Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Beni Mellal ........... 1

Envoyé par dafina 
DAF
Re: Beni Mellal
25 février 2009, 06:19
A TOUS
Pièces jointes:
Photo 0355.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
25 février 2009, 06:28
BLEON
Pièces jointes:
Photo 0356.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
25 février 2009, 06:31
O
Pièces jointes:
Photo 0357.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
25 février 2009, 06:47
A LA SUITE
Pièces jointes:
Photo 0322.jpg
Re: Beni Mellal
25 février 2009, 16:09
Téléphone et téléphone arabe

Comme Dafina est bien calme ce soir, je vais essayer de vous raconter comment le téléphone marchait fin des années 60 début 70.

Dans Béni Mellal nous avions le téléphone noir ici en photo sans cadran ni chiffres. Il suffisait de soulever le combiné pour obtenir le Central Téléphonique, derrière la Poste, avant Tameg'nount et l'Hôtel des Jardins.

Dans le bled, c'était different. A la Station Cotonnière d'Afourer, pour appeler le Standard, il fallait tourner à toute vitesse une petite magnéto (comme la"gégène" de la torture, mais en miniature).

Dans beaucoup de fermes, il y avait le même téléphone noir ci-dessous, mais à la place du cadran, il y avait comme un gros timbre(klaxon) de vélo mais en plus gros avec un petit levier, comme sur la bicyclette, sur lequel il fallait "pomper" plusieurs fois.

Vous obteniez donc Béni mellal où officiaient les standardistes, parmi elles A..a, très grande, presque autant que moi 1,91m ( nous aurions fait un beau couple de cigognes), aimant bien rigoler et plaisanter comme ses collègues.
Pendant qu'avec leur casque , leur micros, leurs fiches, leurs câbles, elles vous établissaient la communication, elles vous faisaient volontiers un brin de causette et parfois vous apprenaient la dernière nouvelle croustillante du pays.

C'était de la vraie communication, avec de vraies voix humaines, pas comme aujourd'hui avec les voix synthétiques de nos fixes et portables anonymes.

Petits secrets.

Dans sa cuisine des Ouled G'naous, Madame Compeau abandonne ses casseroles, pose son torchon et nous dit:
"Il faut que j'appelle le Docteur Védrenne".
La voilà déjà qui"pompe" sur son téléphone et la communication s'établit.
Mme Compeau:
" Allo, Béni Mellal, msalregh, vous pouvez me...Ah ! c'est toi A..a, bonjour ma chérie, comment tu vas? Et ce week end, ça s'est bien passé? Tu n'es pas trop fatiguée? Je parie que tu as encore passé la douane ?" ???????
Premiers rires complices de femmes.

Les hommes présents, l'oreille déjà tendue, sachant qu'il n'y a pas de douane à Béni Mellal, que les frontières sont loin, qu'A..a était de service ce week end( je l'ai vue rentrer au standard,j'habite à côté), tirons la conclusion évidente qui s'impose:
" po ,po, po dis, le douanier, il doit en faire des kilomètres tous les week ends pour venir voir sa dulcinée !


Me Compeau:
"Bon , c'est pas tout A..a, tu peux me passer le cabinet du docteur Védrenne ?" ( Pas besion de numéro, évidemment)

A..a:
" Madame Compeau, je peux pas te le passer, il vient de sortir de son cabinet. Il est parti en consultation chez Mme X." Comment l'a-t-elle su? téléphone arabe.

Mme Compeau:
" Encore, mais c'est souvent qu'il y va. Elle est encore malade ? C'est pas grave au moins ?"

Conciliabule avec A..a et à nouveau rires complices de femmes.

Les hommes présents, encore plus captivés par la conversation, esquissons un premier sourire vite transformé en gros éclat de rire.

"Ouah! La mère X, on dirait qu'elle les a maintenant et qu'en plus elles sont douloureuses !
FIN

Comment garder son sérieux quand, après, nous rencontrions Mme X, l'air un peu flagada ?

Voilà, c'était un petit bout de vie dans le bled, au temps des premières télés à Béni, des mange-disques 45 tours, de Jo Dassin qui chantait L'Amérique, l'Amérique... et avant l'arrivée du téléphone automatique et de son cadran à chiffres qu'il fallait faire tourner.
Pièces jointes:
Telephone bakelite.jpg
Re: Beni Mellal
26 février 2009, 03:08
bleon
une question :
les colons avaient -ils l'électricité ?
Il est vrai qu'à Afourer , il ne devait pas y avoir de pbs!
Guicheteau m'avait conduit chez un colon, copain à lui, il s'éclairait au camping gaz mais je crois qu'il venait à peine d'aménager, c'était un "vaillant" , il avait beaucoup d'énergie et de projets . C'est le seul que j'ai rencontré , certains noms me disent vaguement quelques choses, j'ai bien du les croiser en "ville", surtout que certains étaient les
conjoints de collègues.
c'est pourquoi je suis surpris du nombre des fermes.
Pour la neige, pendant mon séjour, je n'en ai vu qu'au loin sauf une fois: Collot m'avait amené faire quelques boules pour Noel ,il a fallu monter jusqu'au col au dessus de Ksiba ( je crois en avoir vu aussi des restes à l'Ouka , l'année d'après en mai )
j'ai entendu dire ,qu'en 74, il en serait tombé en ville ,
Re: Beni Mellal
26 février 2009, 03:27
Suchet

En 68 , Madame Berrada ma collègue, sur le balcon d'Ibn Sina à la récréation, m'a demandé toute inquiète, mais qu'est-ce que c'est qui tombe? Elle n'avait jamais vu neiger. Je crois qu'il a reneigé une autre fois, peut-être en 74 ?

Je suppose que l'électrification du bled a du se faire après la mise en service du Bin el Ouidane ou alors ils avaient des groupes électrogènes.
Mais chez les Compeau, ils avaient toujours leur gros frigo Wisthingouse à pétrole avec partie congélateur qui fonctionnait à merveille, datant d'une période sans électricité avec grosse lampe à pétrole.
Pas de moteur, un réservoir à pétrole et une mèche qu'il fallait "moucher" régulièrement. Elle chauffait le liquide réfrigérant qui s'évaporait et produisait le froid.
J'y ai congelé des perdreaux et des gigots qui sonnaient comme un caillou sur le comptoir des douaniers à l'arrivée à l'aéroport de Toulouse, toujours bien congelés.

Quand, en 1973, le Maroc à repris les "propriétés melk", sauf celles des Suisses??, il y avait dans les 3000 colons concernés par la mesure. Il assuraient plus de 50% des exportations d'agrumes.
Re: Beni Mellal
27 février 2009, 15:15
Suchet

Voici le col dont tu parles au dessus d'El Ksiba, j'ai oublié son nom Tizi ...... La photo est de janvier 1973, avec aussi un peu de neige.
Pièces jointes:
El Ksiba Neige Janvier 73.jpg
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 01:35
bleon
la route serait aujourd'hui goudronnée jusqu'à Imilchil, avant la piste était délicate !
neige :vu sur mon quotidien régional ( la MONTAGNE) ,il y a quelques jours, un article sur le ski au Maroc : le Djebel HEBRI fonctionnerait encore mais de manière assez folko, quant à l' Ouka , aprés des projets grandioses, les cabines resteraient parfois bloquées plusieurs heures !


tous
une photo de Bin el Ouidane (carte postale vers la fin des années 80)
bleon
il y avait des régates, des gens de Béni avaient des bateaux en particulier le mythique"Véto ", j'en ai entendu beaucoup parler mais je ne l'ai jamais rencontré .
Pièces jointes:
image-101.jpg
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 03:04
Suchet

Et dire que les gendarmes qui gardaient le barrage nous interdisaient de faire des photos! Des photos comme les tiennes, il doit bien en exister pas mal, j'espère aussi belles. Avaient-ils peur et de quoi??

Pour l'Oukaïmeden, aurai-je droit, 30 ans après, à faire les 4 remontées auxquelles je pourrais prétendre?
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 03:08
Suchet

Pour le Michlifen, Djebel Hébri etc. va voir dans les rubriques Azrou, Ifrane, il y a je crois quelques renseignements et photos.
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 05:29
Bleon
Je suis le poinçonneur de l'ouka, Pour tes 4 remontées wakha
ou plutôt walou.
La photo du barrage, c'est une carte postale si mes souvenirs sont bons. De quoi ils avaient peur ? on ne le sait pas. En été 2008, il y'a même des rumeurs qui circulent comme quoi cette route serait fermée à la circulation depuis Afourer et Azilal, c'est vous dire que les peurs vont grandissant! Azilal serait alors desservi depuis la route des Aït Attab.
Il faut dire qu'une grande partie si ce n'est tout le littoral du barrage est vendu à des particuliers pour y construire non pas des paillottes mais bien en dur de somptueuses villas, et il n'est pas question que des taxis brousse empêchent les belles grosses voitures de doubler, ça ferait mauvais genre.
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 06:11
Ogzilal

Mais s'il n'y a plus de taxis -brousse, on va contrôler qui?

Et ces super villas, elles ont l'eau et l'électricité ? Bientôt comme le lac du Bourget ou d'Annecy, tu n'as pas investi ?
Pièces jointes:
Taxi moutons 2.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 06:28
bleon
Pièces jointes:
Photo 0171.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 07:08
SUCHET
LE VILLAGE AU DESSUS D'EL KSIBA C' EST TIZI NISLI
Pièces jointes:
Photo 0344.jpg
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 10:35
DAF

Merci pour tes bellerj sur le minaret.

Est-ce qu'elles claquent du bec quand le muezzin appelle à la prière ou bien se taisent-elles respectueusement jusqu'à ce qu'il ait fini ?

Je les aime beaucoup malgré le doux parfum qu'elles distilent. Pouah !
Pièces jointes:
Cigogne.gif
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 11:22
Pour Bleon.

Il y a bien sûr une unité de l'armée qui garde le barrage de Bin-El-Ouidane depuis qu'on a arrêté vers la fin des années 80 des algériens tout près du barrage.Le coffre de leur véhicule était plein d'explosifs et ils se préparaient à dynamiter le barrage.

Entre Bin-El-Ouidane et Oaouizaght,en longeant le lac,il y a des bungalows meublés(Cantarel),cuisine équipée à louer.
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 11:49
Daf, tes pavés son bien placés, la pelouse a l'air bien nourrie.
Moi, je viens de placer les miens mais je n'ai pas encore planté le gazon. Le chantier n'est pas encore nettoyé d'ailleurs. Il me manque un peu d'eau.
Pièces jointes:
paves.JPG
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 12:59
A tous.
Me voilà de retour. Je constate que la rubrique Joha que j'avais suggérée a bien prospéré pendant mon absence. Une autre animait parfois les veillées mellalies: Aicha Kondicha. A vos calames!
J'ai aimé le parfum suranné du texte de Léon sur le téléphone. malheureusement l'attente de la communication à la poste à la fin des années 70 n'était pas toujours aussi jouissive et pouvait durer des plombes jusqu'à ce qu'on entende "Baris,cabine tlêta".
Les pavillons de Bin el OUIdane étaient en vente au début des années 80 au prix de 400 mille dirhams, ce qui était fort cher à l'époque. J'en avais,un soir, visité un par curiosité: sérénité vespérale sur le lac ...
La route entre RIch et Ksiba via Imilchil est goudronnée d'après le Routard 2009. Je compte bien l'emprunter en avril. L'auberge Henri IV existe-t-elle toujours.
Re: Beni Mellal
28 février 2009, 13:00
Haifa

Loin de moi de vouloir occulter les menaces qui planent sur le Maroc, on a vu ce que cela a déjà donné, mais il est toujours debout et solide.

Mais empécher les gens de faire des photos, alors que depuis 1952 il y en a des milliers qui ont été faites, par ceux qui l'on construit, ceux qui en on fait (ce n'était pas rès difficile) et maintenant à l'époque de Google Earth, ça me paraît d'un ridicule!
Je sais bien que les plans de construction doivent être ailleurs qu'au Maroc, 1952 c'était avant l'indépendance.

Des explosifs dans le coffre d'une voiture, pour faire "péter" une telle masse de béton, ça te paraîT plausible ? Et il faut aller les placer là où il faut. Quand on sait comment il est surveillé !

Ogzilal

Je ne sais pas où tu as installé tes dalles, mais je n'ai pas l'impression, vu la nature du terrain, de la végétation environnante, que ce soit dans la verdoyante campagne française. Et manquer d'eau après tout ce que vous avez "ramassé" cet hiver, je ne pense pas que David Pujadas aille pleurer sur ces pauvres nappes phréatiques asséchées comme l'année dernière.

Aurais-tu investi pas loin du Bin el Ouidane pour couler des jours heureux pour ta retraite ?
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.





DAFINA


Copyright 2000-2023 - DAFINA - All Rights Reserved