Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Beni Mellal ........... 1

Envoyé par dafina 
DAF
Re: Beni Mellal
19 juillet 2009, 13:20
BLEON . SUCHET . OGZILAL

PANIER DE KARMOUSS NSSARA FOUM ANCEUR CE MATIN
Pièces jointes:
Photo 1116.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
19 juillet 2009, 13:44
ATOUS
Pièces jointes:
Photo 1114.jpg
Re: Beni Mellal
20 juillet 2009, 05:08
ogzilal

DAF a gentiment photographié cet immeuble sous toutes ses coutures mais celà me fait toujours un petit choc de revoir la fenêtre derrière laquelle j'ai passé 1 an( plus 6 mois en face) d'autant plus que c'est un des rares endroits que l'on puisse reconnaitre après 40 ans !
l'hotel de Paris est toujours à sa place, quelle belle enseigne!toujours le prestige parisien!
Malheureusement, il est très malmené dans les forum de voyageurs, son seul avantage serait qu'il a gardé sa licence d'alcool, sans doute des médisants!
Son presque voisin et concurrent de l'ancienne époque: le Vieux moulin semble lui aussi fidèle au poste, avec sa licence d'alcool aussi; je ne sais pas quelle enseigne ils ont mis! ils y en a qui ne devaiENt pas être trop lucides en sortant comme ce gars qui raconte avoir vu un OVNI '(site internet que je ne peux copier) en 1999, il donne toute la description!(justement en sortant!) ;après tout il y avait des témoins!!!
Re: Beni Mellal
20 juillet 2009, 05:21
ps quel est cet hotel?
Pièces jointes:
Capturer beni.JPG
DAF
Re: Beni Mellal
21 juillet 2009, 13:50
SUCHET

HOTEL SUR LA PHOTO .TIZI.SE SITUE AU QU. AMRIA 2
Pièces jointes:
Photo 1087.jpg
Re: Beni Mellal
25 juillet 2009, 13:02
Le lampadaire sous lequel j'avais appris pas mal de leçons d'histoire, de géographie et de sciences naturelles en 1968.
Je n'avais qu'à sortir de la petite ruelle, j'avais le mur gauche (quand on est face à l'écran) du cinéma Atlas en face.
Quand le lampadaire est pris par quelqu'un d'autre, j'allais à celui de la rue au fond de l'image. Celle-ci remonte vers le marché.
Pièces jointes:
lampadaire.JPG
DAF
Re: Beni Mellal
25 juillet 2009, 14:42
OGZILAL

EN ECOUTANT CHANSON ( YA MSAFER WAHDAK ) DE MOHAMED ABD EL WAHAB.

APRES UN FTOUR DE KARMOUSS NSARA AVEC LES MACONS VOILA CE QUI RESTAIT
Pièces jointes:
Photo 1126.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
25 juillet 2009, 14:54
BLEON . SUCHET . OGZILAL

N.C
Pièces jointes:
Photo 1125.jpg
Re: Beni Mellal
30 juillet 2009, 06:26
Un grand merci à DAF pour ses photos qui collent à la demande, on comprend rapidement qu'il est sur place. Je n'ai pas reconnu du tout l'entrée de l'école où j'ai vécu. je vais essayer de joindre à ce message quelques photos de l'école "de mon époque" c à d entre 50 et 62.Merci encore à toi pour la photo du tas de pois chiches, ceux là me semblent salés et secs. Je salive à la pensée des pois chiches bouillis, vendus chauds. Pour les garder au chaud, ils étaient dans des couffins et emballés dans de la toile de jute. On n'en trouvait que les jours de pluie, pourquoi ?????
Merci à souchet pour la photo du barbeau et ......pour la correction orthographique!!!!!
DAF
Re: Beni Mellal
30 juillet 2009, 16:32
TINE

MERCI A TOI AUSSI . ON VEND POIS CHICHES TOUTE L"ANNEE EST SURTOUT AUX JOURS DE PLUIE CAR NOUS CHAUFFENT BIEN.

VOILA 1 VRAI TAGINE MELLALI POUR TOI..
Pièces jointes:
Photo 1142.jpg
Re: Beni Mellal
31 juillet 2009, 07:55
tine

pas d'inquiétudes pour l'ortho des barbeaux, de toutes façons ces bestioles? elles barbotent, je viens de voir sur le dico qu'il y a un autre poisson: la barbote ou barbotte, nom usuel de la loche .
Je suis d'ailleurs mal placé pour l'ortho avec toutes les fautes énormes que je laisse!
il m'avait semblé reconnaitre le portail de l'école qui était en face de la maison que j'ai habitée 3 ou 4 mois fin 1965, mais la mémoire est fragile ,par contre dans mon souvenir je ne vois pas d'enfants rentrant par là, il y avait peut être plusieurs entrées ? Dans le forum, il a déjà été question de ça et de la mystérieuse maison rouge, certainement l'ancien logement de fonction.

OGZILAL
bravo pour le petit reportage aventure vers la grotte, c'est délicieux,
les portables ont maintenant des appareils photo performants, après ce qui joue c'est la beauté du sujet et ce qu'a voulu faire passer l'auteur!

il faut de la lumière pour réussir les études, beaucoup pour allumer le cerveau et un peu pour pouvoir lire les leçons, tard si les leçons sont longues? Ah ces profs de Moha ou hamou des sadiques! mettre les enfants à la rue la nuit! ça ne se passerait pas de cette façon de nos jours!!

bleon et les autres

je viens de découvrir et acheter un bouquin:souvenir d'un forestier français au Maroc de RENE JACQUOT
l'avez- vous connu? il a travaillé de 64 à 68 à BENI et avant à ksiba
S on bouquin raconte des anecdotes sur BENI ? par ex sur Lafond
J' hésite à vous en envoyer des passages car tout ce qui se dit sur Dafina devient public sur google, si vous voulez je peux en envoyer sur vos mel perso ,si vous me les donnez .
Re: Beni Mellal
31 juillet 2009, 11:15
Suchet, merci pour tes compliments sur le reportage de la grotte. Effectivement, le portable m'a dépanné car je n'avais pas l'occasion d'y revenir avec une nouvelle carte mémoire.
Pour le lampadaire que j'arrive à deviner dans la lumière dont tu parles, effectivement, les profs de Moha étaient, je ne dirait pas sadiques, mais intraitables. Alors, il fallait se montrer à la hauteur. De nos jours, c'est impensable, même là-bas les temps changent.
Sortir sous le lampadaire était motivé par 2 facteurs :
-Primo, Sortir de la promiscuité de la colocation ( on était souvent 4 ou 5 dans un appart) pour se concentrer réellement sur sa leçon à apprendre (Géo, histoire,etc, comprend qui veut)
-Secundo, Réduire sa facture énergitique car les porte-monnaie s (avec la nouvelle réforme de l'orthographe, on ne sait même plus où il faut mettre un S, alores je le laisse libre) n'étaient pas épais.
La lumière du lampadaire étant gratuite, et quand on sent qu'on est gêné, on change de lampadaire.
Toujours à propos des lampadaires, on attribue à De Gaulle cette citation, je ne sais pas si c'est vrai : "Les chiffres (statistiques) sont pour les dirigeants ce que les lampadaires sont pour les ivrognes, ils les soutiennent plus qu'ils ne les éclairent". Nous, rassurez vous, ils nous éclairaient vraiment et gratuitement car on ne buvaient que de l'eau d'Aïn Asserdoune.
Re: Beni Mellal
01 août 2009, 09:18
Suchet

Dans ton message privé tu parles de Berrada. En 67, habitait dans une villa administrative sous les pins,au dessus de celle de de Sambucy, l'ingénieur chef des Eaux et Forêts dont la femme, française, était, me semble-t-il, prof à Moha ou Hamou. Mais dans mes souvenirs(non garantis), elle figurerait plutôt sous le nom Kacimi avec un ou deux jeunes enfants.

En tous cas, pas de René Jacquot dans ce quartier à cette époque là. Le seul autre français, avec de Sambucy et Madame Kacimi, habitant le secteur, était le docteur Védrenne.

Je sais qu'un certain monsieur Marin, dont la femme venait rendre visite à Madame Azzopardy de temps en temps, lui-même aux Eaux et Forêts à une époque antérieure, avait habité la même maison.
Re: Beni Mellal
01 août 2009, 09:36
Ogzilal

Ah, les lampadaires !

C'est aussi grâce à eux qu'on s'entendait dire le lendemain qu'on était passé à telle heure dans telle rue, en compagnie (charmante ou pas ) de telle ou telle personne.

Que d'idylles vraies ou fausses ainsi supputées (c'est le mot le plus approprié) !

Béni Mellal était un vrai village.
Re: Beni Mellal
01 août 2009, 12:24
Bleon, moi je ne faisais qu'apprendre mes leçons, les supputations c'est pour les autres.
C'est sous ce même lampadaire que j'ai gravé dans ma mémoire les affluents de la rive gauche de la Loire et bien d'autres fleuves de l'hexagone, à l'époque, on se demandait à quoi ça allit nous servir. Aujourd'hui, quand je passe dans l'allier, le cher ,l'indre ou la vienne, je sais que je suis au sud de la Loire. Comme quoi.
Pour se distraire un peu, un petit clin d'oeil à nos amis flamands belges, voici une vidéo filmée dans la gare d'Anvers par une chaîne télé non pas wallonne, mais flamande bien sûr. Quelques 200 danseurs se sont mêlés aux voyageurs à l'insu de ces derniers, et tout ça est filmé en caméras cachées. Regardez, on se régale, c'est ici



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/08/2009 12:29 par ogzilal.
Re: Beni Mellal
02 août 2009, 01:33
bleon
ok pour Mme Berrada qui fut ma collègue

Jacquot , dans son bouquin, décrit sa maisonsad smiley je résume)
entourée d'oliviers,à l'extérieur de la ville, il pouvait voir en face le Tribunal, le Commissariat et son Bureau des eaux et forets , il se rendait au boulot à pied en quelques minutes .
En rassemblant mes souvenirs, je pense qu'il devait habiter dans les petits immeubles ou villas, là ou il y avait le cabinet de VEDRENNE (je crois bien que des européens ont habité là, il y avait aussi deux jeunes filles algériennes qui faisaient fantasmer les célibataires!)

Autre solution? plus improbable, les logements appartenant aux Domaines ou habitaient par ex les DEMONE ou les BAILLEULS? ,il y avait des maisons individuelles à coté et des jardins d'oliviers, l'auteur raconte qu'il fréquentait l'inspecteur corse et tu m'as dit qu'il habitait là .
Les bureaux des Eaux et forêts devaient donc être vers la "SURETE" ( j'ai lu dans un autre bouquin que c'était un endroit plutôt à éviter!), vers l'église et un peu plus bas, il me semble que les TP ,
Re: Beni Mellal
02 août 2009, 05:08
Suchet

J'en conclus que M.Jacquot était quelqu'un de très discret vétu peut-être d'un treilli des Eaux et Forêts se confondant avec la nature.

Dans la rue du cabinet Védrenne, les Berthomé, Mme Dessain, sa fille Raymonde et son mari M. Crabarie, aussi un collègue Patrick Pierret.
Derrière, que des oliviers que je traversais pour aller au boulot. Ce n'est que plus tard que le menuisier Mekkaoui y a construit une villa que le Colonel Roussel et Madame ont habitée avec la soeur de celle-ci Melle Berbudeau.

Peut-être alors dans une villa de la rue des Demone, Bailleul, Ficaja(le corse).

Bureaux de Eaux et Forêts entre le Tribunal et les Travaux Publics pas loin de la Conservation Foncière, on y allait pour les Permis de chasse et de pêche.Toujours bien reçus.

Impossible d'éviter la Sureté, il fallait bien y aller au moins une fois par an pour mettre à jour le petit carnet vert de Résident. On y entendait parfois quelques cris émanant du "violon"! Evidemment il valait mieux éviter d'aller au "trou".
Au moins un coopérant l'a fréquenté, en rivalité pour une conquête amoureuse avec un commissaire dont je tairai le nom et les deux autres aussi.Pas de permis de chasse dans ces cas-là!!! On murmurait que Pompidou l'avait aidé à sortir du trou.
On vivait parfois un peu dangereusement.
Re: Beni Mellal
03 août 2009, 03:07
est - ce la fameuse visite de 66 ?
malheureusement pas net, surtout en grossissant, je pense que c'est fait exprès qar c'est un site marchand qui vend les unes de journaux
Pièces jointes:
6936336.jpg
Re: Beni Mellal
03 août 2009, 03:56
bleon

une photo prise sur le net qui m'a paru ancienne peut être du secteur ou se "cachait" et patrouillait R JACQUOT ( on peut grossir en faisant ctrl et + comme me l'a enseigné OGZILAL)
Certains agents des Eaux et forêts étaient à de fiers cavaliers, il me semble en avoir vu près de la maison forestière du lac Agziza , ils aimaient bien être photographiés !

OGZILAL
c'est certain que celà devait sembler inutile d'apprendre, surtout au Maroc, les affluents sud de la Loire ! Mais dis toi bien que tu as échappé aux préfectures et sous préfectures de toute la France ( je plaisante!), c'était un des plus beaux fleurons de la culture commune des français et même un peu utile !
Pour ma part à MOHA, j'ai enseigné un peu l'histoire geo mais pas ce genre de choses, je me souviens d'avoir parlé de l'Antiquité ? de VOLUBILIS de CARTHAGE... de la fameuse coupe de niveau de la mer au SAHARA,je me souviens aussi avoir appris (moi) un peu d'histoire du Maroc comme les grandes dynasties pour pouvoir corriger à l'exam de fin de collège et ne pas avoir l'air trop ignare !
j'ai surtout enseigné le Français et je demandais d'apprendre des poésies comme le Fables de La fontaine et ça chauffait un peu pour ceux qui n'avait pas fait les exercices ou appris les leçons ! Cependant, on savait bien que certains étaient dans des conditions délicates mais le savoir ne vient pas sans efforts !
certains étaient un peu ménagés comme quelques élèves berbérophones, "trés âgés",17 , 18 ans? en début de collège ,ne maîtrisant quasiment pas ni le français, ni l'arabe, celà nous semblait sans espoir (ni pour eux, ni pour nous!); généralement ces garçons étaient fort sympathiques.
j'ai vu la video, trés bien cette culture et joie populaire!
Pièces jointes:
MAROC2005 065.jpg
Re: Beni Mellal
03 août 2009, 04:28
Salut à tous les mellalis, anciens et actuels

J'a lu dans l'encyclopédie berbère un article qui traite de la région de Beni Mellal durant la période berbère du Maroc.
Il y avait un centre juif très important, la ville s'appelait EDDAY ou Madinantou EDDAY, tel que repris par les auteurs arabes.
Cette ville qui devait se trouver probablement entre Beni Mellal et l'Oued Oum Errabia avant la particularité d'avoir un temple dont la coupole était visible de très loin(40 km dit-on) grâce à sa toiture recouverte de feuilles d'or!

Il existe encore à Beni Mellal - parait-il- un quartier ou une porte dont le nom se rapproche de EDDAY.
Qui sait quelque chose à ce sujet?

Amitiés

Naji
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.





DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved