Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Azilal , Demnate et regions

Envoyé par Namous 
Re: Azilal , Demnate et regions
18 janvier 2010, 09:10
Au risque de vous voir déçus, je dois vous dire que cette photo est un montage; en effet, le personnage a été ajouté, et c'est assez flagrant si l'on est pratiquant de photoshop.
Re: Azilal , Demnate et regions
18 janvier 2010, 11:47
Citation
elialaoui
Au risque de vous voir déçus, je dois vous dire que cette photo est un montage; en effet, le personnage a été ajouté, et c'est assez flagrant si l'on est pratiquant de photoshop.

Bien vu Elialaoui, la photo est truquée, elle est aussi truquée sur le livre que je possède et que j'ai acheté en 1983 et qui contient des photos antérieures à cette date, date à laquelle ni photoshop ni un autre outil de traitement d'image n'existe à part ceux sur lesquels on élaborait des théories dans les laboratoires de recherche.
Si tu as lu nos autres contributions, j'espère que tu t'es rendu compte du sérieux des intervenants. Nous ne sommes pas là pour colporter des bribes d'informations glanées ci ou là sur la toile, on partage nos bibliothèques papier à travers ce site avec document papier à l'appui. Si c'est pour nous voir répondre de la sorte, nous sommes bien remerciés.

Ceci dit, comme tout nouvel intervenant, bienvenu sur le site, si tu as des choses intéressantes à nous communiquer, elles seront bien reçues. Si tu cherches des sites où les gens se querellent, ce n'est pas ici.

La photo n'est pas celle d'un touriste, voici un aperçu de l'auteur
Pièces jointes:
CV.jpg
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
19 janvier 2010, 07:09
Ogzilal

Toutes ces olives perdues, quel gâchis ! Je ne pensais pas que cela puisse arriver au Maroc, surtout dans une région où les habitants ont toujours eu un grand respect pour tout ce que la terre pouvait produire... Et les greniers sont toujours là pour en témoigner. Faut-il que les mentalités aient changé ! Combien de litres d'huile d'excellente qualité auraient pu produire ces oliviers ?
Nos amitiés
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
19 janvier 2010, 08:01
Ogzilal - Elialoui

...Que ce personnage surfe sur un nuage, marche sur l'eau, foule la neige du Haut-Atlas ou le sable de la Hamada, il reste tel qu'il est : souverain.

Au cours de nos randonnées, nous avons eu le privilège de rencontrer quelques vieux bergers, tannés, burinés, parcheminés par le vent, le froid, le soleil... D'apprendre, grâce à notre guide, que l'apprentissage du métier commence très tôt. Solitude et responsabilité : il ne doit pas manquer une chèvre espiègle, un agneau étourdi, un jeune dromadaire épris de liberté.
Aguerri par 50 ou 60 ans de luttes farouches contre l'adversité, d'épreuves de toutes sortes, ce berger, que ne peut-il supporter ? Il échappe à la condition de l'homme ordinaire. Dans son dénuement, son humilité, sa noblesse, c'est un seigneur. Le Haut-Atlas est son royaume.

Nous vous adressons nos amitiés.
Pièces jointes:
Sur le chemin du Lac d\'Izourar-2.jpg
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
19 janvier 2010, 08:12
..." C'était ainsi chaque fois qu'il quittait Paris pour l'Afrique, une jubilation sourde, le coeur s'élargissant, la satisfaction de qui vient de réussir une bonne évasion et qui en rit en pensant à la tête des gardiens. (...) Il s'était évadé, il respirait par vagues, sous le grand balancement du soleil, il pouvait enfin dormir et revenir à l'enfance dont il n'avait jamais guéri, à ce secret de lumière, de pauvreté chaleureuse qui l'avait aidé à vivre et à tout vaincre." ( A.Camus Le premier homme)
Re: Azilal , Demnate et regions
19 janvier 2010, 08:23
bonjour une question esque tamelalt et tidili ce trouve dans la region de demnat
Re: Azilal , Demnate et regions
19 janvier 2010, 11:33
Citation
elide910
bonjour une question esque tamelalt et tidili ce trouve dans la region de demnat
Tidili, je ne sais pas où c'est
Il existe Tamellalt entre Demnat et Marrakech sur la route nationale 8
Il existe Tamlalt dans la vallée du Dades si mes connaissances sont exactes. Village où est né le poète amazigh MohaMellal
Re: Azilal , Demnate et regions
19 janvier 2010, 12:26
Luz, quel gâchis toutes ces ressources naturelles laissées à l'abandon, de surcroit par des gens qui ne roulent pas sur l'or comme on dit.
Les berbères soucieux de ces ressources, on les trouve dans les altitudes autres que celle du plateau aux vaches des AÏT KHELIFT. Là où les éléments ne font pas de cadeaux. Là où chaque instant est un combat pour la survie. Là où l'on sait apprécier la valeur des choses. Bref, là où l'on trouve des greniers entre ciel et terre.
Avec le temps, Azilal a perdu des gens de cette trempe, qui doivent se retourner de colère dans leurs tombes rien qu'à l'idée de savoir qu'une olive est par terre et que personne ne la ramasse.
A qui la faute, si faute il y a ?
Aux propriétaires qui ont déserté la campagne pour aller grossir l'alignement des maisons dans la ville. Forcément, ils n'ont plus envie de venir se geler les doigts à cueillir les olives, il y a tellement de choses à la télé, peut être.
Au mode de partage de l'héritage choisi, qui consiste à garder les arbres fruitiers en commun, système où chacun attend que ce soit l'autre qui prend les initiatives, peut être également
A cette nature qui ne fait pas encore pousser les bouteilles d'huile juste devant la maison, peut être aussi.

Autrefois, on aurait confié ces oliviers à quelqu'un de la campagne qui n'a ni terres ni arbres et qui en assure l'entretien, la cueillette, le pressage et la livraison de l'huile à domicile avec le sourire qu'on leur connait, tout cela avec un contrat 50 50. La moitié pour le propriétaire, l'autre moitié pour le prestataire, c'est l'usage.
Ce genre de travailleurs existe toujours dans cette contrée, mais les propriétaires on perdu la confiance et essayent de négocier leurs services à 90 10, voire 95 5 avec une arrière pensée qu'il y aura vol. Et à ce prix là, point de travailleurs et je les comprends, ou alors quand on en trouve, on les force un peu à devenir des voleurs pour qu'ils s'y retrouvent.

Sur cette image, ce sont des glands qui jonchent le sol, une autre ressource très prisée par les moutons, les chèvres et autres vaches. Ici aussi, ils pourrissent. Et je n'ai pas pu prendre d'autres photos, car après tout j'étais venu pour me décontracter.
Pièces jointes:
glands.JPG
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
20 janvier 2010, 12:52
Ogzilal

Cette photo est magnifique et le regret de voir ces glands perdus est d'autant plus grand. C'est une sorte de "trahison" envers ces arbres si généreux... Comme c'est triste, surtout quand on a vu des troupeaux de chèvres errer désespérément à la recherche du moindre brin d'herbe à la fin de l'été, sur des terres désolées, grillées par la sécheresse, quelque part dans le Haut-Atlas. Par comparaison , tes photos nous révèlent un "eldorado".
Mais peut-être que les personnes concernées n'ont aucune idée du mode de vie des habitants des Hautes Terres.
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
20 janvier 2010, 12:59
Le portage du bois : la corvée quotidienne.
Pièces jointes:
Portage du bois- les femmes-1.jpg
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
20 janvier 2010, 13:04
Le portage du bois : corvée quotidienne (suite)
Pièces jointes:
Portage du bois-la mule-1.jpg
Re: Azilal , Demnate et regions
20 janvier 2010, 14:08
salam
elide910

Tidili se setuer entre Demnate et barrage moulay youssef trubu Fatwaka

Demnate(ultana/inultan) Ouzoud, Tanant, Bzou(intift/ntifa) Telouet(Igliwa) Tidili-ftwaka(Infdwaq) Ghujdama etc."

Ils ont fait la partie de l'ancien confédération des Haskura
Re: Azilal , Demnate et regions
20 janvier 2010, 14:55
Discours sur la poste modernité
Pièces jointes:
n1131793689_186233_5285.jpg
Re: Azilal , Demnate et regions
20 janvier 2010, 14:59
le temps na pas beaucoup changé pour ces gens
Pièces jointes:
n1131793689_186231_4848.jpg
Re: Azilal , Demnate et regions
20 janvier 2010, 15:13
Azilal
Pièces jointes:
n1131793689_186232_5065.jpg
Re: Azilal , Demnate et regions
21 janvier 2010, 13:09
Luz, parfois il faut un troisième oeil pour la réalité, un troisième lob de cerveau aussi peut être pour la comprendre.
Un dicton berbère disait du corbeau qu'il a essayé d'imiter la marche de la perdrix ( marche si élégante au demeurant) à un tel point qu'il a perdu sa façon de marcher. ( On le voit souvent d'ailleurs sauter plus que marcher car il ne sait plus aligner un pas après l'autre).
C'est exactement ce qui est en train d'arriver à certains habitant d'Azilal qui ne sont plus ni des citadins ni des campagnards.
Quel gâchis effectivement toutes ces pertes surtout que la région est pauvre et les ressources auraient dû être gérées en bon écolo comme le ferait les Aït Bouguemmaz ou Aït Bou woulli. Mais n'est pas perdrix qui veut.

Quel beau tableau ces porteuses de bois, quel mérite aussi, quelle témérité! Et pour rendre la corvée supportable, c'est souvent dans ces moments là qu'elles chantent leur poésie à tue tête comme le ferait une certaine Mririda.
Ces poèmes sont souvent salvateurs car ils permettent de crier sa douleur et de l'extérioriser ainsi pour ne pas tout garder en soi et finir par craquer. Les hommes s'éclipsent sur leurs passage d'ailleurs par pudeur dans ces moments là pour ne pas gêner l'expression de cette colère.
C'est là aussi que certains repérages amoureux se font quand les porteuses sont des jeunes filles ( reconnaissables dans les contrées berbères par leurs cheveux non couverts ), le cri de colère devient alors jeu de séduction, et dans ce cas le prétendant doit avoir du répondant et se manifester pour faire entendre sa voix. Tout ça reste courtois. Dans le genre, Ali N'ibakkliwn a placé la barre très haut, seule Mririda pouvait s'aligner.

A suivre ...
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
22 janvier 2010, 06:57
Ogzilal

Merci pour ton texte très intéressant. Au cours de nos randonnées, nous avons souvent croisé ces femmes surchargées, au mieux de fourrage ou de branchages, au pire de bois mort : 30 ou 40 kilos sur le dos, qu'elles vont chercher loin, de plus en plus loin... Dans certaines vallées , ce sont les ânes qui portent de tels fardeaux. Mais les moins chanceuses le savent-elles ?

Photo prise entre Ghougoult et Iguelouene (vallée des Aït Bou Woulli)
Pièces jointes:
en redescendant vers Iguelouene-2.jpg
Luz
Re: Azilal , Demnate et regions
22 janvier 2010, 07:14
La tempête

Vent violent, tempête de grésil. Fort heureusement nous avons été accueillis par les propriétaires de cette belle maison. Par delà la grille , le Dbel Rat enneigé.

Dans le forum" Culture", rubrique "Peintres au Maroc", on peut apprécier le talent de Titouan Lamazou dans la représentation de ces fenêtres décorées de grilles artisanales.
Pièces jointes:
Dans la belle maison du berger-1.jpg
Re: Azilal , Demnate et regions
22 janvier 2010, 12:33
Village Ighboula, vallée d'Abachkou, Aït Bou woulli du temps de Mririda ( début du siècle dernier ), photo sans auteur extraite des chants de la Tassaout
Pièces jointes:
Ighboula.jpg
Re: Azilal , Demnate et regions
22 janvier 2010, 13:21
En haute montagne berbère comme ailleurs d'ailleurs, ce sont les femmes qui gèrent la cuisine, blé, orge, lentilles fèves et autres pois cassés, enfin tout ce qui peut se conserver à l'air libre à l'abri de l'humidité. Et puis le combustible (bois, souches, branchages, enfin tout ce qui brule, gazprom ne livre pas encore ces gens là) nécessaire à faire le feu pour cuisiner toutes ces bonnes choses.
Les hommes eux se chargent d'assurer le stock de ce qui vient du marché ( sucre, thé, café, huile, allumettes, bougies, épices, carbures de calcium pour les lampes à acétylène etc... ) ainsi que le bois de chauffage ( abattage d'arbres quand il y en a et débit en buches )
Aucun des deux ne doit être à court de stock dans son rayon surtout si l'hiver est appelé à jouer des prolongations. Avec un peu de marge de sécurité au cas où il faudrait venir en aide à des novices. Tout ça s'acquiert sans cours académique, rien qu'avec l'expérience.
Rappelons que dans les années 90, les Aït Bouguemmaz étaient coupés du monde 6 à 7 mois sur 12, d'Octobre à Mars/Avril et il n'y avait de téléphone cellulaire.

Sur cet photo de Philippe LAFOND extraite du "Haut Atlas l'exil de pierres", la jeune femme des Aït Atta prépare à manger pour d'autres compagnons, les chameaux. Les touffes de tifsi une fois fagotées vont être transportés sur le dos, les touffes d'herbes sont brulées et les tiges sont passées au pilon pour donner une espèce de tourteau dont raffole les dromadaires, on est chez des nomades ici.
Pièces jointes:
tanzdamt.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved