Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc

p align="center">



Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D'ESPAGNE

Envoyé par korine15 
LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D'ESPAGNE
09 janvier 2010, 21:58
- LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D’ESPAGNE -

Voici un récit ou se mêlent Histoire et Judaïsme, passé et présent, fierté et pragmatisme, secret et politique ! Une Histoire qui remonte 550 ans en arrière, à Ségovie en Espagne, la vivait le « « Fermier General » » de la cour d’Espagne,
DON AVRAHAM SENIOR.

Nous sommes en 1474 a Ségovie. L’Infante Isabelle, qui se fera plus tard nommée Isabelle la Catholique, est proclamée Reine de Castille. Dans son entourage : Un Juif, Don Avraham Sénior, qui deviendra vite un de ses proches conseillers.

Lorsqu’elle et son époux Ferdinand poussés par l’Inquisiteur Thomas Torquemada, publient le fameux et sinistre décret de l’Alhambra imposant aux Juifs de choisir entre la conversion au christianisme et l’Exil, Senior tente par tous les moyens d’annuler ce décret mais en vain. !

A partir de la, les avis divergent. D’apres la majorité des historiens, Don Avraham Senior cède aux pressions du couple royal et se convertit au christianisme de son propre gré le 15 Juin 1492, lors d’une cérémonie ou Isabelle et Ferdinand sont ses parrains.

Mais selon d’autres sources, l’Histoire est bien différente « J’ai eu entre les mains plusieurs documents qui prouvent que Don Avraham Senior a du faire face a un dilemme effroyable » déclare Odeya Band, l’une des descendantes directes de Don Avraham Senior.

Dix-sept générations la séparent de son ancêtre et pourtant, lorsqu’elle parle de ce qu’elle appelle « l’Injustice Historique » dont il est selon elle la victime, on a l’impression qu’il s’agit bel et bien de l’un de ses proches parents. D’apres Band, Isabelle a impose a Avraham Senior, alors âgé de 81 ans, le terrible choix, entre deux possibilités : soit il se convertissait publiquement en servant « d’exemple » aux autres Juifs d’Espagne ; soit elle empêchait les Juifs de quitter le territoire espagnol et les condamnait tous a mort… Et donc, explique Band qui estime ainsi que Senior ne peut qu’etre ‘Réhabilité », son ancêtre a choisi l’alternative la moins douloureuse entre sa propre conversion et le génocide de tout son peuple..

En fait, Band et sa famille ont passe des années a rechercher la moindre bride d’information concernant Avraham Senior. Et l’orsqu’Odeya, qui est elle-même écrivain, entreprit de rédiger un roman qui se déroule dans l’Espagne du XVe siècle, elle décida qu’il était temps de voyager a l’endroit même ou son ancêtre a vécu afin de pouvoir ainsi, relier le passe et le présent, la fiction et la réalité…

Mais ce qu’elle a découvert a Ségovie était loin de tout ce qu’elle aurait pu imaginer !

« Nous savions que le Palais de Don Avraham Senior faisait partie des Sites Historiques protégés par l’UNESCO, raconte-elle. Nous savions également - Grace aux archives, que nous avions retrouvées – que ce palais abritait une synagogue utilisée en Secret par les Marranes apres l’expulsion. Les Historiens que nous avons rencontrés avant notre voyage – et plus particulièrement le Professeur Haim Beinhart, spécialistes de l’époque médiévale – nous ont certifié qu’il existait de nombreux témoignages, selon lesquels, Senior descendait régulièrement les escaliers menant directement de son salon (qui se trouvait au 2e.etage) à la synagogue pour y prier. Munie de tous ses renseignements, j’ai voyagé a Ségovie, persuadée que je resterai quelques jours, et visiterai le Palais et la Synagogue, et reviendrai en Israël pour y écrire mon roman «.

Mais le programme de Band va connaître d’importants changements des son arrivée en Espagne.

A peine rendus en Ségovie, la Direction du Musée qu’abrite le Palais Senior nous a appris que la moitie de l’édifice était aux mains des moines franciscains qui l’ont transformé en monastère ! Lorsque le Maire de la Ville- qui avait tenu a nous accompagner dans notre visite, apprit que j’étais une descendante d’Avraham Senior- Nous déclara que le Palais était a notre disposition, je lui ai immédiatement demande de visiter aussi la Synagogue. Or devant son regard étonné, j’ai compris qu’il ne connaissait pas son existence. »

Le Maire de Ségovie fait alors appel à deux guides specialistes de l’histoire de la ville. Eux aussi affirment a Odeya qu’il n’y a aucune chance pour que le Palais Sénior abrite une Synagogue «. II devait y avoir tout au plus un minyan qui se réunissait dans l’une des chambres « affirment-ils.

Mais Band ne lâche pas prise : elle est certaine de son fait et veut absolument prouver qu’Avraham Senior n’était pas le « juif de cour », opportuniste que l’Histoire décrit.

L’un des guides tente alors d’obtenir une autorisation spéciale d’entrer dans la partie « franciscaine »du Palais : On lui oppose une fin de non recevoir tout à fait définitive. Mais pour l’Israélienne fort entêtée qu’est Band, pas question de baisser les bras aussi vite ! Elle utilise alors, tous les moyens en son pouvoir pour convaincre le guide de jouer de ses relations avec l’église. Elle lui parle des archives faisant état des dons de Sifre Torah, des parures pour l’Aron Kodech, de Candélabres, etc.… Et elle lui cite aussi les historiens qui lui ont parle de cette Beit Knesset comme un refuge pour les Marranes de Ségovie.

A SUIVRE

MOLLY
Re: LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D'ESPAGNE
10 janvier 2010, 19:10
ci-joint exposes objets de culte dans le musee de la Synagogue d'Avraham Senior

MOLLY
Pièces jointes:
La Sinagogue de DON Avraham SENIORobjet de culte du musee.jpg
Re: LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D'ESPAGNE
14 janvier 2010, 22:21
Suite./LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D’ESPAGNE.

Face a tous ces arguments, le guide finit par accepter ; « Il nous a dit, se rappelle Band ; « Je vais faire quelque chose qui va peut-être me couter mon job.. Laissez-moi appeler l’une de mes relations qui se trouve a un poste tres haut placé dans le clergé. C’est notre dernière chance ! ».

Or. Cette dernière chance se révèle etre la bonne, le guide réussit a obtenir les clés, mais uniquement pour une petite heure et a la condition expresse que personne ne s’aperçoive que les visiteurs ont pénétré dans le monastère..

C’est la que commence un périple qui ressemble a s’y méprendre a un roman d’espionnage ; » » le lendemain matin, mon époux et moi-même avons attendu notre guide qui lui aussi, refusait de croire a l’existence de la Synagogue des Marranes. On nous a fait entrer dans le monastère par un portillon situe derrière le bâtiment.

Nous avons parcouru de nombreux couloirs, monté et descendu des escaliers avant d’arriver a une salle immense. A notre droite, la Ezrat Nachim, ornée du Maguen David et face a nous, le Aron Kodech !.C’était comme si la prière de Cha’harit venait de se terminer. Alors, nous étions manifestement les premiers Juifs a pénétrer dans ce lieu depuis des centaines d’années. ».

Pour les personnes présentes a ce moment-la, dans la Synagogue de Don Avraham Senior, c’est le choc, chacun pour des raisons différentes !. Odeya éprouve l’émotion et le sentiment d’avoir l’immense privilège de vivre l’Histoire avec un grand H « Je pleurais, je tremblais face a cette découverte raconte-elle. Voila plus de 500 ans, nos ancêtres ont prie dans cette salle !.

Ces hommes et ces femmes avaient été contraints de se convertir. Ils ont vu une bonne partie de leurs proches, de leur famille, quitter le pays ou ils étaient nés ou, pire encore, bruler sur les buchers des inquisiteurs !. Et ils se retrouvaient ici pour prier le D.ieu d’Israël qu’ils n’avaient en fait jamais vraiment abandonne.. Dans cette synagogue, ils étaient eux-mêmes !. Tout d’abord parce qu’ils se trouvaient dans le Palais de l’un des plus proches conseillers du Roi et de la Reine. Et puis aussi parce que cette synagogue était souterraine. Sans la moindre fenêtre. Seuls quelques petits interstices de quelques centimètres de hauteur laissaient passer un peu d’air venu de l’extérieur ».

Pour les guides qui accompagnent les Band dans cet étonnant périple, le choc est d’autant plus grand qu’ils se targuaient d’etre des « spécialistes de l’Histoire de Ségovie ». Cela fait 50 ans que je vis dans la ville et plus de 20 ans que je la fais visiter a des milliers de touristes, mais je n’avais jamais eu vent, de l’existence de cette synagogue ! Affirmera plus tard l’un des guides. Et pour cause, les franciscains ont voulu garder jalousement leur secret. Plus grave encore : ils ont transformé cette synagogue en église ou ils prient chaque jour, et c’est désormais une statue de leur dieu qui surplombe le Aron Hakodech !.

Selon Odeya Band, l’histoire ne doit évidemment pas en rester la.. L’Union des Rabbins d’Europe a pris contact avec elle pour tenter de reprendre cet émouvant Patrimoine Juif des mains des franciscains. Cette Association veut rénover la Synagogue et surtout lui rendre son identité – Celle d’un lieu de Prière, ayant servi de refuge pour ces Juifs qui, a l’extérieur étaient contraient par la force d’agir en catholiques.

Beaucoup de courage pour Odeya Band, et que le D.ieu d’Israël et son ancêtre Avraham Senior, l’Illuminent pour lui permettre de mener a bien sa mission.

MOLLY
Re: LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D'ESPAGNE
23 janvier 2010, 12:57
Bonjour,
J'ai lu avec attention sur hamodia cette très belle histoire.
Mon nom est BENSIGNOR et je sais que ce nom vient de SENIOR. Mes aïeux venant de Salonique en partance vraisemblablement pour les Amériques ont été obligés de s'arrêter en Algérie, la guerre de 1914 venait de se déclarer. En débarquant je crois à Phillipeville les autorités de l'époque ont mal enregistré notre nom, d'ailleurs, mon père et ses 3 frères avaient 4 orthographes différentes. Je sais néanmoins que nous descendons d'Avraham SENIOR. J'ai 71 ans et je fais des recherches avec peu de succès sur mon ascendance afin de laisser des traces de notre histoire à mes enfants et petits enfants. Je souhaiterai pour cela contacter Odeya BAND qui pourrait peut être m'aider. J'habite comme elle en Israël.
Merci pour l'aide que vous pourriez m'apporter.
Chaleureusement .
Roul BENSIGNOR
Re: LA SYNAGOGUE CACHEE DES MARRANES D'ESPAGNE
04 décembre 2010, 20:42
Bonjour Mr Bensignor,

voici un lien qui peut être intéressant :
[www.radiosefarad.com]

Cordialement,
Ani
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2018 - DAFINA