Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
06 octobre 2009, 03:13
- AVANT-PROPOS !


- LE MAGUID !
==========

La Litterature Cabalistique fait souvent etat de la possibilite d'etudier grace a des "revelations " ou des " ulluminations ".

De nombreux Cabalistes recurent les visites de mentors celestes (Anges ou Ames Saintes) appeles Maguidim qui leur apportaient la Sagesse Divine.

Les visiteurs Celestes et les Maguidim sont frequemment rapportes dans les ecrits cabalistiques datant d'apres l'expulsion des Juifs d'Espagne.

- R.M Cordovero et R.H. Vital, les ont traites methodiquement .

- Selon R.H. Vital ;

"" Le premier des cinq nivaux de la prophetie (Rouah Hakodeche - Esprit Sacre) qu'il est possible d'atteindre, meme de nos jours, est celui de la revelation d'Ames Saintes, qui devoilent les grands Secrets de la Tora, appeles Maguidim ""

ET D'AILLEURS, IL EST ECRIT :

" Ces Anges qui se revelent aux hommes pour leur faire connaitre l'avenir ainsi que les Secrets de la Tora, sont appeles Maguidim. Ces derniers sont crees a partir de bonnes actions et de l'etude de la Tora de l'homme..!

- ET VOICI LE SECRET DE LA PROPHETIE ET DE L'ESPRIT SACRE:

IL est evident qu'il s'agit dune voix envoyee d'en haut, pour parler avec le prophete en question, ainsi en est-il de celui qui possede l'esprit sacre egalement. Mais comme cette voix est d'un ordre Superieur et Spirituel, elle ne peut seule se materialiser et sintroduire dans l'oreille du prophete, si elle n'est pas au paravant investie (habillee-yitlabech) dans la voix materielle qui est sortie de la bouche de celui-ci, lorsqu'il s'adonnat a l'etude de la Tora, a la priere ou autre chose de ce genre, alors elle s'ivestit et s'unit a elle, puis remonte a l'oreille du prophete et sans la voix de l'homme cela ne peut-etre.!
- EN voici l'explication : CETTE VOIX DES ANGES OU D'AMES SAINTES.. S'HABILLE DE LA VOIX DE L'HOMME !

- Soulignons que le temoignage du RAMHAL lui-meme sur la revelation du Maguid, correspond bien a cet enseignementde R.H. Vital " et la Voix parlait a travers ma bouche". Un autre temoignage de son eleve R.Yekoutiel Gordon, le confirme plus en detail :

- Cet Ange parle a travers sa bouche, qusnt a nous, les eleves, nous n'entendons rien. C'est alors que l'Ange lui revele des secrets fantastiques !>

- l'idee du language humain comme expression de la reception prophetique est deja mentionnee par R.Abraham Aboulafia ( 1240- 1291). Il est dit clairement que le coeur de l'homme est le lieu originel de la Voix Divine et de Son Expression et non " le feu du buisson ardent " ainsi:

- La parole qui vient de l'Esprit Saint au prophete ne vient que par la parole humaine d'abord, la preuve ern est que ""Moise parlait et D ieu lui repondait par la Voix "" et ils en ont revele le sens mystique en disant par la voix, c'est a-dire par (dans) la VoiX de MOISE !

A SUIVRE../.

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
07 octobre 2009, 15:45
1- LE PHENOMENE DU MAGUID.
==========================

La personnalite meme du Ramhal ainsi que ses ecrits sont en grande partie impregnes du Maguid !. Mieux encore, Ramhal ne faisait rien sans la permission de ce dernier. Il faut neaumoins avouer que c'est le Maguid qui est a l'origine de la tragedie et de la poursuite des Rabbins contre le jeune LUZZATTO.

Avant d'elaborer le sujet en question, une definition s'impose. Maguid ou au pluriel Maguidim ! designe des etres parfois assimiles aux Anges, qui "parlent " ou qui "dictent " aux auteURs ce qu'ils ont entendu. Il s'agit en regle generale, de la Cabale.

Dans un ouvrage intitule Joseph Karo, Lawyer and mystic, et qui elabore le phenomene du Maguid, Werblowsky cite quelques noms de cabalistes qui ont eu des rapports avec des Maguidim. nous pouvons lire entre autre r. JOSEPH cARO 1575, r.jOSEPH tAYTAZARK 1487-1540. R.Menahem Azarya di Fano 1548-1620, R.Aaron Berakhya de Modene 1639, R Moise Cordovero et R> Isaac Louria. Toujours selon ce meme auteur, il ne semble pas qu'avant la generation de Taytazak et de Caro on fasse explicitement mention, en parlant des Cabalistes, des experiences mystiques dont il s'agit.

En effet, on n'a pas trouve de reference precise a celles-ci, qui soit anterieure a l'expulsion des Juifs d'Espagne (1492). Ce qui ne veut absolument pas dire que ces phenomenes n'existaient pas auparavant. Les temoignages de "Revelations de l'au-dela", nous sont parvenus depuis l'epoque du Zohar, et celle du Rabbi Abraham Aboulafia (1240-1291).

De tous les temps, les auteurs Juifs, voire de l'epoque du Talmud, ont vecu ce phenomene sous un autre aspect, celui de la revelation du Prophete Elie par exemple. Toutefois, le phenomene du Maguid represente plus qu'une revelation anonyme, il y a la, une certaine intimite qui se cree entre le sujet et l"au-dela">

Les chercheurs sont absolument unanimes pour affirmer que le phenomene du Maguid en tant que tel trouve son origine litteraire che R.Joseph TAYTAZAK. Dans plusieurs textes attribues a ce dernier, l'auteur du discours parait etre D ieu lui meme. D'autre part, le Maguid de R.Joseph Caro semble avoir ete identifie a la Chekhina, la Michna et parfois meme au prophete Elie, consideres tous trois comme identiques.

Mais qui etaient les Maguidim qui "parlaient" ? d'apres les deux cas cites plus haut, nous ne pouvons repondre pour l'instant, a cette question.

Certains Cabalistes ont elabore une theorie generale du phenomene du Maguid. Ainsi R. Hayim Vital, considere que l'etude de la Loi et l'observation des commandements engendrent des Anges qu'on appelle Maguidim. Si la piete de l'homme qui les a engendres est imparfaite, ceux-ci peuvent etre un melange de bien et de mal.

Le fait que le Maguid depende de la grandeur de l'ame se retrouve aussi chez R. Eliya Hacohen d'Izmir qui ecrivit sur les Maguidim.

- " Suivant le pouvoir de l'envergure de l'Ame de l'individu, il ( le Maguid) lui dit certaines choses, et la facon dont il communique est qu'une grande voix sort de son Coeur."

A SUIVRE../..

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
08 octobre 2009, 02:05
.../...

La conception de R.H.Vital sur le Maguid en tant qu'Ange ou Entite Spirituelle qui serait engendree par le sujet lui-meme differe peu de la definition de R.Moise Cordovero. D'apres ce grabd Cabaliste, ce serait un "Ange qui ( entrerait dans un homme) et dirait en celui-ci des paroles de sagesse, c'est ce que les hommes appellent Maguid ".

Signalons que R.M.Cordovero et R.H.Vital sont d'accord sur un point capital tous les deux sont d'avis que les Maguidim sont des Anges. Toutefois, R.H.Vital laisse entendre dans son premier chapitre du Chaar Rouah Hakodech que le Maguidest une etape primaire dans le processus de la prophetie. Selon lui, la voix de l'etre humain devient generatrice d'Anges ou d'Entites Spirituelles qui deviennent eux-memes la voix de la Prophetie>

L'idee selon laquelle la source de la parole prophetique serait l'Ame meme de l'individu a ete developpee dans plusieurs traites d'Aboulafia son " Haye Haolam Haba ".ou il decrit en datail le procede qui consiste a reciter les lettres du Tetragramme Divin, nous pouvonsd lire ;

- Et quand tu prononceras ce qui est contenu dans les lettres, debut, milieu et fin (roch toj ve sof), ne te presse pas, mais prononce les comme quelqu'un qui demanderait calmement a quelqu'un d'autre; quelle est la lettre qui porte le point x? qui se trouve a tel ou tel endroit?, et sois pret a entendre la reponse qui viendra au moment de la prononciation de la lettre, et si tu entends l'articulation de la lettre par sa bouche, toi ne la prononce pas, car lui il l'a prononcee pour toi, et tu comprendras qu'il t'aura parle, car " D ieu parle une fois", et ton coeur se rejouira, ensuite, recommence a reciter le debut de la fin qui est "lamed". Et meme si tu attends un peu pour entendre, le tout se fera en une seule respiration, et finis toujours ta respiration en prononcant la lettre et ne faisant rien d'autre, si ce n'est qu'au moment ou IL prononcerala lettre la ou tu l'auras prononcee, et c'est a ce sujet que le verset dit : " Partout ou j'invoquerai mon Nom...,et non ou tu l'invoqueras. Et le sens secret est que si Moi jinvoque, toi aussi tu invoqueras, et si tu invoques, j'invoquerai, et considere en repondant que tu as repondu a toi-meme"

A SUIVRE.../..

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
11 octobre 2009, 04:40
- LE MAGUID DU RAMHAL

=========================

- Nous avons donc a present deux definitions sur la nature du Maguid : La premiere signifiant une voix Celeste et la seconde une voix Prophetique. Il semble bien que cette derniere definition concorde avec le Maguid du Ramhal.

- En effet RAMHAL ecrit dans une lettre a son Maitre Rabbi Isaie BASSAN :

"" CONCERNANT LA VOIX DU MAGUID QUI A ETE ENTENDUE PAR LES ELEVES DE L'ECOLE DE RABBI CARO, SOIT ( NEAUMOINS ) LES ELEVES DU ARIZAL N'ONT PAS ENTENDU ( DE VOIX) .EN VERITE, TOUS LES MAGUIDIM NE SONT PAS EGAUX. ""

Ou encore, dans une autre lettre a son Maitre :

"" ENTRE CE NIVEAU DE LA REVELATION DU MAGUID, JUSQU'A LA PROPHETIE, QUI NE RESIDE PAS EN DEHORS D'ISRAEL, IL Y A PLUSIEURS NIVEAUX ""

_ comme preconisait deja Rabbi H. VITAL, le phenomene du Maguid caracterise la premiere etape dans le processus de la prophetie, ce qui ne signifie pas encore la Prophetie. Dans sa declaration aux Rabbins de Venise, ou le Maitre Rabbi BASSAN prend la defense du jeune LUZZATTO, nous pouvons lire ce qui suit, concernant le lien entre le Maguid et la Prophetie :

"""... IL Y A PLUSIEURS NIVEAUX DE PROPHETIE. A CE SUJET NAHMANIDE COMMENTE DANS LA SIDRA LEKH- LEKHA (Genese) QUE CELUI QUI VOIT UN ANGE OU ENTEND SA PAROLE N'EST PAS POUR AUTANT UN PROPHETE .A CE QUE JE SACHE ON NE COMPTE PAS Hagar, la servante d'ABRAHAM PARMI LES PROPHETESSES. ET CONCERNANT DANIEL QUI SE TROUVE EN BABYLONIE, DONC EN DEHORS DE LA TERRE SAINTE, MALGRE TOUTES SES PREDICATIONS N'EST PAS APPELE POUR CELA " PROPHETE" . NOUS AVONS APPRIS AUSSI QU'UN ANGE SE TROUVAIT CHEZ RAV KATINA (Talmudiste en Babylonie), LE PROPHETE ELIE SE TROUVAIT DE MEME CHES LES AMOREENS, IL S'EST REVELE AUXXI AUX GUEONIMS COMME AUX SAGES DE PROVENCE, DONT LE GRAND RABBIN RABBAD.

- DE TOUS LES TEMPS, DES ANGES- MAGUIDIM SE SONT REVELES AUX ELITES DU PEUPLE ( POUR RACONTER) LE SECRET DE D.IEU A CEUX QUI LE CRAIGNENT ET OBSERVENT sON ALLIANCE POUR LEUR FAIRE CONNAITRE L'INTERPRETATION DE LA TORA SOUS PLUSIEURS ASPECTS. C'EST L'HERITAGE DU D.IEU SUPREME, QUI N'EMPECHE PAS LE BIEN AUX HOMMES PURS, ET A TOUT HOMME SELON SON NIVEAU ET SA RACINE (DE L'AME) . N'OUBLIONS PAS AUSSI, QU'UN MAGUID S'EST REVELE A RABBI CARO, DANS LE VILLE DE NICOPOLE- EN DEHORS D'ISRAEL. LE RAMA DE FANO aussi. ENFIN APRES AVOIR DISCUTE LA POSSIBILITE DE L'ADHESION A D.IEU, EN DEHORS DU TEMPS ET EN DEHORS DE L'ESPACE.

- Arretons-nous un instant sur la fin de cette lettre afin d'en signaler l'importance, Selon Rabbi BASSAN le Maguid, bien qu'il soit un ANGE, ne serait qu'une possibilite d'adhesion a D.IEU, en d'autres termes une source d'inspiration qui depandrait du niveau et de la Racine de son Ame. Cette these est confirmee par RAMHAL lui-meme dans une lettre a son Maitre Rabbi BASSAN .

.../..A SUIVRE

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
16 octobre 2009, 02:18
SUITE.../...

"...Et concernant le Maguid Sacre !!! que le Seigneur m'a gracie,
Il m'a fait savoir que tous les secrets ne sont pas sous sa
main, mais seulement grace a la force du "Yihoud"( acte
mystique d'unification des noms Divins) il monte et il
recoit, etant donne que la permition a ete donne.""".

Le Maguid ne peut donc reveler a RAMHAL"tous les Secrets", il ne peut lui transmettre que certains secrets que son Ame s'est prepare a recevoir par l'acte d'adhesion ou d'unification. Les revelations sont donc a la mesure de la "grandeur de l'Ame" mais aussi aux "yihoudim" que le Cabaliste medite a cet effet. Quelle est donc la nature de ces 'Yehoudim" qui ont permis la revelation du Maguid a RAMHAL ??.


- L'ORIGINE DU MAGUID CHEZ RAMHAL !.

========================================

Cet evenement est relate par RAMHAL lui-meme dans une lettre au vieux Cabaliste Rabbi Benjamin Hacohen, en decembre 1729. Cette lettre est un document unique dans l'Histoire Juive, un document iminemment frappant, de par son entiere sincerite et sa totale honnetete.

""" A present, le Seigneur desire accorder un bienfait a son peuple, II veut reveler une nouvelle Lumiere du meme ordre que le ZOHAR.. et dans sa grande BONTE. II m'a choisi . Et que puis-je dire? A-t-II exige mes preparatifs??

"""En somme c'est seulement sa Grande BONTE qu'il a fait ceci ( les revelations) et non selon mes preparatifs. Neaumoins, en verite, depuis plusieures annees, je suis assidu dans le sujet des Yihoudim, a present aussi il ne se passe pas un quart d'heure sans que je fasse un Yihoud..

"""" Voici l'histoire en question : le Ier Sivan de l'annee 5487 ( mai 1727), alors que je meditais sur un Yihoud, je me suis endormi, et lorsque je me suis reveille, j'ai entendu une Voix proclamer ""jE SUIS DESCENDU POUR REVELER DES SECRETS CACHES DU SAINT ROI """. Je restais un moment tremblant, puis je me ressaisi et la VOIX n'a pas cesse de reveler certaines choses !!!.

""" Le lendemain a la meme heure, j'ai pris la precaution d'etre seul dans ma chambre, la VOIX s'est alors remanisfestee pour me reveler un autre Secret."""".

- Avant de poursuivre ce temoignage inedit sur la premiere revelation du Maguid au RAMHAL, IL serait interessant de noter une similitude avec le commentaire d'Abraham Ibn EZRA sur l'EXODE (19-20). Concernant le verset "" ET MOISE PARLAIT ET LE SEIGNEUR LUI REPONDAIT PAR LA VOIX "" IBN EZRA ecrit """

"""" Sache que l'AME de l'Homme est tres elevee et tres honnorable, et qu'elle vient du Monde Intermediaire, et que le corps vient de ce bas monde, et que rien dans ce bas monde ne parle, si ce n'est l'Homme lui-meme, et que l'Homme entend egalement, car ce qui lui parle, c'est ce qu'il desire comprendre en son coeur""

- Dans un autre commentaire sur la Genese (1,26) IBN EZRA ecrit:
"""" CELUI QUI PARLE C'EST L'HOMME ET CELUI QUI ENTEND C'EST L'HOMME"""
- suggerant par la, que ce n'est pas D.IEU aui parle dans (par) la VOIX, mais quil transmet a l'AME par l'intermediaire d'une expression Spirituelle, le contenu intelligible et c'est dans l'AME
que s'opere la transformation de ce contenu en paroles qu'un autre individu est capable de saisir . C'est ainsi que la VOIX du DIVIN quitte les lieux de la Prophetie et que la VOIX du Prophete la remplace. """


- Apres avoir releve la problematique de la VOIX, revenons a present a la suite de notre LETTRE:.

"""" Jusqu'au jour ou elle (la voix) me revela qu'elle etait un Maguid, envoye du Ciel, et il me donna des formules particulieres de Yihoudim a mediter tous les jours pour qu'il puisse venir. Et moi je ne le vois pas j'entends sa Voix qui parle par ma bouche """

- RAMHAL identifie ici la Voix au Maguid, une voix qui parle par sa bouche, le phenomene est explique dans Le CHAAR HAYIHOUDIM de R.Haim VITAL, OU IL ECRIT:



A SUIVR.../...

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
18 octobre 2009, 07:35
- """ Tout le SECRET DE LA PROPHETIE et de l'Esprit Sacre provient de la categorie de Ces ANGES (maguidim) qui ont ete crees par l'Etude de la Tora et l'accomplissement des Commandements par l'Homme lui-meme : Ce sont eux qui parlent en lui """

Rabbi Haim VITAL precise dans le meme chapitre que s'il est possible de creer des Maguidim qui se manifestent en voix, grace a l'Etude de la Tora et l'accomplissement des Commandements, il n'est pas toujours possible de recevoir " Leurs Revelations", car il y a des Hommes dont les Maguidim ne se revelent pas, en somme tout depend de l'etat de l'AME.

Dans un autre chapitre R.H.VITAL mentionne que l'exercice des Yihoudim est superieur a l'accomplissement des mitsvot et meme a l'Etude de la Tora !!! et de declarer :

""" Les Erudits qui accomplissent des Yihoudim du Nom Sacre (....), se revelent a eux des Ames des Justes, meme si ces derniers ne sont pas de la meme racine que le sujet et meme si l'homme n'accomplit pas le Commandement qui est en rapport (avec l'Ame du Juste). Car ces revelations ne sont que le fruit des Yihoudim que les hommes accomplissent. Grace a ces Yihoudim "on" leur revele Les Secrets de la Tora et l'Avenir."""

Si pour R.H.VITAL les Yihoudim engendre la Revelation des Ames des Justes, pour RAMHAL le Yihoudim sont aussi capables de creer un Maguid> Il y a la, a mon avis quelque chose de nouveau dans les consequences des Yehoudim qu'on ne trouve pas chez R.H.VITAL.

"""" Les PREPARATIFS " essentiels qui ont permis la Revelation du Maguid etaient donc les Yihoudim. Nous ne connaissons pas la nature de ces Yihudim que meditait RAMHAL, mais tout porte a croire qu'il s'agit la des memes Yihoudim que nous trouvons dans l'Ecole Lourianique. Toutefois, une declaration de Rabbi D. FINZI, le Grand Rabbin de Mantoue, celui qui deviendra plus tard le beau-pere du RAMHAL, nous met sur la voie.""

""""" Le jeune homme fantastique (en parlant du RAMHAL), S'EST FAIT DES AILES grace a l'un des Yihoudim , une voix, une voix de l'un des Maguidim. Quant aux Yihoudim, ils sont caches chez nous, gardes dans notre tente """

On peut supposer que des Yihoudim speciaux,a part ceux du ARIZAL, se transmettaient dans les cercles fermes dont le Rabbin FINZI avait connaissance. Le systeme complexe du Yihoud trouve son origine dans le ZOHAR et en particulier dans l'Idra Zouta. Le processus infiniment complique consiste a faire des Unifications au niveau des diffrents attributs ( Sefirot ou Chemot) de l'ETRE SUPREME.

Pour Vital, c'est l'extase dans une meditation " apres avoir depouille son Ame et son Corps". La volonte humaine rencontre LE DIVIN.
Le Yihoud consiste a unifier les Mondes Supremes , les differentes phases de la Transcendance, neaumoins quand il est effectue a n'importe quel moment de la journee, le Yihoud engendre l'Unification et la Relation de l'etat de l'Ame dans le lieu Supreme. L'Unification des Mondes Supremes, ne peut se realiser qu'au moment reverenciel.

Avant d'analyser le concept du Yihoud chez RAMHAL, allons parcourir l'idee du Yihoud dans l'Ecole LOURIANIQUE. Dans les deux portiques, R.H.VITAL a developpe le Yihoud, dans le CHAAR ROUAH HAKODECH et el CHAAR HAYIHOUDIM . C'est dans ce dernier ou il analysera en profondeur la technique du Yihoud. Quant a la nature du Yihoud, R.H.VITAL ecrit dans le chapitre 4 :

""""" Les yehoudim consistent a (faire) monter, dans le secret des eaux feminines ( mayim noukvin, allusion au plaisir de recevoir) et par ceci, ils attirent une Illumination en bas et eclairent l'homme qui unifie""

A faire monter quoi?? .II s'agit certainement des meditations transcendentales que le Cabaliste eleve, grace a l'unification des differents Noms Divins. Chaque Nom represente un Monde particulier avec ses ramifications, par exemple : Le NOM SACRE de Soixante douze , designe l'attribut Divin qui controle et dirige le Monde le plus intelligible, le NOM de Cinquante deux , represente quant a lui, le Monde le plus Sensible, notre Monde. L'Unification de ces deux Noms signifie l'Illumination du Monde d'en Haut sur le Monde d'en Bas.

a suivre../...

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
21 octobre 2009, 06:28
- LE CHAAR ROUAH HAKODECH -
=========================

- Ou le Portique de l'Esprit Sacre est en somme, le Portique des Yihoudim, ce livre relate vIngt sept Tikounim ( Reparations suivies de soixante dix-sept Yihoudim. Tous ces Yihoudim ont un role particulier, ramener au droit chemin le mecreant, supprImer les pertes de memoires, renforcer la Memoire, purifier l'Ame, et le plus interessant "" si l'homme merite un reveil au niveau de son Ame "" qui lui parle et S'il n'a pas la force pour proferer les paroles de ses levres et defaire la bouche, alors il meditera le Yihoud suivant :


- Ce dernier est un Yihoud particulier et assez complexe pour etre rapporte ici. Toutefois, nous dirons qu'il s'agit de murmurer le Nom Divin EH-YE, selon ses quatre formes, la valeur numerique totale est de 499 qui correspond au Nom Sacre ""TSEVA'OT"(
le D ieu des Armees)> En meditant ce NOM, il faut le"" faire descendre sur la langue".


- Ce Yihoud nous parait des plus interessant dans notre Etude sur le RAMHAL. Toutefois, RAMHAL a developpe un systeme complet sur les Yihoudims, selon son propre temoignage, il ne se passait pas un quart d'heure sans qu'il accomplisse un "Yihoud".

- Il est vrai que R.Haim VITAL decrit deja dans son Chaar Hayihoudim, vingt quatre Yihoudim particuliers pour les 24 heures de la journee, avec des variantes pour chaque jour de la semaine et chaque jour de l'annee.

- Mais si on admet que le RAMHAL meditait un Yihoud tous les quart- d'heure, nous sommes donc deja a quatre vingt seize Yihoudim par jour. RAMHAL devait vivre constamment en transe, on comprend aisement la fatigue voire la lethargie qu'il manifestait parfois lors des "Yihoudim"

- Comme nous l'avonc deja remarque, il y avait d'autres Yihoudim (a part ceux de l'Ecole Louranique) chez Ramhal. Quelles etaient leurs natures? Pour un Genie du Calibre de Ramhal, nous pouvons supposer que ce sont des Yihoudim de sa propre innovation. Toutefois, dans une lettre a son Maitre, le Ramhal ecrit:

- ! Les Yihoudim de Rabbi Nathan DE GAZA, ET SES PAROLES, JE NE PEUX LES METTRE PAR ECRIT, SEULEMENT LES DIRE DE BOUCHE A OERILLE, si D IEU le veut, je ferai connaitre a mon Maitre des paroles vraies que l'Eternel m'a revelees dans sa Bonte, car l'Homme ne connait pas ses intrigues !""

- RAMHAL avait donc des Yihoudim de Nathan de Gaza, le prophete de Sabbatai Tsvi ( 1626-1676), le messie heretique. Ne soyons pas etonnes, plusieurs ecrits de Nathan de Gaza etaient repandus en Italie, Le Maitre du RAMHAL, Rabbi Isaie BASSAN en possedait quelques-uns. Pour RAMHAL, il y a certaines choses qu'il faut rejeter dans l'enseignement de R. Nathan et d'autres qu'il faudrait garder. Autrement dit, RAMHAL rejette completement le sabbataisme et il se singularise de ce mouvement messianique en ecrivant ""KENEAT HACHEM TSEVAOT " une sorte de proces religieux anti-sabbataiste .

En conclusion le RAMHAL utilisait toutes sortes de Yihoudim, de l'Ecole Lourianique, de Rabbi David FINZI, voire de Rabbi Nathan, afin d'acceder a la revelation mais aussi a un Maguid particulier !.


A SUIVRE .../...

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
29 octobre 2009, 06:32
../..

- Pour RAMHAL, il existe dans ce systeme trois elements importants :

- 1) La Volonte Supreme ( razon elyon), les Sefirots et enfin les choses distinctes . Le processus du Yihoud consiste donc a realiser les "choses distinctes"(les objets ou les evenements du monde) aux Sefirots, et les Sefirots a la Volonte Supreme. Puisque tout yihoud est de nature individuelle, il est tres nteressant et significatif d'analyser, a present, la maniere et les dispositions du RAMHAL au moment du Yihoud et des revelations. A part le temoignage du jeune Cabaliste lui-meme, nous detenons une declaration de premiere main, un temoin oculaire, Rabbi Rafael Israel KIMHI, delegue de SAFET de passage a PADOUE en 1727.

"" ET A VOUS CHERS MAITRES ET RABBINS, je vous le dis, ce que j'ai vu est tout a fait normal, au-dela des capacites cerebrales humaines. De mes propres yeux, j'ai vu les yehoudim qu'il faisait ou moment ou il laissait tomber sa face, juxtapose a ses mains sur la table et au bout d'une demi-heure, il prit la plume, et avec une vitesse incroyable , il rempli un folio ,ou un folio et demi, de secrets de la Torah. Des choses tres Hautes dans un langage du ZOHAR (arameen)- incroyable , ni l'intellect, ni la main de l'homme ne peuvent imaginer ""

- Le fait de mediter " la face tournee vers le bas " a eveille des soupcons chez son Maitre. En effet, ce dernier lui reprocha cette position qui pourrait eventuellement provoquer l'infiltration d'une force etrangere dans sa meditation- allusion a la sitra( Ah'ra ) qu'on appelle en hebreu (Nefilat Panim) est sujette a contreverser dans l'enseignement Lourianique. C'est un acte important mais dangereux. Rabbi H. VITAL ecrit dans son Peri Etz Hayim la description suivante :


"""" Dans les benedictions "SIM CHALOM " la goutte mystique des Bontes descend jusqu'au thorax, et lorsqu'elles arrivent la-bas, on prononce " VAYA"AVOR " ensuite on fait Nefilat Apanym, afin de faire descendre cette goutte des BONTES jusqu'au Yessod " fondement". Le Secret de Nefilat Apanym, est la descente de la goutte au niveau des eaux masculines""""

- On comprend a present, la crainte du MAITRE POUR SON ELEVE, la Nefilat Apanym peut avoir des consequences nefastes, quoique dans le meilleurs des cacs, l'aboutissement est un haut niveau d'inspiration divine. N'est-ce pas lui dit-il, que les "" Sabbataistes accomplissaient ce genre d'action jusqu'au moment ou la Sitra Ar'ha- l'autre cote, les impressionna a jamais''.

- Le danger, vu par le Rabbin BASSAN, etait donc double pour RAMHAL, le probleme des klipotes (ecorces) et celui de son identification au sabbataisme. RAMHAL repond aux tourments de son Maitre dans une lettre du 22 ADAR 1730.

""""""" CONCERNANT VOTRE REQUETE SUR LA NEFILAT APAYIM, JE N'AI
JAMAIS ENTENDU DIRE QUE LA SITRAS AH'RA S'EST MELANGEE AU PATRIACHE ABRAHAM, ALORS QU'IL EST ECRIT "ET ABRAHAM TOMBA SUR SA FACE " LORS DE LA REVELATION DE D.IEU... Quant a la Nefilat Apayim telle qu'elle est definie par l'enseignement Lourianique, il s'agit de la Nefilat apres la priere AMIDA, et dans ce cas precis il faut transmettre son AME ( Nefesh) a la mort, c'est ici qu'il y a danger , ce qui n'est pas valable dans le cas ou on est dresse, tete pliee vers le bas, pour ne pas lever la tete lors de l'inspiration. """""


- RAMHAL distingue donc entre la Nefilat Apayim de la priere et celle lors des Yihoudim et des revelations. Et dans cette derniere, il n'y a pas du tout de danger, il s'agit tout au plus d'une position adequate pour recevoir l'inspiration.

- A present nous allons analyser la nature du MAGUID du RAMHAL .

- L'ANGE CHEMOUI-EL

- Dans le journal de Rabbi Hayim David AZOULAY, grand cabaliste de la fin du dix-huitieme siele, il est mentionne une declaration de Rabbi Yaacov HAZAK( un des eleves eminents du RAMHAL), qui etait a cette epoque - le Grand Rabbin de Padoue ; concernant le Maguid du RAMHAL, " le nom du Maguid est Chemai-el "" . Dans la longue correspondance de RAMHAL avec les gens de sa generation, ce nom d'Ange est mentionne une seule fois. Lorsqu'on demande au RAMHAL d'expliciter le nom de son Maguid, il annonca aussitot le message du Maguid lui-meme ;

""""" PAR LE SERMENT DONT J'ETAIS ADJURE AU NOM DE D IEU-TSEVAOT
VIVANT ET EXISTANT, QUE JE SUIS L'ANGE CHEMOUI-EL, SERVITEUR
DU DIEU VIVANT QUI SE FAIT ENTENDRE PAR TA BOUCHE, ET LE
PROPHETE ELIE, AINSI QUE LES AMES SAINTES SE REVELENT VERI-
TABLEMENT A TOI, ET IL NE S'AGIT PAS DU TOUT DE Sitra Ah'ra-
l'autre cote. """""""""

- En verite CHAMAI-EL et CHAMOUI-EL, correspondent au meme Ange. La racine des deux noms C H M A (chema) qui signifie " ecouter " .Deux sources cabalistiques peuvent nous mettre sur la voie, le ZOHAR et le Berit Menouha. Le premier contient deux mentions de Chamai-el et deux mentions de Chemoui-el est le plus important de ces passages se rapporte a Chemoui-el qui vient en groupe avec Matatron et Yaho-el. C'est le seul groupe qui soit autorise a contempler la GLOIRE DE LA BEAUTE DE D.IEU . lE meme Chemoui-el est mentionne dans le Berit Menouha comme ( instructeur -mentor) des Patriache s Abraham et Moise, lorsqu'ils ont approfondit la SAGESSE SUPREME. un autre passage du Berit Menouha, nous revele la position importante qu'occupe Chemoui-el dans les Mondes Supremes.

A SUIVRE.../...











A SUIVRE../..

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
18 novembre 2009, 15:49
suite../...

- " A la tete de toutes les Gardes des Entrees de la Merkaba-(le Char Celeste), il y a Chemoui-el, il est le Chef des Gardiens, Yaho-el, Mikha-el, etc..Cependant, parmi toutes les Gardes les plus confiants, il y a le Grand Chemoui-el dont l'autorite est sans fin, et il n'existe pas une action grande ou petite qui ne se rattache a lui "'.

- Que le Nom Chemoui-el contienne le Nom de D.IEU (EL), c'est evident, Chemoui signifiant celui qui ecoute, reste quand meme loin de "celui qui garde " du Berit Menouha, ouvrage qui a ete souvent mentionne par RAMHAL dans son Livre "Pinote Hamarkaba". Toutefois, Chemoui-el a ete mentionne dans un passage comme " celui qui recoit les Prieres d'Israel. Ce qui est fort interessant, l'Ange Chemoui-el est mentionne dans la Litterature des Hekhalot- Palais, comme "celui
qui fait entendre (machmiha) les chants et Louanges de D.IEU qui montent de la Terre" Chemoui-el et Chemai-el s'identifient donc au meme Ange qui recoit les prieres, qui fait entendre les Louanges"

- Chez le jeune LUZZATTO, cet Ange servira de Maguid qui lui fera entendre des Secrets de l'autre Monde, les paroles du Prophete ELIE et celles de Ames Saintes. RAMHAL, ce Grand pluraliste a su associer avec talent la Cabale Lourianique (le Yihoud) a la mystique de la Merkaba>

- Nous avons deja vu que le Maguid s'identifiait a un Ange a partir du 17eme siecle, et plus precisement dans l'Ecole Lourianique> Cependant, rares sont les Cabalistes du moyen-age qui relataient le nom de leur Maguid. Le Maguid est reste un "Pouvoir Spirituel" impersonnel qui se resume tout a fait par la definition du CORDOVERO. Un Ange qui entrerait dans un Homme et dirait en celui-ci des paroles de Sagesse, c'est ce que les hommes appellent Maguid".

A SUIVRE../..

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
20 décembre 2009, 08:18
suite../..

- Chez le RAMHAL, le Maguid est tres personnel, il lui pose des questions sur presque tous les sujets et l'Ange satisfait a toutes les demandes. Ramhal concoit le Maguid differemment de l'Ecole Louranique, il voit l'Ange comme a l'Ecole du Zohar. En effet, c'est dans le Zohar et surtout dans les Tikoune Zohar, qu e nous lisons des interventions, voire des explications et des interpretations des versets par des Anges specifiques et des Ames Saintes. La similitude est tres frappante lorsque nous comparons les Tikoune Zohar et les Tikounim a Hadachi mde Moshe Haim LUZZATTO, dans les deux livres , les Anges et les Ames Saintes sont percus comme des compagnons d'Etude parfois meme de niveau inferieur, comme nous le verrons dans notre seconde partie, RAMHAL concevait sa position de calaliste comme etant du meme niveau que celle de Rabbi Chimon du Zohar. l est important de signaler ici, qu'aucun cabaliste, apres l'epoque du ZOHAR et des Tikoune Zohar - a l'exception du RAMHAL - n'a ose ecrire des conversations completes avec le Prince des Anges, le Prophete ELIE et MOISE le fidele pasteur. Il y a la un phenomene inoui dans la Vie du Ramhal; rappelons que le Jeune Maitre appela son grand commentaire de la Bible ( au moins 1200 pages) le ZOHAR TINYANA - Le Second Zohar. C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre l'exclamation surprenante du Maitre BASSAN a son Eleve :

"" Aussi je ne m'empecherai pas de dire que tes paroles me sont extremement merveilleuses et qu'elles ont atteint
un niveau puissant, bien superieur a celui du Arizal ""

- Le Rabbin BASSAN, etait un grand Talmudiste, il avait une connaissance assez vaste dans la Cabale, pour comparer le contenu des ecrits du Ramhal et ceux de Rabbi Isaac Louria surnomme le Arizal. Toutefois, il reste tres surprenant de voir un Maitre du 18eme siecle surevaluer un confrere au dessus du Arizal; Nous sommes temoins ici d'un fait exceptionnel.

- Revenons a notre Maguid, ce dernier etait donc un Ange, venu pour faciliter la communication entre l'Intelligence rationnelle et a Sensibilite Mystique. Toutefois, afin de bien saisir le phenomene du Maguid chez le RAMHAL, il est important d'analyser ici sa conception rationaliste relativement a la prophetie, etant donne que Maguid et Prophetie sont intrinsequement lies. Meme si cette theorie de la prophetie n'a ete elaboree par RAMHAL qu'apres l'experience du Maguid, elle nous apprend beaucoup sur la personnalite du Cabaliste, personnalite qui doit etre analysee dans sa totalite. Dans son livre "" DEREKH HACHEM""- le Chemin de D.ieu, Ramhal ecrit :

- >> Voici que l"ETERNEL a grave dans la nature de l'Homme, la possibilite d'apprendre, de comprendre et d'intellectualiser
en comtemplant les etres ainsi que leurs ramifications. Et tout ce qui ne se revele pas immediatement a lui, sera revele par la recherche et le discernement, ce que nous appelons l'Intellect naturel . Cependant il existe un autre Intellect que nous appelons l'Intellect-Agent. Il s'agit de l'influx divin( qui se deverse) grace a des moyens prepares a cet effet. Et lorsque l'influx atteindra son intellect,{ l'Homme} sera fixe sur un sujet d'une maniere claire, sans aucun doute, sans aucune erreur - d'une maniere parfaite, les causes et les effets, chaque chose selon son niveau; ce que nous appelons l'Esprit Sacre (...). De cette maniere l'Homme peut connaitre l'Avenir et les choses cachees.. parfois il ne se rendra meme
pas compte de l'influs, il le considerera comme une nouvelle pensee...(..).

A SUIVRE../..
'

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
12 janvier 2010, 07:25
SUITE../..

- Cependant la Prophetie est d'un niveau bien superieur. En effet, l'Homme doit ressentir d'une maniere consciente l'adhesion a D.IEU... de la meme maniere que nous ressentons avec nos instincts des objets materiels ...! le Prophete atteint les secrets de D.IEU clairement grace a cet intellect agent qui se deverse une plus grande force que sur ceux qui possedent l'Esprit Sacre..!.

Ce niveau de comprehension ne ressemble pas du tout a la situation ou un Homme voit son ami en face de lui. Il se realise grace a des moyens, de la meme maniere qu'on utilise les verres pour les yeux. Mais en Verite, la perception est toujours l'Honneur de D.IEU et pas autre chose. Toutefois le niveau de "prophetie" atteint est relatif au moyen utilise.

ICI, comme d'autres textes sur la prophetie, nous reconnaissons que RAMHAL le rationaliste - il y a une cooperation entre l'Intellect-agent et les forces de l'Homme qui s'y investissent. L'Union entre l'Intellect humain ((intellect -naturel) et l'Intellect-Agent, permet donc la perception de l'Intelligence Divine, qui n'est ni plus ni moins que la Connaissance Absolue ""Claire-parfaite et sans erreur "". Cependant, cette perception n'est pas de l'ordre Intellectuelle. ''comme un homme voit son ami" , mais plutot de l'ordre imaginatif, comme nous allons le voir tout de suite a partir du " Kalah Pithe Hokhma" du RAMHAL.

''' Les Sefirots sont des Illuminarions qui ont ete donnees pour voir ce qui n'est pas possible avec la lumiere du Ein Sof (sans fin). Lorsque nous parlons d'Illumination, il s'agit de l'element le plus Subtil que nous connaissons dans la matiere. Cependant cette illumination ne ressemble
pas du tout a l"Illumination de la lumiere materielle "" Illumination "" est donc une apelation semantique "" !>

A SUIVRE.../...
illumination

MOLLY
Re: LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL
19 juillet 2010, 14:50
LE MAGUID ET LES ECRITS ZOHARIQUES DU RAMHAL!

Quoique Les Sefirot se révèlent par des ressemblances de l’ordre de l’imagination, il n’y a pas Ici de forme matérielle, cependant, on voit une idée, qui selon une préperception correspond a cette forme. C’est ce que nous appelons la Vision de l’Âme, elle est différente de celle du corps, cette dernière ne conçoit les choses qu’a partir de leur forme.

En revanche la Vision de l’âme conçoit les choses selon le fond et non selon l’état de leur forme.

Les sefirot se révèlent parfois sous des ressemblances contradictoires… ces formes dépendent de la capacité (imaginative) de l’Âme

Dans un autre texte « Daat Tevounot », le Ramhal écrit a ce sujet :

« « Pour éclaircir ce sujet de la Prophétie et de la Vision de l’Âme, par des ressemblances et des paraboles, Sache :
Que nous l’apprenons à partir d’un verset » »

« « Et par la Prophétie Je ME ferai connaître par des ressemblances « « (selon Osée 12.10)

L’Honneur qui se révèle a eux renouvèlera dans leur cœur des images prophétiques qui ne sont que des accessoires et des allégories du sujet en question, C’est alors, qu’une connaissance se gravera dans leur cœur qui leur permettra d’interpréter l’image

Ramhal, compare ensuite dans le même texte, ses paroles a celles de Maimonide, qu’apres avoir fait connaître la Vision prophétique, il se grave ensuite dans son cœur l’interprétation de la métaphore !.


Deux notions importantes dominent donc le système de la Prophétie du Ramhal : L’Intellect et l’Imagination !.

La Vision prophétique (l’Image ou la Ressemblance) s’adresse a l’Imagination, tandis que l’interprétation s’adresse a l’Intellect.

L’approche de l’interprétation allégorique de la Cabale Lourianique caractérise bien le coté rationaliste chez Ramhal.

Il en résulte que les Visions prophétiques contiennent un message intelligible enfoui sous le (vêtement) apparent de l’imaginaire. Ramhal rejoint encore les philosophes rationalistes, lorsqu’il décrit la sensation de crainte et tremblement et d’autres sentiments de ce genre qui s’emparent du Prophète lors de la Révélation !

A ce sujet, il écrit dans son Derek Hachem ( la Voie de D.ieu) Voir la Rubrique sur Dafina !

« « Au moment de la Prophétie, une force inouïe pénètre le Prophète, ensuite tous les membres du corps tremblent, jusqu'à avoir l’impression que tout va s’écrouler !

C’est l’Une des Lois de la matière qui ne peut supporter la Révélation Spirituelle- et non seulement les sens se neutralisent, mais aussi les fonctions de l’Âme cessent de fonctionner d’elles mêmes, mais elles restent cependant suspendues au flux Divin !

A Suivre../..

MOLLY
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2020 - DAFINA - All Rights Reserved