Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Petition pour l'annulation de l'accord d?indemnisation des Juifs marocains pers?cut?s pendant la guerre

Envoyé par Dafouineuse 
Petition pour l'annulation de l'accord d?indemnisation des Juifs marocains pers?cut?s pendant la guerre
21 septembre 2011, 17:51
DE LA PART DU PROFESSEUR YIGAL BIN NUN

L'original du texte est en hebreu. La traduction est ci dessous
Pièces jointes:
Yigal Bin nun holocauste hebreu.jpg
Re: Petition pour l'annulation de l'accord d?indemnisation des Juifs marocains pers?cut?s pendant la guerre
21 septembre 2011, 17:52
DE LA PART DU PROFESSEUR YIGAL BIN NUN

15/09/2011

A l’attention de Monsieur Hen Yurista
Directeur du bureau israélien de la Claims Conference
8 Rue Haarbaa Tel Aviv


Objet : Annulation de l'accord avec le gouvernement allemand concernant l’indemnisation des Juifs marocains persécutés pendant la guerre.

Cher Monsieur,

Nous nous adressons à vous suite à votre conférence au ZOA (Beit Tsionei America)
le 13 Septembre 2011. Selon vos précisions, il n’existe aucun accord particulier avec le gouvernement allemand concernant « la shoah des juifs du Maroc ». Le bureau israélien de la Claims Conference a juste demandé d’inclure le Maroc dans les accords existants relatifs aux Juifs d'Europe qui n’ont pas été déportés. En outre vous avez noté que le seul critère valide pour le droit à l’indemnisation ne repose que sur le critère de la "restriction au droit de circulation" pour les Juifs nés au Maroc nés jusqu’au 31/08/1943
Il est important de noter que ce critère est incompatible avec la réalité historique des Juifs du Maroc pendant la guerre. Nous voulons en préciser les éléments essentiels :
- Le terme « Shoah des Juifs du Maroc » est inexact et trompeur. En aucun cas il n’y a eu de Shoah au Maroc. Au contraire le Maroc a servi de refuge à de nombreux Juifs fuyant l'Europe. En outre quelques centaines de Juifs de nationalités étrangères ont été envoyées dans les camps de travail par les Français vichystes à Bou Arfa mais de là à parler d’extermination la différence est grande. De toute façon aucun Juif marocain n’a été déporté du Maroc vers des camps de concentrations L’utilisation de ce terme porte atteinte au terme de Shoah et risque d’encourager des attitudes négationnistes.
- Il y a eu des persécutions contre les Juifs du Maroc pendant la guerre mais la restriction au droit de circulation n’était pas la discrimination la plus importante mais plutôt la plus marginale. Ce n’est pas le propos d’énumérer ici les décrets (dahir) discriminatoires dont ont souffert plusieurs Juifs du Maroc, signés par le roi Mohamed Ben Youssef sous la pression du résident général Charles Noguès, représentant du gouvernement de Vichy au Maroc. Mais il est évident que de nombreux Juifs du Maroc ont été discriminés et ont perdu leur emploi et leur statut professionnel, surtout dans les professions libérales : médecins, avocats, experts comptables, artistes et fonctionnaires. Cette discrimination était douloureuse et blessante mais le gouvernement allemand et la Claims Conference ont préféré totalement l’ignorer.
- Le gouvernement allemand a accepté la requête de la Claims Conference d’indemniser, après si longtemps et par des sommes dérisoires, les Juifs du Maroc nés jusqu’au 31/8/1943 considérés comme discriminés dans leur droit à la circulation suite à un dahir (décret) qui n’a presque pas été appliqué. Cette atteinte au droit à la circulation est bien moins cruciale par rapport aux nombreux Juifs qui ont perdus leur emploi ou de jeunes Juifs chassés des écoles françaises conformément au décret du numerus clausus.
- Cette décision est pour le moins surprenante et soulève plusieurs questions : Pourquoi gouvernement allemand a décidé d’adopter ce critère et non pas ceux qui reflètent la situation réelle au Maroc ? Pourquoi tant de publications de la part de la Claims Conference incitant les Juifs originaires du Maroc à remplir des formulaires de requête bien qu’il soit évident que selon le critère actuel une infime quantité de Juifs sont concernés ? Est-ce de cette manière que l’Allemagne et ses anciens alliés pendant la guerre pensent calmer leur conscience, après si longtemps, tout en dédaignant les faits historiques ?
- Tenant compte de ces arguments, nous pensons que la décision du bureau israélien de la Claims Conference est une décision erronée et insoutenable, bien que décidée de bonne foi. Etant donné qu’à votre avis il n’est pas possible d’exiger un dédommagement collectif en faveur d’oeuvres humanitaires il est souhaitable que vous révisiez votre décision. Une indemnisation, même très tardive, pourrait être positive, mais elle nécessite de revoir ses critères et de les adapter à la réalité historique des Juifs du Maroc pendant la guerre.

Yigal Bin-Nun (Université de Paris VII), Michael Laskier (Université de Bar Ilan), Yaron Tsur (Université de Tel Aviv). Les trois signataires sont des historiens spécialisés dans l’histoire du Maroc contemporain et de sa communauté juive.



Modifié 2 fois.
Bonjour,
Je ne signerai aucune pétition pour l'annulation de l'accord d'indemnisation. Je ne comprends pas l'attitude de ces trois illustres historiens. Bravo à ces historiens de vouloir mettre les points sur les "i" et rapporter des faits historiques mais sans intervenir auprès de la "claims conference".
Feu le roi Hassan II n'a t-il pas collecté 250$/personne pour autoriser les Juifs à quitter le Maroc. Sa Majesté n'a ressenti aucune humiliation à recevoir cet argent.
Depuis ma tendre enfance, j'ai toujours entendu dire que Feu Sa Majesté Mohammed V avait pris la défense des Juifs auprès des autorités allemandes et françaises de Vichy.Si tel était le cas, comment se fait-il qu'on n'a pas encore planter un arbre à sa mémoire à Yad va shem dans l'Allée des Justes à Jérusalem?
Il y a quatre ans j'ai écrit à Yad Va shem en leur posant la question et je n'ai jamais reçu de réponse. Nous savons très bien que cet organisme avant de reconnaître un Juste parmi les Justes, fait des recherches jusqu'à trouver des preuves irréfutables.
Arrêtons les grands principes et laissons les Allemands indemniser les Juifs du Maroc. Si de nombreuses familles peuvent en profiter pourquoi pas?
Dan
Pour une fois que Ygal b Nun dit et ecrit des propos sensés,la reaction de Knafou peut inciter les anti-juifs innombrables à les conforter dans l'opinion qu'ils ont sur notre peu de dignité quand il s'agit d'argent !Pour ce qui est de la qualification de "Juste parmi les nations",je lui conseille de se reporter aux critères requis pour en faire partie.

Soly,
toi qui admire Y B Nun,quel est ton opinion maintenant puisque tu m'as reproché mon ignorance de la realité ?
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2019 - DAFINA - All Rights Reserved