Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 09:20
Bonjour Vancouver...merci de confirmer que Moreau était bien entouré de prisonniers conformémént aux instructions du Secrétaire Général du Protectorat(note n°63 du 30 mars 1930 citée dans l'étude de Mohammed El AOUENE)...selon le témoignage de ta cousine Josette Henri Giorgi,que je ne connais pas,aucun de ces prisonniers n'était allemand...tous étaient "indigènes"(tu veux dire marocains je suppose)...dont acte...ceci étant dit tu affirmes,selon les dires de ta cousine:"pas de prisonniers allemands à ce moment là du tout"...je suis assez surpris par cette affirmation...car à ma connaissance il y avait encore en 1930 des prisonniers allemands dont des déserteurs de la Légion.........sans indiscrétion,Vancouver, quelle âge avait ta cousine en 1930?
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 10:09
En attendant le complément d'information demandé à Vancouver il est d'ores et déja permis d'affirmer que la sculpture du "LION d'IFRANE" est une "oeuvre collective" puisque Moreau était aidé par "des détenus indigènes avec les outils pour la sculpture de ce lion"...je m'adresse donc au président du syndicat d'Initiative et aux guides de la Région d'Ifrane : préciser bien que le lion a été sculpté par des marocains et un professeur de dessin français...nous attendons de connaitre l'âge de la cousine de Vancouver afin d'affirmer avec certitude que cette oeuvre n'est pas "marocco-franco-allemande"...smiling smiley
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 10:26
Allez dire à Chagall que ses vitraux à Reims ou que son plafond àl'Opéra de Paris sont une oeuvre collective... gloup !

Pourquoi pas aussi ceux qui ont monté les échaffaudages, ceux qui ont procuré les pigments de peinture, ou le cheval qui a laissé sa queue dans les pinceaux. thumbs up smileyAh ! ah ! Ah ! comique.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/08/2008 10:27 par Maurine.
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 11:41
Moreau est un simple professeur de dessin qui n'a jamais été reconnu comme un artiste sculpteur...le lion d'Ifrane est une sculpture"brute" que Moreau n'a même pas signée...il ne faut jamais sous estimé les qualités et capacités artistiques des "indigènes" et des légionnaires...je connais de simples ouvriers marocains qui sculptent dix fois mieux que le professeur de dessin Moreau...Il suffit de contempler,par exemple, les réalisations arabo-andalouses...des marocains(même prisonniers) sont tout à fait capables d'avoir effectivement participé(outils en main comme l'a écrit Vancouver) à la mise en forme du Lion d'Ifrane...quant aux légionnaires il y a toujours eu dans leurs rangs des intellectuels et artistes...
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 12:20
Le grand RODIN...avec sa belle signature sur de magnifiques sculptures...pour la plupart réalisées par qui déja?...ah oui cette inconnue, à l'époque, Camille Claudel......et toutes ces magnifiques toiles des siècles passées avec les signatures des "Maîtres" réalisées ,en réalité,par de simples élèves......plus le sujet progresse plus je suis convaincu qu'en fait c'est Moreau qui faisait le mortier et passer les outils aux sculpteurs marocains (ou marocco-allemands)smiling smiley...
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 13:06
Alors vous ! plus incrédule que Thomas.

Le marché de l'art est souvent plus complexe que le talent de l'artiste. Gauguin ou ou Van Gogh ont tiré le diable par la queue et sont morts miséreux, pour autant que je sache, ils peignaient eux-mêmes leurs toiles. Aujourd’hui leurs tableaux n'ont plus de prix. Je ne me targue pas de quoter Moreau. Mais vous ne pouvez le rejeter au motif que vous ne le connaissez pas et que son style n'entre pas dans vos critères esthétiques.
Au Maroc, Henri Moreau n'a jamais n'a jamais sculpté que le roi Mohamed V en buste, le lion d'Ifrane, la vierge des cèdres en pied, une piéta, et le monument au morts de Gouraud. Il a peint notamment bcp de portraits de juifs. En France, il a réalisé en commandes, le monument aux morts de Libourne (Gironde)et un magnifique tombeau, tjrs à Libourne. En rentrant à St-Emilion il a travaillé pour lui dans son atelier.

Faute de commandes consécutivement à la récession après la guerre 14/18 ,les subsides allaient plutôt à la reconstruction figurez-vous !.il a cherché à faire vivre sa famille,en trouvant sa subsistance dans le professorat que lui proposait le Général Amade à Rabat..

Au Maroc, le roi avait d'autres artistes, c'est vrai. Tenez, trouvez celui qui avait fait sa statue équestre,elle a été enlevée d'une place, non pas, parce que je ne la trouvais pas terrible, vous avez dû la voir car elle a existé.
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 13:46
Moreau a t il été aidé dans la réalisaton du Lion d'Ifrane? la réponse donnée par Vancouver est OUI...confirmant ainsi les termes d'un document officiel(deux à trois personnes)...y a t il eu présence parmi ces deux ou trois personnes d'un ou plusieurs légionnaires, qui justifierait le fait que la rumeur ait pu faire attribuer cette sculpture à un "légionnaire",allemand ou autre, la réponse ,a priori,donné par la cousine de Vancouver est NON...selon Vancouver ce sont uniquement des marocains qui ont participé avec Moreau à la mise en forme(outils à la main) du Lion d'Ifrane...mais avant d'avaliser un témoignage pour des faits qui ont eu lieu en 1930 il convient de tenir compte de certains paramètres, en l'occurrence l'âge du témoin en 1930...J'attends donc la réponse de Vancouver sur l'âge de sa cousine en 1930...le dénouement approcheeye rolling smiley...
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 14:18
Bonjour a toutes et tous,

Maurine - Cigalou

Vancouver et Ghis c'est pareil, Ok?? Je n'etais pas nee a l'epoque ou fut sculpte ce lion (Moi - 1940) donc je repete ce que dit ma cousine Josette qui a vu Mr. Moreau sculpter ce lion a Ifrane. Elle avait 6-7 ans quand il a commence. Mon pere qui est encore plus age qu'elle et qui est toujours parmi nous en France s'en rappelle aussi. Pas d'allemands qui l'aidaient. Des detenus indigenes pour employer le vocabulaire de ma cousine , donc marocains, en prison pour vols et autres delits l'aidaient avec les outils. Des prisonniers allemands il y en avait peut-etre dans la region MAIS ils n'ont pas aide Mr. Moreau d'apres Josette qui a 80 ans et quelques annees et toute sa tete. Elle venait accompagnee de son pere, le premier Receveur des Postes de la region voir Mr. Moreau sculpter ce lion. Apparament j'etais bebe quand on m'avait assise pour la premiere fois sur ce lion pour la photo de famille puis je passais presque tous les weekends pendant de nombreuses annees a Ifrane dans la famille Henry et pour le ski et j'en ai dechire des culottes sur ce sacre lion....

Amicalement.
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
09 août 2008, 14:23
Après avoir mis en doute les oeuvres de Moreau puis ses talents, que voulez-vous démontrer ? Que la statue a été faite par des marocains, des allemands,ou encore que d'autres auraient eu plus de talent que que le préposé ? ça prouve quoi en fait ? qu'il n'était pas celui que vous auriez souhaité qu'il fut ? ou qu'il n'a pas été un des sculpteurs du roi ?

Je vous signale que la cousine de Ghis/Vancouver est Josette Henry-Giorgi, que cette dernière a écrit elle même les cytise de Jaba, dont je vous ai transmis exactement les termes.(Ghis pourra confirmer ou infirmer puisqu'elle a le même texte). Et bien qu'elle ait été sur place, elle n'est pas l'uique témoin de l'époque.Si vous êtes à Rabat, allez consulter les archives.plutôt.

Qu'est-ce qui vous gêne aux entournures ?
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
10 août 2008, 10:03
L'heure est à la synthèse;
d'abord je remercie Vancouver de préciser que sa cousine témoin oculaire de la réalisation du "Lion d'Ifrane" est âgée de"80 et quelques années" et avait donc au moment des faits,en 1930, entre 4 et 6 ans;
Je remercie également Vancouver de ne plus exclure de façon catégorique la présence de prisonniers allemands à Ifrane et sa région...étant entendu que parmi ces prisonniers figuraient des légionnaires déserteurs de la Légion Etrangère . Soulignons que les travaux de construction d'Ifrane ont débuté en 1929 et que selon les propos mêmes de la cousine de Vancouver "les petits châlets en bois étaient allemands,paiement de la dette de guerre 14-18"...

Concernant la sculpture proprement dite du Lion d'Ifrane Monsieur Mohammed El Alouene reconnaît que pendant plus de 70 ans tout le monde au Maroc attribuait cette réalisation à des légionnaires et/ou des prisonniers allemands...sans que personne ,a priori,le conteste...pas même le professeur de dessin Moreau...qui n'a pas signé l'oeuvre ,laquelle n'est pas répertoriée sur les registres officiels selon les investigations de M.El Alouene...
Dans son étude tout à fait remarquable ayant nécessité de nombreuses recherches M.El Alouene découvre vers 2002 le n°14 de la revue"MAROC" datée du 15 Août 1930...On y voit ,semble t il ,une photographie du Lion d'Ifrane ,sculpture achevée depuis plusieurs mois,avec le professeur de dessin Moreau posant devant...La légende précise "Moreau a eu le MERITE de l'exécution de cette sculpture"....Il ne s'agit pas d'une photo montrant Moreau en train de sculpter seul le Lion...

M.El Alouene fait référence par ailleurs à une note n°63 de Labonne,secrétaire général du protectorat,adressée à Tournan,chef du centre d'Ifrane,le 2 mars 1930...Il est précisé que Moreau est chargé de"l'exécution des travaux" et que "DEUX ou TROIS PRISONNIERS seront mis à sa disposition POUR ACCOMPLIR ce travail"..."les travaux doivent être TERMINES AVANT LE 20AVRIL "
Enfin M.El Alouene souligne que la sculpture monumentale de 7 mètres de long ,2mètres de hauteur et plus d'un mètre de large(dans du granit) a été REALISEE EN 15 JOURS...

Nous savons donc ,avec certitude, que le professeur de dessin Moreau a été chargé de l'exécution des travaux et que ces travaux ONT ETE ACCOMPLIS AVEC 2 OU 3 PRISONNIERS.

La présence d'un GROUPE de sculpteurs est confirmée par le témoignage de la cousine de Vancouver...Mais attention je veux bien accepter qu'une petite fille dont l'âge (vu les éléments communiqués-80ans et quelques années-)parait se situer entre 4 et 6 ans voit en 1930 un groupe de sculpteurs s'affairer avec leurs outils autour d'un énorme bloc de granit...en revanche je ne peux raisonnablement accorder un quelconque crédit au reste du témoignage...en effet comment une fillette de moins de 6ans pouvait elle savoir que c'était des prisonniers de droit commun("marocains en prison pour vols et autres délits"winking smiley...Parlaient ils français,arabe,berbère,allemand?La petite fille a t elle discuté avec eux pour le savoir?
Je remarque également dans le bouquin écrit par le témoin que c'est le mois de juin qui est cité...or la sculpture était déjà achevée(travaux effectués en quinze jours avant le 20 avril 1930).

Au vu de ces éléments objectifs je considère que la sculpture du "Lion d'Ifrane" a bien été une "OEUVRE COLLECTIVE"...réalisée par 3 ou 4 sculpteurs dont le maître d'oeuvre Moreau ,professeur de dessin.Compte tenu que pendant plus de soixante dix ans on affirmait au Maroc que cette oeuvre avait été réalisée par des légionnaires et/ou des prisonniers allemands je considère que les prisonniers choisis par Moreau étaient tous ou en partie issus de la Légion ou prisonniers de guerre allemands...Dans ce cas de figure la présence d'un ou deux sculpteurs marocains reste tout à fait envisageable...

J'ajoute enfin que si Moreau n'a pas signé cette sculpture ,ne l'a jamais revendiquée et faite répertorier c'est qu'il avait forcément une raison...A mon avis la raison est très simple c'est que ce professeur de dessin avait un minimum d'éthique et d'honnêteté intellectuelle ...il n'a donc pas voulu s'approprier une"oeuvre collective"...j'y vois là les qualités d'un grand homme...Bravo Monsieur Moreau...dommage que vous ne soyez plus de ce monde pour nous dire qui étaient exactement les deux ou trois autres personnes qui ont réalisé avec vous le "Lion d'Ifrane"...une plaque avec tous les noms aurait ainsi pu être apposée au pied de la statue...mais ne désespérons pas... ceux qui,méthodiquement,depuis plusieurs années et encore aujourd'hui occultent volontairement toute participation de marocains et/ou de légionnaires,allemands à la création de cette oeuvre pour ne mettre en valeur que le bon professeur français vont peut être maintenant engager des recherches afin de mettre un nom sur ces personnessmiling smiley
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
10 août 2008, 11:42
Vous avez un prisonnier allemand à caser ?

Ghis n’a pas dit non plus qu’il y avait des allemands, elle a dit que les chalets était payés par une dette de guerre, kolossale nuance !

Non, le lion d’Ifrane n’est pas une œuvre collective


« Je », « je, » » je », « je, considère ! »…
En fait, l’histoire doit s’adapter à ce que vous voulez qu’elle soit. C’est du révisionnisme forcené ou de la présomption ?
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
10 août 2008, 12:48
, Au grand dam de Cigalou, le roi rencontrait Moreau spinning smiley sticking its tongue out


J'ai la liste des 38 employés et leur salaire, Moreau y figure en temps que sculpteur et personne d’autre pour cet emploi je vous assure. Mais cela vous suffira-t-il ?



Autre document : Le 30 avril 1930, le chef de centre Jomier, Sous-chef de Bureau chargé de l’Administration des Centres d’Estivages demande à Monsieur le chef du Service du matériel de Rabat :
Une réquisition gratuite de 2e classe pour le trajet Rabat-Meknès, et une réquisition gratuite par car G.T. pour le trajet Meknès-Ifrane,

Ce qui ne contredit absolument pas les dires de Josette Giorgi.


Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
10 août 2008, 21:10
Bonjour,

Cigalou - Maurine - Waouh - Une petite phrase sur le lion d'Ifrane (qui m'a coute des baffes et punitions quand j'etais une petite fille parce que je revenais avec mes vetements dechires ou sales apres avoir grimpe, glisser et regrimper etc..avec les cousins) et presque 60 ans apres on continue a parler de ce lion... Ne pas oublier que je n'etais pas nee a l'epoque de la sculpture de ce lion. Je repete ce que ma cousine Josette a vu et bien sur son pere aussi (premier receveur des postes de la region) , son frere Rene, ainsi que mon pere qui avait deja 12 ans et il se rappelle tres bien. Leur ferme n'etant pas loin de la , mon pere etait souvent a Ifrane. A cet age il aurait distingue la langue allemande de la langue chinoise et mon pere parlait couramment l'arabe ayant vecu 2 ans rue Rouamzine avec son pere. Mr. Moreau tout seul avec des prisoniers marocains de la petite prison locale. Pas d'allemand. Que Mr. Moreau n'ait pas signe cette sculpture, et alors! Je travaille dans le gouvernement federal canadien pour les Arts et Culture et dans mon metier j'ai vu et je continue a voir enormement de pieces d'art d'autochnones, cad, totems, masques, tableaux, boucliers,bijoux, etc.. (pour la plupart des chefs d'oeuvres voles par les exploreurs europeens et que nous rapatrions au Canada quand nous les retrouvons dans des musees en Europe) et pas signes et apres enquetes nous decouvrons les vrais auteurs de ces pieces d'art. Nous ne savons pas pourquoi Mr. Moreau n'a pas signe cette sculpture mais c'est lui qui l'a sculpte, cela beaucoup en sont certains.
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
10 août 2008, 21:19
[/

Vous vient-il parfois àl'idée qu'un chleuh c'est un berbère dans cette région

si vous vous souvenez, la période est à la "pacification". Les villes impériales sont à quelques encâblures. Saïd Hajji fonde la presse marocaine en résistance au protectorat.


Bien bonne journée
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
10 août 2008, 22:51
Si ça intéresse...


travail effectif a été souligné dans le texte
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
11 août 2008, 07:34
D'aucuns peuvent trouver sur ces listes les noms d'ifranis qu'ils auront connus ?

Au pasage, notez le nom du garde-chiourme : Ychou Ben Akka,.surveillant sur les chantiers du Centre.

Pour vous aider à lire aisément, la résolution est très grande,faute de quoi vous ne verriez pas les emplois occupés.
..

Echange et partage de nos cultures marocaines en toute amitié,"Maurine"


P.S. Au fait savez vous pourquoi l'hôtel a été appelé Balima ?
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
12 août 2008, 01:07
J'aime beaucoup les belles histoires de famille ...en particulier celle de la fillette Josette qui à 4-5ans se balade à Ifrane et 70 ans plus tard en fait un roman racontant qu'en juin 1930 le Lion d'Ifrane était en train d'être sculpté et que ça sentait bon le foin coupé par les prisonniers...avec le recul elle a,semble t il, oublié que c'était en mars ...qu'il faisait un "froid de canard",un temps à ne pas "mettre un lion dehors"...mais cela est sans importance puisqu'il s'agit d'un roman...

Histoire pour histoire je vais en raconter une autre (peut être en partie romancée...qui sait?);
elle me vient de mon grand père maternel .

Il fait connaissance du Maroc dans les tranchées en 1914...il encadre une section de mitrailleuses des Tirailleurs Marocains...de la "chair à canon"envoyée des "colonies"...les trois quarts crèvent dans les tranchées...de "frère d'armes" il devient"frère de sang" en décembre 1914(gravement blessé à la tête à Torcy le Mont)...Blessés et rescapés sont emmenés dans des camps en Allemagne...tous n'y arrivent pas surtout les sénégalais et quelques marocains qui sont virés des colonnes et se prennent une balle dans la tête...les corps sont abandonnés sur les bas côtés...A la fin de la guerre il part au Maroc...le vent a changé pour les "boches"...cette fois ci ce sont eux qui triment le long des voies ferrées ,des routes,dans les mines,le bâtiment etc...ils ne sont pas les seuls il y a aussi de nombreux "otages"des tribus de la résistance berbère,appelés "rebelles","insoumis"etc...mis à disposition du Génie Militaire et des Caids...on peut même trouver entre 1917 et 1919 quelques prisonniers russes"bolchéviques",déserteurs des tranchées envoyés au Maroc sur décision de Paul Painlevé...

Bien sûr il doit se battre aussi car la France occupe militairement le Maroc(une sale guerre de prés de trente ans ,une guerre fratricide)...En avril 1922 lorsque le Président Millerand débarque à Casa il est envoyé avec les Tirailleurs Marocains au Moyen Atlas où le 9 avril des combats acharnés ont lieu à KSIBA...Il est gravement blessé à la jambe en septembre 22 à Tizi N'rim...

Puis il faut toujours plus de prisonniers ,main d'oeuvre à bon marché,pour exploiter économiquement le Maroc...en 1924 il va en Allemagne occupée,à LANDAU exactement, et de nouveaux "travailleurs forçés"sont emmenés au Maroc...
Puis c'est le RIF ...il est décoré du Ouissam Alaouite le 25 janvier 1926(n°16403)
Cette guerre permet,entr'autres, d'accroître les effectifs de la main d'oeuvre forcée...et tout ce beau monde ,dissidents berbères,allemands...participe à "l'oeuvre civilisatrice de la France"...

En 1929 des "prisonniers",main d'oeuvre forcée,sont envoyés au village d'Ifrane(village qui existait bien avant 1929 et qui apparaissait bien évidemment sur les cartes) pour créer un lieu de villégiature européen ...certains sont des allemands du camp d'internement de Oued Zem,d'autres sont des légionnaires-déserteurs,d'autres enfin sont des "rebelles"(la dernière zone de dissidence-guerriers de Merrebi Rebbo renforcés par des Aït Atta- sera soumise dans l'anti Atlas par le général HURE le 16 mars 1934)...

A la fin du mois de février 1930 le Résident Général Lucien SAINT avise le secrétaire Général Labonne que le Président Gaston Doumergue a l'intention de se rendre en voyage officiel au Maroc...la date n'est pas encore fixée mais cela pourrait être à partir de la mi-mai...Il faut que Doumergue se rende dans la région du Moyen Atlas ,haut lieu symbolique de la "Résistance Berbère"...

C'est dans ce contexte que Labonne rencontre le professeur de dessin Moreau,également connu pour ses qualités de sculpteur...Moreau propose un "Lion" monumental sculpté dans un grand bloc de granit de plus de 7 mètres de long et deux mètres de hauteur mais les délais impartis sont courts ...avant le 20 avril...il faut donc plusieurs personnes ...le 2 mars Labonne ordonne la mise à disposition de 2 à 3 "prisonniers" pour"ACCOMPLIR CE TRAVAIL"...(voir en page 2 ,message du 23 mars 2005, l'étude de M.Mohammed El AOUENE).

Faire croire que Moreau a choisi pour l'aider à sculpter le Lion d'Ifrane des petits voleurs de la prison locale d'Ifrane n'est pas sérieux du tout...d'autant plus qu'il n'y avait pas de prison pour délinquants à Ifrane en 1930...Non Moreau s'est entouré d'une équipe de "prisonniers" non pas de droit commun mais de la "main d'oeuvre forcée" connaissant le travail de la pierre...C'est une évidence....

Dans le groupe je reste convaincu qu'il y avait un ou plusieurs légionnaires et/ou allemands";..c'est la seule explication que je trouve au fait que pendant 70 années les habitants du Maroc aient affirmé que le Lion avait été sculpté par des légionnaires et/ou des allemands sans que cela soit contredit en particulier par le professeur de dessin Moreau..

Pour la petite histoire Gaston Doumergue viendra au Maroc en octobre 1930...il ira effectivement au Moyen Atlas et son nom y restera :"Borj DOUMERGUE"...

On nous montre une belle photographie de Moreau posant fièrement en Août 1930 devant le "Lion d'Ifrane"...avec une légende le "MERITE" lui revient...et alors ?...les services de l'information et de la propagande du Protectorat n'allaient évidemment pas divulguer,qui plus est à l'approche de la venue du Président de la France,que le "MERITE" revenait aussi à des prisonniers de la Résistance berbère,des déserteurs de la Légion Etrangère et des allemands...C'EST EVIDENT.....en revanche l'opinion publique savait ...

Comment se fait il que personne ne nous montre une photographie de Moreau et de son groupe de sculpteurs/prisonniers en plein travail????Qu'on ne me fasse pas croire que pendant quinze jours alors que la réalisation de cette sculpture monumentale de 7 mètres de long attirait tous les curieux de la région personne n'a pris le moindre cliché....MOREAU lui même n'en aurait pas pris? Les journalistes n'en auraient pas pris?Les services du Protectorat n'en auraient pas pris????C'EST UNE GROSSE PLAISANTERIE!!!!Alors pourquoi ces clichés montrant les sculpteurs à l'oeuvre n'ont il jamais été divulgués????....cela devient très suspect...
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
12 août 2008, 03:45
Ah ! Merveille du concret, svp, postez nous une carte du village d'Ifrane d'avant 1929.

"Ifrane", C'est bien du centre d'estivage dont vous parlez, et non pas des zaouïas des alentours, appelées différemment n'est-ce pas ?
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
12 août 2008, 08:50
MAURINE a écrit le 25 juillet à 00h01(page9) en parlant de la réalisation du Lion d'Ifrane en 1930 : "Le toponyme "d'IFRANE" a été créé à ce moment là,car il n'existait pas du tout de village de ce nom dans le Moyen Atlas"....

J'ai écrit le 12 Août : "Le village existait bien avant 1929 et apparaissait bien évidemment sur les cartes"...

Tout cela est écrit en français et tous les lecteurs ont parfaitement lu et compris ce qui était écrit.
Les marocains savent trés bien que le Maroc est peuplé depuis des millénaires...les marocains n'ont pas attendu les français pour donner des noms à leurs villes et leurs villages...Comment peut on vouloir leur faire croire que ce sont les français qui ont créé le toponyme "IFRANE" en 1930 ?...c'est totalement absurde, tous les marocains savent trés bien qu'IFRANE existait depuis longtemps...
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
12 août 2008, 08:58
Sur une carte d'Etat Major de 1916 on peut voir IFRANE...le front de "guerre" de 1914 puis de 1916 y est représenté...
Le village d'IFRANE a été attaqué par les troupes coloniales françaises en 1913...les combats ont été rudes et le village a été ,en partie, incendié...Un poste militaire y a été installé...
Pièces jointes:
Numeriser0005.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved