Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Les librairies-papeteries de Casa

Envoyé par Chris 
Les librairies-papeteries de Casa
15 janvier 2005, 19:04
Un souvenir retrouvé au fond de ma bibliothèque : la couverture avec laquelle la Librairie Farraire recouvrait les bouquins qu'on y achetait. Du coup mon livre de chimie de 1958 payé 610 dirhams à l'époque est comme neuf.



Chris
Parti de rien, je ne suis arrivé à rien
Mais je ne dois rien à personne.
Pièces jointes:
Farairre.jpg
G
Re: Les librairies-papeteries de Casa
15 janvier 2005, 20:28
Il faudra que je retrouve ce que j'ai pieusement gardé quelque part de mes affaires scolaires avec ces souvenirs d'un temps béni qui n'appartient qu'à nous.
Qui se souvient de la librairie papèterie Da Silva, de Tacussel ou plus modestement de la petite papèterie qui était en face de l'Ècole des frères rue de Reims?

Chris, elle était où la librairie Farraire?; je ne m'en souviens pas

G
Re: Les librairies-papeteries de Casa
15 janvier 2005, 20:40
Il y avait aussi la librairie La Hutte, très "bien pensante catho". Une fois, mon père, qui connaissait le propriétaire, a voulu m'acheter un album de BD relié qui s'appelait Vaillant, que j'aimais bien lire.
Tête horrifiée du propriétaire : "Monsieur REMY, vous achetez cela à votre fils !? Mais c'est un journal communiste !". Première nouvelle.....Mon père ne m'a plus acheté Vaillant........ce qui ne m'empêchait pas de continuer à me le procurer et à le lire en cachette .......la tendance politique de l'éditeur m'importait peu, ce qui était important, c'était que les BD qu'on y trouvait me plaisaient, bien sûr.

Re: Les librairies-papeteries de Casa
15 janvier 2005, 20:52
A G

La papeterie qui se trouvait en face de l'école des freres , l'institution Lassalle , je m'en souviens puisque que j'habitais la rue de reims. On l'appelait le bureau de tabac de madame Lombard (je pense).

Je me souviens également des kermesses de l'école des frères qui se passaient derrière, c à d la parrallèle à la rue de Reims. je peux dire que j'en ai raté aucune. J'ai même gagné une fois un petit cochon,vivant bien sûr, que j'ai trainé chez moi avec une corde.
Quand j'ai vu le regard de pére, j'ai compris qu'il nappréciait pas trop la plaisanterie, et j'ai donc laissé redescendre tout seul ce malheuteux petit cochon vers son destin ( ce sont les conneries de 8 ou 9 ans)



capitaineflam
j'ai quitté ma galaxie, mais elle, ne m'a jamais quitté
Re: Les librairies-papeteries de Casa
15 janvier 2005, 20:57
Oui tous ces noms me rappellent quelque chose : Tacussel c'était pas dans le boulevard Damade, avant d'arriver aux galeries lafayette et au Vox ? Je mélange un peu tout ça... Quand à la petite librairie en face des frères de La Salle, c'est là que mon père m'a acheté mon premier album du journal de Spirou, j'avais pas tout à fait 6 ans... et depuis je lis toujours Spirou : > ))

Pour ce qui est de Farraire, l'adrese est donnée : rue de Foucauld, c'est d'après le plan de Marie José une rue qui va du Boulevard de la Gare au Bd du 4ème Zouave. Mais je ne me souviens plus de l'endroit exact.



Chris
Parti de rien, je ne suis arrivé à rien
Mais je ne dois rien à personne.
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 00:18
bonsoir,
Ces souvenirs de librairie me raménent aussi à ma jeunesse. A part l'incontournable Fortin Moulot pour la papeterie (il fallait des bons de rationnement pour acheter un ou deux cahiers) mon libraire était boulevard de Marseille, entre le cinéma Lux et le Majectic. Oh! c'était une petite librairie, mais quels trésors !! Spirou, l'album de "Sciences et Voyages", le Grand Cirque de Clostermann, mon idole, et méme l'almanach Vermot. Ces livres, je n'avais pas l'argent de poche nécessaire pour me les payer mais je me les faisais offrir aux anniverssaires, jour de l'an etc.. j'en ai encore dans ma bibliothéque. Lorsque j'explique à mes petits enfants l'attrait ces bouquins qui nous captivaient, ils me regardent d'un air attristé, encore Papy qui radote !!!!!
amitiés
Sylvain
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 07:30
Sylvain,

Sais-tu que Pierre Clostermann, ton idole, habitait Anfa ? je l'ai aperçu plusieurs fois en passant devant chez lui dans les années 50 et début 60.
Il faut expliquer à tes petits enfants que tu ne radotes pas mais pour nous maintenant, nos souvenirs de jeunesse ont quelque chose de magique....Ne t'inquiètes pas : plus tard, ils seront comme nous et, alors, ils comprendront.....

Amitiés

Lionel

Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 09:13
Normal que Pierre Losterman habitait Anfa mais je l'ai certainement croisé au Camp Caze.
Pièces jointes:
grand-cirque1.jpg
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 09:22
Castel, tu as de bonnes lectures !

Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 11:01
Bonjour Lionel,

je plaisantais à moitié quand je disais que mes petits enfants me prenaient pour un radoteur !!! Mais c'est vrai qu'ils ne comprennet pas tres bien l'importance qu'avez pour nous la lecture. Pas de TV, de consoles de jeux, pas de DVD à l'époque !!!

Oui, c'est vrai Clostermann vivait à Anfa, plus éxactement sur la plage d'Ain Diab. Il avait fait construire une villa somptueuse, connue d'ailleurs sous le nom de Villa Clostermann et qu'il vendit plus tard. Elle devint le célébre restaurant Sijilmassa. Ma soeur s'y maria.

Est ce que tu te rapelles des livres édités par France-Empire ?? Les carnets de René Mouchotte, Jusqu'au bout sur nos Messerchmidt, etc etc.
surtout des Biographies d'anciens participants aux conflits et des aventuriers du XX siécle.
amitiés
Sylvain
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 12:42
Oui Sylvain, tu as certainement raison mais lorsque j'ai vu Pierre Clostermann dans son jardin, il habitait une autre villa, à l'intérieur d'Anfa et non plus en bord de mer. Il a donc probablement déménagé et sa villa, très confortable d'apparence comme beaucoup de villas d'Anfa, ne pouvait pas être qualifiée de somptueuse.
Une autre belle villa était la villa "Le Paradou", rampe d'Anfa, qui avait appartenu au concessionnaire SIMCA, monsieur AMIC, lequel est venu ensuite habiter sur le même palier que nous, Résidence Lyautey....mais on en a déjà parlé.
J'ai bien connu cette très belle villa dans la mesure ou elle a été ensuite habitée par le consul du Danemark dont la fille cadette était une très bonne amie dans les année 60....et qui est devenue ma compagne depuis 7 ans! c'est bizarre la vie et cela réserve des surprises, non?

Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 13:00
Lionel, ça m'interesse beaucoup ce que tu viens d'écrire, l'écrivain Clostermann habitait aussi à Anfa ??
merci d'avance de me donner d'autres précisions, je ne connaissais que sa Villa à Ain Diab.
Clostermann est devenu ensuite PDG de Reims-Aviation, représentant en France la société Cessna, un des plus grandes fabricants d'avion de tourisme et d'affaires américains. Je voyais souvent son fils sur le Tarmac de l'aerodrome de Toussus le Noble.
Clostermann est aussi un grand pecheur sportif en mer.
amities
sylvain
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 13:30
Oui Sylvain, mon père me l'a montré à plusieurs reprises en passant devant chez lui à Anfa: j'ai le souvenir d'un homme en partie chauve et qui portait très courts, voire rasés, ce qu'il lui restait de cheveux. Visage très viril.
Celas se passait entre 1955 et 60 mais je n'ai pas d'autres informations. Je crois aussi qu'il a été député à un moment.
Amitiés
Lionel

G
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 15:25
Oui Yonna, on l'appelait comme ça car elle était maquée avec ce monsieur. C'était ma tante et j'habitais le troisième étage de l'immeuble de mes grands-parents: la famille Orlando.
Je fréquentais naturellement l'École des Frères en face
Mon nom est Fourestier et dans cette immeuble il y avait aussi les Le Meur, les Vennezia, les Buzzardo, ... cela te dit-il qq chose??
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 15:54
Lionel et Sylvain, je vous adore tous les deux car j'ai l'impression d'assister à une partie de tennis-mémoire où ça fuse sans arret. Pour le consul du Danemark no problem, ma mère travaillait dans un cabinet dentaire uù l'un des deux dentistes était danois et nous allions chez lui, dans sa villa à quelque km de Casa où j'ai d'ailleur appris à nager dans sa piscine. J'aurais du peut-être en profiter pour apprendre en même temps le danois, who knows, ça m'aurait été utile pendant mes années de Scien-Po en France où je pourchassais les étudiantes nordiques (entre autres). O tempora o mores.
Bonne continuation
Michel
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 16:29
Lionel, Enfin un adhérent à notre nouveau fan club, welcome Castel smiling smiley)

amitiés
Sylvain
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 18:42
Pour l'école des frères, voyez les photos de classe sur mon site
[perso.wanadoo.fr]



Chris
Parti de rien, je ne suis arrivé à rien
Mais je ne dois rien à personne.
Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 19:39
Cher Castel,

Ton histoire de dentiste danois m'intéresse beaucoup. Mes parents étaient clients du cabinet dentaire des docteurs Pereira et Christiansen, ce dernier étant danois. Ce cabinet était en plein Casa, peut-être rue Blaise Pascal mais je n'en suis pas certain.
A la fin des années 50, ces deux dentistes se sont séparés et le docteur Christiansen s'est associé avec un autre danois, le docteur Bihe et ils ont ouvert un cabinet dans l'mmeuble du cinéma RIF, au début de l'avenue des Forces Armées Royales, pratiquement en face de l'hôtel El Mansour.
L'un de ces deux danois est-il celui pour qui ta mère a travaillé ? C'était peut-être le docteur Bihe car le docteur Christiansen habitait une villa en plein Casa et je ne me souviens pas qu'il eut une piscine.

Eh oui, Sylvain, il semble que notre fan club recrute....sympa, non ?

Re: Les librairies-papeteries de Casa
16 janvier 2005, 23:28
Pour Sylvain.

Ton libraire du Bd de Marseille s'appelait ORLANDO. C'etait un vieux monsieur a lunettes, un italien qui ressemblait au pape Pie XII. Il est decede vers le debut des annees 70, et son fils a pris la succession pendant une courte periode.
Outre mes Tintin, Spirou et autres Pim-Pam-Poum, j'y achetais aussi des planches d'images a decouper. Il y en avait de toutes sortes, animaux, fleurs et fruits, hommes celebres, tableaux etc...

Quelqu'un se souvient-il de ces planches d'images?
Re: Les librairies-papeteries de Casa
17 janvier 2005, 10:14
Bonjour Souiri,
Merci de me rappeler le nom de ce libraire, rue de Marseille. Orlando.
il était éxactement comme tu l'as décrit, et j'ai encore en memoire l'odeur d'encre et de papier qui régnait dans son antre, l'amoncellement de livres, planches à découper et illustrés. Oui, un monsieur trés sympathique qui évoluait dans sa librairie avec un petit sourire de bienvenue pour chacun, petit et grand.
amitiés
sylvain
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2019 - DAFINA - All Rights Reserved