Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Beni Mellal ........... 1

Envoyé par dafina 
Re: Beni Mellal
11 novembre 2009, 07:30
Revenons un peu au début

Comme beaucoup d'autres avant et après moi, j'ai fait mon service militaire à Béni Mellal. Je me suis laissé séduire par un bureau du Maroc à Toulouse qui recrutait alors des coopérants dans toute la France à tour de bras.

Le service militaire étant à cette époque-là de 18 mois, on nous faisait signer un engagement à assurer la période complémentaire pour couvrir 2 années scolaires. Notre solde était de 96 000Francs puisque c'était à cette époque les pièces qui étaient en circulation, le dirham très peu utilisé encore, soit tstatach elf ou mïatin riels(19200).
Le salaire d'un maître d'internat en France. Une 4L dépassait les 800 000F. Nous étions étiquetés VSN(Volontaire Service National) un peu après transformé en VSNA par addition de actif à la fin (Ne l'étions- nous pas avant?)

68 passé, le service militaire a diminué à 14 puis 12 mois. C'est alors que les syndicats d'enseignants français se sont penchés sur la fameuse "période complémentaire" et ont découvert qu'aucun texte ne la régissait ni définissait. Ne dépendant plus de l'armée on ne savait pas si on dépendait des Affaires etrangères, du Maroc, s'il y avait une couverture sociale.Rien n'était défini.

Les autorités françaises faisant la sourde oreille, les syndicats ,SNI et surtout le SGEN très actif en 68 ont décidé d'aller manifester devant l'Ambassade de France à Rabat. Il fallait bien être naïf pour aller faire du grabuge dans les rues de Rabat du temps d'Hassan II, mais les syndicalistes de Béni partirent, Odile et sa 2 CV avec.

Ce qui devait arriver arriva, la police marocaine les a coursés, matraqués,chicotés dans les rues adjacentes à l'Ambassade. Je ne me souviens plus si les délégués ont réussi à présenter leurs revendications à l'Ambassadeur.

Cependant quelques mois après, un statut de la période après service militaire était présenté.

C'est bien sûr à cette période-là que le journal l'OPINION, dans ses accusations,a choisi de transformer les nobles germes de la contestation
que les coopérants répandaient au Maroc en vilains germes infectieux sévissant habituellement en dessous de la ceinture dont les manifaestations sont communément désignées par le vocable"el berd" en arabe (plus chaudes que froides selon moi).hot smiley

Dieu est grand et miséricordieux.
Re: Beni Mellal
11 novembre 2009, 08:39
BLEON TASMIT

merci pour cette remise à jour, je me suis trompé , on était des VSN? PAS DES VAC ? Je ne sais pas trop pourquoi

qui nous payait ? LA FRANCE ?

LE parti nationaliste et ses organes d'information nous accusaient de ce que tu dis et de bien d'autres choses des 1966
P our la période aprés militaire donct janv 67 septembre 67 , c'était flou, je les avais ( la délégation) fait suer, je devais aller chercher en FRANCE ma voiture que j'avais cassée contre un poteau l'été et je laissais entendre que je ne reviendrai pas en exhibant un arrété de nomination que j'avais reçu ( mon Inspection académique considérant que mon service finissait en décembre me gardait un poste ) Ficaja était venu me voir en classe, me disant que j'avais signé une prolongation mais je l'ai envoyé promener car mon contrat militaire finissait dans une semaine et il ne m'avait même pas fait signer un nouveau contrat civil indispensable pour être payé

pour la couverture maladie, c'était l'armée QUI NOUS COUVRAIT (affaires étrangères ) quand j'ai été malade , il a fallu passer par l'ambassade qui avait un accord avec l'hopital des FAR. JE CROIS que ceux qui étaient déjà enseignants pouvaient bénéficier de la MGEN
POUR la retraite il a fallu payer un supplément quelques années plus tard
Re: Beni Mellal
11 novembre 2009, 08:43
Suchet, la forteresse au dessus d'Ourbiaa, nous on l'avait attaquée pendant une journée d'un mois de Ramadan, donc on avait toute la journée devant nous et la soif, on ne devait pas trop y penser. Pour s'y retrouver dans ces dédales, on avait l'avantage de parler la même langue que les habitants d'Ourbiaa très surpris de voir que l'on avait le même vocabulaire et le même accent et que l'on n'était pas du coin. La descente du retour s'est faite en cross country pour imiter un champion berbère du moyen Atlas à l'époque qui dominait la discipline et dont j'ai oublé le nom.
Les épineux qui bordent les fermes, typiques de Béni, je m'en souviens aussi un autre jour pour avoir essayé de les franchir car une belle orange navelle grosse comme un ballon de hand-ball me faisait des clins d'oeil, j'ai eu raison d'elle mais à quel prix, une épine s'est logée dans ma cuisse sur plus d'un centimètre de profondeur et elle s'est cassée. Elle en est ressortie toute seule après un abcès de plus 15 jours.
Le coureur, ça me revient, Boutbal quelqu'un s'en souvient ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/11/2009 08:50 par ogzilal.
DAF
Re: Beni Mellal
11 novembre 2009, 09:32
suchet

A notre époques il y'avait des VSN de france , de belgique et de belgarie au lycee HASSAN II .

une bulgare qui m'enseignait le MATH en 6è année et je me souviens d'une francaise qui enseignait le francais avec son mari au meme lycee: appellaient CALMETTE
DAF
Re: Beni Mellal
11 novembre 2009, 09:39
suchet

A notre époques il y'avait des VSN de france , de belgique et de belgarie au lycee HASSAN II .

une bulgare qui m'enseignait le MATH en 6è année et je me souviens d'une francaise qui enseignait le francais avec son mari au meme lycee: appellaient CALMETTE

PHOTO EL JADIDA
Pièces jointes:
DSCN0834.JPG
Re: Beni Mellal
11 novembre 2009, 10:28
Suchet

Je crois sans en être certain que la France couvrait nos salaires par une dotation globale mais on était payé par le Maroc et soumis au contrôle des changes si tant était possible que nous fassions des économies avec nos salaires à peu près équivalents à ceux de France( Je parle une fois ayant terminé avec la solde militaire).
Pour adhéréer à la MGEN, il fallait avoir un contrat. Mais pour la période complémentaire, il n'en existait pas, donc si tu étais malade ou si tu avais un accident.... à tes frais. C'est pour cela que les syndicats s'étaient remués.

Pour la retraite il a fallu faire valider les services auxiliaires dont j'ai reçu la facture à payer 10 ans après avoir fait la déclaration!!!! Pour les services titulaires, on payait chaque 3 mois une"lettre" à la Paierie de France, heureusement en dirhams, représentant les 3 mois de cotisations retraite. Il a fallu bien sûr ressortir toute cette paperasse pour le dossier retraite.

Ourbia

Je ne sais pas par où vous alliez crapahuter pour y aller. Il suffisait de suivre la piste après le cimetière chrétien pour y aller.
A l'entrée, de l'autre côté de l'oued, il y avait une grande maison autrefois propieté d'un français mais que la famille propriétaire de l'Atlas avait acquise ainsi que les terres qui allaient avec. J'ai oublié leur nom, lui est décédé pendant mon séjour, sa femme et les fils ont contunué à faire marcher le cinéma.

Ensuite , on pouvait monter dans et au dessus du village où il nous est arrivé de trouver une belle tortue.
Il y avait souvent des cas de bilarziose chez les habitants d'Ourbia dues au virus hôte d'un escargot aquatique qui vit dans les séguias.
Attaque du foie, donc maladie grave.

Le village a aussi été touché 2 ou 3 fois par le choléra dans ces années-là.

Ogzilal

Ogzilal pris dans les épines d'une zériba, ça aurait bien valu une photo.
Certains arrivaient à passer par dessus en posant un grand carton d'emballage pour venir chaparder les oranges de l'Hôtel des Jardins.

Béni Mellal a acceuilli beaucoup de nationalités , dans l'enseigement, la santé et l'agriculture. Roumains, bulgares, polonais, américain(e)s, tunisiens, algériens , grecs, espagnols et même libanais,palestiniens, égyptiens, j'oublie M.Azzopardy officiellement anglais.
Re: Beni Mellal
11 novembre 2009, 23:43
bleon

la famille Zaarati qui est propriétaire du cinéma Atlas et de la ferme qui est en face du cimetière chrétien .
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 08:21
Suchet,Bléon,
Oui, on était payé par l'administration marocaine. Vous vous souvenez sans doute du fameux "numéro de SOM", sésame indispensable, mais pas tjs suffisant, de nos dédales bureaucratiques.

Vous avez eu du pot. Mes essais de coopération dans le cadre du service militaire ont tous échoué. Motif officiel: mon profil ne correspondait pas aux besoins de la coopération. Ce n'est qu'au retour d'une année dans un régiment "semi-disciplinaire" en Allemagne que mon profil est devenu brusquement adéquat...cette fois pour une coopération toute civile!!!
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 08:30
Les Zaarati sont-ils tjs à Beni?
Parfois la porte de leur propriété était ouverte et nous offrait un agréable raccourci pour nos balades dans la montagne.
Avant, on voyait pas mal de singes à Ourb'ia. La nuit on y entendait le "rire" lugubre des hyènes (D'baa).
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 10:16
Ah le fameux n° de SOM ( Service des Opérations Mécanographiques ) pour les non initiés, je l'ai attendu aussi pour le même motif que vous dans le cadre de mon service civil aux douanes marocaines, tout un roman.
DAF
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 10:28
TASMIT

LES AARATIS ST TJR A B.MELLAL . POUR LEUR FERME ILS L'ONT VENDU A ENTREPRENEUR DE B.MELLAL.

Q.Q MANDARINES POUR TOI

GHDIRA HAMRA
Pièces jointes:
Photo 1515.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 10:36
SUCHET

PHOTOS QUE J'AI PRIS VERS 17H15MN CE JOUR -CI.

VERS OURBIA
Pièces jointes:
Photo 1517.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 10:40
BLEON

PHOTO 02

MOHA OU HAMOU
Pièces jointes:
Photo 1518.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 10:47
OGZILAL

PHOTO ROUTE NOUVELLE A GAUCHE
Pièces jointes:
Photo 1519.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 10:57
A TOUS

LE MUR A DROITE FERME ZAARATI
Pièces jointes:
Photo 1520.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 11:01
A TOUS

ENTRE OURBIA ET AOURIR

VUE VERS OUBIA
Pièces jointes:
Photo 1521.jpg
DAF
Re: Beni Mellal
12 novembre 2009, 11:03
OGZILAL

ROUTE VERS AOURIR ET KSAR
Pièces jointes:
Photo 1522.jpg
Re: Beni Mellal
13 novembre 2009, 02:17
DAF
Merci pour les mandarines et les autres photos qui m'ont rappelé une de mes balades du printemps dernier par Ourbia, le ksar, Ain Asserdoun et retour en passant devant le marchand de poteries et le nouveau parc de Tamegnout, avant de remonter vers la Province. C'était très beau mais un peu fatigant, heureusement à l'arrivée il y avait le thé et les cornes de gazelle!!
Ta photo d'El Jadida était d'actualité ce matin sur France 2 qui nous a montré la citerne et le somptueux nouvel hôtel qui vient d'être construit sur les hauteurs de l'ancienne Mazagan.
Re: Beni Mellal
13 novembre 2009, 03:06
je ne sais pas utiliser google earth comme bleon et surtout j'ai de la peine à me repèrer
j'ai donc trouvé la route d' Ourbia toute dessinée! il y a là bas un gite d'étape, je propose à tous s'y retrouver (sur le WEB ) en faisant sur google OURBIA MAROC puis choisir: gite-said.e monsite

vous trouverez les photos, la cuisine, et les belles randonnées à faire.

en 66, je ne connaissais pas Ourbia, j'y suis passé en m'égarant, je ne connaissais pas le cimetière et je suis allé à l'église une seule fois;
sur la route qui passait devant chez SAMBUSSY j'ai du aller un peu plus loin 1 ou 2 fois seulement

OGZILAL BLEON
Je vois que le fameux no SOM a longtemps été un des plus beaux fleurons de la bureaucratie marocaine ( hérité de la bureaucratie française et bien amélioré ) encore que TASMIT nous dirait qu'en EGYPTE , c'est encore pire !
Si on n'allait pas au ministère directement le dossier , s'il avait été ouvert , se trouvait enfoui sous une pile ( avec la poussière dessus ) il fallait donc le remettre à jour et au jour, répondre à quelques nouvelles questions pour espérer qu'il serait traité avant que l'archéologie ne s'en empare !

Et au Ministère quel parcours du combattant pour trouver le bon bureau , il n'y avait que des buveurs de thé ! on nous renvoyait de bureau en bureau, les trop timides ne parvenaient pas à attirer l'attention et les trop pénibles se voyaient orienter sur une fausse piste
SANS parler que le ministère était loin de BENI en bus !

il y avait aussi le numéro provisoire à obtenir avant le définitif !!!
Pièces jointes:
Capture.JPG
Re: Beni Mellal
13 novembre 2009, 03:37
Suchet

Tous les chemins mènent à Rome, il y en a qui montent et descendent plus que d'autres.

Le mien au lieu de monter comme le trait bleu à Moha ou Hamou après la villa Vedrenne continuait dans le plat et les jardins d'orangers, grenadiers.et.. et arrivait là où l'oued sort de la montagne.Il n'était bien sûr pas goudronné comme le montrent les dernières photos de Daf, ni bordé de murs et de constructions.Bref, je ne le reconnais pas très bien.
Il permettait donc d'atteindre la rive opposée à celle du gîte.

Pour le n° SOM, les choses avaient dû s'améliorer un peu car je ne me souviens pas avoir souffert comme toi, ni d'avoir eu besoin d'aller à Rabat. Nous fûmes payés avant Noël 67.
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.





DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved