Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc

p align="center">



Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

PENSEE JUIVE - MYSTIQUE

Envoyé par korine15 
Re: PENSEE JUIVE - MYSTIQUE
07 mai 2011, 20:06
LES MAXIMES DES PERES

Rabbi Akiva met ici en exergue le lien filial reliant le peuple d’Israël à D.ieu : une relation réciproque qui engage les deux partis. Le respect et la crainte que nous devons à Hachem nous contraignent donc à une obéissance absolue en tous points identique à celle d’un fils envers son père. Toutefois, même au cas où les membres de notre peuple ne se conduiraient comme il convient, ils n’en restent pas moins les « enfants de D.ieu » : ils ne peuvent pas renier le fait d’être le « peuple élu », si bien que même dans les cas de grand éloignement ou d’énorme perversion, un retour authentique vers Lui est toujours possible. En effet, la porte du repentir sera toujours ouverte dans toutes les circonstances ! Et, s’il survient, le châtiment divin - aussi grave qu’il soit - ne sera qu’un moyen de rapprocher ces enfants qui se sont éloignés de leur père… Qui plus est, D.ieu attend avec la patience inlassable d’un père que nous revenions enfin à Lui. D’autant qu’il ne peut pas non plus nous échanger contre un autre peuple…
Le verset dit : « Voici les solennités de l'Éternel, convocations saintes, que vous célébrerez en leur saison ! », (Vayikra, 23, 4). A ce propos, rabbi Akiva explique (voir Traité de Roch Hachana, page 25/a) que la décision du renouvellement de la lune, grâce à laquelle il est permis de déterminer tous les temps du calendrier hébraïque, est entre les mains du Sanhédrin qui peut fixer volontairement ou involontairement (« chogueguine o mézidine ») le début des mois, car la Torah a dit explicitement : « (…) vous célébrerez (…) ».
Rabbi Sim’ha Bounam de Parchis’ha avait coutume de dire que, à l’instar du verset « vous célébrerez » - qui a été compris par les Sages dans le sens de vous (même volontairement ou même involontairement) -, ainsi en est-il du verset « Vous êtes les fils de l’Eternel » qui doit être compris dans le même sens : nous restons les fils de l’Eternel dans toutes les circonstances, que nous soyons chogueguine ou bien mézidine !
Le désespoir est donc une notion rayée de notre vocabulaire, car nous retournons tous avec fidélité et amour vers notre Père qui est dans les Cieux

MOLLY
TORAH ET GENETIQUE
03 juillet 2011, 15:30
TORAH ET GENETIQUE

Serait-il possible que les deux Lois les plus révolutionnaires dans le domaine de la génétique soient écrites dans la Torah. Les Lois de l’hérédité de Mendel et les Lois de l’hétérogénéité, ce sont leur nom, pourraient-elles figurer dans le texte révélé par Le Createur de L’Univers depuis plus de 3300 ans ?

A notre plus grand étonnement, en même temps qu’a notre émerveillement le plus absolu, la réponse est complètement POSITIVE !

Avant d’étudier le texte qu’évoque le rêve de Yaacov et ses démêlés avec son oncle Lavan (Genèse 30,25-43 ; 31) il s’agit des versets ou ces Lois apparaissent !.

Expliquons tout d’abord un principe fondamental lié a notre sujet et qui concerne la Création du Monde en même temps que les actions des Peres de la Nation Juive relatées dans la Torah.

LA TORAH : UN PLAN POUR LA CONCEPTION DU MONDE

Le Zohar explique en plusieurs endroits que la Torah avait été écrite par D. bien avant la
Création de l’Univers. Lorsque le Créateur décida de créer le Monde, II regarda ce qui était inscrit dans la Torah et créa l’Univers sur cette base, comme le spécifie le texte du Zohar :


« « Le Saint Béni Soit-II, regarda dans le Texte de la Torah et créa le Monde « «


Autrement dit, la Torah fonctionne comme un programme préalable a l’existence du Monde, a
l’Histoire dans sa multitude de détails, tout ce qui a été, est et sera existera en fonction de ce qui a été prévu par la Torah, depuis l’aube de la Création jusqu'à la fin de temps !.

Le Midrash compare cela a un Roi qui aurait souhaité construire un Palais d’apres un programme préétabli, en tenant compte de l’usage qui en serait fait. Le programme détaillerait l’emplacement de chaque pièce, des bureaux, des halls d’entrée, des fenêtres, des portes… ainsi que de l’aspect d’ensemble. Ainsi, le Saint Béni Soit-II a formaté le Monde sur les exigences des Commandements de La Torah !

Pour nous qui nous sommes habitués a considérer l’Histoire comme une suite chronologique
« normale » d’événements, cette idee peut nous paraître nouvelle voire bizarre. Comment-est-il possible qui se déroulent sur des centaines d’années et bien apres la rédaction de la Torah puissent etre relatée dans le texte, et de surcroit en détail, avant même leur déroulement ?

Comment la Torah peut-elle évoquer, avant qu’elle ne soit survenue, l’histoire de la Sortie
D’Egypte ? Comment peut-elle parler d’un homme nommé Yaacov fils de Rivka qui irait habiter chez un araméen du nom de Lavan avant même qu’il ne soit né ?.

Ces questions tombent d’elles-mêmes lorsque l’on se souvient que le Rédacteur de LA TORAH est Le Createur lui-même D.ieu connaît Son Monde, II sait ce qui a été, ce qui est et ce qui sera dans le futur lointain.

Tout Plus que cela est clair, révélé et posé devant lui, comme formant une seule une seule et même Entité immédiatement perceptible. C’est la raison pour laquelle II pouvait décrire l’ensemble des événements, y compris dans les détails les plus infimes, avant qu’ils ne surviennent et les inscrire dans la Torah.

Plus que cela : le Midrash que nous avons cité ne se contente pas ne se contente pas d’expliquer que D.ieu avait la prescience ; il précise également que le Monde a été élaboré en fonction de ce qui est écrit dans las TORAH, y compris dans ses aspects les plus secrets. On peut donc la comparer a une superstructure fondamentale « englobant » tous les détails de la Création, les Lois de la nature et les Evénements Historiques.

Rapportons au passage un texte du Gaon de Vina (Rabbi Eliaou de Vina, 1707-1747) qui se trouve dans l’introduction du Sifra detsniouta, un ouvrage de la Kabbale :

« « Tout ce qui a été. est et sera est inscrit dans la Torah depuis le premier mot « Berrechit », jusqu’au dernier mot » aux yeux de tout Israël.

« Ce ne sont pas seulement les principes généraux qui y sont mentionnés mais également les détails concernant chaque espèce, chaque individu et tout ce qui surviendra dans son existence, depuis sa naissance jusqu'à son décès, toutes se pérégrinations. Il va de même pour chaque animal, chaque organisme vivant, végétal ou minéral, toutes les espèces et ce qui leur est advenu, leurs racines «

En d’autres termes, si nous observons un certain nombre de phénomènes et que nous constatons que la nature semble se comporter selon des Lois et des Systèmes bien précis, nous devrons y discerner l’expression de la volonté du Createur qui dicte à l’Univers SES Lois en fonctions des ordres opérationnels inscrits dans LA TORAH. Il n’est donc pas étonnant de constater que nos sages aient pu mentionner des principes scientifiques avant leur découverte : Ils sont inscrits dans la TORAH et sont a la disposition de tut celui qui étudie, en observant toutefois trois conditions minimales :

- Etude en profondeur,
- Réflexion sincère et authentique
- Respect dans l’approche !

Ces connaissances sont parfois explicitement mentionnées dans le texte, comme ce texte vous le montre. D’autres fois, elles sont dissimule4es dans une histoire ou dans une série d’événements.

Ainsi en est-il de ‘histoire que nous allons vous relater et qui met en prise Yaacov et Lavan, révélant t au passage, a l’instar de nombreux textes de la Torah, certaines lois de la nature. Dans ce cas d’espèce, il s’agit de deux Lois de la Génétique qui n’ont été découvertes que 35 siècles –lus tard.

Yaacov doit se mesurer avec Lavan, le fourbe.

La TORAH, nous raconte que Yaacov a travaillé sept ans chez Lavan afin de pouvoir se marier avec sa fille Ra’hel. Cependant, Lavan trompera Yaacov puisqu’il lui donnera a sa place son autre fille, Lea. Pour recevoir Ra’hel, Yaacov devra donc travailler sept années supplémentaires. A la naissance de Yossef, son onzième enfant (donc apres 22 ans de bons et loyaux services), Yaacov demande a Lavan :
« Laisse-moi partir que je retourne chez moi, dans mon Pays »

- Lavan insiste pour que Yaacov continue a travailler chez lui, car « D.ieu m’a béni a cause de Toi »,et il s’engage :
- Dicte-moi ton salaire et je te le donnerai !

Yaacov, accepte de rester pour un salaire convenu avec Lavan et qui sera le suivant :

Tous les agneaux et toutes les chèvres « pointillés et mouchetés » (nahoud vetalou, dans le texte en hébreu) seront pour Yaacov. Les mouchetés font référence aux bêtes qui ne sont pas unicolores, elles seront bariolées : (comme si on leur avait cousu des pièces de tissu).

A la suite de cet engagement réciproque, Lavan agit en fonction de son interprétation des accords et décide qu’ils ne concernent que les bêtes qui naitront et non le troupeau deja existant. Afin d’éviter tout malentendu, quant a la date naissance des bêtes, Lavan sépare toutes celles qui sont bariolées et les remet a ses fils en prenant soin de laisser un écart de trois jours de marche entre « ses « troupeaux et ceux unicolores, qui sont restées entre les mains de Yaacov. En agissant de la sorte, Lavan réduit quasiment a néant les chances de faire naitre dans les troupeaux de Yaacov des bêtes pointillées et mouchetées.

En relisant les versets qui relatent ces évènements, on percoit clairement les manœuvres de
Lavan qui ne cesse de changer les conditions d’application des accords afin de tromper Yaacov. Ce qui est clairement mentionné dans les propos de l’Ange (Genèse 31,12).et dans les douloureuses paroles de Yaacov lorsqu’il s’adresse a ses épouses (31,41) (voir également les commentateurs classiques de la Torah sur ce point).

A la suite de cet épisode, Yaacov fait un rêve au cours duquel « ON » lui révèle une information déterminante, il la relate ainsi dans (Genèse 31-10)

« « Or, a l’époque où les troupeaux s’accouplent, je levai les yeux et j’eus une vision, et voici que les mâles (Nahmanide, précise que les atoudim mentionnés dans le texte sont des bêtes mâles) qui fécondaient le bétail étaient rayés, pointillés Nekoudim, et grivelés » » c'est-à-dire bariolés , c’est ainsi qu’ils lui apparaissent dans le rêve ; contrairement a la réalité puisque Lavan avait pris soin de retirer des troupeaux de Yaacov les bêtes pointillées et barioles !

Te texte poursuit :

« « Un envoyé du Seigneur me dit dans la vision :

- Yaacov !, je réponds : ME VOICI :

Il reprit » Lève les yeux et regard ; tous les mâles qui fécondent le bétail sont rayés,
pointillés et grivelés ( c’est-a-dire bariolés).

- C’est que j’ai vu la conduite de Lavan a ton égard !. » »



A la suite de ce songe, Yaacov est donc dument averti des tromperies répétées de Lavan. ;

Il fait donc transférer les bêtes qui tardent a se réchauffer (les moins productives) chez Lavan (Genèse 30,42)

De sorte que les agneaux les plus débiles (ceux qui tardent a se réchauffer, les moins productifs) furent pour Lavan, les vigoureux (ceux qui s’empressaient de s’échauffer et donc les plus productifs) pour Yaacov.

RESULTAT

« Cet homme s’enrichit prodigieusement, il acquit du menu bétail en quantité, des esclaves mâles et femelles, des chameaux et des ânes «

Deux points suscitent notre étonnement dans ce récit :

1) Comment se fait-il que Yaacov ait pu voir dans son rêve des bêtes bariolées appartenant a son troupeau alors qu’il ne lui restait que des bêtes unicolores !?

2) Pourquoi Yaacov a-t-il prit soin de séparer les bêtes les moins prolifiques en les transférant dans les troupeaux de Lavan ?. Quelle est la fonction de ces bêtes quant a son objectif initial qui était de faire naitre des bêtes « bariolées ».


On doit a la vérité de dire que nous ne pouvons pas saisir les justifications cachées des actes des Peres de la Nation Juive ; Leur Niveau Spirituel était incommensurablement élevé. Mais,
nous pouvons parfaitement y trouver des allusions a des Lois de la Nature, d’autant plus enthousiasmantes qu’elles n’ont été découvertes que 35 siècles apres ces événements



A SUIVRE




MOLLY



Modifié 1 fois.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2018 - DAFINA