Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

H?ritage juif au maroc

Envoyé par alice 
H?ritage juif au maroc
10 mars 2005, 04:28
Héritage juif
La communauté juive marocaine est l'une des plus importantes du monde arabe, et de nombreux témoignages historiques attestent de la présence des juifs au Maroc bien avant l'occupation romaine. Les juifs autochtones étaient appelés les “Toshavim” tandis que les juifs expulsés d'Andalousie au Moyen Age étaient connus sous le nom de “Mégorachim”. Ces derniers importèrent leur culture raffinée au Maroc et formèrent de nombreux intellectuels (juristes, talmudistes…) tels que Isaac Cohen Al Fassi, Maïmonide…
Les juifs furent de tous temps bien intégrés aussi bien par les populations pré-islamiques que par les différents sultans du Maroc. Le quartier juif « Mellah » étaient d'ailleurs le plus souvent construit près du palais royal d'où le sultan assurait la protection de la communauté.
De nos jours, les juifs marocains vivent essentiellement dans les grandes villes du Maroc et leur communauté est très active tant du point de vue économique que culturel. Ils sont très attachés à leurs institutions telles que le Conseil des Communautés, le Rabbinat, les associations (culturelles, de bienfaisance, sportives…), les cercles, les établissements éducatifs (Ittihad, Ozar Hatorah-Neve Shalom, Habad...)…

TANGER : Les juifs étaient déjà présents à Tingis (Tanger) sous l'occupation phénicienne, mais la communauté s'est réellement développée au 18ème siècle. Au 20ème siècle, de nombreuses familles émigrèrent vers l'Amérique du Sud, notamment vers le Vénézuéla.

TANGER / TETOUAN / CHEFCHAOUENE / MEKNES (330 km)
Tétouan abritait une importante communauté juive provenant essentiellement de l'Andalousie du Moyen Age, dont certains éminents rabbins tels que : Jacob Marrache, Menahem Attias….or Itshaq Ben Oualid. La synagogue portant son nom est en cours de rénovation

MEKNES/VOLUBILIS/FES (130 km)
Une importante communauté juive d'origine espagnole habitait Meknès il y a quelques siècles et certains de ses rabbins étaient connus dans le monde entier : Raphaël Berdugo, Daniel Toledano, David Benmidan Patron de Meknès…. Bien que réduite, la communauté reste très active dans le commerce. Ruines romaines de Volubilis, capitale du roi Juba II, où se trouve un épitaphe en hébreu témoignant de la présence d'une communauté juive sous l'occupation romaine

FES
Au Moyen Age, Fès était réputée pour ses études talmudiques et ses éminents rabbins : Monsenego, Benaïm, Ibn Danan, Cohen… Les nombreuses synagogues témoignent de l'importance de la communauté juive de Fès. La synagogue Ibn Danan a été restaurée récemment et la rénovation des synagogues Mansano et El Fassyin est programmée. FES capitale impériale fondée au 8ème siècle : le Mellah quartier juif appelé aussi “Foundouk El Yhoudi”, le cimetière juif et sestombes gravées, la synagogue rénovée Ibn Danan, les médersas Attarine et Bou Inania, la fontaine Nejjarine , les mosquées Karaouine et des Andalous (extérieur).

FES / MIDELT / ERFOUD (450 km)
Midelt en passant par les montagnes et les forêts de cèdres du moyen Atlas, Ifrane station de sports d'hiver et Azrou important centre artisanal spécialisé dans le travail du bois de cèdre. Après le passage du col du Zad à 2.178 m d'altitude, arrivée à Midelt. La communauté juive s'est développée pendant la première moitié du 20 ème siècle sous le protectorat français, mais la plupart des membres sont aujourd'hui installés dans les grandes villes du royaume

ERFOUD / RISSANI / TINERHIR (200 km)
Les juifs marocains s'établirent dans la région du Tafilalet sur la route commerciale entre Fès et le Soudan, utilisée surtout pour le commerce de l'or. dunes de sables de Merzouga à 50 km d'Erfoud. - Rissani, ville sainte où se trouve le mausolée de Moulay Ali Chérif, fondateur de la dynastie alaouite. - la kasbah du 17 ème siècle et des ruines de Ksar Abbar. - Tinerhir par la route de Tinejdad. Les magnifiques gorges du Todra dont les falaises atteignent 250 m

TINERHIR / GORGES DU DADES/ OUARZAZATE / ZAGORA (385 km)
Les familles juives marocaines installées dans les régions du Draâ et du Dadès et vivaient en harmonie avec les tribus berbères.

ZAGORA / MHAMID / OUARZAZATE (350 km)M'hamid,
dernier village avant les dunes de sable du Sahara. – A Zagora dunes de Tinfou. - Bibliothèque de Tamegroute contenant des livres anciens enluminés dont certains corans datent du 1 ème siècle.

OUARZAZATE / MARRAKECH (210 km)
Marrakech via le col du Tizi'n'Tichka et d'impressionnants paysages montagneux de l'Atlas. MARRAKECH Une importante communauté spécialisée dans le commerce et l'artisanat était installée à Marrakech. II reste encore quelques familles installées dans cette ville accueillante. deuxième ville impériale fondée au 11ème siècle par les Almoravides : la mosquée Koutoubia (extérieur), les tombeaux saadiens, le Mellah quartier juif, le palais de la Bahia, le musée Dar Si Saïd et les jardins de la Ménara. la célèbre place Djemaa El Fna , ses souks et
centres d'artisanat.

MARRAKECH / OURIKA / MARRAKECH (2 x 60 km)
OURIKA, une belle vallée de l'Atlas, offrant de magnifiques points de vue sur des villages berbères accrochés aux versants des sommets, sur la rivière Ourika serpentant entre les vergers, les champs et les jardins

MARRAKECH / ESSAOUIRA (175 km)
Au 18 ème siècle, le sultan alaouite Mohamed Ben Abdallah demanda à d'influentes familles juives marocaines de promouvoir le commerce international du port d'Essaouira. Essaouira, ancienne forteresse portugaise. Port de pêcheurs - Mellah quartier juif. Deux synagogues anciennes seront bientôt rénovées : “Slat Rabbi Haïm Pinto and Slat Attias”.

ESSAOUIRA/SAFI /OUALIDIA/ELJADIDA/CASABLANCA (400 km)
Les communautés juives de Safi et d'El Jadida étaient surtout actives dans le commerce et l'artisanat. Oualidia par la route côtière. Safi pour visiter le Mellah quartier juif au nord de la médina et la forteresse portugaise. El Jadida, ex Mazagan – ( la citadelle construite pendant l'occupation portugaise au 16 ème siècle.

CASABLANCA compte la plus importante et la plus active communauté juive et la plupart des institutions ont leur siège à Casablanca, capitale économique du royaume. le marché central, la place Mohamed V, le quartier des Habbous, vue extérieure du palais royal, le quartier résidentiel d'Anfa et vue extérieure de la Mosquée Hassan II. - Musée judéo-marocain abritant une collection d'antiquités judéo marocaines, d'artisanat de différentes régions du Maroc, de peintures……

Bonne Lecture
Alice-Elise
Re: H?ritage juif au maroc
30 mars 2005, 15:11
salut chére ALICE
vous avez oublié l'une des plus celébre villes qui a abrité une forte communeaté juives depuis la nuit des temps jusqu'a les années 60/70 du XXéme Siécle c'est "SEFROU"... et je vous invite a voir qq photos de cette ville dans la rubrique LE MAROC ..
allez bye bye





Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/04/2005 04:06 par Dafouineuse.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved