Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

29 FEVRIER A ASHDOD, 52 EME ANNIVERSAIRE DU TREMBLEMENT DE TERRE D'AGADIR

29 FEVRIER A ASHDOD, 52 EME ANNIVERSAIRE DU TREMBLEMENT DE TERRE D'AGADIR

Re: 29 FEVRIER A ASHDOD, 52 EME ANNIVERSAIRE DU TREMBLEMENT DE TERRE D'AGADIR
29 janvier 2012, 17:20
CHAVOUA TOV SOLY
SUREMENT QU'IL Y AURA UNE ASSEMBLEE DEVANT LE MONUMENT LEVEE A LA MEMOIRE DES SINISTRES DU TREMBLEMENT D'AGADIR .
QU'ILS REPOSENT EN PAIX ET UNE BONNE PENSEE POUR EUX .ET CEUX DE LA SHOA .
C'est une surprise hermano, l'annee derniere nous avons assister a l'innauguration de la premiere priere.
l'union fait la force.
Soly


L'histoire des tremblements de terre au Maroc



Le Maroc se trouve sur une région sismique très activée. Le Maroc a connu durant son histoire plusieurs tremblements de terre, dont les plus violents ont été enregistrés en 1755 détruisant la plupart des villes côtières marocaines et en 1960 faisant 12.000 à Agadir.

Voici, par ailleurs, une chronologie des grands tremblements de terre au Maroc depuis l'an 881, selon la Grande Encyclopédie du Maroc:

- Le 28 mai 881, un séisme effroyable frappe les deux rives du détroit.

- Les 1er et le 30 décembre 1079, un séisme dévastateur a détruit tours, minarets et édifices. Plusieurs personnes périssent sous les ruines.

- En 1276, un violent tremblement de terre provoque la destruction de Larache faisant plusieurs morts.

- Le 22 septembre 1522 un séisme provoque de graves destructions dans la ville de Fès et des dégâts à Tétouan.

- Le 26 janvier 1531, un violent séisme a été ressenti au Maroc.

- Le tremblement de terre enregistré le 1er mars 1579 à Mellilia a détruit des dizaines de maisons et une partie du rempart de la ville.

- Le 11 mai 1624, un séisme catastrophique détruit une grande partie des villes de Taza, Fès et Meknès.

- Le 5 août 1660, la ville de Mellilia a été de nouveau secouée par un violent séisme faisant des dégâts matériels considérables.

- En juillet 1719, les villes côtières marocaines ont enregistré un violent séisme qui a également détruit une partie de la ville de Marrakech.

- Le 27 décembre 1722, un séisme dévastateur cause de grands dégâts dans les villes côtières marocaines.

- En 1731, un autre séisme détruit la ville de Santa Cruz (Agadir).

- Les 1er et 18 novembre 1755, le séisme qui a frappé Lisbonne a détruit la plupart des villes côtières marocaines.

- Le 15 avril 1757, un violent séisme détruit plusieurs édifices à Salé.

- Le 12 avril 1773, un violent séisme détruit presque complètement la ville de Tanger et plusieurs maisons à Fès se sont effondrées. Il a été également ressenti à Salé.

- Le 31 août 1792, Mellilia est de nouveau secouée par un violent tremblement de terre causant la destruction de plusieurs édifices.

- Le 11 février 1848, un tremblement de terre désastreux a été ressenti au Maroc provoquant de grands dégâts à Mellilia.

- Les 21 et 22 janvier 1909, un séisme détruit les douars de Ghomara (5 Km de Tétouan) et fait cent victimes (entre morts et blessés).

- Le 4 janvier 1929, un tremblement de terre cause des dégâts à Outat El Haj et Fès.

- Le 29 février 1960, un séisme dévastateur d'une magnitude de 5,7 degré sur l'échelle ouverte de Richter, a détruit la ville d'Agadir faisant 12.000 morts et des dégats matériels estimés à l'époque à 290 millions de dollars.

- Le 28 février 1969, un violent séisme qui avait son épicentre dans la même région que celui de 1755 (Lisbonne), a été ressenti dans presque tout le Maroc, mais c'est sur le Littoral Atlantique que ce séisme a atteint sa plus forte intensité. Le bilan a été d'une dizaine de morts et 200 blessés.

Le territoire marocain appartient au plissement alpin et occupe une position charnière, lieu d'interactions et collusions résultats des rapprochements entre les plaques africaines et eurasiennes. Les chaînes du haut Atlas, du Moyen Atlas et du Rif sont considérées comme les régions sismotectoniques les plus actives du nord-ouest de l'Afrique.

À 508 km au sud de Casablanca ravagée par un tremblement de terre le29 février 1960, Agadir, qui comptait alors plus de 40 000 habitants, fut ravagée par un tremblement de terre.
Le séisme avait fait entre 12 000 a 15 000 morts, soit environ un tiers de la population, et environ 25 000 blessés, 30 000 sans abris
La ville d'Agadir a été entièrement reconstruite 2 km plus au sud. C'est le séisme le plus destructeur et le plus meurtrier de l'histoire du Maroc.
La Casbah, élevée en 1572, était, avec Founti qui s'étendait à son pied devant la mer, le plus vieux quartier d'Agadir, authentique forteresse aux petites rues sinueuses et animées.
Gadiris de naissance ou d’adoption qui avez assisté a ce tremblement du malheur, je vous prie d’apporter des témoignages de ces quelques minutes de fin du monde.

Vos écrits, vos photos d'écoles, des photos du séisme, des documents, des journaux, tout sera grandement apprécié par les nouvelles générations.

Chaque année nous célébrons à Ashdod Israël ce maudit jour au nom de tous les gdiris disparus juifs musulmans et chretiens, le lundi 28 février 2011 nous nous réunirons si D. veut, encore une fois pour prier à leur mémoire.
Qu’ils reposent en paix amen

Le tremblement de terre du 29 février 1960 a été une catastrophe qui a marqué tous ceux, qui l'ont vécue. Plusieurs milliers de morts ont été retirés des décombres, et qui mieux que les survivants, les proches de disparus, les sauveteurs, pouvaient restituer cette atmosphère étrange qui régnait alors.

Les tremblements de terre sont des causes de terreur absolue, aujourd’hui pas moins qu’hier. Tout à coup le sol se dérobe sous nos pieds, tout notre système de référence spatiale, fondé que la verticale gravitationnelle, chancelle : c’est l’image même de la fin du monde.
Reunisson nous pour ne jamais oublier ce jour terrible et allumons une bougie en leur memoire, le 28 fevrier 2012, ca prend juste quelques secondes.

L'union fait la force

Soly Anidjar


Josee voici la rubrique dediee a la journee d'Agadir, c'est le 29 fevrier.
bisous heureuse de te rencontrer bientot ton mari et toi.

Soly


Rubrique et hommage dédiés aux disparus d’Agadir, à chacun de ceux qui ont perdu un enfant, un papa, une maman, un frere, une soeur, le voisin, un cousin, une cousine, un membre de la famille, un ami, un camarade de classe.
Afin de pouvoir garder vivante, la douleur des gdiris et ne jamais oublier cet instant de fin du monde
A leur mémoire et pour que les generations futures puissent se souvenir de ce jour.
Il y a 2 ans j'etais a Agadir et pendant 4 jours, nous avons visite toute la ville.

Soly Anidjar




Le plan du site a Ashdod fait par mon cher ami du Canada, Maurice Hayounfils d'Agadir, il est le frere d'Aviva Hayoun-Ittah d'Ashdod, fils de Ygo Hayon d'Agadir, il ont voyage lui et toute sa famille sur le bateau Egoz lors de sa 12 eme traversee.

Soly Anidjar


Souk de Talbordjt agadir





Agadir aujourd'hui


AGADIR

O ma ville natale ! O ma chère patrie
Tu n'es plus hélas que ruines et décombres
Le monde entier a entendu ton cri
Le cri de la mort O jours tristes et sombres !

Tes rues tes quartiers tes belles allées
Sont devenus un vaste cimetière
Où dorment sous leurs maisons écroulées
Des enfants, des parents, des familles entières.

Tous les mots sont impuissants, sans valeur
Pour dire combien ta douleur est immmense
Les gemissements les râles les pleurs
Se sont tus dans la ville du silence...

Dans la ville aujourd'hui abandonnée
Sous son ciel bleu, son soleil éclatant
Qui fait étinceler toute l'année
La baie magnifique des heureux temps.

Léon BENSUSSAN (1960 )


N'oubliez pas cette date c'est la celebration du 52 eme anniversaire du tremblement de terre d'Agadir.

A la memoire des 15 000 morts du tremblement de terre du 29 fevrier 1960 a Agadir.





Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2018 - DAFINA