Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

FEZ, FES........... 3

Envoyé par Dafouineuse 
Re: FEZ, FES........... 3
11 février 2016, 23:07
Bonjour aux fassi(e)s,
Ci-joint un dessin paru en 1892 dans "the London illustrated news" où l'on découvre que Bab Chorfa qui donne accès à la Kasbah Filala était dénommée Bab Bou Jeloud.
Or Bou Jeloud, le "père des eaux" fait en principe référence à un très ingénieux système de collecte et de répartition des eaux pour Fès el Bali.
Ce collecteur se trouve, lorsque l'on fait face au côté exterieur de l'actuelle Bab Bou Jeloud, sur la droite de cette porte. Malgré plusieurs tentatives, je n'ai jamais pu le visiter.
L'un ou l'une d'entre vous aurait-il eu cette chance ?
Amicalement.
pat30
Pièces jointes:
Screenshot_2016-02-12-07-31-06-1.png
Re: FEZ, FES........... 3
11 février 2016, 23:18
Des photos de ce collecteur sont visibles sur l'ouvrage "FES de Bab en Bab"
Re: FEZ, FES........... 3
12 février 2016, 02:35
1ère photo du collecteur de Bou Jeloud
Pièces jointes:
20160212_080836-1-1.jpg
Re: FEZ, FES........... 3
12 février 2016, 02:36
2ème photo
Pièces jointes:
20160212_080836-1-2.jpg
Re: FEZ, FES........... 3
12 février 2016, 02:52
cf. "FES de Bab en Bab"
Pièces jointes:
20160212_114029-1.jpg
Re: FEZ, FES........... 3
12 février 2016, 09:41
Bonjour Patrick

j'ai eu plus de chance que toi et j'ai pu visiter le répartiteur de Bou Jeloud en avril 2004 : en descendant en médina vers 9h du matin j'aperçois la porte de l'ensemble collecteur/répartiteur ouverte - la 1ère et la dernière fois - : les autorités attendaient une délégation chinoise qui venait visiter la médina ; j'ai réussi à les convaincre de me laisser rentrer voir le collecteur en promettant de m'éclipser avant l'arrivée des chinois.

J'ai ainsi pu rester 7 ou 8 mn et prendre quelques photos.

Depuis j'ai essayé de convaincre les policiers qui sont installés à l'entrée de Bou Jeloud, dans un local à gauche du collecteur, de me laisser entrer ... mais sans succès. Une fois je suis même revenu 2 ou 3 fois pour voir le chef qui devait avoir la clé ... je ne me souviens plus si le chef était absent ou s'il n'avait pas la clé, mais je n'ai pas pu entrer

Je mets quelques photos "papier" les couleurs ne sont pas top

La première photo représente les points d'entrée de l'eau dans le collecteur (côté Batha/Jnan Sbil)
Re: FEZ, FES........... 3
12 février 2016, 09:53
J'ai l'impression que j'ai un problème pour mettre les photos

La photo est présente dans "Aperçu" mais disparaît à l'envoi.

En attendant de pouvoir mettre les photos voici quelques informations que j'ai trouvé dans une conférence des Amis de Fès du 18 juillet 1951, intitulé " l'eau à Fès" et prononcée par Henry Godbarge

La ville de Fès est alimentée en eau par l'Oued Fès, affluent du Sebou, qui prend sa source à Ras El Ma, dans la plaine du Saïs, à 16 km de Fès. Ses eaux sont grossies de celles de l'Aïn Latrous, l'Aïn Bergama Sghira, l'Aïn Kodra, l'Aïn Bergama Kbira, l'Oued Ghara, l'Oued Kous, l'Aïn Smet, l'Aïn Guelta Raïs puis de l'Oued Smen, ainsi que diverses petites sources non dénommées.

Il arrive au pont de Kantra Touila où il pénètre dans les jardins du Palais du Sultan. A l'intérieur de l'Aguedal, il se divise en deux branches: l'Oued Fès proprement dit et l'Oued Zitoun qui, grossi de l'Oued El Adam prend le nom d'Oued El Kébir, puis Oued Masmouda et arrose les jardins extérieurs de la ville, se terminant dans une zone d'épandage. Entre sa sortie du Méchouar et le répartiteur de Boujeloud, l'Oued alimente la pompe à moteur de l'Hôpital Cocard (100 m3 environ par jour), les roues élévatrices de My Abdallah et Fès-Jdid (15 litres/seconde), la séguia de Sidi Mejbar qui dessert la Qasba Nouar (50 litres/seconde)et la roue élévatrice de Btatha (10 litres/seconde).

A Boujeloud, l'Oued se divise en trois branches qui sont par ordre d'importance: l'oued Hamia, au centre (18/44 du débit total), l'Oued Fejjaline au nord (15/44) et l'Oued Cheracher au sud (11/44). En outre entre EL Hamia et le Cheracher, part la séguia Abbassa (50 litres/seconde le jeudi seulement). Les débits de ces quatre branches sont réglés par le répartiteur de Boujeloud qui comporte 7 vannes.

Suivons maintenant chacune de ces trois branches:

I- L'oued Fejjaline se divise, à son passage à la Résidence, en 2 parties:
a- L'oued Fejjaline proprement dit (1/3 du débit) qui passe au Baladya, à Dar Tazi, Aqbet Sbâa, Guerniz, Sidi Fredj et Sagha où elle rejoint sa branche jumelle après pollution.
b- L'Oued Talaa (2/3), qui à Bab Boujeloud, se divise lui-même en deux ramifications primaires:
-le Derb Bensalem (1/3 du débit) qui devient tout de suite un collecteur d'égouts
-le Bou Anania (2/3) qui, au répartiteur d'El Khnisa, se divise en deux ramifications secondaires: le Talâa Kbira (2/3), le Hel Tadla (1/3), elle même se ramifiant en deux tronçons tertiaires: El Menia et derb El Horra, qui se regroupent après pollution à Zqaq Rouah et ressortent à Nejjarine où elles se jettent dans l'égout.

II- L'Oued Hamia passe devant les Beaux-Arts, aux Mehallas chérifiennes et à Jenan Halfaoui; où il se divise en deux branches:
a- Le Ras Jenan (1/3) qui passe à l'ex-hôtel Bellevue, Oued Chorfa, Sidi Abdelqader Fassi, Zenquet Ben Lakhdar et Bin Lemdoun où il se jette dans l'égout.
b- Le Ziat (2/3) qui, au moulin Cherqaoui, se sépare en deux:
-l'Oued Souafine, qui passe à Zenkat Rtel, El Ayoun, Rahbt Tben, où il se jette dans l'égoût.
-l'Oued Moulay-Idriss, ou Oued Chain el Mlih, qui passe à Ahmed Chaoui, dar Bou Ali, Dar Adiyel? Zqaq el Bghel, Aqbet Zerka, et se jette dans l'égout près de la Medersa Saffarine.

III- L'Oued Cherarcher passe à l'énergie électrique, et dans les quartiers Oued Zitoun, Mokkfiya, Masmouda, Keddan, Guerrouaoua, Bab Sidi Boujida, puis arrose les jardins extérieurs.

Toutes ces ramifications se complètent par un inextricable réseau de canalisations de plus en plus petites, coupées de barrages rudimentaires qui servent à la fois de dispositifs d'accumulation, de répartition et de trop-plein. Inversement, les eaux usées sont à leur tour évacuées par des canalisations qui se réunissent pour former des collecteurs de plus en plus gros qui rejoignent l'Oued en aval, le polluant de plus en plus jusqu'à sa jonction avec le Bou Hrareb.

Le tout s'enchevêtrant dans un lacis impénétrable au profane, et qu'on pourrait comparer au double réseau de la grande circulation sanguine, l'eau potable étant figurée par l'arbre aortique, les artérioles et les capillaires, et les égouts par les capillaires veineux, les veinules et les veines caves.
Re: FEZ, FES........... 3
12 février 2016, 22:34
Salut Georges,
il y a 3 ans, alors que je buvais un thé en terrasse "chez Ali", j'ai vu 2 hommes sortir par la porte donnant accès au collecteur et je me suis précipité pendant qu'ils la verrouillaient.
Rien n'y a fait, ils ont été intraitables.
J'ai aussi la conférence en question...quelque part avec d'autres des "Amis de Fès" .
P.S. : tes photos ne sont - elles pas trop "lourdes" ?
Re: FEZ, FES........... 3
14 février 2016, 11:43
bonsoir il faut lire ce pdf ...merci

/b]video: [www.anafide.org]
Re: FEZ, FES........... 3
14 février 2016, 13:22
Merci Lamgaz pour cet article qui fait le point sur la problématique actuelle
Re: FEZ, FES........... 3
14 février 2016, 13:24
Je refais un essai de mise en ligne des photos qui ont le poids "autorisé"

Cela ne passe pas mieux!
Re: FEZ, FES........... 3
07 avril 2016, 02:23
Une bonne occasion pour découvrir cette belle ville de Fès ou retrouver nos racines : le Festival des Musiques Sacrées qui a lieu chaque année et dont le thème vient d'être annoncé :

La 22ème édition du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, qui se déroulera du 6 au 14 mai, rend hommage aux « Femmes Fondatrices » du Maroc, à celles qui ont joué un rôle dans son histoire. Cette édition mettra à l’honneur la création culturelle et artistique féminine. Lors de la présentation du festival à Paris, le président de la Fondation Esprit de Fès et du festival, Abderrafie Zouiten, a rappelé le rôle de Kenza El Awrabiya, épouse de Moulay Idriss et l’œuvre de Fatima Al Fihriya qui a fondé l’Université Al Quaraouiyine.

L’ouverture du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde aura lieu Bab Al Makina avec le spectacle « Un ciel plein d’étoiles », une création qui relate les destinées de femmes de légende. Durant une semaine, 140 artistes venant d’une vingtaine de pays se produiront dans des sites emblématiques de Fès.
Re: FEZ, FES........... 3
23 mai 2016, 05:39
salut
Pièces jointes:
FEZ - le mellah marchand d'huile juif.jpg
Re: FEZ, FES........... 3
05 juin 2016, 07:36
le docteur Murat
Pièces jointes:
bascan19.jpg
Re: FEZ, FES........... 3
05 juin 2016, 08:47
Bonjour jawal 2007,
Pourrais tu réduire la photo pour qu'elle soit "plein cadre". Je n'en vois que le bord gauche avec Mme Bringau.
bien amicalement.
Pat30
Re: FEZ, FES........... 3
05 juin 2016, 10:10
Bonjour Pat30
okje vais essayer de retelecharger la photo a partir de mon pc .
j espere que vous allez bien.mes salutations
Re: FEZ, FES........... 3
07 juin 2016, 06:33
M et Mme Bringau
Pièces jointes:
$_1.JPG
Re: FEZ, FES........... 3
07 juin 2016, 22:07
Bonjour Jawal 2007,
Désolé, c'est moi qui avait fait une mauvaise manipulation.
Merci pour ces photos.
Amitiés
Re: FEZ, FES........... 3
13 juillet 2016, 15:57
Bonjour Cigalou et Pat30
Effectuant des recherches sur mes grands-parents qui vivaient à Fes avant 1960-1961, je trouve vos messages. Vous parlez du 48 avenue de France, ma grand-mère travaillait à cette adresse semble-t-il, et je crois qu'elle tenait une mercerie.
Mes grands-parents vivaient au 3 rue du Portugal, vous-même, Pat30 au 12. Avez-vous des souvenirs ou informations sur la famille Rigaud, Claire et Germain Rigaud, leur fils était Gilbert Rigaud, mon père, né en 1928.
En comparant le plan ancien et Google maps, l'avenue de France est devenue l'avenue Hassan II et la rue du Portugal serait devenue la rue d'Algérie, pouvez-vous confirmer ceci ?
Merci à tous ceux qui pourront m'aider à reconstituer une partie de l'histoire de ma famille.
Patricia
Re: FEZ, FES........... 3
14 juillet 2016, 11:34
Bonjour Claire et bienvenue,
je confirme pour les nouvelles appellations de la rue du Portugal et de l'avenue de France.
Le nom "Rigaud" m'est familier, je me souviens de mes parents le prononçant , mais honnêtement je ne peux t'en dire plus .
Est ce que le n°3 rue du Portugal était le 1er immeuble à gauche en démarrant de l'avenue de France? Si c'est le cas, c'est de là que j'en aurais eu connaissance, la meilleure amie de ma mère habitant ce même immeuble.
quelle était l'activité de ton papa ?
Amicalement.

pat30
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved