Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite

Envoyé par Dafouineuse 
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 05:04
Le bd de Paris
Pièces jointes:
1067780419.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 05:14
C'est dingue, cette collection de photos, Sylvain ! tu n'aurais pas des vues de l'ancienne rue Galliéni devenue rue Idriss Lahrizi ? la société de mon père, la SMM et le magasin Novabel se trouvaient là ans les années 50, sur le même trottoir que la patisserie "la Pincière" et le magasin de vêtements ALBA qui faisait un angle (avec la rue Blaise pascal ?). Il y avait des arcades.


merci

lionel

Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 05:37
Bonjour Lionel, La voila ta rue Galliéni. Je crois que la société de ton pére était plus bas, vers la rue du Gral Drude ??
amitiés
sylvain
Pièces jointes:
_librtye.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 05:45
Beaucoup plus ancienne, avec l'embryon de la Princiére
Pièces jointes:
bousk1.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 05:46
à Droite ce qui allait étre Bata
Pièces jointes:
bousk2.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 05:50
Sylvain,

Merci beaucoup. La question que je me pose est : est-ce que la patisserie" La princière" n'était pas par la suite à la place du Bon Marché, à la gauche de la photo, précisément sous ces arcades (car de mon temps, le Bon marché n'existait plus).
Ceci voudrait dire que l'immeuble de la SMM était encore plus à gauche et hors du champ de la photo et que l'une des 2 petites rues qui le limitaient était précisément celle ou vont les deux dames à gauche. C'était un immeuble commercial très reconnaissable car plus bas que ses voisins de droite et de gauche. Il ne comprenait que 2 étages.

Amitiés

lionel

Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 05:57
Tes autres photos ne semblent pas me donner raison mais de toutes les façons, La Princière n'avait plus la même orientation par la suite. Sur la photo"embryonnaire" de 1926, elle paraissait orientée perpendiculairement à la rue Galliéni, si l'on tient compte de la Poste. Peut-être a-t-elle déméngé par la suite pour se mettre à la place du Bon Marché , j'avoue que je m'y perds un peu.

Merci en tous les cas pour le mal que tu te donnes.

lionel

Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 06:33
Sylvain, j'ai bien réfléchi: l'immeuble bas arrondi à gauche est bien celui de la princière et la SMM est certainement bien là où je le disais. L'immeuble ou est le Bon Marché, est entre les deux. Ce coup-ci, je crois que j'y suis.

Amitiés

lionel

Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 07:36
L'extrémité de la Rue Galliéni
Pièces jointes:
_librtye.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 07:51
et l'autre coté

Lionel : cette derniére photo est interessante quoique de mauvaise qualité. A droite c'est le Rich'bar et l'avenue du Gral Drude. à Gauche la Banque Commerciale du Maroc. Je crois que la SMM etait juste à coté, cette société faisait tout un paté de maison delimité pa la rue Nationale, la rue Pégoud, la rue Clemenceau et l'avenue Galliéni.

sur la premiére photo, celle aux deux dames, elles vont s'engager à gauche dans la rue Nationale et la dame de droite regarde precisement les vitrines de la SMM . Ce que tu vois devant n'est que les 2/3 de la rue Galliéni.
A hauteur de la voiture qui roule, la rue Blaise Pascal, et plus haut, la rue Poincaré , là ou les immeubles changent de tons. Dans la photo 1928, les echaffaudages à droite se trouvait une station service et c'est la où on prenait le car pour Fédhala. Le départ des cars fut transféré apres rue Berthelot. Toujours sur cette photo 1928, à droite, les premiéres colonnes, se trouvait la Maison du Caoutchouc qui jouxtait les chaussures Bata.
J'espére que ces détails t'aideront et n'hésite pas confronter nos souvenirs.
amitiés
Sylvain
Pièces jointes:
413.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 08:11
Sylvain, tu as tout juste !! c'est bien la SMM qui est à gauche, à côté de la Banque Commerciale du Maroc. Les 4 rues que tu cites sont bien celles qui entouraient la SMM, le magasin, devenu NOVABEL en 1956 ou 57, ayant l'entrée principale (portes électriques avec cellules, révolutionnaire pour l'époque) sur la rue Galliéni et l'entrée arrière sur la rue Clémenceau. Ce magasin était très moderne pour l'époque dans la mesure où il y avait un rayon disques avec cabines d'écoute climatisées et un rayon alimentation en self-service....du jamais vu avant à Casa. Il était aussi, malgré la proximité, dépot-vente pour les gâteaux de La Princière et cela s'est arrêté le jour où le chef de rayons alimentation a rapporté les invendus à La Princière (comme il était convenu) et s'est entendu rétorquer par la propriétaire (une femme de caractère): "ça, je sais le faire !"
Au moment des fêtes, j'allais aider le disquaire à la vente et m'intéressais particulièrement au rayon "jouets" qui vendait les trains miniatures "Rivarossi", les concurrents allemands "Marklin" et "Fleischmann" étant vendus par le Pouse-pousse Parisien. Il y avait aussi un rayon "maroquinerie", "parfumerie", un institut de beauté, etc. On faisait un peu concurrence aux Galeries Lafayette, à Obé (place Edmond Doutte) et aux Magasins Réunis dont le directeur, monsieur Majoie, était un très bon ami de mon père (malgré la concurrence).

Encore merci pour cette photo, Sylvain

Amitiés

lionel

Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 09:15
C'était avec plaisir, Lionel.
La dame qui temnait la Princiére,Mme Girard, si mes souvenirs sont bons avait un fils qui était dans la méme classe que moi, à l'école du Centre. Un jour, Il nous a apporté des féves de cacao mais on l'a jamais cru quand il nous a ditt que c'était du chocolat, tellement c'était affreux comme gout !!. Il y avait aussi un salon de thé fréquenté par le gratin casablancais.
La SMM faisait aussi l'électro-ménager avec un rayon de quincaillerie et d'outillage qui me faisait réver....

amitiés
sylvain

piéce jointe : pour toutes les dafinoises et tous les dafinois, un sourire de CASABLANCA
Pièces jointes:
casa-amade-2.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 09:52
Sylvain,

Oui, le magasin était à l'origine une quincaillerie. Je t'explique.
Mon père dirigeait depuis notre arrivée en 48 une filiale du groupe français DAVUM qu'il avait créée sous le nom de DAVUM-MAROC et qui commercialisait des métaux et produits sidérurgiques des usines sidérurgiques lorraines SIDELOR.
Les bureaux ont d'abord été avenue Pasteur et le dépôt à Aïn-Sebaa, puis tout a été regroupé à AÏn-Sebaa. DAVUM-MAROC avait un concurrent, la Société Marocaine Métallurgique SMM (anciens établissements Bouvier et Alexandre) qui avait un grand réseau de 8 ou 10 agences dans le Maroc.
Le siège était dans l'immeuble en question et il y avait des dépôts avenue Lécrivain et Boulevard de la Résistance. Le directeur général était un certain Monsieur Micholet.
Puis la SMM a eu des difficultés et a été rachetée par le groupe DAVUM qui a bombardé mon père directeur général du nouvel ensemble SMM/DAVUM-MAROC, ce qui n'a pas fait sourire le troisième larron, le Comptoir Métallurgique du Maroc dirigé par Monsieur Dauphin (physique à la Charles Vanel) qui était un peu le Parrain dans la profession. Il y a eu quelques affrontements entre mon père (beaucoup plus jeune) et lui mais cela s'est heureusement arrangé.
Le magasin de la rue Galliéni périclitait car pas très bien placé et mal géré. Pour le relancer, mon père, dont ce n'était pas le métier, a décidé de créer un magasin à rayons multiples (avec la quincaillerie qui subsistait au sous-sol et l'e-ménager au premier étage) en s'entourant de collaborateurs du métier. Ainsi est né NOVABEL.

Quant à savoir si on faisait partie du gratin casablancais, je ne sais pas mais toujours est-il que j'allais parfois le samedi après midi, prendre avec mes parents un chocolat et des toasts au salon de thé de la Princière !!

Voilà, tu sais tout.

Amitiés

LIONEL

Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 10:14
Sylvain la photo aérienne que tu as mis à 13h45 au coin de la rue Vedrine et de la rue Prom il y avait un marchand ambulant de carmous
j'en ai l'eau à la bouche à cette angle il y avait un magasin de vaisselle si mes souvenirs sont exacts
amitiés Guy



salut à tous nouveau sur le site
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 10:53
Lionel,
moi aussi j'achetais mes gateaux à la Princiére. Sans faire partie du gratin casablancais, je dois dire que vu le standing et les prix, ce n'était pas donné, c'est une minorité qui pouvait se permettre d'y faire ses achats. Disons que c'était l'extra qu'on se payait le dimanche mais pas le reste de la semaine. Merci pour tes explications sur la SMM, mon pére travaillait en tant que comptable à la Société Nantaise, elle aussi quincaillerie concurrente, mais Casablanca se developpant à une vitesse telle qu'il y avait plutot pénurie, surtout pendant et aprés la guerre. Tout était rationné.
a bientot
sincéres amitiés
sylvain
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 12:28
Sylvain
j'ai eu plaisir à lire ton post concernant notre "prof de math de rattrapage".
Il était génial
et sa salle de cours, l'était encore plus, car le soir , pendant les cours de Jean Colin, le fumet du repas qui se préparait en cuisine nous parvenait..
En sortant du cours, on traversait la salle du restau où des clients attablés, consommaient ce que l'on avait humé pendant tout le cours.

Sa mère , une petite bonne femme un peu sèche, d'un certain age, tenait la boutique.

André ne se souvenait plus de COLIN, connu de tous les bacheliers du quartier

Merci



<font color=brown><i>"La religion est une réaction défensive de la nature contre la représentation, par l'intelligence, de l'inévitabilité de la mort."(Henri Bergson - 1932)</font color></i>
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 12:38
J'ai loupé un bout quelque part : qui a parlé du Caneton, rue Gay Lussac et de Colin, grâce à qui j'ai eu le second prix de math en seconde à Lyautey en 1958-59 après avoir été considéré comme le dernier des derniers pa Le Corre.
Mais pour pas que la Dafouineuse râle, voici une série de photos de Casa prises en 1962.

Derrière les planches, là où j'allais acheteer mes tee-shirt et mes jeans.



Chris
Parti de rien, je ne suis arrivé à rien
Mais je ne dois rien à personne.
Pièces jointes:
079 Casablanca 62.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 12:39
Et puis une autre du même endroit



Chris
Parti de rien, je ne suis arrivé à rien
Mais je ne dois rien à personne.
Pièces jointes:
080 Casablanca 62.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 12:40
Suivons le marchand d'eau dans la médina



Chris
Parti de rien, je ne suis arrivé à rien
Mais je ne dois rien à personne.
Pièces jointes:
081 Casablanca 62.jpg
Re: Souvenirs divers de Casa, rue par rue..suite
14 janvier 2005, 12:42
et en continuant...



Chris
Parti de rien, je ne suis arrivé à rien
Mais je ne dois rien à personne.
Pièces jointes:
082 Casablanca 62.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved