Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

La cabale juive

Envoyé par Gekko 
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 12:53
L'exterieur de la synagogue de Rabbi Itshak Luria, Safed, ville de montagne du Galil, la ville mystique d'Israel..
Pièces jointes:
AriSphExterior.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 13:05
De wikipedia, encyclopedie libre du Net.
Cabbala, suite

A partir de cette période de nombreux kabbalistes encouragèrent à l'étude de la kabbale, comme nous le rapporte Rabbi Azulai, dans son ouvrage Orh HaShemesh, « L'interdit jeté sur l'apprentissage de la Kabbale fut d'une durée limitée, jusqu'en 1490. Depuis 1540, il est nécessaire d'encourager tout le monde à s'intéresser au livre du Zohar, car ce n'est que par l'étude du Zohar que l'humanité parviendra à la rédemption spirituelle et la venue du Messie, et par conséquent, il est formellement interdit de ne pas étudier la Kabbale. »

photo: livre du Zohar, publie a Vilna, Lituanie durant l'apogee du judaisme dans ce grand centre juif du 18e et 19e siecle
Pièces jointes:
Le livre de RACHBI, le Zohar.3.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 13:12
De wikipedia, suite du sujet sur la Kabbala

...Ainsi s'exprime également le Rabbi Yehuda Levi Ashlag, kabbaliste du début du XXème : « Il n'y a pas d'autre moyen, pour la population en général, d'atteindre quelque élévation spirituelle et rédemption, sauf par l'apprentissage de la Kabbale. C'est la méthode la plus simple et la plus accessible, ce qui n'est pas toujours le cas, en suivant d'autres parties de la Torah, où seuls quelques rares individus peuvent parvenir au but. »

photo:
Yéhouda Ashlag (1884-1954) ou le rabbin Yéhouda Leib Ha-Levi Ashlag ,en hébreu הלוי אשלג רבי יהודה ליב, connu également comme le Baal Hasoulam ,,בעל הסולם signifiant le « maître de l’échelle », pour son commentaire du Zohar « l’échelle ».

Ce fut un grand cabaliste qui vécut à Jérusalem de 1922 jusqu’à sa mort en 1954. Il progressa tout en écrivant les commentaires et publia son premier travail, le Talmud Esser Séfirot (Le Talmud des Dix Séfirot), qui est considéré comme le principal texte d’étude cabalistique pour notre génération.

Re: La cabale juive
19 avril 2007, 13:24
Perspective par l'artiste Cabbaliste par excellence : David Friedman

les Dix Sefirotes,
Pièces jointes:
32--purple.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 13:29
Les sephiroth ou « nominations pures », qui sont au nombre de 10, comptent parmi les 32 « mystérieux chemins de Sagesse » selon lesquels Dieu a créé le monde - les 22 autres « sentiers » étant constitués des 22 lettres de l’alphabet hébreux. Ces 10 sephiroth sont 10 aspects de l’Un par lesquels l’Un se manifeste, autrement dit, ils sont les « intermédiaires » entre l’Être et la création.


Pièces jointes:
weave_of_letters_&_sefirot.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 14:01
De wikipedia,
Concepts kabbalistiques
• Sephiroth
• Pardès
• Sod
• Merkabah
• Anges de la Kabbale
• Gematria
• Temura
• Notariqon


composition d'un artiste,
Merkaba ou le Chariot ou la transcendance de l'etre et de son esprit vers son createur..
e.c.
Pièces jointes:
Merkavah.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 14:05
La Merkabah (ou Merkavah),

terme hébreu qui signifie « char », est initialement un concept métaphysique juif. Il s'agit symboliquement du « char céleste », par lequel l'initié accède au divin. Le terme a été repris et le concept révisé par le mouvement du New Age, lequel en parle pour désigner une prétendue propriété secrète de l'être humain à s'affranchir de la matérialité pour voyager dans l'espace et le temps.

Composition de David Friedman,

meditation sur le nom divin
Pièces jointes:
meditating_on_the_holy_name.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 14:11
De wikipedia, encyclopedie libre du net..

La Merkabah dans le judaïsme,

Liée à la Loi révélée ou Torah et à la Loi secrète ou Kabbale, le concept de la Merkabah est notamment présent chez Ézéchiel. Toute une mystique se développa à son sujet. Il s'agit symboliquement du « char céleste » par lequel l'initié accède au trône de la splendeur divine, à la lumière de la Vérité, à l'infini, à l'absolu, à D.ieu.
D'après l'auteur kabbaliste et hébraïsant George LAHY, connu sous le pseudonyme de VIRYA, la Merkabah ou Merkavah serait une pratique pré-kabbalistique qui serait apparue au premier siècle avant J.C. Le mot lui-même viendrait de "rakav" qui signifie "chevaucher".
La Maassé Merkavah signifie "l'Œuvre du Char". Les praticiens de la Merkavah s'appellent les Yordei Merkavah, et avancent que l'atteinte des firmaments les plus élevés peut se faire à base de sonorités et de prières lancinantes et répétitives , si nombreuses qu'elles constituent un corpus imposant et respectable.

Dessin,
Vision du Prophete Ezekiel
Pièces jointes:
Ezekiel-Vision-Merkaba.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 14:16
Notarikon,
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le terme hébreu de Notarikon (ou Notaricon ou Notariqon) est dérivé du mot latin notarius écrivain.
Le Notarikon fait partie des trois systèmes cabalistiques avec la Gematria et le Temura.
Le Notarikon est semblable à la sténographie romaine, dans laquelle les lettres initiales ou finales des mots dans une phrase forment de nouveaux mots.


Les lettres hebraiques..

Pièces jointes:
hebrewctr.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 14:23
cohenelie a écrit:
> La Kabbale se veut être un outil d'aide à la
> compréhension du monde en ce sens qu'elle incite à
> modifier notre perception du monde (ce que nous
> appelons « la réalité » malgré la subjectivité de
> notre perception).

Rebonjour Cohenelie,

Comme d'habitude, bravo pour vos informations detaillees et vos photos!

Cela dit, d'apres les premiers elements d'explication fournis par les differents sites que vous mentionnez, il me semble que la cabale juive s'apparente beaucoup a l'esoterisme et a la mystique orientale, ainsi qu'a certains courants de pensees bouddhistes.

Par exemple on retrouve cette idee que la Realite, telle que percue par nos sens est fausse et qu'une fois parvenue a un certain etat de conscience (le "Nirvana" du Bouddha), la "vraie" realite apparait alors.

Il y'a aussi l'idee que l'homme doit "travailler" sur lui meme pour parvenir a la conscience supreme ou "divine".

Je regrette mais ces idees sont, a premiere vue, dangereusement a l'oppose des preceptes divins tel qu'enseignes par la sainte Bible et le Coran.

Par exemple, le Salut de l'homme repose sur une totale soumission a Dieu : Dans le Coran l'Islam signifie justement soumission et dans la Bible c'est la meme chose, le salut passe par l'acceptance de Jesus (porte-parle de Dieu pour ainsi dire) dans sa vie.

Ce Salut ne se merite donc pas par un quelconque "travail spirituel" sur soi et/ou par une quelconque "ascension" vers le divin provoquee par quelque exercice ou pratique mystique/esoterique que ce soit (comme le voudrait la cabale) mais simplement par une soumission totale et de plein gre a Dieu.

Enfin, j'ai l'impression de detecter quelques elements de magie (noire ?) dans la cabale. De plus certains sites internets parlent de connexion entre cabale et franc-maconnerie, ce qui n'est guere rassurant.

Qu'en pensez vous ?

Et derniere question, pourquoi ecrivez vous Dieu de cette maniere : D.ieu ?
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 14:31
Les instruments de la Kabbale,
Alphabet ,similarites tres rapproches avec l'alphabet arabe..

Les 22 lettres-consonnes de l’alphabet hébreu ont une valeur numérique, et elles traduisent « la réalité ontologique ». L’alphabet hébreu ne peut en aucune manière être comparé aux alphabets des langues profanes, sauf à l’arabe, mais l’arabe n’est justement pas une langue profane. On fera remarquer, après René Guénon, que les mots qabbalah, Kabbale en hébreu, et qibla, qui désigne l’orientation rituelle, en arabe, ont la même racine Q B L – ainsi d’ailleurs que la même orthographe. Par ailleurs, du fait de leur valeur numérique des consonnes, « des mots de consonnes différentes, mais de valeurs correspondantes, possèdent un radical ontologique identique ». Cette singularité de l’alphabet hébreu fera dire à A-D Grad : « On ne conçoit d’ailleurs pas d’autre langue idéale, où la différence entre l’Homme (Adam : Aleph-Daleth-Mem, soit 1+4+40+45) et la Femme (‘Havah - ‘Heth -Vav - Hé, soit 8+6+5 = 19) peut donner le nombre de Yahweh, c’est-à-dire 26 (45-19=26) ».
A partir de l’alphabet hébreu, Les kabbalistes ont donc développé une véritable science des lettres, qui repose sur des combinaisons multiples et divers procédés, dont la guématrie, qui consiste à comparer deux mots de même valeur numérale.
Il existe d’autres procédés (plus de 70) dont les plus connus sont la notarique qui isole les lettres d’un mot et les confronte à d’autres mots, - exemple Adam (Alef, Dalet et Mem) et Abraham, Dawid, Messiah - et encore la thémourie qui consiste à substituer à une lettre la lettre qui suit immédiatement – « il faut un « langage en mouvement » pour un « homme en mouvement ».


bijou a symbole cabalistique representant les trois YOUD ou la benediction du Cohen Hagadol
Pièces jointes:
tri_yod3.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 14:53
Salut Gekko,

Tout d'abord je tiens a preciser qu'il n'est guere mon intention de debattre de ce sujet et certainement pas en le comparant a d'autres formes philosophiques esoteriques et mystiques d'un peu partout dans l'histoire de l'humanite.
Tu as ecrit un sujet dans un site sur l'histoire et patrimoine du judaisme marocain et tu as pris le soin de le placer dans Culture generale.
J'ai a ta demande essayer de repondre a ta curiosite puisque tu habites , il me semble , les Etats Unis et que tu dis que tes amis juifs, judaisme n'etant pas ta religion, discutent de ce sujet qui ne t'est pas familier.
J'ai developpe quelques traits tres simples de la cabala juive et ses approches afin de te donner une idee des ecrits de RACHBI et de ses disciples en Provence, Espagne Arabe, a Safed et a Jerusalem en passant par la Lituanie.
Je ne suis pas Cabaliste et donc je ne vais guere m'engager sur ce terrain de debat si telle est ton intention et motif.
Je vais poster des images liees la plupart d'entre elles a des artistes, auteurs et Rabbins du Zohar et de ses derives..
Et la je m'arreterai car comme je le disais dans mon avertissement du debut de sujet, la Cabala est un sujet bien trop complexe pour que l'on puisse l'aborder superficiellement et d'ue certaine maniere assez legere..

Amities,

elie cohen

synagogue des Cabbalistes a Safed


Pièces jointes:
abuhav_synagogue_safed.jpg
Re: La cabale juive
19 avril 2007, 15:22
cohenelie a écrit:
-------------------------------------------------------
> Salut Gekko,
>
> Tout d'abord je tiens a preciser qu'il n'est guere
> mon intention de debattre de ce sujet et
> certainement pas en le comparant a d'autres formes
> philosophiques esoteriques et mystiques d'un peu
> partout dans l'histoire de l'humanite.
> Tu as ecrit un sujet dans un site sur l'histoire
> et patrimoine du judaisme marocain et tu as pris
> le soin de le placer dans Culture generale.
> J'ai a ta demande essayer de repondre a ta
> curiosite puisque tu habites , il me semble , les
> Etats Unis et que tu dis que tes amis juifs,
> judaisme n'etant pas ta religion, discutent de ce
> sujet qui ne t'est pas familier.
> J'ai developpe quelques traits tres simples de la
> cabala juive et ses approches afin de te donner
> une idee des ecrits de RACHBI et de ses disciples
> en Provence, Espagne Arabe, a Safed et a
> Jerusalem en passant par la Lituanie.
> Je ne suis pas Cabaliste et donc je ne vais guere
> m'engager sur ce terrain de debat si telle est ton
> intention et motif.
> Je vais poster des images liees la plupart d'entre
> elles a des artistes, auteurs et Rabbins du Zohar
> et de ses derives..
> Et la je m'arreterai car comme je le disais dans
> mon avertissement du debut de sujet, la Cabala est
> un sujet bien trop complexe pour que l'on puisse
> l'aborder superficiellement et d'ue certaine
> maniere assez legere..
>
> Amities,
>
> elie cohen
>
> synagogue des Cabbalistes a Safed
>
>
> Fichiers:
>
>

Vous avez raison, la cabale est de toute evidence un tres vaste sujet qui ne peut etre debattu en quelques posts.

Cependant cette discussion etait bien entendu ouverte pour tous/toutes et les questions que j'ai pose s'adressent a tous ceux qui possedent des connaissances approfondies sur la question et par forcement a vous Cohenelie. Vous futes le premier qui repondit a ma question alors naturellement je me suis adresse a vous d'abord.

Sujet a suivre donc, eventuellement...


Re: La cabale juive
20 avril 2007, 04:51
Bonjour Gekko et cohenelie. Mon mari depuis l´âge de 20 ans est un studieux de la philosophie entre elle de la philosophie ésotérique représentée selon les écrits de l´écrivaine Alicie Bailey. A+ Marcris
Re: La cabale juive
20 avril 2007, 05:07
marcris a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bonjour Gekko et cohenelie. Mon mari depuis l´âge
> de 20 ans est un studieux de la philosophie entre
> elle de la philosophie ésotérique représentée
> selon les écrits de l´écrivaine Alice Bailey.
> Et, pour obtenir une synthèse plus complète de la partie ésotérique des religions il serait convenable la lecture de la doctrine secrète de H.P.BLAVATSKY. A+..marcris


Re: La cabale juive
21 avril 2007, 07:07
La tradition juive-rationaliste et orthodoxe, qui a vu le jour avec l'oeuvre immense de Maimonide (Rabbi Moshe ben Maimon, ou Harambam), disciple de Averroes (Ibn Roshd) est extremement sceptique, voire hostile vis a vis de la Cabbale.

Tout d'abord, l'auteur de cette nebuleuse de textes a ete tres nettement identifie: Il s'agit d'un rabbin espagnol du 13eme siecle du nom de Cohen (details a suivre). Et non de Rabbi Simon bar Yohay...

Ensuite, il faut souligner qu'un des tenants les plus fervents de la Cabbale a ete le faux-prophete Shabtai ben Zvi, qui vers 1660 a failli detruire le judaisme et s'est finalement converti a l'Islam.

Le judaisme orthodoxe est suffisamment complet (ou complique, selon les points de vue) sans avoir besoin d'y adjoindre une approche esoterique etrangere a la (vraie) tradition.

Enfin, le fait que la chanteuse/actrice Madonna est la "cabaliste" la plus celebre de notre temps doit nous faire reflechir...
Re: La cabale juive
21 avril 2007, 08:28
Ah,non ,dire que Madonna est une cabaliste est faire une insulte à ceux qui s'adonnent à l'étude et l'explication cabalistique,même si leur activité ne présente pas un intérêt pratique pour la vie sociale.La prendre comme exemple revient à laisser croire que les prix Nobel de la paix ressemblent à Arafat.
Re: La cabale juive
21 avril 2007, 10:59
Souiri a écrit:
-------------------------------------------------------
>
>
> Le judaisme orthodoxe est suffisamment complet (ou
> complique, selon les points de vue) sans avoir
> besoin d'y adjoindre une approche esoterique
> etrangere a la (vraie) tradition.

Mais tout a fait cher ami .
Re: La cabale juive
21 avril 2007, 12:31
1 - Tout d'abord j'aimerais que l'on change le titre de cette rubrique de "Cabale juive" a "LA CABALE" ou mieux "LA KABBALAH"

Le mot francais cabale (et anglais, que je sache) a glisse depuis le temps, et outre son sens originel peux signifier aussi "group de gens plus ou moins louches ayant un quelconque interet commun, et dont ils sont, seuls, les detenteurs des secrets ou arcanes".
L'expression devient encore plus pejorative avec son adjectif "juive" , comme on ditait : Mafia juive etc..

La Kabbalah n'a pas besoin de qualificatif :
On ne dit pas La TORAH juive
On ne dit pas Le TALMUD juif
On ne dit pas le CORAN musulman

(ce n'est pas par "respect" pour la Cabale que je dis cela, mais par respect pour les Juifs et le peuple juif)


2 - Pour Souiri,
Maimonides N'A JAMAIS ETE LE DISCIPLE D'AVERROES. Ce site est plein d'assertions de ce genre. Et c'est faux. Il faut qu'on se mette cela dans la tete une bonne fois pour toutes :
<b>LES DEUX HOMMES NE SE SONT JAMAIS RENCONTRES.</b>
Nous en avons la preuve. A suivre si on le desire...


3 - Le Zohar, a bel et bien ete compose par un philosophe espagnol du 13e siecle du nom de Moise de LEON, et non comme la legende le veut par RASHBI.
Cette controverse a fait rage pendant des siecles, et fait encore rage dans les yeshivot. "Certains articles de FOI sont inebranlables".

A suivre si on le desire..
Re: La cabale juive
21 avril 2007, 13:38
akiva a écrit:
-------------------------------------------------------
> 1 - Tout d'abord j'aimerais que l'on change le
> titre de cette rubrique de "Cabale juive" a "LA
> CABALE" ou mieux "LA KABBALAH"
>
> Le mot francais cabale (et anglais, que je sache)
> a glisse depuis le temps, et outre son sens
> originel peux signifier aussi "group de gens plus
> ou moins louches ayant un quelconque interet
> commun, et dont ils sont, seuls, les detenteurs
> des secrets ou arcanes".
> L'expression devient encore plus pejorative avec
> son adjectif "juive" , comme on ditait : Mafia
> juive etc..
>
> La Kabbalah n'a pas besoin de qualificatif :
> On ne dit pas La TORAH juive
> On ne dit pas Le TALMUD juif
> On ne dit pas le CORAN musulman
>
> (ce n'est pas par "respect" pour la Cabale que je
> dis cela, mais par respect pour les Juifs et le
> peuple juif)

Mais cher(e) Akiva il existe plusieurs cabales, dont la cabale (magique) chretienne entre autres. La distinction etait donc necessaire. A plus tard.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2020 - DAFINA - All Rights Reserved