Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Beni Mellal ........... 1

Envoyé par dafina 
DAF
Re: Beni Mellal
07 février 2009, 06:58
OGZILAL
Pièces jointes:
S6003249.JPG
DAF
Re: Beni Mellal
07 février 2009, 07:21
OGZILAL

INTERNAT DE MOHA OU HAMMOU
DAF
Re: Beni Mellal
07 février 2009, 07:28
BLEON

OUED HANDAK VENANT DES MONTAGNES AU DESSUS DE MOHA OU HAMMOU
Pièces jointes:
Photo 0229.jpg
Re: Beni Mellal
07 février 2009, 09:28
DAF

Si on l'a appelé HANDAK c'est bien qu'il faut faire ATTENTION non ?
C'est sans doute pas la première fois qu'il fait un peu peur aux gens.

On dirait que vous avez reçu une bonne dose de pluie, ça sera toujours bon pour quelqu'un malgré les dégâts.

Tassemit

Bienvenue sur le site même si tu me fends le coeur en parlant de ruines,mais après nous la vie continue. Tu vas donc amener un peu de sang un peu plus frais que le notre et nous apprendre comment les souris on dancé quand le chat n'est plus là.
Pièces jointes:
Souris dance.gif
Re: Beni Mellal
07 février 2009, 12:16
Daf, c'est impressionant toute cette eau. Il est vrai que les villes marocxaines ne sont pas préparées à ce genre d'événements.

Cet après midi, j'ai mis 3heures pour faire 50kms en voiture. Pourtant la météo avait bien prévu que la neige allait tomber sur la région parisienne. Je crois qu'un bon marcheur aurait fait mieux que moi.

C'est ce que certains appellent des signaux faibles envoyés par cette bonne vieille terre à ses occupants. Certains arrivent à les capter et à les interpréter. D'autres ne captent rien, ne veulent surtout rien capter ni rien interpréter.

Il y'a une dizaine de jours en France, c'est la région Aquitaine qui a essuyé son deuxième ouragon en 10ans, du jamais vu. Elle n'est pas préparée pour ça non plus. Les arbres étaient couchés par terre, les pylônes électriques aussi. Certains ne veulent toujours rien savoir.

Tasmit, ton pseudonyme en dit long sur ton attachement à la région, bienvenu chez toi.
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 03:58
daf
c'est impressionnant!
il y aura peut être du positif, les barrages seront pleins.
Espérons que tout ne sera pas arraché , les jardins , les chemins! tu nous fais un splendide reportage avec tes photos.
OGZILAL
Comment aurions nous fait pour monter à pied à Moha ou Hammou?
Déjà par temps légèrement humide , les raccourcis étaient bien glissants.Je me souviens d'être arrivé complètement trempé et couvert d'argile , les élèves aussi , et dans la classe, il y avait une odeur de terre et de laine mouillées qui reste dans ma mémoire;les cahiers, aussi, étaient trempés et la pluie avait ruiné les travaux écrits de beaucoup. Par temps froid on grelottait, on était quasiment des rescapés? il fallait un moment pour rassembler un peu d'énergie afin de travailler.Par temps chaud,une colonne de vapeur montait et nous enveloppait.
les pluies catastrophiques ont toujours existé mais la déforestation a du encore augmenter la violence et les dégâts . Peut être que la sagesse et l'éducation l'emporteront !
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 05:47
Suchet, une glissade de plus et on y serait allé quand même.
L'état des cahiers, je ne te raconte pas, surtout qu'à l'époque, il était interdit, oui interdit d'écrire au stylo à bille. Seule l'encre fraîche ( bleue ou bleue-noir) était autorisée et l'on n'avait pas des plumes en or qui glissent toutes seules non plus mais des plumes à 2 sous qui grattent le papier, qui s'accrochent partout, et tout et tout.
Le papier aussi n'était pas de la première qualité, il ressemblait un peu plus au papier buvard, que de problèmes à gérer pour des gamins, et pourtant.
Pour l'odeur de la laine, je veux bien te croire qu'elle reste en mémoire, mais console toi, c'et que du naturel, ce n'est pas une odeur chimique de synthèse, aucun risque pour les neurones.
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 06:14
moi aussi,j'avais le stylo à encre basique ,pas à cartouche, j'achetais l'encre chez le petit épicier en bas de chez moi (celui qui vendait aussi la "gazouse" bien fraiche! ),la bouteille d' encre WATERMANN homologuée
mais j'avais un avantage le "bille" m'était autorisé et le prof ,ayant le monopôle du rouge, contribuait à l'enrichissement de l'empire Bic .

De mon temps!En FRANCE, jeune éléve de 6 ans à 14 ,c'était la plume SERGENT MAJOR et là bonjour les dégats ,les plus maladroits pouvant être rétrogradés au crayon papier !
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 06:31
tasemit
on va pouvoir faire un club des amis de Guy Roucher, sur une période de 20 ans et celle des clients de Ghazouani.
BLEON
Je crois bien que je me suis planté pour l'oued devant le casbah, c'était peut être celle des Ait Haddidou , il y avait aussi le type qui ,pour une pièce, indiquait la place exacte ou il fallait prendre la photo.
VU par hasard ,sur un site célèbre, les noms d'anciens élèves de l'école française , les enfants de nos anciens collègues à mon avis! et aussi la photo d'un certain Léon à la rubrique lycée !
DAF
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 06:37
OGZILAL.BLEON.SUCHET

CE JOUR CI EST ENSOLEILE .
Pièces jointes:
DSCN2424.JPG
DAF
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 06:52
OGZILAL
Pièces jointes:
S6003235.JPG
DAF
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 07:21
DAF
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 07:40
TASSMET
Pièces jointes:
S6003245.JPG
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 08:03
Ces photos sont-elles celles des inondations qui sévissent actuellement au Maroc? Suite à de telles pluies il risque d'y avoir des éboulements de maisons car Beni est construit sur du gruyère.
Bin El Ouidane va se remplir totalement. A la fin des années 70 c'était la sêcheresse et on pouvait traverser une grande partie du lac en marchant.
Quelqu'un a-t-il des photos de Kasbah Zidanya et de Oued Derna où j'allais me promener ou pêcher des petits poissons pleins d'arêtes en compagnie de ma fiancée. Souvenirs,souvenirs. A+
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 08:53
DAf, c'est merveilleux, le soleil est de retour et je suis sûr, cet été il fera encore plus de 40°, alors faites des réserves de fraîcheur.
Suchet, Watermann effectivement, une espèce de flacon multi-facettes en forme de diamant et des stylos plumes à réservoir avec des pistons comme le seringues qui fuient de temps en temps en fonction des conditions climatiques. Quand il fait chaud, on remplit aux 3/4. On apprenait à gérer tout. C'était peut être un boycott des produits du baron Bic, sait-on jamais.
Tasmit, la sécheresse n'avait pas que des mauvais côtés. Certains étaient heureux ces années où Bin-el-ouidane était à son minimum, ce sont les marchands de sable ( non non pas ceux qui passent à la tombée de la nuit pour en jeter gratuitement dans les yeux des enfants) les autres qui vendent les matériaux de construction. Ils accédaient avec leurs camions jusqu'au milieu du lac, une véritable mine à ciel ouvert.
Les autres gagnants dans l'affaire, ce sont les eaux et forêts car cette sécheresse leur a permis de nettoyer une partie de la réserve d'eau, ce qui a contribué à augmenter un peu son volume de la même quantité de sable extraite tout en encaissant le prix du sable vendu.
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 09:04
Tasmit

A la page 9 de cette rubrique,il y a quelques mots sur Kasbah Zidania écrits d'ailleurs par Zidania mais personne n' a fourni de photos.
Il se peut que j'en ai une ou deux du déversoir à l'extrémité du canal d'irrigation où il y avait comme un petit bassin avec des canards sauvages et des sarcelles qui plongeaient quand on approchait. Mais elles sont en diapositives pour l'instant.

Canal assez dangereux d'ailleurs car si on y tombait difficile d'en ressortir. En 68, la nièce des Ferracci, Danièle Bazile, prof à Moha ou Hamou y a perdu la vie.C'était après de grosses pluies et la piste qui longe le canal était boueuse.

Il y avait des enfants qui s'amusaient à passer sous la route de Marrakech, dans les siphons qui font passer l'eau d'un côté à l'autre de la route, dans ces seguias un peu surélevées où l'eau est glacée même en été.
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 11:17
A condition de ne pas s'y embourber comme moi un soir avec ma R12. Heureusement des collègues d'HassanII sont passés et ont pu avec leur combi me tirer de là.
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 11:33
bleon a écrit:
-------------------------------------------------------
> Tasmit
>
> A la page 9 de cette rubrique,il y a quelques mots
> sur Kasbah Zidania écrits d'ailleurs par Zidania
> mais personne n' a fourni de photos.
> Il se peut que j'en ai une ou deux du déversoir à
> l'extrémité du canal d'irrigation où il y avait
> comme un petit bassin avec des canards sauvages
> et des sarcelles qui plongeaient quand on
> approchait. Mais elles sont en diapositives pour
> l'instant.
>
> Canal assez dangereux d'ailleurs car si on y
> tombait difficile d'en ressortir. En 68, la nièce
> des Ferracci, Danièle Bazile, prof à Moha ou Hamou
> y a perdu la vie.C'était après de grosses pluies
> et la piste qui longe le canal était boueuse.
>
> Il y avait des enfants qui s'amusaient à passer
> sous la route de Marrakech, dans les siphons qui
> font passer l'eau d'un côté à l'autre de la route,
> dans ces seguias un peu surélevées où l'eau est
> glacée même en été.


J'avais lu avec intérêt l'article sur Kasbah Zidania. Je connaissais
un grand déversoir du côté de Fquih Ben Salah ou Souk Sebt. Est-ce le même? Pas de canards ou de sarcelles mais des enfants qui jouaient ou parfois de belles naïades qui prenaient leur bain. Bslama khouya.
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 11:58
Me voici en 1985, retour aux sources, ou plutôt à la source après 15 ans d'exil.(Diapo scannée)
Les bancs en béton étaient encore là, un bassin aménagé avec plein d'animaux autour. Aujourd'hui, je crois qu'il n'y est plus.
Pièces jointes:
ogzilal1985.jpg
Re: Beni Mellal
08 février 2009, 15:39
Tasmit

A la sortie de l'usine électrique d'Afourer l'eau part vers deux directions. Un canal vers Béni Mellal avec le déversoir dont je parle dont les eaux rejoignent l'Oued Derna et l'autre vers Souk Sebt, celui dont tu parles toi.
A la sortie de l'usine, dans le plan d'eau, des truites que beaucoup de pécheurs allaient taquiner.

Ogzilal et Daf

Ce n'est pas la première tempête sur Béni Mellal . Peut-être DAF se souviendra-t-il, j'ai oublié l'année,de celle qui a plongé Béni Mellal dans une nuit de poussière en pein jour vers 13 h et un peu plus. L'éclairage public s'est allumé. La bonne de mes voisins très inquiète m'a demandé de la ramener chez elle.
Peu après la Perception, une tôle ondulée, volant comme un fêtu de paille, nous est passé à un mètre devant la voiture. Rentré à la maison me mettre à l'abri, une partie de la toiture s'est envolée projetant à travers mon pare brise une borne de béton de 30 kg qui est venu s'asseoir à la place passager de ma voiture sans toucher la tôle.
Grosse frayeur !

La grande majorité des toitures qui sont soufflées dans ce genre de tempêtes dans le monde entier sont faites de tôles. Je ne parle pas des maisons de bois américaines posées sur quelques plots de béton qui se soulèvent et décollent. Quant aux vieux villages, s'il y avait risque, ils étaient construits sur une bute comme le vieux Béni Mellal afin d'éviter les innondations. Il me semble qu'on construit maintenant un peu n'importe où, en oubliant l'expérience de nos aïeux.
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.





DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved