Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc

p align="center">



Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

La cabale juive

Envoyé par Gekko 
eva
Re: La cabale juive
08 mai 2007, 15:38
Bonjour à tous,

J'ai tous lu avec beaucoup d'intérêt ...

Gekko, pourquoi ne pas dire tout simplement, qu'au Maroc la légende veut que la magie, blance ou noire, soit attribuée au juif ? Que cette magie tient sa source du Zohar ? Qu'en cas de problème il vaut mieux allez voir un bon "SHAR YHOUDI" (magicien juif) qu'un Fqih (magicien musulman) ?

Comme vous avez des amis pratiquants, demandez leur de vous présenter un rabbin qui vous expliquera qu'une vie entière n'est pas suffisante pour étudier la Kabbale ...

Eva la Rbatiya.






Re: La cabale juive
09 mai 2007, 19:59



Mais que vient faire "labaqa" dans la Cabale..?
FoX
Re: La cabale juive
10 mai 2007, 13:07
Petite précision. F'quih, en arabe Faquih (fi ddin), veut dire savant (en religion), et non magicien. Certains charlatans ayant voulu légitimer leurs pratiques, se sont dits F'quih. D'où le sens péjoratif que ce mot a pris.

La logique ne s'attendrit pas. [V. Hugo]
Re: La cabale juive
20 juillet 2007, 16:35
Aujourd'hui est celebree la Hilloula d'un des plus grands Cabbalistes de tous les siecles et qui a vecu a Safed, la ville par excellence de la Cabbala.
elie cohen..

De Modia, Jerusalem:

Anniversaires en ces jours:
Le 5 Av ,Vendredi 20 Juillet 2007

En 1572, le 15 juillet, hiloula du Ari zal, Ribbi Yits'haq ben Chlomo Louria, le maître de la qabbala.

Rabbénou Yits'haq ben Chlomo Louria Askénazi (1534-1572 lors d'une épidémie) a marqué d'une empreinte profonde le judaïsme, malgré la briéveté de sa vie. Il a laissé peu d'écrits dont quelques poèmes encore chantés le Chabbate, que j'ai traduits. Par contre, son enseignement oral jaillissait et rassemblait toute la tradition des niveaux du réméz et du sod, la cabala. Ses différents élèves, parmi les plus brillants de l'histoire juive, ont transcrit en de nombreux volumes cet enseignement, surtout 'Hayim Vital mais d'autres également. En particulier, son commentaire de la prière a influencé toutes les communautés. Pour être compris, il exige une solide formation préalable en Torah écrite et orale, et la transmission directe de maître à élève. Rabbénou est nommé le Ari haqqadoche, ou Ari, zal. Ari vient des initiales de Adonénou Rabbénou Yits'haq (Notre maître Rabbi Yits'haq, et zal veut dire, "le souvenir du juste est bénédiction, zikhono tsaddiq livrakha".
Il avait perdu son père dans la tendre enfance, venu de Pologne et Allemagne et qui monta en terre d'Israël. Sa mère repartit dans sa famille sépharade Francès, en Egypte. Il fit des études talmudiques classiques et brillantes avant d'avancer dans la caballe. Puis il partit vivre à Tsaft (Safed) où il étudia quelque temps avec R. Moché Cordovero. Il exerça aussi toujours son métier de commerçant. Le livre Réchite 'Hokhma de R. Eliahou De Vida, contribua fortement à intégrer l'enseignement du Ari dans la connaissance populaire de la Torah centrée sur la émouna (foi confiante) et sur la morale (moussar).

photo;
Safed, Galilee ,Nord Israel,

la fameuse synagogue du tres grand Cabbaliste,
Ari zal, Ribbi Yits'haq ben Chlomo Louria, le maître de la qabbala.
Pièces jointes:
vieille synagogue du  Ari.jpg
Re: La cabale juive
21 juillet 2007, 07:20
elie , elie !
c'est fascinant ton savoir , sur tout ces sujets , mais d'ou ca vient ca? tu es uniquethumbs upthumbs upthumbs up
et ces images, elles sont merveilleuses.......

et raphy75
si tu est dans les parrages, lis ce que notre cher ami elie nous enseigne...

je suis sure que tu te caches quelque part, la honte au visage sad smiley
Re: La cabale juive
16 août 2007, 06:03
A lire
les écrits de Charles Mopsick ZL

Passionnant
Re: La cabale juive
27 août 2007, 20:23
13 du mois d'Elul, aujourd'hui Lundi 27 Aout 2007


Hiloula du grand Rabbin et Cabbaliste Rabbi Yossef Haim Ben Ish Hay



Rabbi Yossef Haïm (Ben Ich 'Haï) ne en Irak,decede en 5669 (1909)

A Rabbi Yossef Haïm commença son étude de la Kabale avec le maître Rabbi Eliahou Mani.

Grâce à ses connaissances poussées dans le domaine de la kabale , Rabbi Yossef Haïm savait déterminer l'origine de l'âme de chaque juif.
Dès sa jeunesse, il encourageait les juifs à monter en Israel. Le premier groupe monta en 1856. Il se joint lui-même à un deuxième groupe qui avait à leur tête le kabaliste Rabbi Eliahou Mani , son maître en Kabale.

Ils arrivèrent en 1869. Il rendit visite à la synagogue Beth-Kel synagogue des kabalistes à Jérusalem. Il y rencontra le grand kabaliste Rabbi Aboulafia.

Il visita Hevron, puis se rendit en Galilée , Tsfat pour se recueillir sur la tombe des Tsadikim.

Le Rav Yossef Haïm s'éteignit le 13 Elloul 5669 (1909) . La terrible nouvelle se répandit comme une traînée de poudre dans tout le pays.
Même le Pacha (gouverneur) ordonna ordre aux gardes de l'armée d'escorter le cercueil pour honorer le défunt. Son corps fut amené et enterré en secret à Jérusalem.

photo:

portail de la yeshiva Beth El a Jerusalem, aujourd'hui
Pièces jointes:
yeshiva chel Hamekoubalim Beth El , Jerusalem Ir Haatika.jpg
Re: La cabale juive
23 octobre 2008, 16:10
Bonjour chers amis,

lors de ma derniere visite a Jerusalem , il ya trois semaines , je suis retourne a la Yeshiva Beth EL, la yeshiva fondee par un des plus grands Cabbalistes de tous les temps le Rav Chalom Chaarabi zatsal!

Je devrai ouvrir un sujet sur cette Yeshiva localisee a la rue Beth EL, en face de la grande synagogue , l'illustre temple rabbinique Yohanan Ben Zakaye qui est en pleins travaux de renovation . Ces illustres centres d'academie juive tres avancee se situent en plein centre du Kikar Hayehoudi, au-dessus des Ruines du Cardo, dans la vieille ville de Jerusalem sur les hauteurs dominant le Kotel Hamaaravi, a l'endroit meme ou ont vecu tous les Grands-Pretres , les HaCohanim et le Cohen Hagadol , de nos anciens Temples du Royaume d'Israel et du Royaume de Juda.

L'oncle de mon regrette pere Aaron Hacohen zal etait un des grands Rachei Yeshiva de cet auguste etablissement, premier centre de la Cabbala depuis plus de 300 ans.Mon grand oncle, donc, le Rav Massoud Elhadad HaCohen zatsal etait en fait le directeur spirituel de ce centre et son principal dirigeant executif pendant vingt cinq annees jusqu'a son deces au debut des annees 20 et qu'un grand tremblement de terre vint detruire en grande partie sa Yechiva le lendemain de son deces.

Aujourd'hui cette Yeshiva, Beth EL, a ete completement renovee et remise a neuf par le Grand Rav du Kotel, le Rav Gats zatsal . Elle a repris sa place ancestrale dans le monde de la Cabbala!

Beth EL est devenu mon premier centre spirituel ou je medite et prie lorsque j'arrive en Erets Israel. Ma famille y est accueillie comme faisant partie integrale de la famille de ces Grands Cabbalistes qui etudient a Beth El 24 heures par jour, sept jours par semaine , sans aucune interruption , annee apres annee!
J'ai recu ce cadeau lors d'une de mes dernieres visites a Beth El par le venerable Rav Shamash de Beth El et il glorifie de sa beaute spirituelle le centre de ma demeure depuis.




Modifié 1 fois.
Pièces jointes:
Beth El  litho 4.jpg
Re: La cabale juive
23 octobre 2008, 16:18
Mon cadeau de BETH EL


"..et tu aimeras ton D.ieu ,

et seul le bien ressortira de cette alliance..

tu aimeras ton prochain comme toi-meme

..il est preferable de retenir ( Kabel: recevoir en hebreu ) afin de pouvoir inspirer:


..YYSRRAEL..

Pièces jointes:
Beth El  litho 3.jpg
Re: La cabale juive
23 octobre 2008, 16:33
je ne connais rien ou presque a la kabbale.. mais ca m interresse . peux tu m expliquer pourquoi il y a deux yud et deux resh au mot ISRAEL ?
Re: La cabale juive
23 octobre 2008, 17:15
Salut Marylou,

franchement je vais etre honnete avec toi. J'ai beaucoup d'interpretations personnelles mais je pense que je vais m'abstenir d'y repondre car je ne desire pas me prononcer sur ce sujet important sans en etre sur!
Il va de soi qu'il y a 3 semaines lorsque j'etais au bureau du Roch Hayechiva BET EL, j'aurai du me souvenir de cette question que j'avais depuis le mois de Decembre dernier, mais j'etais tellement pris dans la discussion d'ordre plus administratif de cette illustre YECHIVA que j'ai oublie de la poser.
Ne t'en fais pas je vais envoyer un email a mon frere qui demeure a Jerusalem et qui visite assez souvent ces grands Rabbins et il la leur posera et j'aurai la reponse et je l'afficherai pour toi et tant d'autres qui etudient la Cabbala.

A bientot et toutes mes amities,

elie


photo prise il y a trois semaines lors de ma derniere visite a Beth EL,
A la synagogue de cette academie talmudique de tres haut niveau spirituel, pleine etude par les plus grands Cabbalistes , Jerusalem Ir Haatika, vieille ville, rue Beth EL.
07 Octobre 2008

Pièces jointes:
Yeshiva des Cabbalistes Beth El, en pleine etude.jpg
Re: La cabale juive
23 octobre 2008, 21:43
marylou a écrit:
-------------------------------------------------------
> je ne connais rien ou presque a la kabbale.. mais
> ca m interresse . peux tu m expliquer pourquoi il
> y a deux yud et deux resh au mot ISRAEL ?

marylou
il y a un site tres sympa kodesh online .com tu verras la bibliotheque
de marc alain ouaknin un marocain c'est fabuleux tous ce qu'il a ecris ! et c'est tres bien explique!! yoyo

ps je connais la reponse sur 2 youds et 2 rechs !! devines? c'est facile

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Re: La cabale juive
29 décembre 2009, 15:26
..Y-Y-S-R-R-AE-L..

Bonjour a tous

C'etait il y a deux semaines a la synagogue, un samedi matin lors de la lecture de la paracha de la semaine, que notre Rabbi Rav Mordekhay Zeits nous a parle de l'Etymologie d'Israel .
Comme tout le monde le sait Jacob s'etait battu toute une nuit contre un inconnu lors de son retour, d'exil force chez Laban en Mesopotamie, en Terre d'Abraham et d'Isaac,et qui est Erets Canaan . Je pense que cet inconnu contre lequel il s'est dispute etait Yaacov lui-meme car le verset biblique le nomme Ich et Ich dans la Torah, Berechit, refere a la personne du sujet en question et dans ce cas precis ce ne peut etre que Jacob se debattant avec ses angoisses et ses apprehensions et toutes les questions de son avenir spirituel et celui de son peuple ..Et a l'aube, epuise apres ce fameux duel nocturne , l'esprit divin lui a dit que dorenavant il ne s'appelera plus YAACOV mais ISRAEL car il s'est battu (Ysra en hebreu) avec son adversaire ( EL: notre etincelle divine ) et il en est sorti indemne quoique boitant ,ayant subi une blessure du nerf sciatique..a sa jambe.

Mais les Talmudistes, cabbalistes ,et commentateurs bibliques voient aussi dans Israel les premieres lettres des noms de nos patriarches et matriarches..les Grands-Parents, Parents et Epouses de Jacob Avinou

Yitshak-Yaacov-Sarah-Rivka-Rachel-Abraham- Lea

.....Y ........Y..............S...........R...........R...........AE..........L....

..et donc Israel est le pays ou nos Patriarches ont habite, ont demeure et sont ensevelis..

Che nizkei le chanim rabot chel mitsvot ve hassidoute

elie cohen

Pièces jointes:
Beth El  litho 2.jpg
KABBALE
05 octobre 2009, 10:24
slt!
est ce qu'il ya des gens qui pourraient me renseignés sur l'existence d'un temple de la kabbale à casa ou à marrakech de préférence.
Merci d'avance pr vos infos
Demande des renseignements
13 janvier 2010, 18:59
shalom,
J’ai assisté à quelque cours à paris et en ce moment je suis à casa et j’aimerais bien approfondir mes connaissance sur la kabbale, est ce que à casa il y a ce genre d'activité.
Merci d'avance.
Re: La cabale juive
07 septembre 2010, 15:07
Bonjour

Dans la rubrique CULTURE j'ai lu ce nouveau message de Warda

Je suppose que certains intéressés à ce sujet sur la Cabbale juive authentique pourraient y jeter un coup d'oeil et en faire des commentaires..
Voici l'adresse du blog..

Amitiés, élie


Warda ( Membre depuis : 3 ans Messages: 8 )
Kabbale hébraïque, kabbalah
06 septembre 2010, 01:38

Pour ceux qui s'intéressent sérieusement à la Kabbale hébraïque, je recommande ce film :

IL EST TEMPS POUR LA KABBALE

Un autre film essentiel sur le sujet :
LE LOGICIEL KABBALISTIQUE


Des films à voir, à étudier !

[www.dominique-aubier.com]
[www.dominique-aubier.com]

Pièces jointes:
Dominique Aubier livre sur Kabbale.jpg
Re: La cabale juive
07 septembre 2010, 15:12
Pour être quand même assez objectif sur ce sujet , j'ajouterai d'autres écrits publiés au fur des années et siècles en differentes langues..anglais, espagnol, etc.

Je les accompagne de titres de livres parus et qui peut être valent la peine d'être lus ..

é.c.


The Theosophical Kabbalah
"Kabbalah" means "given by the tradition," and the term refers to the mystical and esoteric traditions of the Jewish people. However, it is somewhat misleading to speak of "the Kabbalah" as if it were a single, unified set of symbols or ideas. Moshe Idel, for example, has discerned three basic models operating and competing throughout the history of Jewish mysticism. These models can be readily distinguished according to the their basic intent with respect to God: the theosophical Kabbalah, embodied in the Zohar and the followers of Isaac Luria, seeks to understand and describe the divine realm, the ecstatic Kabbalah, exemplified in Abraham Abulafia and Isaac of Acre, strives to achieve a mystical union with God, and the magico-theurgical Kabbalah, present in a wide range of Kabbalistic literature, endeavors to alter both God and the world (M. Idel, Hasidism: Between Ecstasy and Magic, p. 31). It is the theosophical Kabbalah, with its descriptions of the nature and vicissitudes of the godhead in relation to the world that provides a theoretical foundation for the Kabbalah as a whole, as well as for the later Jewish mystical tradition of Hasidism. While one can find differences in doctrine even amongst the theosophical Kabbalists, their major focus is the Sefirot (singular Sefirah), the value archetypes through which God is said to manifest and structure both humanity and the world. The picture above is a depiction of the Sefirot, in the shape of a "tree" that appeared in a latin translation of the Kabbalist Joseph Gikatilla's work, Sha'arei Orah, the Gates of Light.
Pièces jointes:
porte du monde de la pureté.jpg
Re: La cabale juive
07 septembre 2010, 15:15
The Lurianic Kabbalah


Rabbi Isaac Luria (1534-72), was perhaps the most visionary and original of the theosophical Kabbalists. Luria offered novel insights into and interpretations of the classic Kabbalistic text, the Zohar, and his myth of creation, deconstruction and restoration became a dominant motif throughout later Kabbalistic and Hasidic thought. Luria's theosophical system serves as an important foundation for the New Kabbalah, i.e. for a Kabbalistic approach to contemporary theology, philosophy and psychology.
On this page, Luria's theosophy is described in outline form, with links connecting the reader to fuller descriptions and interpretations of the major Kabbalistic symbols, as well as to matters of comparative interest. Readers interested in more detailed discussions of these topics are referred to the "Books" and "Articles" links on this website.
When it arose within Ein-sof (the Infinite) to weave Yesh (Something) from its Ayin (Nothing) Ein-sof performed an act of Tzimtzum, contracting and concealing itself from a point, thereby forming a central, metaphysical void. It is in this void that the Primordial Man, Adam Kadmon, and all the countless Worlds(Olamot) emerge.
Lights flashing and recoiling from the eyes, nose, mouth and ears of the Primordial Man emanate the ten archetypal values, the Sefirot and the 22 holy letters (Otiyot Yesod), which were to be the building blocks of the universe and the structural elements of all things.
These lights first formed vessels (Kelim) that were to contain the further emanations of the light of the infinite (Or Ein-sof). However, the vessels could not contain these emanations, and in a cosmic catastrophe known as the Breaking of the Vessels (Shevirat ha-Kelim), the vessels were displaced and shattered. The letters, which had been initially assembled into meaningful groups became a Babel of nonsense. This rupture in the universe created a separation of the opposites, in particular, a split between the masculine and the feminine aspects of both God and the Primordial Man.
The broken vessels tumbled down through the metaphysical void, trapping within themselves sparks of the emanated divine light. These entrapped sparks became shrouded in layers of darkness as they fell into the Sitra Achra, the "Other Side." The world, instead of being composed of the pristine archetypal values of Wisdom, Understanding, Knowledge, Love, Judgment, Beauty, etc. was now formed of the broken, displaced, and obscured lights and vessels as they coalesced as Kellipot (Husks, complexes). As a result, our world Assiyah-"making", is, as Adin Steinsaltz has put it, "the worst of all possible worlds in which there is still hope," yet paradoxically it is the best of all possible worlds because it serves as the arena for redemption ..see "The Mystic As Philosopher" .
As a result of the Breaking of the Vessels, the Primordial Adam was himself partly shattered into a multitude of individual souls, who themselves are comprised of the same fragments or Kellipot that form our world, and which are exiled and alienated in the "Other Side.". The task of individual men and women is to extract (via an act of birur) those sparks (netzotzim) that are his or her fortune to encounter in life, and to raise and spiritualize them, so as to reconstitute the Sefirot and the figure of the Primordial Man as five Partzufim (Visages or Personalities of God) and restore the harmony of the opposites, as well as the conjugal relations between the masculine and feminine aspects of God, man and the world.
Each individual, as he or she travels along life's path, encounters those persons, events and things that contain sparks that he or she is uniquely suited to redeem. Likewise, the objects which and people who, an individual encounters are potentially suited to assist that individual in raising the sparks within his or her own soul. Each encounter and each life event is an opportunity to raise a spark of holy light or plunge the world even further into darkness. The "raising of the sparks" is the vehicle of Tikkun ha-Olam, the Restoration of the World. The ideal of a restored and redeemed world, which overcomes chaos and evil, gives meaning to that which is senseless, and concretizes the abstract values represented in the Sefirot, is the highest possible perfection, a perfection that assures the completion of Ein-sof the Infinite God. For Luria, divinity (Ein-Sofis not simply the origin of the world, but is rather identified the entire theosophical system, and includes God, the world and humanity. Ein-Sof is completed only through the restorative acts of humankind.
Pièces jointes:
magen cabbalah.jpg
Re: La cabale juive
07 septembre 2010, 15:20
Tikkun ha-Olam

Réparation du monde



The Kabbalah, in both its old and new incarnation is a profound spiritual and intellectual discipline. Yet, as the Hasidim have long recognized, it is nothing, unless it is a discipline that informs one's practical life. Kabbalistic practice is embodied in the notion of Tikkun ha-Olam, literally the "repair" or "restoration" of the world. The Hasidic doctrine of Tikkun holds that a person's soul exists in sympathy with the people and objects inhis environment, in such a manner that each moment in a person's life presents an opportunity to "raise the sparks" that only he or she can redeem. The people and objects a man encounters in the course of his lifetime are presented to him precisely in order that he can liberate the spiritualenergy within them and, in so doing, also liberate the sparks within his own soul. How is this to be accomplished? The traditional answer is through adherence to the 613 divine commandments (mitzvot) of traditional Jewish practice. Each mitzvah, it is said, is designed specifically to redeem particular sparks that fell into the world after the "Breaking of the Vessels." For example, those pertaining to Kashruth (maintaining a Kosher home) redeem the sparks in food and the laws against loshon hora (gossip) redeem the sparks that are entrapped within the Kellipot of man's speech.
However, one need not participate in a traditional Jewish lifestyle in orderto effect Tikkun. The mitzvah, for example, of tzedakah (charity) is available to all, at any time. Further, nearly any act can be done in the spirit of either promoting or forestalling the world's ultimate redemption. The greeting we give (or don't) give our neighbor, the malicious gossip we refrain (or don't refrain) from speaking, the patience we show (or don't show) to our parents, husbands, wives, children, colleagues, and strangers, are all part of the Tikkun equation.
Pièces jointes:
lowshabbat de D..jpg
Re: La cabale juive
07 septembre 2010, 15:33
Et voici d'autres publications ésotériques sur cette matiére..
Pièces jointes:
el zohar en espagnol castillan...jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2018 - DAFINA