Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

SEFROU .......... 3

Envoyé par Dafouineuse 
Re: SEFROU .......... 3
03 décembre 2013, 13:05
Citation
abdellatif
BONSOIR TOUT LE MONDE

Amidou,

je vous remercis pour les explications suplémentaires et convaincantes , c'est vrai ,ce terme "Hotel de Ville" est difficile à traduire en arabe, on dis "Kasr Al Baladiya" ce qui est faut; si on traduit en français c'est le "Palais de Ville" or ce n'est pas un palais; pour trancher à ce controverse on écrirera sur la façade principale du batiment tout court "Siège de la Municipalité" en arabe "Maqar al Baladiya"./.thumbs up
Oui, tout simplement comme dans les autres villes du Royaume: BALADIYAT MADINAT SEFROU. Amitiés.
Re: SEFROU .......... 3
03 décembre 2013, 22:19
Citation
Amidou
Citation
lavoyante
Citation
abdoulm

. Il me manque tes recettes pour de succulents plats Fassi.smiling smiley
salut amidou
je conseille vivement a ta dame de faire "les hmessats" (pois chiches)la recette est sur le fil nourriture.
avec de la viande c'est un delice !!
bonne journee smiling smiley
Re: SEFROU .......... 3
04 décembre 2013, 06:38
b]Bonjour à tous[/b]

Merci les amis ,Abdellatif , Abdoulm , Amidou , Cigalous et tous autres intervenants, pour les infos recentes sur le changement que connait notre ville,pour les photos et sujets interressants qui influencent des commentateurs et les poussent à participer,ce qui garde notre forum vivace.





Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/12/2013 06:49 par larouss.
Re: SEFROU .......... 3
05 décembre 2013, 00:05
Quelqu'un a-t-il des nouvelles de Federico Rodriguez, peintre et professeur d'espagnol à Sefrou à la fin des années 70?
Re: SEFROU .......... 3
05 décembre 2013, 09:06
Bonsoir à tous,

J'ai relu mes notes de lecture et d'anciens documents relatifs à l'Histoire de SEFROU...pour l'instant je ne trouve aucune trace de l'utilisation "Hôtel de Ville" ou "Mairie"...Les termes utilisés étaient "Hôtel des Services Municipaux"...évidemment on disait "municipalité","commission municipale","chef des services municipaux"...En 1957/58 je trouve à SEFROU l'expression "VILLA MUNICIPALE"winking smiley

Cordialement
Re: SEFROU .......... 3
05 décembre 2013, 09:25
Bonsoir Amidou...à l'époque du Protectorat on disait "sa majesté le SULTAN Sidi Mohammed ben Youssef"...on disait également le "Grand VIZIR" et les "Vizirs"...que dit-on depuis la fin du Protectorat?...
Re: SEFROU .......... 3
05 décembre 2013, 12:45
Citation
cigalou
Bonsoir Amidou...à l'époque du Protectorat on disait "sa majesté le SULTAN Sidi Mohammed ben Youssef"...on disait également le "Grand VIZIR" et les "Vizirs"...que dit-on depuis la fin du Protectorat?...
Bonsoir Cigalou, Au lendemain de l’indépendance du Maroc, feu SM le Roi Mohamed V nomma Bekkay Ben Mbarek Lahbil Président du Conseil du premier Gouvernement du Maroc indépendant. Lahcen Lyoussi Ministre de l’intérieur entre autres Ministres. Je crois que j'ai répondu à ta question sinon je n'ai vraiment pas saisi le rapport avec le sujet de l'Hôtel de Ville de Sefrou & la Municipalité de Sefrou, merci d'avance si tu peux éclairer ma lanterne!
Re: SEFROU .......... 3
05 décembre 2013, 14:32
Cher Amidou,

J'ai cru comprendre que l'expression "Hôtel de ville" te pose un problème car,a priori,c'est un peu trop "français"...c'est bien cela?...expression dont je ne retrouve pas trace,pour l'instant,à Séfrou à l'époque du Protectorat...

Merci d'avoir répondu à ma requête...donc après la fin des accords de Protectorat on a dit "Roi" et on a dit "Ministres"...au lieu de "Sultan" et de "Vizirs"...
Re: SEFROU .......... 3
06 décembre 2013, 01:08
Bonjour à tous,

J'ignore si les termes "municipalité","municipal" font moins français qu'Hôtel de ville...ce qui est sûr,en revanche,c'est que lorsque la municipalité de Séfrou a été créée en 1913 l'Hôtel des Services Municipaux proprement dit comportait deux bâtiments dénommés Dar Mallem Serghini et Dar Bougrin...ces deux immeubles appartenaient au Domaine privé de l'Etat Chérifien...

Mais d'autres lieux abritaient des activités municipales tels que le garage municipal à Dar Bab Merba,l'écurie municipale à Roua Zemghila,la pépinière municipale à Djenan Dour...

Tous ces immeubles du Domaine privé de l'Etat Chérifien ont été remis gratuitement et en pleine propriété à la municipalité de SEFROU en 1923...donc incorporés au Domaine privé de la Ville...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/12/2013 01:10 par cigalou.
Pièces jointes:
Numériser0014.jpg
Re: SEFROU .......... 3
06 décembre 2013, 02:47
Concernant l'Histoire de la vie municipale de la belle ville de SEFROU notre cher ami Abdoulm a mis,à la page 100 de ce sujet, un texte intéressant signé Mohammed Zerhouni...

Ce texte n'a donné lieu à aucun commentaire...c'est peut-être dommage car au vu de ce texte il apparait que des ARCHIVES relatives aux procès-verbaux des délibérations municipales de Séfrou existent ...contrairement à ce que j'avais cru comprendre jusqu'à présent...

Evidemment si ces archives existent il me paraitrait extrêmement intéressant de les voir apparaitrethumbs up ...Monsieur Zerhouni cite,par exemple,le procès-verbal de la séance de la commission municipale de SEFROU en date du 16 juillet 1937...franchement ce serait très bien de voir ce procès-verbal(et les autres winking smiley ) ...de savoir qui a pris part aux débats ...etc.

D'autant que certains points m'intriguent...ainsi il est affirmé qu'à l'époque le propriétaire du Riad du Caïd Omar était le dénommé Bénouataf de Fès...or dans un document officiel,qu'il me semble avoir déjà mis en ligne,daté du 22 février 1938 concernant l'autorisation et la déclaration d'utilité publique de l'acquisition par la ville de l'immeuble "Riad du Caïd Omar el Youssi" il apparait que ce n'est pas Monsieur Bénouattaf qui était propriétaire mais son épouse Madame Aïcha bent el Haj Mohammed Berrada...

Par ailleurs dans ce même arrêté viziriel de 1938 un autre propriétaire d'une parcelle du Riad apparait,à savoir David Harroch et ses fils Jacob et Abraham...
Re: SEFROU .......... 3
06 décembre 2013, 03:31
Bonjour Cigalou, non le terme "Hotel de Ville" ne me posait nullement problème sauf que je trouve que sa traduction en arabe ne donne nullement le vrai sens . Trop francais ? Oui eu égards de ses origines historiques de l'Europe Médiévale, par contre ROI veut dire en arabe MALIK, Ministre a son équivalent WAZIR dont les francais ont copié VIZIR. D'autre part le terme Municipalité, qui est bien français, a son équivalent en arabe qui veut dire BALADYAT...Non ca ne me posait nullement problème sauf qu' apparemment toi aussi tu n'as pas saisi la subtilité de la différence de sens qu'occasionne la traduction en arabe du terme "Hotel de Ville" qui ne saurait jamais être "Qasr Al Baladyat", ni Nazl Al Baladyat, ni enfin Foundouk Al Baladyat . Amicalement.
Re: SEFROU .......... 3
12 décembre 2013, 11:19
BONSOIR TOUT LE MONDE


Chers amis,

Je fais une constation sur les jardins publics de Sefrou , ils sont dans un état lamentable surtout la période d'automne début hiver où les feuilles mortes tombent et font des tas d'ordures ici et là.

A ajouter aussi les plumes, duvets et petits oiseaux mortes des pic-boeufs qui nichent éternellement sur les grandes arbres qui se trouvent au dessus des escaliers menant à la place Bab Mkam. On se demande où sont les ouvriers des jardins publics, que font les élues , es-qu'ils sont aveugles et ne visites jamais ces jardins ?

Voici une photo récente(4.12.2013)
Pièces jointes:
Sefrou escaliers vers bab mkam.jpg
Re: SEFROU .......... 3
12 décembre 2013, 13:22
Bonjour tout le monde,
Bonjour cher ami Cigalou

Histoire de Sefrou,
remparts,tours, portes,mosquées, zawias et autres monuments.

Al-Bakri est le seul des chroniqueurs arabes de l 'époque médiévale qui atteste que Sefrou était dotée d 'une enceinte. Beaucoup plus tard, Marmol nous informe que la ville est entourée de hauts murs. Al-Nasiri, enfin, précise que Moulay Slimane avait restauré la muraille de Sefrou, et que plus tard, Moulay Abderrahmane a reconstruit la partie de l 'enceinte côtoyant Bab Lamrabba. Ces renseignements s 'avèrent insuffisants pour pouvoir déterminer l 'époque de fondation de la muraille actuelle et évaluer son évolution .
D 'une longueur générale d 'environ 1500 m, l 'enceinte actuelle de Sefrou , présente un tracé irrégulier qui épouse les reliefs du terrain. Elle est flanquée de quatre tours carrées :
- La tour dite "Ghaddiwa" côtoyant le quartier Zamghila .
- La tour Lamrabba.
- La tour Bani Madrak actuellement en ruine .
- La tour côtoyant le quartier Arsat Al-Dar également détruite .
Cette muraille est percée de plusieurs portes dont les plus anciennes sont :
-Bab Lamkam qui est la porte la plus monumentale de la ville. Elle donne accès au quartier Al-Shabbak. Cette tour est dotée d 'une chambre destinée aux gardiens qui communique directement avec le chemin de ronde .
-Bab Sitti Massouda: son ancien nom était Bab Lamdik (d 'après la Hawala Ismaïlienne de 1096 de l 'hégire) .
- Bab Lamrabba qui s 'ouvre au côté sud de la Médina .
- Bab Taksabt, ou Ghaddiwa, qui donne accès au quartier Taksabt .
- Bab Zamghila, Bab Al Madjlis et Bab Bani Madrak .
Ces trois dernières sont de petites portes très simples. Deux autres portes, plus petites encore, ont été ouvertes lors de l 'extension de la ville. Il s 'agit de Bab Al-Kasba, et Bab Dyur Djdad .


Porte et remparts de Bab Mqam à l'époque du Protectorat et aujourd'hui



Bab Mrabâa, porte sud de la médina, vers les années 50 Bab Lamkam (vu de l'intérieur) au début du siècle dernier



3- Les lieux de culte

Les mosquées

La ville de Sefrou présente six mosquées historiques : la Grande mosquée, la mosquée d 'Al-Kalaâ, la mosquée Al-Sammarin où se déroule la prière du vendredi, et trois oratoires de quartier, à savoir les mosquées de Chabbak, Nas Adlun, et Zamghila.
La Grande mosquée manifeste un aspect monumental et pittoresque, étant construite sur le bord de l 'Oued Aggay. La date de sa fondation nous est inconnue, mais nous savons qu' 'elle existait déjà au XIVème siècle grâce à une note d 'Ibn-Kunfud Al-Kasantini .
Le minaret actuel date de l'an 1073 de l 'hégire (XVIIème siècle) d 'après une inscription qui se trouve sur sa porte d 'entrée. La mosquée a été ensuite restaurée au XIXème siècle par Moulay Slimane.


La grande mosquée de Sefrou dite « Jamaâ Lakbir » représentant le centre préfiguré de la Médina.





Les zawiya et les sanctuaires

La ville de Sefrou frappe par le nombre considérable de ses Zawiya . De dimensions généralement petites, ces Zawiya présentent des formes variées mais sont toutes composées d 'une salle de prière, d'une école coranique, d'une cour et d'au moins une pièce où se réunissaient ses adeptes. Vu la contrainte imposée par leur petite superficie, ces Zawiya disposent généralement d 'un étage supérieur .


- Zawiya de Mulay Ali Al-Charif :
Elle a été créée par le sultan Moulay Abdallah en 1728, afin d 'héberger les savants et les notables venant de Tafilalet et appelés à séjourner à Sefrou. Elle se caractérise par un plan carré organisé autour d 'une cour centrale bordée de galeries, et frappe par son harmonie architecturale et décorative. Elle dépendait des Habus de Moulay Abdallah de Fès.
- Zawiya de Sidi Mhammad Ban Issa : fondée au début du XVIIIème siècle par des Sefrioui pratiquant le culte des Issawa, elle est de nos jours complètement détruite
- Zawiya des Knadsa: Elle a été fondée en 1780 par des disciples de Sidi Mhammad Ben Bouziyan Al-Kandusi .
- Zawiya de Sidi Lahsan Ban Ahmad: sise au quartier Chabbak, cette Zawiya était la plus importante de Sefrou. Elle abrite le tombeau du célèbre @#$%& Sidi Lahsan al-Mastari (XVIIIème siècle). Afin de bénéficier de la Baraka de ce saint , des disciples Darkawa y ont construit une mosquée .
- Zawiya de Sidi Al Khadir: Sise au quartier Al-Madjlis, elle a été créée en 1830 par Al-Habib Zarrou, qui était un disciple du culte des Darkawa .
- Zawiya Sidi Al-Ghazi: Située aussi au quartier Al- Madjlis, elle a été fondée en 1831 par un descendant de Sidi Al-Ghazi.
- Zawiya de Sidi Abd Al-Kadar Al-DJilali :Elle a été construite en 1830 par le Kayd des Ayt Yusi, Muhammad Barbara.
- Zawiya de Sidi Muhammad Ban Al 'Arbiconfused smileyise à la rue Satti Mas 'uda, elle a été fondée vers 1830 par un fervent darkawi, Mulay al -'Abad.
- Zawiya Tidjania: Située au quartier Zamghila, elle est l 'œuvre du Kayd Omar vers 1885 .
- Zawiya Kattaniya: construite par la famille Nas 'Adlun en 1895 .
- Zawiya Sadkiya: Aucun renseignement concernant cette Zawiya , qui se trouve à Al-Kalaâ dans un état d 'abandon, n 'a pu être recueilli .
Ces monuments présentent généralement un décor simple mais varié, qui combine le marbre et le zallidj polychrome au niveau du pavage et des lambris des murs, le plâtre sculpté et parfois polychrome au niveau des murs de Kibla, et le bois peint au niveau du plafond .

Le Mausolée Sidi Ali Bousserghine


Il est le saint le plus vénéré de la ville (Vers les années trente et Aujourd'hui) Sa situation sur les hauteurs offre une vue panoramique de la ville de Sefrou et de son arrière pays.



Les synagogues et l 'école de l 'alliance israélite Em Habanim

Le Mellah de Sefrou comprenait sept synagogues de dimensions variées. Seule une synagogue familiale, fondée vers la fin du XVIIIème siècle subsiste, mais dans un état de ruine. Elle témoigne toutefois de la disposition architecturale et de l 'ornementation des synagogues de Sefrou. Il convient aussi de noter la présence d 'une école appartenant à l 'Alliance Israélite Universelle, créée par cette organisation même au XIXème siècle, et qui demeure en bon état. Elle présente le plan type d 'une synagogue marocaine. La salle de prière est en effet divisée en trois nefs parallèles au Haykhal par deux rangées d 'arcatures que surmontent des colonnes coiffées de chapiteaux en forme de tronc d 'arbre. Cette synagogue est aussi dotée d 'un Thiba et d 'une pièce à l 'étage réservée aux femmes. Le décor est simple et se réduit à des oculus circulaires ornés de vitres colorées, aux faïences ou Zallidj appliqués sur les lambris des murs et au rythme des arcatures nervées et festonnées qui ornent le haykhal.


Entrée principale de l'Ecole avec des plaques et inscriptions en français et en hébreu

Une salle de la Synagogue : la qualité de l'architecture et de la décoration intérieure.




4- Les demeures

Les maisons de Sefrou sont, dans l 'ensemble, très simples et trahissent un aspect rustique. Elles constituent néanmoins une matière d 'investigation archéologique intéressante vue leur intérêt historique. La ville présente même certaines demeures belles et luxueuses telles que Dar al-Kayad 'Umar, Dar al-Basha al -'Ammuri, Dar Hmammuch, etc.
A l 'état présent des enquêtes menées, nous pouvons distinguer trois types de maisons:

Les maisons à caractère rural

Ce type de maisons est inspiré des habitations du sud et du Moyen Atlas. Sises aux quartiers habités autrefois par les Berbères Ayt Yusi, elles se caractérisent par une grande superficie et dépassent rarement un seul niveau. Marquées également par leurs murs très épais (0,80 m), elles sont construites en pisé ou en moellon non dégrossi. Un couloir très long et coudé débouche dans une grande cour de plan irrégulier, sur laquelle donnent plusieurs chambres. Ces demeures sont généralement dépourvues de toute ornementation à l 'exception des grilles de fer forgé qui garnissent les portes et les fenêtres. Les murs sont uniquement badigeonnés en chaux. Ce type devait être de tradition ancienne à Sefrou. De même que la population de la ville est, en grande partie, issue du Moyen Atlas et du Sud marocain. Ce facteur humain a donc fortement marqué l 'architecture civile de Sefrou .



Les maisons de type maroco-andalou

Contrairement au premier style d 'architecture domestique inspiré par celui du sud , celui-ci est inspiré des maisons traditionnelles de Fès. Les demeures appartenant à ce style et qui ont été repérées jusqu' 'à présent sont d 'une date assez récente (XVIII-XIXème siècle). On les trouve essentiellement à Arsat Al-Dar et au Quartier Taksabt . Elles présentent toutes les caractéristiques de la maison marocaine traditionnelle du XVII-XIXème siècle. Comptant, en général, deux étages et un entresol, ces maisons se composent d 'une entrée en chicane et d 'un patio central sur lequel s 'ouvrent trois grandes chambres, au rez-de-chaussée, et quatre aux étages supérieurs . Le côté de l 'entrée est marqué par une fontaine murale. Du même côté se trouve l 'entrée donnant accès à la Dwiriya et aux escaliers montant à l 'étage supérieur. Le patio est parfois bordé de galeries sur ses deux ou ses quatre côtés. Ces maisons sont construites généralement en briques et en mortier de chaux.
Les grandes demeures appartenant à ce type telle que celle du Kayad 'Umar, se composent d 'un ensemble d 'habitations comprenant la maison principale (Dar Al-Kbira), celle des domestiques (Dar Al-Sghira) et La Dwiriya, de même qu' 'un somptueux riad .
On peut distinguer dans cette même catégorie des maisons pourvues de quatre, trois ou parfois deux galeries bordant la cour centrale (surtout à Arsat Al-Dar), et celles qui ne présentent aucune galerie. Ce dernier type est le plus courant. Ces maisons sont généralement construites en briques crues et en mortier de sable et de chaux. Elles présentent souvent des plafonds horizontaux à solives et à voliges simples ou décorés .
Certaines demeures riches révèlent des plafonds somptueux de formes variées: coupoles, plafonds en bois ouvragé à deux pentes et à quatre pentes .




Les maisons juives

Balcons d'une demeure juive à Sefrou




Grotte Kaf El Moumen sur la partie Est de Jbel Binna. Elle est composée d'une entrée coudée et d'une chambre haute. Elle présentait une inscription en hébreu, gravée sur une plaque de marbre située à gauche de l'entrée.
Re: SEFROU .......... 3
15 décembre 2013, 13:48
Re: SEFROU .......... 3
17 décembre 2013, 09:05
Bonjour à tous,

Bonjour cher ami Abdoulm,

Comme tu as pu le constater j'ai trouvé l'article,mis en ligne par tes soinsthumbs up,de Monsieur Mohamed Zerhouni très intéressant...mais certains points m'intriguent...par exemple,le fait que seul le dénommé Bénouataf soit cité en tant qu' ancien propriétaire de l'immeuble dit "Riad du Caïd Omar el Youssi"...en effet dans un arrêté viziriel de 1938 c'est plutôt son épouse qui semble en être la propriétaire ainsi que le dénommé David Harroch et ses fils...

Monsieur Zerhouni cite les procés-verbaux de plusieurs séances de commissions municipales de SEFROU...en particulier celui du 16 juillet 1937...

Il me paraitrait extrêmement intéressant de voir ces documents et de savoir où ils sont archivés car ils représentent,de mon point de vue,une grande valeur historique...qui énonce l'historique du projet de rachat par la municipalité?...est-ce le chef des services municipaux?...qui préside la séance,le pacha en personne ou son kalifat?...quels sont les membres de la commission municipale présents à la séance?...quelles sont les interventions lors du débat?

Merci cher Abdoulm d'avoir mis en ligne ce petit condensé historique relatif aux tours,bab,sanctuaires etc...de Sefrou...

Je n'ai peut-être pas tout compris mais il ne me semble pas voir apparaitre les sanctuaires Lalla Setti Mesoôda,Moulay Abderrahman,Sidi Hmed Tadli et Sidi Boumedineconfused smiley ...

Pour information: en ce qui concerne le sanctuaire Moulay Abdallah il y avait un jardin de plus de 1000m2 qui était juste à côté dénommé Arsat Bab ed Derb...ce bien foncier des Habous a été vendu aux enchères dans les bureaux du Nadir des Habous de SEFROU à la fin de 1923...par contre je ne trouve pas trace de l'acheteureye rolling smiley
Re: SEFROU .......... 3
20 décembre 2013, 13:03
Bonjour tout le monde,
Cher ami cigalou,je ne sais pas sur quel document notre ami Zerhouni s'est base' dans son ecrit sur l'histoire du riad du caied Omar,c'est domage qu'une telle personne ne s'inscrive pas dans ce forum,bien que je lui ai demande' plusieurs fois.
Pour ce qui conserne l'ecrit de l'histoire des portes,tours et sanctuaires de sefrou,tu as raison,je vois aussi que l'auteur n'a pas cite' quelques @#$%&,notament,lalla rquia,sidi sicouk,lalla izza,sidi ali bou ziane bien que quelques tombes n'existe plus.
cher ami,j'aurais besoins de ta connaissace en histoire du Maroc pour nous commenter une serie de photos du temp du protectorat decouvertes chez un ami, je les posterais des que je retourne a Sefrou.
mes amities.
Desole pour la ponctuation.
Re: SEFROU .......... 3
26 décembre 2013, 06:52
BONSOIR TOUT LE MONDE

Merci les amis de toutes vos interventions au site bien -aimé de Sefrou/Dafina et aussi de ces renseignements historiques en relation avec l'histoire de la ville de Sefrou.

A l'occasion de l'approche de la nouvelle ANNEE 2014 ,je souhaite à tout le monde bonne et heureuse année pleine de prospérité et bonne santé .
Pièces jointes:
Beautiful-Happy-New-Year-2014-HD-Wallpapers-by-techblogstop-24-1024x640.jpg
Re: SEFROU .......... 3
30 décembre 2013, 06:20
Salut à tous

Merci si Abdellatif des voeux,en meme temps je salue tous nos amis ,tout en leurs souhaitant BONNE & Heureuse Année 2014.
Pièces jointes:
Bonne Année - 2014.gif
Re: SEFROU .......... 3
31 décembre 2013, 02:04
BONJOUR TOUT LE MONDE

Salut les amis et merci Mr Larouss

Je vous annonce du nouveau à Sefrou : La Commune Urbaine vient de se doter d'un système informatique, c'est une très bonne initiative de la part de cette derniere:
Pièces jointes:
2013-12-30_162002.png
Re: SEFROU .......... 3
31 décembre 2013, 02:20
BONJOUR TOUT LE MONDE


Voici une photo de la pépinière de Sefrou , où est la traduction en arabe ?
Pièces jointes:
pépiniaire de sefrou.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved