura" l'année suivante. Cette dernière chanson est dédiée à sa fille Laura, née de sa liaison avec l'actrice Nathalie Baye. Johnny Hallyday prouve alors qu'il sait s'approprier tous les styles en passant du rock'n'roll à la chanson romantique de variété. Le chanteur intéresse aussi beaucoup la presse à scandale pour ses nombreuses relations amoureuses, avec de jolies femmes souvent plus jeunes que lui. Ainsi, en 1990, il épouse Adeline, la fille de son ami Long Chris, de qui il divorcera quelques années plus tard pour se marier à nouveau en 1996 avec une jeune mannequin, Laetitia. En attendant, Johnny sort de nombreuses compilations de ses différents succès et ne loupe pas une occasion de fêter un évènement par des concerts gigantesques qui en font une véritable bête de scène. Les fans et les artistes qui viennent le rejoindre sur scène sont de plus en plus nombreux (Obispo, Pagny…). Il s'offre ainsi le Parc des Princes en 1993 pour ses cinquante ans, Bercy en 1995, Las Vegas en 1996, le Stade de France en 1998 et la Tour Eiffel en 2000, pour un concert gratuit réunissant pas moins de 400 000 spectateurs. En 1997, il est l'un des rares chanteurs à se voir remettre la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur des mains du président Jacques Chirac. "Sang pour sang" crée l'évènement en 1999 avec des ballades écrites par son fils David. Son succès ne l'empêche pas de participer à des actions de solidarité, aux côtés de Line Renaud et Pascal Obispo dans la lutte contre le sida ("Noël Ensemble" en 2000). En 2002 sort le double album "A la vie à la mort", qui marque son retour dans la chanson après deux années de pause consacrées au cinéma ("Love me" de Laetitia Masson entre autres). Il contient le titre "Marie" et vient amorcer sa tournée des stades organisée l'année suivante pour ses soixante ans, et qui s'achève avec le Parc des Princes. Après quarante-trois ans de collaboration avec Universal, Johnny décide de quitter sa maison de disques et sort "Ma vérité" en janvier 2006 avant de signer chez Warner. Le 5 avril, il est à l'affiche du film "Jean-Philippe" de Laurent Tuel, dans lequel il incarne son propre rôle aux côtés de Fabrice Luchini. Un avant goût de sa tournée "Flashback Tour 2006", qui sera pour lui l'occasion de repasser dans les principales salles françaises qui ont pu faire son succès pendant ses 46 ans de carrière. Le retour au blues En 2007, avec le "Coeur d'un homme", Johnny réalise enfin son rêve, enregistrer un disque aux influences blues. Produit aux Etats-Unis, le disque rencontre un énorme succès auprès du public. Peu de temps après la sortie du disque, Johnny a annoncé que sa tournée en 2009 serait la dernière... et voila la surprise.

Soly Anidjar






Modifié 2 fois. Dernière modification le 22/01/2012 05:14 par LA HIJA DEL MAR Y DEL SOL.
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
23 janvier 2012, 01:50
CHAVOUA TOV SOLY
POUR UN GRAND EVENEMENT CEST UNE BONNE NOUVELLE .QUI VA DIRE UN JOUR QUE JOHNNY HALLYDAY EST ALLER EN ISRAEL POUR UN CANCERT ???
JE CROIS QU'APRES LUI IL Y AURA D'AUTRES ARTISTES ET CHANTEURS QUI VONT PRENDRE LA MEME INITIATIVE ET FAIRE LA MEME CHOSE .
CE QUI M'ETONNE CE QUE JE L' AURAIS MIEUX VU PASSER A ACHDOD QU'A TEL AVIV PARCE QUE LA PLUS PART DES FRANCOFANS SONT A ACHDOD ET SURTOUT SES FANS DES ANNEES 60 .QUAND IL A COMMENCE A CHANTER " LES PORTES DU PENITENCIER" .
BON IL Y A UN DEBUT A TOUT ET L'ESSENTIEL C'EST QUE VOUS EN PROFFITEZ .IL FAUT LUI FAIRE UN BON ACCUEIL ET ALLUMER LE FEU .
UNE BONNE SEMAINE.
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
04 octobre 2012, 21:33
Samuel des francais ont reserve depuis la France, hotel et billets pour le concert, incroyable mais vrai.
bonne chance Johnny, le chanteur de mes parents!
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
06 octobre 2012, 07:34
LA VERITE ORMAZAL . J'AURAIS PREFERE ALLER VOIR MA FILLE ET APRES JOHNNY. POURTANT JE SUIS UN FAN .SUREMENT APRES LUI IL Y AURA D'AUTRES ARTISTES QUI SUIVRONT
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
30 octobre 2012, 00:38
Incroyable mais vrai, Johnny est la, hier il s'est promene a Jerusalem et a Tel-Aviv, il a ete embrasse le mur des lamentations, avec ses copains et son epouse Laeticia.

et ensuite il a ete invite chez monsieur Bigot l'ambassadeur de France en Israel a Yafo (Jaffa)




Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
30 octobre 2012, 01:07
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
03 novembre 2012, 06:06
AVEC LA KIPA, MONSIEUR JOHNNY.



roland benzaken
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
03 novembre 2012, 06:08
A LA RESIDENCE DU PRESIDENT:



roland benzaken
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
03 novembre 2012, 06:11
« C’était le concert de ma vie ! » dit l’un. « Incroyable performance, jamais je n’oublierai Johnny à Tel-Aviv », ajoute l’autre. « Un concert fantastique. Des musiciens d’exception. Des jeux de lumières formidables. Un Johnny incroyable. Et cerise sur le gâteau, la présence de Laëtitia juste à côté de moi : naturelle, belle, elle a dansé toute la soirée ! », termine le troisième spectateur interrogé à la sortie du concert de Johnny Hallyday, mardi soir au Nokia Arena de Tel-Aviv.

Une performance historique pour Johnny Hallyday, qui rappelait il y a encore 24 heures à la télévision, « en 1967, j’ai failli prendre les armes pour venir défendre Israël. Mais Israël a gagné la guerre trop rapidement et je n’ai pas eu le temps de m’enrôler. »

Dans la salle comble, Johnny a réuni plus de spectateurs que pour le concert de Patrick Bruel ou que pour le one-man-show de Gad Elmaleh, c’est dire s’il y avait du monde. En plus des franco-israéliens qui vivent là, plus de 800 personnes, des non-Juifs, ont fait le déplacement depuis la France pour assister à ce spectacle unique.

Et non seulement il est venu, non seulement il a mis le feu pendant deux heures, mais en plus il a eu le respect de venir avec une équipe de cinquante personnes : ses musiciens, ses choristes, ses techniciens. Voilà quelque chose à souligner quand on sait que les autres artistes « viennent à vide » en règle générale, pour ne pas avoir à payer trop cher le déplacement.



roland benzaken
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
03 novembre 2012, 11:26
Performance historique de Johnny Hallyday à Tel Aviv.

Cliquez.





roland benzaken
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
03 novembre 2012, 11:29
UN GRAND MERCI A SOLY POUR TA VIDEO:

CLIQUEZ.





roland benzaken
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
04 novembre 2012, 22:45
Bonjour Roland, je vais mettre quelques photos du concert de Johnny a Tel-Aviv et quelques chansons que j'ai filme.









Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/11/2012 22:46 par LA HIJA DEL MAR Y DEL SOL.
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
04 novembre 2012, 22:50

Georgette entrain d'envoyer une photo de Johnny sur facebook


Les 3 mousquetaires, Soly Anidjar, Georgette Abitbol-Barazani- Micheline Waknine.



Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
04 novembre 2012, 22:53






Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/11/2012 22:55 par LA HIJA DEL MAR Y DEL SOL.
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
04 novembre 2012, 22:56






Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/11/2012 22:58 par LA HIJA DEL MAR Y DEL SOL.
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
06 novembre 2012, 09:13
Bravo Soly, je suis fan de Johnny depuis ses débuts comme toi. Et un grand merci pour ce bon moment et concert.

roland benzaken
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
06 novembre 2012, 16:34
BONJOUR SOLY

MAINTENANT IL FAUT QUE TU LOUE LA MEME SALLE POUR QUE TOUS CEUX QUI T'AIMENT ET QUI SONT TES FANS VIENENT TE VOIR SUR SCENE .JE SUIS LE PREMIER ET JE CROIS QU'IL Y AURA LA FOULE QUI SUIVRA . TU EST AIMEE DE TOUS LE MONDE.ET POUR METTRE LA CERISE SUR LE GATEAUX AMMENNE TES GATEAUX TES PLATS ET TES TAJINES POUR APRES L'ESPECTACLE ET JE T'ASSURE QU'NY AURAS RIEN QUI RETOURNERA A LA MAISON.
UN FUERTE ABRAZO DE ESTHER Y MIO A TU MADRE Y A TI QUE TODO SE TE RECIVA CON AYUDA DEL D....
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
07 novembre 2012, 23:18
AVANT D'ALLER VOIR JHONNY, JE PREFERE VOIR CES CHARMANTES ET JOLIES DAMES CI-DESSUS
ET PASSER UNE BONNE JOURNEE, AVEC UNE BONNE BOUFFE CAR IL Y A QUE DES CORDONS BLEUES
SURTOUT SOLY MIAM MIAM
MUCHOS BESITOSA TODOS..................................JUAN PEDRO
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
10 novembre 2012, 18:59
BRAVO SOLYYYY POUR TES PHOTOS ET FILMS

VOUS VOUS ETES ECLATEES . J'AI VU L'EVENTAILLE DES FANNES DE JOHNNY . TOUTES CASABLANCAISES .
ET LA TELEVISION FRA?NCAISE QUI A FERMEE SA GEULLE ET QUI N'A RIEN DIT .PARCONTRE JOHNNY A ETE AUX ANGES AVEC L'ACCEUIL QUE LES ISRAELIENS LUI ONT FAIT .ET QUI AURAIT DIT QU'IL SE RENDU AU MUR ET D'AUTRES ENDROITS HISTORIQUES ET ETRE RECU PAR SHIM ON PEREZ ET L'AMBASSADEUR DE FRANCE EN ISRAEL .ET IL A DIT QU'IL GARDERA UN BON SOUVENIR DE SON PASSAGE EN TERRE SAINTE .
CHAVOUA TOV A TOUS
Re: Message a tous les fans de Johnny Hallyday a Ashdod
25 novembre 2012, 08:21
Soly
Merci mille fois pour ton courage et ta percéverence , je suis aussi fan de Johnny
j'ai été très émue de le voir prier au mur je lui souhaite une très bonne santé afin
qu'il puisse continuer
amicalement Alexy
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved